Les cyber-forums de la presse, un bien?

juin 24, 2009

http://www.rtlinfo.be/rtl/news/article/252031/?#BLOC_show_comments

Suite à cet article, comme d’habitude, une série de commentaires de lecteurs que je vous propose de parcourir (prévoyez du Motilium).

J’y a ajouté ma propre remarque, à savoir:

« Quand on lit les interventions mononeuronales sur un site comme celui-ci par exemple, on peut comprendre. S’étonner que des gens stigmatisés se sentent… stigmatisés, c’est du niveau général de ce site… »

Ma première réflexion porte sur l’anonymat des commentaires. La presse écrite ne publie généralement que des courriers identifiables. La cyber-presse en général non. Bien entendu, on doit pour poster donner son E-mail, mais les « modérateurs » de ces sites lisent et publient (ou pas), sans autre vérification et de toute façon, une adresse mail, ça se crée en une minute.

La seconde porte sur l’intérêt de ces forums, qui sont, il faut bien le constater, des tribunes pour idées nauséabondes. Même des sites comme celui du Soir et de la Libre ne sont pas dispensés de commentaires au ras des pâquerettes.


Je n’ai pas de réponse. Mais je suis choquée.

Publicités

12 Réponses to “Les cyber-forums de la presse, un bien?”

  1. Agathe said

    Ardisson, parlant de Dieudonné a prononcé cette phrase qui m’a frappée : « Il y a une limite à la liberté d’expression, c’est la connerie. » Bien que cette phrase est assez élitiste et peut sembler méprisante, je partage cet avis. C’est souvent ce que je me dis en parcourant la Toile. Ici, tout le monde peut s’exprimer, c’est la liberté d’expression totale … C’est le mépris total également, et la porte ouverte à la connerie la plus profonde, comme aux déversements de haine sans nom. Je ne dis pas qu’il faudrait museler tout le monde, qu’il faudrait censurer à tout va, mais effectivement, sur des sites de médias dits sérieux, cela crée un sacré problème. Je pense tout de même qu’une modération plus stricte s’impose, histoire de garder un certain « niveau intellectuel » (zut, ça sonne encore élitiste ça). Et pourquoi pas l’obligation de s’identifier clairement ? Ça en découragerait déjà un bon nombre il me semble, non ? Je suis pour que tout le monde puisse s’exprimer, mais ça serait bien si ça passait par un apprentissage de l’expression et de la prise de parole. (Vœux pieux.)

    • annelowenthal said

      Je suis assez d’accord. L’obligation d’identification s’impose selon moi parce que certains propos sont carrément pénalisables.
      Et si RTL (ici, mais les autres aussi) permet l’anonymat, alors c’est RTL qu’on poursuit.

      Pour ce qui est d’élever le niveau, je pense aussi que ça serait bon. Mais comment faire? On sait que ceux qui s’expriment sont en général les plus extrémistes. Et de toute façon, les gens modérés s’abstiennent tout simplement de lire. Même moi, sauf quand c’est un article du genre. Je dois être maso, parce que je sais d’avance ce que je vais y trouver…

  2. Phil said

    Je suis d’accord avec vous sur l’identification. Mais pas sur le reste, je pense pas que ce sont les plus extrémistes qui parlent, je pense simplement que c’est un discours maoritaire.
    J’avoue que pour l’instant je suis assez, je sais pas comment dire, « déçu » de la part de la nature humaine. Les discours extrémistes et même les gestes extrémistes sont habituels et font partie de l’homme, l’histoire l’a déjà assez prouvé. Bref tout ça pour dire que les commentaires sur les sites de presse ne font jamais qu’écho de ce que la majorité des gens pensent. il suffit d’écouter un peu autour de soi,le discours sécuritaire est tellement rassurant que les gens l’adorent.
    Bon j’arrête ici sinon je vais partir dans un discours super long et pas très efficace.
    Monde de merde

  3. annelowenthal said

    Oui mais…

    Si ces gens ne s’identifient pas, c’est qu’ils n’assument pas leurs propos. D’ailleurs ça aussi on le sait, que les gens n’assument pas leur racisme de base. C’est donc qu’ils savent qu’ils se trompent, non?
    Peut-on alors parler de majorité de racistes? Je ne pense pas

  4. annelowenthal said

    J’ai craqué, j’ai publié ça:

    Le train de vie des parlements visé par Ecolo

    jeu 25 juin, par Anne
    Ce qui est sûr c’est que vu le niveau intellectuel et d’écriture ici (pas un message sur 10 correctement orthographié, sans compter les fautes de grammaire), je me dis qu’en effet, l’argent public n’a pas été très utile à beaucoup et devrait peut-être être mieux réparti…

    😀

  5. alfred said

    il est en effet scandaleux de publier sous pseudonyme! et la plupart des artistes devraient être poursuivis! et bon nombre de journalistes qui signent d’initiales ou de pseudonymes les prières d’insérer qu’ils ont copié-collé aussi! bon, techniquement, comment vous faites pour vérifier les signatures?
    le pseudo est un droit.
    la dérive sécuritaire est le produit des actions conjuguées des pouvoirs politiques et de la presse. dire que c’est la faute des gens qui sont cons, c’est un peu court.
    la société spectaculaire marchande produit la peur et le remède, constamment: « le monde va s’écrouler, la pandémie vous prendre, les voyous vous tuer, les étrangers vous refiler leur misère… mais soyez sages, obéissez, travaillez, consommez, votez tous les cinq ans: on s’occupe de tout. » et comme depuis la tendre enfance on joue a se faire peur, on en redemande.
    rendre les gens instruits? ce n’est vraiment pas dans l’intérêt des nantis. un employé productif doit être docile et tout juste formé, apte à reproduire les gestes techniques requis. et « librement consentir » à sa misère. ce qu’on demande de plus en plus aux enseignants…

  6. annelowenthal said

    Ca n’est pas la même chose. Un pseudo sous un article, c’est sous la responsabilité d’un éditeur responsable. Qui est responsable d’un courrier des lecteurs? Qui engage-t-il sur un forum?

  7. annelowenthal said

    Ceci dit, je ne pense pas qu’il faille être identifiable par le commun des lecteurs. Simplement par le site. C’est comme je l’ai dit une condition dans la presse écrite. Pas de courriers anonymes, même si la publication l’est.

  8. alfred said

    eh bien chacun l’est. et à défaut, l’éditeur est toujours connu, rtl ou libé ou qui on voudra.
    mais tu ne réponds pas au reste.

  9. annelowenthal said

    Pour le reste je n’ai pas vraiment de réponse. C’est un peu l’histoire de la poule et de l’oeuf. Je pense en effet que les pouvoirs (politiques, médiatiques) alimentent le bon peuple de sentiment d’insécurité et autres.
    Mais je suis de plus en plus convaincue que le peuple est demandeur de ça. Les gens n’ont pas vraiment envie de changement, ils ont juste envie de se plaindre et qu’on leur donne raison de se plaindre.
    Dès qu’il s’agit de provoquer le changement, il n’y a plus personne.
    Dès qu’il s’agit d’y penser, il n’y a déjà plus grand monde, déjà…

  10. annelowenthal said

    – 1 « déjà »

    En gros, je crois qu’on est de grands gosses. A part quelques rebelles, on se laisse porter. A qui la faute? Aux malins qui ont bien compris ça ou aux gens qui les laissent décider pour eux?

  11. Great post! I’ll subscribe right now wth my feedreader software!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :