Lettre d’amour à mon pays

février 14, 2011

Je te connais depuis que je suis née.

Mon sang coule dans chacune de tes veines, depuis la mer du Nord jusqu’au Mardasson.

Et il vient de loin, mon sang. Il vient de pays que petite, je ne pouvais même pas situer sur une carte. Tandis que toi, toute minuscule, je te pointais du doigt au premier regard.

Je te connais et je t’aime. J’aime la façon dont tu regardes la vie. J’aime ce rire qui fuse de toi. J’aime ce rire que tu provoques. J’aime ta légèreté. J’aime cette nonchalance, j’aime ce manque d’ambition. J’aime ces choses incroyables que tu fais parce que tu ne te rends même pas compte qu’elles sont incroyables. J’aime ton insouciance. Je t’aime.

J’aime me nourrir de tes entrailles, boire ta bière, manger tes frites. J’aime le flamand. J’aime le wallon. J’aime ne pas les comprendre tout à fait, comme tout ce qu’on aime. J’aime le plaisir que tu me donnes.

Je ne veux pas me séparer de toi. Je ne veux pas qu’on se partage les meubles. Je ne veux pas que tu m’accuses de négligence, je ne veux pas te taxer d’égoïsme. Je ne veux pas qu’on se dispute le petit et que nos amis changent de trottoir pour nous éviter en rue. Je ne veux pas devoir expliquer que oui, on a divorcé, que non, je ne sais pas vraiment pourquoi. Je ne veux pas qu’on tente de me recaser avec n’importe qui.

Je veux t’aimer toujours. Comme je t’ai toujours aimée, sans voir que tu changeais.

Adieu, Belgique, meurs. Je t’aime.

 

(Dans le cadre du Belgian Blog Carnival organisé pour ce 14 février. Un lien sera fait mercredi vers tous les autres blogs participants: source http://blog.charlesbricman.be/)

Publicités

28 Réponses to “Lettre d’amour à mon pays”

  1. charles said

    Que faire d’autre que me joindre au concert de louanges? Bravo et merci

  2. annelowenthal said

    Merci à vous! 🙂

  3. Marie said

    J’aime beaucoup, beaucoup, beaucoup…

  4. Très joli… très juste !

  5. verschooten marc said

    Bouhouhou, sniff, mais très joli!

  6. […] Sel, Melo, Thibaudd, Laurent Kint, Davanlo, Martin Fitcke, Alexandre Plennevaux, Franc Belge, Anne Löwenthal, Régis Warmont, Chiara & moi […]

  7. […] Anne Löwenthal: Lettre d’amour à mon pays […]

  8. […] toi, je suis le fruit de deux étrangers Laurent Kinet : Lettre à la Belgique Anne Löwenthal : Lettre d’amour à mon pays Melo : A la Saint Valentin, ton pays tu aimeras! Le Moineau des Mots : Saint Valentin à la […]

  9. chris debruyne said

    zeer mooi geschreven!

  10. jean said

    J’ai bien vu … 😉
    Et tu progresse très vite … C’est juste avec ta liste d’ami ?

  11. jean said

    On pourrait faire un deal ?
    Tu m’aide à gagner, et je te crée ton site internet personnel !
    Un http://www.Anne-Löwenthal.be, des belles pages en wordpress si tu veux toujours l’administré … Une belle template etc …

    PS : je suis infographiste 😉

    Dis moi quoi 😉

  12. annelowenthal said

    Oui, juste ma liste… non, désolée. Si je pouvais gagner, je réaliserais un rêve avec mon fils. 😉

  13. […] Anne Löwenthal: Lettre d’amour à mon pays […]

  14. […] Anne Löwenthal: Lettre d’amour à mon pays […]

  15. […] L’an dernier à pareille époque, la Belgique était en crise. Même le roi se fâchait tout rouge dans nos postes de télévision, tellement ça allait mal. La note Di Rupo était sur la table, la N-VA était virée des négociations et certains d’entre nous écrivaient des lettres d’amour à leur pays. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :