Ce qu’on condamne chez nos voisins ne nous fait pas sourciller ici

mai 29, 2011

Certains me diront que je radote. Mais depuis le 13 juin 2010, quand j’ai vu les représentants de tous bords, sur les plateaux télés, s’écrier unanimes « La N-VA et le PS sont les gagnants des élections, la balle est dans leur camp », j’ai mal au bide.

Alors j’observe, je publie, je peste, j’interroge et rien ne me rassure.

Les événements de cette dernière semaine suffisent à eux seuls à me convaincre que je vais encore avoir mal longtemps.

Le MR de plus en plus xénophobe et populiste, au point de défendre des heures durant et à coups de propos condamnables un texte qu’ils savent en grande partie contraire à la loi. Oui oui, le MR. Pas « une f(r)ange du MR ». Parce que je n’ai entendu personne au MR s’élever si pas contre le texte, au moins contre les propos de Jacqueline Galant, qui est avec Denis Ducarme l’une des plus laides représentantes d’une politique qu’on adore fustiger en montrant du doigt… nos voisins qui les inspirent tout le temps.

Le PS et le CDH qui s’abstiennent sur le même texte. Texte qu’ils rejettent. Du moins que Monsieur Demotte (il vient de me le dire sur FB) juge « (pas du tout) socialiste ». (Il ne m’a pas -encore- répondu sur l’abstention. S’il le fait, je mettrai sa réponse ici)

Le PS qui aujourd’hui nous annonce qu’ils vont faire des concessions sur… les soins de santé.

Alors moi, je veux bien énerver. Je veux bien que sans cesse, on me parle du point Godwin (j’ai déjà évoqué ça ailleurs sur ce blog*), je veux bien qu’on ricane en me disant que je dramatise. Mais la France, c’est à côté. Les Pays-Bas, c’est de l’autre côté. L’Europe, on en est au centre. Et partout, partout, l’extrême droite est plébiscitée.

Alors on peut voir le MR se radicaliser, le PS prendre sa place, le CDH se faire oublier. On peut. On peut même se taire. Publier et s’offusquer bravement de nouvelles venues d’ailleurs sans réaliser que ça s’approche. Et ricaner quand ici, d’autres tremblent tout haut.

Mais après, faudra pas s’étonner.

_____________________________

*https://annelowenthal.wordpress.com/2010/09/28/moi-je-naime-pas-le-point-g/

Publicités

3 Réponses to “Ce qu’on condamne chez nos voisins ne nous fait pas sourciller ici”

  1. Ah la fameuse théorie du principal et du secondaire…. euh oui elle est dynamitée….

    Malheureusement, oui cela fait peur et oui le PS se brade pour etre au pouvoir et DI RUPO pour devenir premier ministre… c’est presque de la prostitution intellectuelle

  2. Je pense que vous êtes un peu stupide.

    Bien cordialement.

    • annelowenthal said

      Merci pour cette information, il me tardait de savoir ce que vous pensiez de ma personne. Afin d’achever de me satisfaire, pouvez-vous étayer un peu?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :