Louviérois armés, ne lisez pas ceci

septembre 14, 2010

Après un « couvre-feu-qui-n’en-est-pas-vraiment-un », le bourgmestre Jacques Gobert et sa suite nous proposent… une interdiction de consommer de l’alcool sur la voie publique en-dehors des festivités locales. (http://www.sudpresse.be/regions/centre/2010-09-14/la-louviere-interdit-l-alcool-en-ville-810752.shtml)

Ce qui justifie la mesure? La centaine d’interventions d’ambulances pour raison d’éthylisme qu’a connu la ville en 8 mois.

Attention hein, on ne parle pas de vin ou de bière. On parle des mélanges de boissons énergisantes et d’alcool. Et on parle d’une mesure sanitaire.

Parce que c’est bien connu, c’est ça, la cause du problème à La Louvière. La vodka red bull!

Oui madame, oui monsieur! La bière, c’est rien, la bière.

Les enfants dans les cafés enfumés et bondés pendant les festivités locales, jusqu’à 3h du matin, voire 4h, ou 5h, pendant que papa et maman (ou je ne sais qui, d’ailleurs) skettent des pintes, c’est pas le problème.

Les candidats aux élections qui achètent des voix à coups de bières dans les festivités locales, c’est pas le problème.

Des échevins beurrés à chaque festivité locale, c’est pas le problème.

Les adultes qui cuvent leurs pintes dans la soupe sous le regard effaré de leurs enfants pendant les festivités locales, c’est pas le problème (je le sais, je l’ai fait).

Le problème, c’est les djoûnes. Et la vodka red-bull. Oui oui, les djoûnes même pas en âge de conduire et leur satanée vodka red-bull qui fout le brun partout.

Et comme à son habitude, la Ville s’empare du problème. Et comme d’habitude, elle punit tout le monde en éliminant un symptôme. Et comme à son habitude, la Ville s’emberlificote dans des justifications oiseuses (tellement elle-même trouve ses mesures ridicules, je suppose) telles que: « (…)je veux préciser que cette proposition de règlement communal ne concerne pas les 99.99% de la population louviéroise » (la bonne nouvelle, c’est que vous n’êtes donc peut-être pas concernés par la mesure. Allez vérifier sur les listes).

Mais moi, j’ai quand même une toute petite question. Il y a combien d’interventions d’ambulances sur un carnaval? Combien d’interventions policières?

Et je vous le dis: le problème, à La Louvière, c’est le carnaval.

PS: et sortir beurré d’un café, on peut ou pas?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :