Les Roms, un instantané.

septembre 20, 2011

Toute la journée, les enfants, leurs parents, les très jeunes, les très vieux errent sur la place ou dorment pour faire passer le temps et le froid. Autour d’eux, des gens d’organisations, officielles ou non, récoltent les dons, parlent aux médias, observent et protègent.

Le soir, les enfants dorment dans un bus que le Délégué aux droits de l’enfant a fait venir. Moteur coupé, contrairement à celui du combi de police qui est là pour que les forces de l’ordre veillent, entre autres, à ce qu’aucune tente ne soit plantée sur la place pour abriter les adultes.

Il y a de l’eau, du coca et de la nourriture apportée par des citoyens ou des associations. Des couvertures, des valises. Ils parlent, ils disent qu’ils veulent que leurs enfants aillent à l’école. Qu’ils veulent travailler. Ils demandent des couvertures. Se jettent sur les vêtements.

Si on plante une tente, c’est l’évacuation vers nulle part. Et de toute façon, ça finira par une évacuation. Ils le savent. C’est pour ça qu’ils ont demandé des valises.

Une petite fille est tombée malade, hypothermie. Elle a été hospitalisée puis ramenée sur les lieux.

Des passants passent. Certains questionnent. Aucun politique à part toujours les quelques mêmes, épuisés et impuissants.

Pour faire pipi et caca, il y a des WC jusqu’à 20h. Après, c’est dehors, où on peut. Et les reproches parce qu’un Rom, oui, ça fait pipi et caca, aussi.

Il a plu, la nuit dernière. Il pleuvra celle-ci.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :