Qu’est-ce qu’on fait bouffer à nos enfants?

juillet 10, 2011

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/societe/20110709.OBS6780/thonon-pas-de-cantine-pour-les-enfants-de-chomeurs.html

Faute de places donc, une municipalité française décide de priver les enfants de chômeurs de la cantine de midi.

En Belgique aussi, ça existe. Des écoles invitent les parents « qui ne travaillent pas » à reprendre leurs enfants à midi. Là où je l’ai vu, il n’était pas question de cantine (il n’y en avait pas), mais… d’encadrement.

Outre que c’est un comble (pas assez d’encadrants, dit-on à des gens qui voudraient bien être encadrants, si on en engageait) et outre le côté odieux de la chose, une telle mesure (ou « invitation ») est très inquiétante.

Car tout qui a une once de bon sens sait que mettre les gens dans des cases (a fortiori des enfants), c’est catastrophique. Et tout qui a un minimum de pédagogie sait que la récré (a fortiori le temps de midi), c’est aussi important pour l’épanouissement d’un enfant que le cours de math qui suivra*. Sans doute encore plus pour des enfants de familles qui manquent d’air.

Et pourtant, cette idée bête et méchante vient de ceux à qui on confie une bonne part de… l’éducation de nos enfants.

 

*d'autant que, me rappelle Jackie, bien des enfants ne mangent 
chaud et équilibré qu'à la cantine
Publicités

14 Réponses to “Qu’est-ce qu’on fait bouffer à nos enfants?”

  1. Marie said

    Vu comment c’est présenté cela paraît être un scandale socio-économique, mais plus que dans le point de vue très orienté de ce texte (« on rejette les enfants de chômeurs! » ) le vrai scandale se trouve plutôt dans le manque de moyens accordé à l’enseignement. Que voulez-vous qu’ils fassent s’ils n’ont pas les moyens d’accueillir tous les enfants de leur école ? Les faire manger dans les couloirs ou dans leurs classes et se faire flinguer par les inspections de l’hygiène ou les associations de parents et à la fin être pénalisé par le ministère ?

    C’est une idée bête et méchante de ne pas pouvoir embaucher des encadrants supplémentaires ? Je rêve.
    Le citoyen a des droits ok, mais il serait peut-être temps qu’il se dise aussi que ça ne marche pas que dans un sens. Si ces parents ne veulent absolument pas que leurs enfants reviennent à la maison le midi, ils peuvent toujours se proposer comme encadrant bénévole…

    • annelowenthal said

      Le manque d’encadrement est un scandale oui. Je ne dis nulle part le contraire. C’est très « N-Viste » d’accepter que les enfants de chômeurs soient victimes de l’incurie…
      Et bon, votre second paragraphe est, je ne sais pas, légèrement orienté « donnons-lui tort ». Je ne sais pas où vous avez lu que j’écrivais « cest une idée bête et méchante de ne pas pouvoir embaucher des encadrants supplémentaires ». La suite est comment dire, aussi irréaliste que révélatrice 😉

      Certaines personnes sont fatigantes à réécrire mes textes pour les critiquer.

      Allez-y, là, je vous offre sur un plateau de quoi me traiter d’intolérante, agressive, « qui a toujours raison » 🙂

      • annelowenthal said

        Oh, juste une petite chose encore. Mes textes sont clairement orientés. J’ai des opinions. C’est même pour les exprimer que j’ai créé ce blog. Si vous ne voulez pas d’opinion orientée, ne lisez plus.Quand on lit mon blog, on sait de qui il vient. Il me semble que c’est assez assumé. Maintenant, en déduire que le propos n’est pas crédible, ça ne l’est pas tellement.

  2. Marie said

    Génial. je suis une « N-Viste » et mes textes sont « révélateurs » (De quoi ? allez au bout de vos sous-entendus). Jugée et cataloguée en trois coups de cuillères à pot et avec des smileys pour faire sympa.
    Tout ça parce que je vous dis que votre indignation se trompe de cible. Au lieu de les traiter arbitrairement de « cons » (oui j’ai lu votre tweet) , analysez plutôt pourquoi cet établissement en a été réduit à demander aux parents qui ne travaillent pas de se charger de leurs enfants parce qu’ils ne pouvaient pas les assumer tous, et alors je vous lirai avec intérêt. Le financement de plus en plus anorexique de l’enseignement, c’est là que se trouve le vrai scandale.

    Et si l’état est défaillant, c’est au citoyen de se débrouiller comme il peut. C’est triste, mais toutes les déclarations outragées n’y changeront rien. J’ai connu des parents qui ont encadré bénévolement et je leur en suis reconnaissante, même si moi j’ai préféré reprendre mes gosses à midi. Entre-nous, la cantine d’école c’est pas toujours ce qu’il y a de mieux et beaucoup de gosses préfèreraient rentrer chez eux.
    Faut-il rappeler que la première mission d’une école n’est pas d’être une garderie ? Aïe, là je sens que je suis bonne pour être traitée de facho –> 🙂

    Et non, je ne vous connaissais pas et n’ai pas lu vos autres messages. Je suis arrivée ici par hasard et j’ai simplement réagi au premier texte lu.
    Et désolée si mon ton vous a heurtée, mon intention n’a jamais été de vous agresser personnellement.

    • annelowenthal said

      Je vais vous juger-cataloguer en trois coups de cuiller à pot: vous ne savez pas lire. 🙂 (<— petit smiley pour faire gentil)

      Il y a une différence entre "c'est très N-Viste" et "Vous êtes N-Viste". Le reste est à l'avenant, j'ai pas envie de m'abaisser. Il y a plein de forums de journaux où vous pourrez déverser vos frustrations. Bonne journée 🙂

  3. Bonjour,
    si je peux me permettre, il faut se mettre d’accord sur une série de concepts:
    – tous les enfants naissent libres et égaux en droits (ça vous dit kékchose Marie ?)
    – les services publics doivent traiter TOUS les usagers de services publics sans discriminationS (charte des services publics, si la déoontologie à encore une place dans la vie de tous les citoyens).
    – un chômeur est en Belgique très contrôlé et le bénévolat n’est pas dans sont projet d’accompagnement (PAC), il doit soit se former soit rechercher activement un EMPLOI pour ne plus bénéficier du CHOMAGE.
    – Aussi, je rappelle un concept hérité du 19 ème siècle et des luttes syndicales: TOUT TRAVAIL MERITE SALAIRE.

    Alors, en gros, les chômeurs actifs dans leur recherche d’emploi, (si si ça exsite,) ils se font botter le cul maintenant au FOREM, harcelés même, de démarches à faire et cela, sans tenir compte qu’ils aient ou non charge de famille, c’est leur problème, et ça peut conduire à des sansctions d’invoquer des problèmes de garde d’enfants pour l’ONEM, comme de devoir aller chercher le gosse à midi parce que la cantine est refusée aux enfants de chômeurs.

    Les parents chômeurs ont un tas d’obligations à remplir pour justement continuer à percevoir cette aumône indigne qu’on appelle allocation de chômage. Certains parents sont très pauvres et sont obligés de vivre de colis alimentaires, certaines écoles, avec compassion, s’organisent pour que tous les entants mangent à midi, même les enfants de pauvres (illégaux comme chômeurs ou minimexés).

    C’est fou de se dire qu’il ya des gens qui ont faim parents et enfants en Belgique, et ce qui est encore plus dingue, c’est de penser que tout le monde s’en bat la queue car tant que soi on a, les autres peuvent bien crever (belle mentalité pour un pays 80% catho, ça prouve l’hypocrisie totale de l’Eglise et de ses ouailles).

    On ne peut pas tout à la fois discriminer les chômeurs, leur mettre un tas de bâtons dans les roues et venir après se plaindre qu’ils sont tjrs chômeurs ou les exclure parce que tout est fait pour qu’ils (surtout des elles d’ailleurs, elles seules avec enfants) ne s’en sortent justement pas, et le but est dès lors de soulager la Sécu de ceux qu’elle est supposée protéger quand un accident de la vie survient comme le chômage.

    On ne peut donc pas trouver normal que l’école discrime des enfants pour raison budgétaire et par manque d’effectif.

    Le bénévolat n’est pas la réponse au chômage, mais bien la création d’emploi massivement là où les besoins existent, ici on en voit un exemple.

    Associée à une réduction du temps de travail, peut-être pour que les parents voient un peu plus leurs enfants qu’ils ne le font aujourd’hui quand ils bossent à temps plein et délèguent à d’autres le soin d’élever leurs enfants en transmettant en prime des valeurs plus que douteuses et sans doute pas resepcteueuse de la constitution belge (et on peu se demander si la consitution belge est encore un socle de valeur partagée par tous, j’en doute à vous lire).

    Profitez bien des droits que vous avez encore, je vous promets que ça ne durera pas…

  4. Marie said

    Mais dites moi, c’est un vrai plaisir de commencer une discussion avec vous, ouvertes, polies, tolérantes, prêtes à se remettre en cause…
    Au passage, merci de vous « être abaissée » à m’expliquer comment fonctionne le chômage. C’est pas comme-ci j’en avais jamais eu besoin dans ma vie. À quelle époque croyez-vous que j’allais chercher mes gosses ?

    ¨[Le bénévolat n’est pas la réponse au chômage, mais bien la création d’emploi massivement là où les besoins existent, ici on en voit un exemple.]
    Bon sang, mais c’est bien sûr, Yaka !
    ….
    C’est pas comme-ci j’avais dit depuis le début que le vrai problème se trouve exactement là : LE BUDGET ACCORDÉ À L’ENSEIGNEMENT EST INSUFFISANT.
    Si lors d’un naufrage il n’y a pas assez de place dans la chaloupe mais beaucoup de bouées. Vous demandez à ceux qui savent nager de prendre les bouées ou vous faites monter tout le monde et la chaloupe coule ?

    Bon eh bien voilà, enchantée d’avoir pu vous permettre de décharger votre bile sur une frustrée qui pense « COMME les N-Viste » (attention les illettrés, pas confondre hein) Ça doit être chouette de s’endormir le soir avec la satisfaction d’avoir œuvré pour la Justice parée de l’armure blanche et inaltérable du bon droit.

    • Je ne vois pas pourquoi vous êtes aussi agressive, je n’ai rien dit dans ma réponse qui mérite une telle réaction, je ne vous traite d’aucun noms d’oiseau. C’est quand même problématique que sur le net il soit impossible de « converser » et être lue vraiment et non juste « étiquettée ». Je m’exprime pourtant clairement.

      C’est en tout cas vraiment pénible et ça montre bien que le meilleur médium pour débattre ou échanger n’est pas le virtuel!

      La chaloupe ne coule pas, tous les choix posés par le politique sont des choix conscients et voulus. Il y a de l’argent qui pourrait être récolté chez ceux qui ne créent pas d’emploi et bénénficient d’intérêt notionnels, ou rerouter les 7 milliards par an de réductions ONSS pour les patrons vers des besoins non couverts.

      En Belgique on rase gratis, il y a aussi de l’argent à récupérer sur le fait que la Belgique est un paradis fical pour ses entreprises et que Delhaize ou Belgacom ne paient pas d’impôts alors qu’ils sont + chers que leurs concurrents dans leurs offres.

      Bref, tout est une question de CHOIX et de VOLONTE POLITIQUE. Après on reparlera de la chaloupe quand on aura redistribué et fait contribuer ceux qui peuvent à hauteur de leur réélle possibilité afin que nous puissions tous bien vivre ensemble, sans nous égorger de préférence…

  5. annelowenthal said

    Tout à fait! Voir mon papier « Mieux vaut prévenir »…

  6. Marie said

    Sincèrement désolée si mon ton vous a paru agressif, mon message précédent était une réponse collective et cumulait une irritation stérile. Je ne désirais pas continuer cette conversation mais partir en claquant la porte est une attitude ridicule surtout quand quelqu’un s’adresse à vous en prenant la peine de développer son point de vue.

    Mais nous sommes proches du dialogue de sourds. Dans mon exemple je vous parlais d’un naufrage avec 1 canot et des bouées.

    1. L’auteure de ce blog s’énerve parce que j’ose dire que, même si c’est regrettable, le problème ne se situe pas dans le fait de demander à certains de prendre les bouées mais dans le fait qu’il n’y a pas assez de canots.
    2. Ensuite vous, vous m’expliquez (plus poliment) dans une longue théorie que la solution c’est de prendre des canots aux gros bateaux parce que eux ils en ont plus.

    Bien.
    Et en attendant cette manne céleste, ils font quoi ceux qui sont en plein naufrage. Ils coulent ?

  7. annelowenthal said

    Je ne m’énerve pas. Et je suis d’accord sur le manque de moyens. Je souligne juste le fait que:

    – 1. Vous semblez normal de faire payer l’incurie aux enfants de chômeurs (c’est en tout cas ce que vous écrivez dans votre premier comm)
    – 2. Vous me faites dire ce qui vous arrange.

  8. annelowenthal said

    Ils coulent oui. On les enfonce même. Avec ce genre de mesure.

  9. Marie said

    Non Madame, avec des bouées ont est dans une situation plus inconfortable et problématique (injuste, discriminatoire, scandaleuse) que les autres mais on ne coule pas. Par contre en entassant tout le monde dans un canot trop petit, oui, on coule.

    Vous utilisez un problème de société extrêmement complexe pour le réduire à des slogans simplistes et militants tandis que mes réponses étaient concrètes et complètement apolitiques. Ce qui ne m’empêche pas d’être parfaitement consciente que la source de ce problème doit se régler au niveau politique ou chacun à le droit d’exposer son point de vue comme dans toute démocratie qui se respecte.

    Et maintenant permettez-moi de me retirer de cette non-discussion sans attendre votre réponse. Je crains que cette dernière soit encore une fois pleine de déclarations excessives et méprisantes.

    Bonne continuation.

  10. annelowenthal said

    On ne peut pas parler de moyens octroyés et dire que c’est apolitique. parce que les moyens octroyés, ça ressort du seul politique 😉

    Je pense que c’est décider de renvoyer les enfants de chômeurs dans leurs pénates à midi qui est une solution simpliste. Et dégueulasse, de surcroît.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :