Modrikamen, sors du corps de nos politiciens!

avril 22, 2011

Il paraît que notre pays peut désormais renvoyer ses détenus marocains dans les prisons marocaines. Et que ce sera bientôt le cas des détenus turcs.

Il paraît même que ça fait 4 ans que la Belgique attendait que le Maroc ratifie les accords dans ce sens.

Il paraît encore que depuis 1997, cette mesure est applicable à la condition que le détenu ait donné son accord.

Ce qui n’est presque jamais arrivé, nous dit l’agence Belga (puisque l’info vient d’elle, les autres médias que j’ai consultés n’ayant visiblement pas jugé intéressant de traiter l’info autrement qu’en la copiant-collant).

Sans blague?!? Les détenus marocains n’ont pas envie de purger leur peine au Maroc?

Mais pourquoi?

C’est vrai quoi! C’est pas comme si ces gens-là étaient renvoyés dans un pays qui n’est pas le leur, loin des gens qui ne sont pas les leurs, dans des prisons où on va les tabasser! Faut pas toujours croire les rumeurs!

Alors bon, arrêtons de chipoter. Nos prisons sont overbookées. Faut bien faire quelque chose, non? Ca coûte moins cher d’envoyer (oui, parce qu’en fait, « renvoyer », c’est pas vraiment le terme exact pour la plupart d’entre eux. Le Maroc, ils n’y sont même pas nés) des gens dans les geôles marocaines que de se décider à trouver autre chose que la prison pour punir des condamnés.

Les mauvais coucheurs viendront encore nous dire que la prison, on sait comment on y entre, on sait qu’on en sort encore plus paumé. Qu’en prison, quand on a la chance de voir un psy, c’est à peu près aussi souvent que je me fais un brushing (genre un quart d’heure par quinzaine). Qu’en prison, on dort les uns sur les autres, on chie les uns devant les autres, on consomme de la drogue, on s’adonne à toutes sortes de trafics et on apprend mieux à perfectionner ses techniques délinquantes qu’à écrire, qu’un métier, qu’à vivre en société (ah oui parce qu’en prison, les profs et toute cette sorte de choses, ça n’existe que si c’est bénévole).

Moi, par exemple, si j’étais une râleuse, je raconterais combien de fois j’ai entendu des avocats d’assises plaider avec succès le fait que la prison était une très bonne école de délinquance.

Mais bon, ne soyons pas de mauvaise foi. Si on renvoie les détenus marocains dans les geôles de leur pays d’origine, on résout le problème. Pas besoin de désengorger nos prisons en faisant preuve d’intelligence. On aura plein de place pour y faire plein de belles choses constructives, dans nos prisons. Peut-être même des trucs préventifs! Qui sait, je pourrai peut-être même y enseigner un jour et toucher pour ça un salaire?

Et puis après tout, c’est pas comme si ces gens-là étaient comme nous. Ces gens-là, c’est pas parce qu’ils viennent de milieux socio-économico-culturels défavorisés qu’ils délinquent. Ces gens-là, c’est pas des actes qui ne font pas mal comme la fraude fiscale ou la corruption, qu’ils commettent. Ces gens-là, c’est pas la faute à la Belgique s’ils ont foiré. Ces gens-là, ils sont marocains! (Attention, j’entends encore des râleurs dire qu’ils sont bien obligés, puisqu’on ne peut pas se défaire de la nationalité marocaine! Mais ceux qui ont la double nationalité peuvent rester, apprends-je. Ce qui réduit encore la place qu’on va gagner)

Moi, je dis bravo. Je dis bravo mon pays. Et bravo le Maroc, qui va prendre en charge le fruit de nos incuries.

Et maintenant, je vais essayer de comprendre pourquoi quand Modrikamen a proposé (il y a moins de 4 ans!) de renvoyer les détenus d’origine étrangère dans les prisons de « leurs » pays, tout le monde s’est offusqué.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :