Voici venue la présomption de culpabilité. Vive l’Humanisme!

novembre 9, 2011

BRUXELLES 09/11 (BELGA) = Un accord est intervenu mercredi matin, en comité ministériel restreint, en matière d’asile sur le principe d’une liste des pays sûrs, a-t-on appris à bonne source. Les groupes politiques de la majorité déposeront un amendement à la Chambre pour donner une base légale à cette liste lors de la discussion du projet de loi transposant la directive « retour », qui vient de commencer en Commission.

Le secrétaire d’Etat à l’Asile et à l’Immigration, Melchior Wathelet, a expliqué ce week-end sa volonté de concrétiser l’idée d’une liste de pays sûrs en matière d’immigration afin de faire diminuer considérablement le nombre de demandeurs d’asile en Belgique. La liste énumérera des pays dont les ressortissants ont peu de chance d’obtenir le droit d’asile. La procédure qui y est liée devrait être raccourcie grâce à un renversement de la charge de la preuve: les demandeurs seraient tenus de prouver qu’ils ont réellement besoin de protection de la Belgique. La décision à leur égard serait prise dans les 15 jours. La mesure vise essentiellement les ressortissants des Balkans.

Mercredi, lors de son arrivée au comité restreint, le secrétaire d’Etat a rappelé son souci. « Il reste totalement inacceptable de voir le nombre de personnes qui viennent des Balkans, et spécialement d’Albanie, et demandent l’asile en Belgique ces derniers mois. La procédure d’asile doit être réservée aux personnes qui ont réellement besoin de protection », a-t-il déclaré.

Le gouvernement sera chargé d’établir la liste et le Commissariat Général aux Réfugiés et Apatrides (CGRA) rendra un avis sur celle-ci.

..

Bon, on n’a pas encore la liste. Mais ce que je sais, c’est qu’en Albanie, il y a des Roms. Discriminés, bien sûr, même si dans ce pays, des efforts sont déployés (http://tdh.ch/fr/news/albanie-le-president-de-la-republique-defend-lintegration-des-roms). 

Et donc désormais, en matière d’immigration, on renverse la charge de la preuve. 

Mesdames et messieurs, monsieur Melchior Wathelet, ministre CDH (H comme « Humaniste ») vient de créer la présomption de culpabilité (enfin, de la formaliser, ne lui attribuons tout de même pas tous les mérites).

Ce que je me demande, c’est comment ils font, les candidats réfugiés, pour fournir des preuves. Ils prennent des photos, ils les mettent sur leur PC et ils amènent le tout dans leur attaché-case?

 

Réaction de la Ligue des Droits de l’Homme:

BRUXELLES 09/11 (BELGA) = La Ligue des Droits de l’Homme (LDH), joint par l’Agence Belga, s’oppose à l’accord, intervenu mercredi en comité ministériel restreint, portant sur l’établissement d’une liste de pays considérés comme sûrs, afin de faire diminuer considérablement le nombre de demandeurs d’asile en Belgique.
« Cette liste a notamment pour but d’accélérer la procédure, mais elle risque surtout de faire baisser la qualité des évaluations individuelles », s’est indignée une conseillère juridique de la LDH.
La liste énumérera des pays dont les ressortissants ont peu de chance d’obtenir le droit d’asile. La procédure qui y est liée devrait être raccourcie grâce à un renversement de la charge de la preuve: les demandeurs seraient tenus de prouver qu’ils ont réellement besoin
de la protection de la Belgique.
« Un autre danger existe: celui de l’amalgame. Cette mesure vise essentiellement les ressortissants des Balkans, mais si certains
demandent l’asile pour des raisons économiques, d’autres, comme les populations roms, vivent de réelles discriminations. Ces généralités ne
reflètent pas la complexité de la situation », a-t-elle ajouté.

Selon la Ligue, il est étrange de décider que tel ou tel pays est sûr, en considérant par exemple que les pays de l’Union européenne le sont tous, alors que la Cour européenne des droits de l’Homme a
condamné la Belgique le 21 janvier dernier pour l’expulsion d’un Afghan vers la Grèce, où les conditions d’accueil des demandeurs d’asile
étaient déplorables.
La Ligue des Droits de l’Homme s’interroge donc sur la légitimité d’une telle liste.
« Sur quels bases vont-ils choisir ? Comment feront-ils pour la réévaluer en fonction des changements réguliers dans certaines parties
du monde ? Voilà une décision qui soulève de nombreuses questions »,
a-t-elle conclu.
Les groupes politiques de la majorité déposeront un amendement à la Chambre pour donner une base légale à cette liste lors de la discussion du projet de loi transposant la directive « retour », qui vient
de commencer en commission.

Publicités

Une Réponse to “Voici venue la présomption de culpabilité. Vive l’Humanisme!”

  1. Arielle said

    Effectivement, comment vont-ils décider de quel pays a droit ou pas ? Décisions arbitraires….
    Ce n’est pas parce qu’un pays n’est pas en guerre que les demandeurs d’asile n’ont pas de bonnes et sérieuses raisons de demander l’asile…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :