Pays d’honneur

septembre 6, 2011

BESOIN DE NOURRITURE. MERCREDI LE 19 OCTOBRE, LES RESERVES SERONT VIDES. 0476850593 

13 octobre 2011

Ils sont toujours là, à pourrir dans un squat infâme. Grâce à vous, ils ont de quoi manger, s’habiller… pour quelques jours encore… mais du coup, on en parle moins. Pourtant, au fil des jours, ces gens sont de plus en plus déshumanisés. Les conditions de vie sont encore pires que celles qu’on voit sur ces photos. Parce qu’au-delà de la crasse, il y a le froid, l’humidité, l’odeur et des dégâts psychologiques énormes. Sur des enfants dont on se demande comment ils grandiront avec ce souvenir. Sur leurs parents qu’on traite comme des bêtes, pire même, pendant des mois, parce qu’ils ont voulu fuir des traitements que l’Europe a condamnés, pensant naïvement que ça signifiait qu’ils avaient droit à un peu de dignité. Merci de partager. De les sortir de ces oubliettes qui arrangent trop de monde.

Pour les dons: 0476850593 (Vêtements, nourriture, soins bébés, chaussures…)

Ô Belgique

Ô mère chérie

A toi nos coeurs

A toi nos bras

A toi notre sang

Ô Patrie!

Nous le jurons tous, tu vivras!

Tu vivras toujours grande et belle…

227Bis, chaussée d’Ixelles, Bruxelles. 6 septembre 2011.

Il y en a d’autres, à la même adresse. D’autres encore gare du Nord. Des Afghans, des Roms, des Pakistanais…

J’ai déjà écrit sur le sujet. Deux fois ici, entre autres. J’ai même demandé à nos dirigeants s’ils avaient encore un tout petit peu de dignité.

La réponse est non. Ils n’en ont plus. C’est la seule explication possible à mes yeux.

Ceux-ci sont européens. Ils ont le droit d’être chez nous, donc. Et de travailler, se scolariser, tout ça. Un traitement de faveur. Pour des gens persécutés dans leurs pays d’origine. Par des milices d’extrême droite notamment. Des cocktails molotov, des couteaux, des monceaux d’ordures disposés autour de leurs bidonvilles… Sans que rien ne soit fait, ou presque, pour que ça cesse. Bien sûr, ils ne travaillent pas. Evidemment, ils ne sont pas scolarisés. Ils tentent de survivre de squat en squat. Celui-ci, ils l’auraient jusqu’au 31 octobre.

Les autres viennent de pays en guerre, où nous faisons la guerre. Donc, bien que leur demande d’asile ait été refusée, on ne peut pas les renvoyer chez eux.

Et peu importe leur légitimité à être ici. On ne traite pas les gens comme ça.

Voilà mon pays. Un pays qui ne respecte ni ses propres lois, ni des lois souveraines. Qui a déjà été condamné et que ça n’a pas arrêté. Des dirigeants qui s’en foutent. Qui laissent crever leurs semblables comme des merdes.

Un jour, il faudra bien leur casser la gueule.

Voir aussi:

http://www.telebruxelles.net/portail/emissions/les-journaux/le-journal/15722-roms

http://www.rtl.be/videos/video/360882.aspx?CategoryID=312

http://www.rtbf.be/info/regions/detail_a-bruxelles-les-roms-vivent-dans-des-conditions-deplorables?

id=6711513http://www.rtbf.be/video/v_jt-13h?id=1233023&category=info (9’35 »)

http://www.rtbf.be/info/chroniques/chronique_centre-227-bis?id=6713393&chroniqueurId=5588333

Publicités

2 Réponses to “Pays d’honneur”

  1. C’est scandaleux, ignoble de laisser des êtres humains dans un tel dénuement. Que peut on faire pour alléger un peu leur quotidien?

  2. […] d’évacuer du Polygone les familles qui y squattaient dans les conditions que l’on sait(https://annelowenthal.wordpress.com/2011/09/06/pays-dhonneur/). Des Roms, des Tchétchènes, des […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :