Un meurtrier.

décembre 13, 2011

On pouvait s’y attendre, voici ma petite réflexion sur les évènements du jour à Liège. Ou plutôt sur les réflexions qu’ils ont inspirées à bien des gens.

Qu’on ne se méprenne pas, il ne sera pas question ici de dénigrer le chagrin des gens, leur effroi, la peine de qui que ce soit. Qu’on ne se méprenne pas non plus sur ma vision des faits. Tuer, c’est mal et quand c’est à l’aveugle, ça provoque en moi, à juste titre ou non, encore plus de colère.

Ceci étant dit, et en espérant que ce qui précède aura été lu et intégré, voici le fond de ma pensée.

Avant même qu’on ne sache quoi que ce soit, alors que les médias nous parlaient de grenades lancées sur une place liégeoise, le peuple des forums se lançait dans des considérations sur la « justice trop laxiste » et l’incompressibilité des peines. Voire, déjà à ce stade, sur la peine de mort. Sans même savoir ce qui était commis. Sans même savoir qui le commettait.

Quelques heures après, on apprit qui était le tueur. Un certain Nordine Amrani, repris de justice. Il s’est donné la mort après avoir commis l’irréparable, mais soit, le peuple des forums s’est lancé de plus belle dans ses appels à la peine de mort.

Je pourrais m’arrêter là et reconnaître que même à moi, la peine de mort pour un mort, ça ne me fait ni chaud ni froid, mais non.

Aujourd’hui, un acte horrible a été commis par des individus qui s’en sont pris à vous, à moi. Qui ont tiré dans le tas. Qui nous ont fait peur.

Ce fait divers est symptomatique. Et au lieu de nous poser question sur sa répétition de plus en plus fréquente un peu partout dans le monde,  il ouvre un robinet: celui de la haine du bon peuple, qui se déverse à qui mieux mieux, contribuant au déclin d’une société qui pousse ses membres dans leurs pires retranchements.

On manque de tout et demain, ce sera encore pire. Chacun se replie sur soi, chacun considère l’autre comme un danger potentiel. On a de moins en moins de chances d’y arriver dans la vie, de plus en plus de tout perdre, alors on s’en prend à ceux qu’on ne voudrait pas devenir. Ceux qui ont déjà perdu ce qu’on a encore. Les étrangers. Les repris de justice. Les chômeurs (si si, j’ai lu ça aussi): ceux par qui, pense-t-on un peu trop facilement, le danger arrive.

Quand un Laurent Louis s’empare du fait divers pour, sans aucun scrupule, en faire un argument électoral, quand un Alain Destexhe demande aux médias de ne pas comptabiliser le tueur dans le décompte des victimes, ils encouragent un nombre effrayant de gens à se décharger sur les repris de justice, les politiciens véreux (oui, oui, ça aussi, je l’ai lu), les étrangers, les chômeurs (je vous assure).

Baignant dans un bain de juste indignation, bon nombre de gens oublient que s’ils se contentent de fustiger ceux par qui cet acte-là a pu se concrétiser (la justice qui a libéré un type, ceux qui lui ont permis de s’armer, le type lui-même), ils ne régleront rien, sauf à considérer que se défouler soulage à long terme.

Car au-delà de la concrétisation d’un acte, il y a tout ce qui a pu mener à l’acte. Il y a, en amont, la défaite d’un système qui n’en est pas à son premier échec. Il y a l’absence volontaire de toute réflexion de fond sur ce qui peut mener un être humain à de telles extrémités. Il y a, en aval, cette prison que tous réclament à hauts cris, pensant naïvement qu’elle nous protégera au moins des individus qui y entrent (https://annelowenthal.wordpress.com/2011/05/13/prison-au-moins-ils-y-restent-au-mieux-on-se-porte/).

Ces gens qui hurlent, profitant (j’ai choisi le terme) d’un drame humain pour, une fois de plus, nous envahir de leur haine viscérale (et donc dénuée de toute réflexion), ils me désolent tout autant, voire plus, que la mort de ces victimes (qui me fait horreur, voir mon premier paragraphe).

Parce que la haine viscérale, j’ai la conviction qu’elle en entraînera d’autres, des atrocités.

(Je n’ai pas trouvé de titre à cet article)

Advertisements

264 Réponses to “Un meurtrier.”

  1. Obsydienn said

    Je ne peux qu’être d’accord avec toi, ayant tenu des propos similaires (quoique plus maladroits) face a des personnes qui stigmatisaient un genre, une condition, une origine ethnique, et j’en passe.

    • akela said

      Effectivement la question n’est pas de savoir quelle est la nationalité de lauteur des crimes mais de regarder ce qu’il a fait!! Quelqu’un qui jette des grenades sur des gens en pleine rue n’a aucune excuse! Surtout s’il se livrait déjà au traffic de drogue et d armes!

      • annelowenthal said

        Il n’a aucune excuse. On va le juger! Ah mais non, il est mort, merde, c’est ballot!

      • Vivacqua said

        On vit avec peu et demain on vivra avec encore moins, certes.
        Mais il ne faut s’y méprendre, ce crime n’est pas la faute de la société.
        Les meurtriers existent depuis les temps bibliques, depuis Caïn et Abel, depuis toujours…

  2. Tournesol said

    Cela pourrait s’appeler…Le Séparatisme ou Comment séparer (réparer fonctionne aussi) le drame d’une certaine connerie dramatique ?

  3. Tournesol said

    D’ailleurs Dramatique Connerie fonctionne tout aussi bien…

  4. 100% d’accord! Les réactions immédiates et épidermiques ne sont jamais bonnes conseillères. Même dans des cas comme celui-ci, très choquant il est vrai, il faut prendre du recul et mener une réflexion globale au lieu de réagir au coup par coup. Et pareil, ras-le-bol de ces amalgames confinant au ridicule: « les étrangers », « les chômeurs », « les immigrés », « les profiteurs »… Comme si tous les étrangers, tous les chômeurs, tous étaient à mettre dans le même sac (ou la même prison?)
    Les mêmes qui crachent sur les « étrangers » sont bien contents d’en trouver pour ramasser leurs poubelles, les mêmes qui crachent sur les chômeurs sont bien contents d’avoir un peintre ou un plombier en noir… Pitié, arrêtons de nous monter les uns contre les autres! La solution, je pense, n’est pas le chacun pour soi qui aboutira à la loi du plus fort, mais la solidarité dans un monde où nous dépendons tous les uns des autres…

    • Tournesol said

      Peut-être, la solidarité commence par l’acceptation de la différence…

      • Lo said

        Oui et non. « Acceptation de la différence » vu dire en quelque sorte « tolérance ». Hors la tolérance de tout et n’importe quoi nous amène là où nous sommes aujourd’hui, un jour pire qu’hier mais meilleur que demain.
        Je ne parle évidemment pas de la tolérance raciale, culturelle,..

      • annelowenthal said

        Mais Tournesol parlait de celle-là, vous êtes donc d’accord 🙂

    • didier noirhomme said

      Les seuls coupables sont les politiciens qui par leur incapacité à gérer quoique ce soit permettent d’en arriver à des situations pareilles.
      Par contre pour se rendre sur place, par contre pour donner leur avis, par contre pour dire qu’il faut trover des solutions ils sont les premiers mais rien ne change !

      • Carolin said

        Je ne crois pas que cela soit sage d’accuser qui que se soit d’autre pour ce fait condamnable!
        Je crois que seule cette personne(j’ai oublié le nom) est responsable des ses actes et que nul autre ne peut être tenu par responsable (à sa place ou avec lui)! Vous savez lorsque vous commettez une infraction c’est seulement vous qui payez;votre voisin ou votre chef n’aura pas de part dans l’affaire (analogie).
        Il est cependant vrai que parfois la justice n’est pas tout à fait équitable, que des personnes ayant commis de faits moins graves que ceux qui avait commis cet individu par le passé ont des peines plus longues et ont plus de difficultés pour avoir une libération conditionnelle.
        Ceci dit on apprend par essai erreur, j’espère que la justice prendra note de ce drame pour améliorer le système.

  5. pelzer said

    la prison « mentale » n’empêche pas la mort! merci pr votre article

  6. Ø said

    C’est vrai que la société aurait du être plus attentive à Nordine Amrani. C’est elle en final la coupable de cette tuerie tant il est vrai que nous vivons une époque où la déresponsabilisation personnelle et le défaussement sur la société sont devenu la règle.

    • Jo said

      tout à fait d’accord.

      • Dan said

        Pffft… le voila martyre, pauvre belge d’origine étrangère défavorisé par la société… mais c’est n’importe quoi ! Ce gars eu 8 formations de hauts niveau dans les métiers du métal (secteur avec du boulot), il a plus d’argent par son traffic que la plus des lecteur ici (par son traffic), n’a plus travaillé depuis 2003. Ce gars a eu assez de chances et encore a finalement eu droit après une vingtaines !!! de condanations a encore bénéficié d’un programme de réinsertion… et vous trouvez que c’est la société qui est coupable— merde alors personne ne l’armé, personne ne l’obliger à mettre une balle dans la tête d’un gosse de 2 ans !

        Arretons d’êtres benets et beaucoups trop gentils.

        Dans 5 ans, c’est 5 ans et pas 3 ans ! et la perpette un vrai pertpette..

        Cela n’a rien de retrograde, ni répondre à la haine par la haine… C’est uniquement un sevérité saine, rendre une vrai justice au victime.

    • akela said

      Absolument pas Daccord!!! La société ds laquelle ns avons la chance de vivre n’a jamais été aussi confortable et ce pour l ensemble des différentes strates qui composent la population! Cette personne faisait du traffic darmes et de drogue!! On ne peut dédouaner sa responsabilité en affirmant que la faute incombe à la société qui la délaissée!! La personne était de nationalite étrangeres, certes! Mnt ce n’est pas une raison pour tomber ds les propos racistes mais ce nest pas une raison non plus pour essayer de trouver des excuses à un terroriste en se basant sur ses origines pour le faire passer pour une victime de la méchante société inégalitaire ds la quelle nous vivons!! Faut ouvrir les yeux!!! La société ne.peut sassurer que personne ne va péter les plombs en surveillant tt le monde 24 h sur 24!! Les citoyens doivent sassumer eux même et faire preuve de senz critique plutôt ke dessayer de remettre la faute sur un système qui pourtant pouponne la population par rapport a ce qui se fait ds d autres pays!! Je ne suis pas raciste. D’ailleurs je suis moi même étrangèr et c’est pour ca que je trouve absurde de remettre la faute sur le système alors qon sait ke la personne pratiquait des activité illégale! Ce terroriste etait un connard et puis Cest tout! Pas de circonstances atténuantes!!

    • Julian said

      Je pense que tu t’emmêles un petit peu les pinceaux. Comment peux-tu rejeter la faute sur la société en dénonçant, dans la même phrase la déresponsabilisation personnelle? Le seul et unique coupable est cet individu qui a commit l’irréparable.

  7. Xavier Carlier said

    J’analyse souvent les réactions sous forme de prétextes: je pense que les gens ont en eux un réservoir de rancoeurs, d’insatisfactions, de mal-vivre. Ce fonds inconscient cherche des prétextes pour s’exprimer. La plupart ne se rendent pas compte de ce processus faute de pensée critique suffisante.
    Faites le test quotidien et observez que toute réaction agressive, de la plus bénigne à la plus grave (comme celles de ce jour) procède de ce phénomène.
    C’est inquiétant au plus haut point. C’est une psychose, mais à un niveau de la société. Personne ne sait où cette forme de pensée peut nous mener mais il est sûr qu’elle ne nous apportera rien de bon.

  8. Matthieu said

    Les réactions épidermiques ont fait le printemps arabe et autres révolutions (même celle du troisième Reich ou du second tour de LePen en 2002…)
    Ne nous croyons pas à l’abris. Les réactions de ce genre sont souvent mauvaises ou non, tout dépend de ce qu’on en fait.

  9. Ah, si plus de personnes avaient ce sens critique, ce raisonnement juste et cette réflexion… j’ai moi aussi été bien scandalisée par ce que j’ai pu lire, et par ce manque de recul, cette ‘haine viscérale’ cette colère infertile! Merci pour ce beau texte

  10. Tournesol said

    Juste, Xavier carlier…Ce que tu dis me semble juste…

  11. Ben Anton said

    Violence gratuite … pas si gratuite que ça, qui s’est déjà soucié de la violence de tout ces bien pensant tellement plus catholiques que le pape, oui agissant dans la légalité, oui c’est le maître mot, faire les choses dans la légalité, une sorte de passeport de « déresponsabilisation » de ses actes. On peut multiplier les exemples … la facture du 2 juillet impayée de 5 EUR de frais de rappel, émise automatiquement (montant de la facture 0 EUR, montant des frais de rappel 5 EUR), 10 jours après donc le 12 juillet, mise en demeure, la même lettre que la lettre de rappel, sauf qu’il est écrit « mise en demeure », mais cette fois les frais pour cette même lettre sont de 15 EUR, … et c’est parti voilà une lettre de gens très sérieux mandatés pour récupérer les 5 EUR devenus 20 EUR avec 80 EUR bien entendu d’honoraires … vous souhaiter réagir, personne ne lit et répond au courrier recommandé … un jour c’est une autre société de recouvrement qui envoi une autre facture … puis on envoi un huissier … c’est légal … violence douce ?

  12. Diogène said

    Personnellement j’trouve cet article tout aussi réactionnaire qu’un commentaire stigmatisant tous les « étrangers », « profiteurs »,etc. Un « repris de justice » c’est quelqu’un qui a blessé un innocent en voiture, qui a commis un acte de violence passionnel, qui a fraudé au fisc, etc.

    Mais là on parle de quelqu’un qui avait des milliers de pièces d’armes dans son habitation il ya 3 ans.
    Vous trouvez ça normal qu’il puisse s’en procurer d’autres sans surveillance?
    C’est marrant comment le moindre individu qui part en vrille comme ce type est un exemple de la « défaite du systeme » et un individu respectueux de la loi n’est pas une « victoire du systeme », on est train de mélanger tout, il n’y a rien de mal derrière le fait qu’il faut se protéger de personnes qui sont consciemment capables de mener des attaques à grande échelle, qu’il s’apelle Nordine Jean-Pierre, Laszlo, Geraldine on s’en fout.
    Et de quel « systeme » on parle?

    La réflexion de fond est nécessaire j’suis d’accord mais de là à y chercher des raisons pour justifier son acte c’est se moquer du monde.

    • annelowenthal said

      Entre « justifier » et « expliquer », il y a comme une nuance…

      • Anne said

        Ce billet est une honte.

        L’explication elle est simple.
        D’un côté on a un gars issu de l’immigration qui, comme beaucoup de ses congenères, trafique et deale à répétition.
        De l’autre on a une tripotée de juges, d’assistantes sociales et de bobos associopathes qui contribuent à sa dangerosité, voire lui délivrent un permis de tuer, en le relachant dans la nature à chaque fois qu’il se fait choper. Et donc faillissent complètement à leur devoir de nos protéger.

        Comme ça se produit un nombre incalculable de fois. Combien de fois on lit dans les journaux: « … déjà défavorablement connu des services de police… »

        J’en ai rien à fiche des motivations philosophiques profonde d’une pareille ordure qui tue des innocents et des bébés. Je m’occupe d’abord des miens, ma famille, mon pays, mon ethnie, et si j’ai le temps, après, je vois si j’ai envie de m’occuper de psychanalyser des sauvages récidivistes sans scrupules. Je suis pas collabo.

        Les problèmes mentaux de ces gens « commevouzémoi » qui pourrissent nos villes, nous rackettent, dealent, vandalisent… ça fait 25 ans qu’on nous bassine avec, et c’est pas pour autant que ça va mieux. Toujours les mêmes problèmes, provoqués par les mêmes…

        On avait rien demandé à personne. Yen a marre de la propagande du politiquement correct.

        Je partage la douleur des victimes qui n’ont rien demandé à personne. Chacun ses priorités. J’espère que ce « meurtrier » ne s’est pas suicidé, mais que c’est un flic qui l’a chopé. A ce moment là vous pourriez écrire un billet intéressant j’en suis sûr, sur les motivations qui auront conduit le flic à l’abattre.

      • annelowenthal said

        Je pensais le mot ethnie révolu. J’espère ne pas faire partie de la vôtre!

      • Obsydienn said

        « D’un côté on a un gars issu de l’immigration »
        Pas de chance, le gars était né à Bruxelles, il était donc BELGE et pas immigré.
        Et au passage, y’a pas que les immigré qui dealent…

      • Lo said

        Pour répondre à annelowenthal, il ne me semble pas qu’ethnie soit un gros mot!?
        Ceci dit, je ne soutiens aucun propos généraliste et raciste, plaçant une « famille » (pour ne pas dire race sinon je risque de me faire lapider) comme étant LE problème.

      • Julian said

        @Obsydienn:
        Quelle réaction puérile que de dire « je ne suis pas le seul à le faire ». Le politiquement correct va beaucoup trop loin au point même de nous priver de notre droit d’expression. Je vous l’accorde, il est à utiliser avec retenue, respect pour autrui et bon sens, qualités qui, malheureusement, ont fait défaut dans certains commentaires liés à l’actualité ces derniers jours. Mais ce que je ne peux pas tolérer ou supporter, c’est que notre société ne me laisse pas penser. Soyons clairs et francs, de nos jours, dire les mots « arabe », « immigré » ou « étranger » entraîne systématiquement une vague de critiques. Personne ne peut dénoncer le moindre crime commis par un « non-Belge » sans que la société ne le pointe du doigt en le taxant de « raciste », sans que le MRAX ne crie au scandale. Et pendant ce temps, le crime est oublié, parfois presque pardonné et excusé (l’emploi du terme est ici tout a fait volontaire de ma part).
        Je ne suis pas raciste. Je ne pense pas que ma culture soit meilleure que celle des autres, que les gens de ma nationalité (si le terme ethnie choque certains) doivent dominer les autres.
        Ce que je réclame, c’est une justice équitable et égale pour tous. Et cela ne pourra exister qu’une fois qu’on aura mis un terme à cette hypocrisie qu’on appelle « politiquement correct ».
        Petit détail maintenant que j’aimerais mettre au clair; le fait d’être né en Belgique ne nous donne que la carte d’identité belge. Je suis né ici, mais je ne me sens pas Belge pour autant. La langue que je parle à la maison, mes coutumes, ma façon de penser et de voir les choses, mon mode de vie, tout ça dit qui je suis réellement. Pas cette petite carte que j’ai dans mon porte-feuille.

        Pour répondre maintenant à annelowentha, je ne comprend pas votre réaction face à l’utilisation du mot « ethnie ». Le mot « race », conviendrez-vous, me parait beaucoup moins « approprié ». Pourtant, vous indignez-vous devant le terme « raciste »?

      • annelowenthal said

        Je voulais dire que je pensais le terme évacué de ce genre de débat, c’est tout

    • akela said

      Enfin une réflexion sensée qui ne tombent pas ds le cliche facile de se plaindre de la société et qui n essaie pas de trouver des circonstances atténuantes au terroriste sous prétexte qu’il est étranger!( je suis moi même étranger) ce n’est pas par notre origine qu’il faut être jugé mais par nos actes!!! Il faut recadrer le débat!

    • Volodia said

      Enfin une réflexion sensée, marre de ces masturbations intellectuelles qui préfèrent culpabiliser les victimes ( le « système » formule passe -partout ), on appelle ça de la schizophrénie. Si certains sont masos, c’est leur problème.

    • Jermey said

      Je te rejoins là dessus Diogène

    • Audrey said

      Petit texte d’un ami édité sur facebook ce matin:

      Je m’appelle Ismaël Saidi et je condamne l’acte barbare et odieux commis à Liège hier matin.

      Je le condamne d’autant plus que je suis père et que je partage la douleur de tous ceux qui ont perdu en enfant, un frère, une sœur, un être cher.

      Mais tout en condamnant cet acte, je me refuse de chercher sur internet ou dans la presse des actes similaires commis par des « autochtones » comme le font beaucoup de mes compatriotes aujourd’hui de peur d’être « confondu » avec ce fou furieux.

      Je n’ai pas à prouver que la « folie » n’a pas de race ou de religion.
      Je ne demande pardon à personne, car je n’ai rien fait. Je ne suis lié ni de près ni de loin à cet acte et la couleur de ma peau ou l’orientation de mes convictions n’ont pas à servir de réceptacle au déversement de haine que j’entends chaque jour.

      Je ne suis coupable de rien et ma différence n’est pas semblable à celle des autres et surement pas à celle d’un fou furieux, meurtrier.

      Je ne suis pas un immigré, je ne suis parti de nulle part, je suis juste né.

      J’entends parler aujourd’hui de « l’échec de la politique de l’immigration ».

      C’est vrai que l’échec est plus visible, aujourd’hui que les mines ont fermé, que le métro est terminé, que les villes sont créées, cachant de leur ombre ceux qui les ont élevées.

      En fait, aujourd’hui j’ai mal. Mal de voir la souffrance des autres, innocents et victimes d’un acte barbare et immonde.

      Mal d’être regardé comme lié à cet acte.

      Mal d’avoir à justifier jusqu’à ma raison d’être.

      Mal d’être un Européen de seconde zone dès qu’un acte grave est commis par quelqu’un, quelque part sous prétexte qu’il a la même origine.

      Mal que le 11 septembre 2001, pour moi, est un jour sans fin…

  13. greg said

    il n’en reste pas moins que cet acte est complétement inexcusable! Ou s’arrête la responsabilité collective et ou commence la responsabilité individuelle?…
    merci pour ce texte.

    • Sophia said

      il n’y a pas de différence entre l’individuelle et la collective, nous sommes ce qui nous entoure…. à chacun de nous à faire, d’abord et avant tout, une prise de conscience personnelle et sortir du système nimby (pas dans mon jardin… mais dans celui du voisin !), à récupérer une part du système qui ne fonctionne pas et qui fait qu’un etre humain, un jour, dans une ville, que ce soit à Liège, sur les campus américains, sur une ile en Norvège, pète les plombs et s’en prend à d’autres etres humains. bel article en tout cas.

  14. Tournesol said

    Il me semble que l’inexcusable commence là où certains individus essaient de « récupérer » cet acte de folie pour propager une certaine peur de « l’autre »…
    On ne sait pas, actuellement, qu’elles étaient les « motivations » de cet individu, peut-être, sa seule détermination était de « finir » en « beauté » (pardonnez-moi l’expression mais c’est l’impression que j’en ai)…Là où, il me semble, notre système a failli, c’est que l’on ne laisse pas une personne libre de ses mouvements quand on sait qu’elle détient un tel arsenal…On se fait emprisonner pour moins que ça, non?

  15. jean-Phi said

    Et bien moi, lisant ton post via via, je dis qu’il ne faut pas non plus faire plus de cas de quelques dizaines de personnes « compulsives ». Ce n’est pas non plus une généralité. Ne tombons pas dans « les gens malveillants qui » ne sont pas comme nous bienveillants.
    Bien à toi

    • annelowenthal said

      C’est ce que j’essaye de me dire chaque fois. J’ai un autre texte sur Michèle Martin et d’autres encore je crois, sur la question… je lis parfois les forums des médias et ça empire, même Le Soir et La Libre ne sont plus dispensés… ce ne sont pas quelques dizaines de personnes. Aujourd’hui, beaucoup de mes amis sont malheureux. De ce qui s’est passé, mais de voir les réactions de certains de leurs amis aussi. Je pense que quand bien même ça ne serait pas un nombre « si » important, il faut réagir.

  16. Raejh said

    Tu devrais avoir honte pour ce texte…
    Pour toi, il n’est pas coupable en lui même ? C’est le système ?
    Cette personne était une personne dangereuse, ayant purgé de lourdes peines de prison (qu’il n’a pas faite dans son intégralité), le système judiciaire est COUPABLE, ce n’est pas de la haine mais un FAIT, si la justice n’avait pas été laxiste, il serai toujours en prison et il n’y aurai eu aucune tuerie.
    Quand une personne commet un massacre il faut « chercher » a comprendre comment des gens en arrivent là ? Moi j’essaie de comprendre les gens tels que toi, qui se sentent bien au dessus du « peuple » en tendant l’autre joue à la raclure et en simulant une pseudo tristesse pour les victimes.
    La responsabilité collective est la suivante: Avoir laissé bien trop d’etrangers entrer dans notre pays, c’est la seule et unique responsabilité collective (surtout celle de gns comme vous) ! Si l’on expulsait tout les etrangers ayant commis de graves délits hors de Belgique, cela ferait plus d’espace dans nos prisons et rendrait plus sûr beaucoups de regions belge.
    Vous êtes des traitres, vous êtes pour la raclure, je suis pour le peuple belge.
    A bon entendeur. Remettons la peine de mort à l’ordre du jours !!!

    • annelowenthal said

      Relisez-moi. Je parle du « peuple des forums ». Et je ne dis nulle part que ce mec n’est pas coupable. Ni qu’il est excusable. Et je veux bien tendre l’autre joue, mais il est un tout petit peu trop mort pour la frapper, là 😉

      Ce que je dis, c’est qu’au lieu de baver sa haine, on devrait tirer des leçons.

      Quant à vos propos sur les étrangers, je les trouve d’une imbécillité sans nom. Ce mec a donc fait ça parce qu’il est étranger?

      Allez, bonne nuit, et frottez-vous la bouche, vous avez de l’écume à la commissure.

      • paque jean-louis said

        raejh , n’as tu pas posté ce message sous un nom a consonnance etrangère ? pourtant tu le critique …

        sache que les meurtriers sont parfois des gens originaires du pays comme breivik en norvège , dutroux et bien d’autres.

      • Eric said

        Alle Türken terug naar Marokko !

    • Artus said

      Plus de la moitié des détenus dans certaines taules Belges sont *étrangers* extra européen (assez peu de Danois).

    • Obsydienn said

      La question que peu de gens semblent se poser quand on balance à tout vent « expulsons les étrangers qui commettent des délits » c’est: que faisons nous si cet « étranger » est de nationalité Belge?
      Beaucoup de personnes nées sur le territoire Belge et aimant autant que nous la Belgique portent des noms à consonance étrangère. Doivent ils être stigmatisés pour autant?
      Je suis pour une justice plus juste et plus dure, le souci, c’est que cela reste une justice humaine, donc, faillible, donc soumise à caution. C’est un débat tellement ample que ce texte soulève qu’on ne le résoudra pas à coup de quelques messages sur ce blog.
      Mais j’apprécie que l’auteur de ce message aie osé lancer le premier pavé dans la mare.

    • akela said

      Non mais alors la tes complètement à l’ ouest toi en fait! Tu comprend pas très bien la vie non?!

    • charline said

      et comme vous avez raison – ces individus que l’on condamne à quelques mois ou années de prison, qui ont commis des méfaits inqualifiables et que l’on met en liberté conditionnelle après même pas la moitié de leur peine – quel scandale – on ne doit pas leur reconnaître le droit de vivre.. la peine de mort et bien oui pour ces monstres qu’ils soient étrangers ou autoctones peu importe

  17. paque jean-louis said

    ne considérez pas ce message comme a prendre au pied de la lettre mais …
    UN mort pour un mort
    quelqu’un qui tue sans raison valable d’autres personnes doit recevoir une sentence digne de ce qu’il a commis
    désolé mais un meurtre commis intentionnellement (j’exclus donc le fait de tuer quelqu’un de manière indirecte ou sans l’avoir voulu)doit être soldé comme au moyen-age par la mort du coupable. Ne venez pas me dire que cela ne respecte pas les droits de l’homme … a partir du moment ou le criminel décide de mettre fin a la vie d’innocents (ex : un soldat qui en tue un autre soldat n’est pas pour moi un meurtrier) il bafoue les règles. Pourquoi devons nous respecter les règles avec des gens qui n’en ont rien a faire ? la justice ne doit pas réagir vite , elle doit réagir efficacement. En belgique la pluspart des gens peuvent sortir après avoir passé 30% de leur peine. Prenez 4 ans de prison et après 1 an vous serez peut etre déja dehors … c’est le système qui pousse a la criminalité , notre police est enfermée dans des règles , la justice est fait pour le criminel et non la victime , les prisons sont parfois des palaces … regardez quand vous croisez des policiers dans la rue , pourquoi sont-ils souvent a 2 ou a 3 ? la police n’arrive pas a se faire respecter la ou par ex aux USA 1 seul policier peut suffire a arrêter un petit criminel , Faut dire aussi que chez nous les policiers sont traités comme les méchants dès qu’ils osent riposter si on leur tire dessus … Il suffit de voir l’enervement public si un policier tue un criminel en se défendant … allez voir dans certains pays et vous verez que la police fait vraiment la loi. Changez le système et des choses horribles comme cet attenta dans notre cité ardente ne se reproduiront plus. Pour la peine de mort en cas de meurtre sans circonstances atténuantes.
    c’est comme pour le permis de conduire en belgique . comment expliquer les accidents causés par des multiples récidivistes de « conduite en état d’ivresse » la ou en france leur permis a point evite souvent la récidive ?
    il faut donc instaurer des peines exponentielles
    ex :
    1er vol : 1 mois de prison
    2em vol : 3 mois
    3em vol : 1 ans
    4em fois : 3 ans
    5em fois : 5 ans
    cela découragerais les vrais criminels , ceux qui récidiveront toujours. Le système devrais plus se concentrer sur le fait d’eviter d’avoir des criminels plustot que d’essayer de remettre en liberté ceux déja présent.
    Trop de liberté n’est pas bon car les excès guettent

    paque jean-louis , habitant de juprelle

    • annelowenthal said

      Euh, on fait quoi? On le ressuscite et on le re-tue?

      Rien d’autre à dire, vous m’écoeurez. Renseignez-vous juste sur la peine de mort là où elle est appliquée. Comme par hasard, la criminalité n’y a pas baissé.

      • paque jean-louis said

        certes , mais au moins le criminel ne récidive pas … nombre de grands criminel se remettent vite au crime dès leur sortie de prison.
        la prison n’est utile que pour les petites peines , les petits crimes.
        elle ne donne qu’un désir de revenche au vrais malfrats
        pourquoi des meurtriers sont-il relachés dans la nature après disons même parfois 10 ans ?
        l’impact de la peine de mort est phychologique , dissuasif , les petits criminels hésiteront a tuer des innocents
        les moyens criminels auront peur du risque de la subir elle plustot que de longues années en prison
        et les grands meurtriers comme le norvégien , dutroux … y passeront

        et puis l’argument est économique , sa coute moins cher a l’état d’exécuter les criminels dangereux plustot que de les « entretenir » pendant des dizaines d’année

      • Lo said

        Pourquoi être écoeurez? Une vie pour une vie. Si une personne considère la vie comme sacrée, elle fera tout pour ne pas supprimer celle d’une autre personne.
        Si donc une personne supprime une autre personne, elle nous démontre qu’elle n’a aucun respect pour la vie.

        S’il est prouvé sans aucun doute qu’une personne à commis un crime mortel (et n’en a aucun remords) la vrai justice demande qu’il le paie… de sa vie.

    • Obsydienn said

      Quand on aura une justice capable de condamner les vrais coupables, et de libérer les vrais innocents, ok.
      En attendant, si on condamne les innocents à la peine de morts parce que « les preuves étaient contre eux », et qu’on laisse les coupables dans la nature, à quoi cela servirait il?
      Voir le film « la Ligne Verte » qui expose assez bien cette situation. Quand on a le « coupable idéal », pourquoi irait on en chercher un autre?

      Et pourtant, je suis pour le durcissement des peines, parfois il m’arrive même de me dire que la peine de mort serait plus dissuasive… Mais je sais que c’est faux.

    • C’est vrai que la peine de mort résout tout!!!!!…. Ca me fait bien rire, on voit l’exemple des pays qui la maintiennent, non seulement la criminalité ne diminue pas, mais les actes sont de plus en plus violent, le sentiment d’insécurité est grand…
      Perso, je n’ai pas envie d’habiter dans ce genre de pays!

  18. annelowenthal said

    Mais ce n’était pas un criminel 😉 alors votre raisonnement ne tient pas

  19. annelowenthal said

    Vous dites que les criminels doivent être maintenus en prison. Il n’avait encore tué personne, donc voilà, votre raisonnement ne s’applique pas à lui.

    • Volodia said

      Quand un individu instable et prédisposé à nuire à la société ( cannabis- mœurs – autres actes de violence….) s’équipe en armes à ce point, c’est pas pour faire JOLI , un jour ou l’autre elles serviront. Le nier est aussi coupable , je dirais même complice, que le meurtrier. Notre justice est, parfois, très (trop) large d’esprit, les exemples sont légions, je ne vais les énumérer tous !Mais c’ est toujours le citoyen qui, en finale, se retrouve comme le dindon de la farce , mais il est prié de souffrir en silence grâce aux gardes-chiourmes comme vous !! Pour finir voici une illustration de mes propos, il s’ agit de l’ interview d’ un responsable arabe portant sur l’armement nucléaire de l’ Iran, celui-ci le justifiait du fait qu’ Israël en disposait déjà, le journaliste rétorqua que ces armes israéliennes n’ étaient pas destinées à servir. Réponse de l’interviewé, avec un sourire ironique: « si nous voulons des armes nucléaires, c’est pas pour les manger, ni pour les enfermer dans une armoire » Ça fait froid dans le dos !!

      • annelowenthal said

        L’arme nucléaire est surtout efficace pour sa possession… ce n’est pas une bonne comparaison, je pense

    • paque jean-louis said

      c’est sur qu’il n’avais tué personne …
      mais il avais des tas d’armes chez lui et il exploitait de la drogue en 2008 cela constitue un crime aussi assez grand pour qu’il aie dut rester en prison au moins 5 ans et pas juste 2 ans non ?

    • Alice said

      « Il n’avait encore tué personne…. » c’est une blague?
      Faut il attendre un drame comme celui d’hier pour considérer quelqu’un de hautement dangereux comme un « criminel » et donc de le maintenir en prison??!

      • annelowenthal said

        En tout cas, on ne peut pas considérer une personne comme meurtrière avant qu’elle n’ait tué. Ou alors, on va tous se constituer prisonniers dès ce soir.

    • caroline said

      Criminel, mais bien sûr que c’était un criminel! Moeurs, trafic de drogue, d’armes (de guerre!!), … c’était certainement quelqu’un de bien et de tout à fait sain. Rien de criminel. C’est vraiment incroyable d’oser dire un truc pareil.

  20. Raejh said

    Mes paroles sur les etrangers ne sont pas du tout haineuse =) Elles sont porteuse d’AMOUR pour mon peuple, pour les miens, pour ma famille et pour mon pays.

    J’aime tellement les miens que je refuse de les voir disparaitre au profit d’etrangers.
    J’aime tellement les miens que je vomis en voyant l’origine de 90% des violeurs, des assassins, en bref, des criminelles.
    J’aime tellement les miens, que je que m’indigne quand des personnes qui se disent bienvaillantes (alors que en réalité, vous n’êtes que de pathétiques traitres) sont pour hebergers des etrangers quand les miens dorment dans la rue, dans le froid et le ventre vide.
    J’aime tellement les miens, que lorsqu’une sous race commet une tuerie dans mon pays, je m’insurge contre les gens comme toi qui n’ont comme solution rien d’autre que faire culpabiliser les gens…

    Point de haine dans mon idéologie, que de l’amour pour les miens.

    • Raejh said

      Et mon pseudo « raejh »

      Mélange phonetique entre « Ra » et « rage », bien que tu penses que la civilisation egyptienne vient d’une « race » autre qu’européenne, je n’ai pas envie de débattre de cela avec une personne inculte qui n’a forcement pas l’esprit critique, scientifique et logique pour argumenter dans la conversation.

      • Gagoush said

        L’auteure est « inculte » parce qu’elle a une opinion différente de la tienne? Belle exemple d’intelligence et de tolérance! Entre vivre avec des « voleurs » ou vivre avec des cons, je choisis l’immigration! Le jour où tu intégreras le fait que nous sommes tous des êtres humains avec le même sang, les mêmes besoins primaires mais avec des idées/envies/inspirations parfois différentes alors tu comprendras peut-être qu’une vie humaine est une vie humaine, quel que soit le continent sur lequel elle a vu le jour. Parce que vois-tu, ton raisonnement va assez loin tout de même, car si seule la « race supérieure » (et là c’est moi qui vomis en l’écrivant) compte, alors quid de l’entraide, de la coopération, de l’humanitaire..sauf s’il y a un nouvel ouragan aux Etats-Unis et encore alors, pas à la Nouvelle Orléans, il y a plein de Noirs! Bon allez, je vais arrêter là parce que je ne conçois pas vraiment que des gens puissent encore penser comme toi, je pensais qu’on les avais amenés à l’école depuis 1939. A bon entendeur, je te serre pas la main, je suis pas belge!

    • Obsydienn said

      Je suis impressionnée…
      Bien que tu aies de la verve, bien que tu parles d’amour pour les tiens, ton texte ne démontre qu’une chose: tu es aveuglé par la haine.

      J’ai lu et relu le texte, en rien il n’est dit « pauvre petit meurtrier étranger qui est victime du système ».

      Ce qui est dit c’est:
      Cet homme a commis un acte inexcusable, et si il ne s’était pas donné la mort, il devrait être puni.
      Cet acte a donné lieu à une quantité de commentaires sur les forums ou à la suite des articles de presse sur le Web, tout le monde semble avoir son mot a dire, et en soi, c’est un bien.

      MAIS
      Beaucoup de ces commentaires ont été fait à « l’emporte pièce », et sont dictés par la haine, une haine qui va crescendo et ne se contente pas de viser « les criminels » ou « les récidivistes », mais vise actuellement « les étrangers », « les repris de justice », « les politiciens », « les chômeurs », sans AUCUNE distinction.
      Il vise donc votre petite soeur, votre enfant, ou vous même qui êtes au chômage, et ce malgré que vous cherchiez activement du travail.
      Il vise votre collègue Belge avec qui vous buvez votre café tous les midis parce que son nom de famille est « Daddario » ou « Ahmad » ou « Vassilovitch ».
      Il vise votre voisin qui a été en prison parce qu’il a conduit en état d’ivresse étant jeune. Que cela date de 20 ans et ne se soit jamais reproduit ne compte pas.

      Oui, j’exagère, volontairement, parce que la haine engendre la haine et l’extrémisme. C’est cette voie que suivent TOUS les extrémistes et les terroristes que vous visez du doigt. Vous pouvez vous révolter contre les injustices, mais soyez conscient que traiter de « traitre » à tout va ceux qui ont d’autre avis que le vôtre, c’est se rapprocher d’un discours qu’on entends souvent dans la bouche d’autres extrémistes quand ils parlent des « infidèles ».
      L’extrémisme, quel que soit son origine, n’apporte RIEN de bon.

      • Obsydienn said

        PS:
        Pour associer « Râ » et « rage », vous auriez pu vous nommer « Sekhmet ».
        Ca aurait été une preuve supplémentaire de votre culture…

        En tout cas, ce n’est pas la modestie qui vous étouffe.

    • Alice said

      Le patriotisme c’est l’amour des siens, le nationalisme c’est la haine des autres…
      ou le danger de la frontière fine et poreuse des sentiments extrêmes

    • Batou56 said

      parceque tu te crois supérieur aux autres toi, pauvre con, tu crevera comme moi, ou est ta supériorité, et nous sommes tous issus de la même sale espèce, c’est-à-dire la race humaine, brutale, mauvaise, la seule espèce qui s’entretue par plaisir.

    • Batou56 said

      fais attention c’est peut-être une de ces personne que tu aime tellement qui te mettra une balle dans la tête, cher ami de nos jours il ne faut faire confiance à personne

  21. annelowenthal said

    J’aime bien l’idée d’être une traître à vos idées puantes. Merci donc pour ce qualificatif, que j’accepte volontiers.

    • Raejh said

      C’est vrai que l’amour est une idéologie puante… =)

      Gloire à la violence pour vous, c’est bien cela ?

      • Claire said

        Parler de « sous-race », c’est sûr que ça dégouline d’amour… le refus de remise en question, le repli sur soi, la peur et la haine de l’autre qui ne peut être que mauvais puisqu’il n’est pas « nous », les généralisations nauséabondes… renseignez-moi votre dictionnaire, car ce n’est pas sous « amour » que tout ceci se trouve dans le mien…

      • Obsydienn said

        Il n’y a aucun amour dans vos propos. L’Amour est INCONDITIONNEL. Vos propos ne le sont pas.

  22. Jo said

    annelowenthal, je perçois en partie ton malaise… Je n’ai pas lu toute l’actualité belge, je n’ai peut-être pas tous les éléments pour comprendre ton discours, mais si je comprends bien tu reproches les réactions viscérales et tu les qualifies de haineuses, face à cet événement terrible. Tu pense que répondre à la haine par la haine, ce n’est pas la solution, et avec cela je suis fondamentalement d’accord.

    ….Pour autant, ma viscéralité ne pourra s’empêcher de réagir quand des violeurs sont relâchés et qu’ils récidivent après avoir payé bien moins que leur peine (car il n’y a plus de place en prison – et puis bon un viol c’est pas si grave hein on s’en remet – heurk), voire en viennent à l’assassinat (cf Agnès en France) (merde putain celle-là elle n’avait qu’à ranger sa jupe, c’est ça ???), ma viscéralité ne pourra s’empêcher de fustiger la justice quand des criminels sont relâchés parce qu’ils ont eu trop de souffrances psychologiques quand ils étaient petits, les pauvres, c’est triste ben oui je compatis…. mais le problème c’est qu’avec ces personnes-là, la haine continue !!! et se propage !! et sous prétexte de les comprendre, on laisse faire cela !!! Cela je ne peux plus l’accepter. Je n’en peux plus devant le désarroi des victimes, comme le cas de ce père flic en france qui n’a pu défendre son propre fils, les malfrats lui riaient au nez et se foutaient de sa gueule, ils savaient déjà parfaitement qu’ils seraient impunis – ALORS QU’ILS AVAIENT assassiné son fils…. les pauvres criminels, les pauvres criminels, il faut s’arrêter et réfléchir, réfléchir, …. je suis l’une des premières à préférer réfléchir avant de juger, avant de trancher… mais là… je ne sais pas pourquoi, la situation est si grave, il y a trop de cas insupportables, un je ne sais quoi qui commence à me sortir par le nez, (ce qui n’a rien à voir avec mes rancoeurs personnelles ou que sais-je hein, monsieur Xavier Carlier… juste peut-être que l’injustice, à force, ça commence à me porter sur les nerfs ? ça pourrait-il être aussi simple que ça, selon vous, cher penseur du haut de votre piédestal ??? ou non, je devrais me faire davantage de noeuds au cerveau pour comprendre ce qui dans mon inconscient continue à être alambiquement compliqué entrecroisé avec l’addition de toutes mes frustrations depuis que ma mère m’a sorti de son ventre castrateur ? – fin de cette parenthèse, hahum.

    La situation est grave, on ne peut pas continuer à ruiner les démocraties avec ces impunités, non… définitivement non, pourtant il y a quelques années j’aurais peut-être écrit tout pareil que toi, mais non, aujourd’hui je ne peux plus…. Certes, le système, la société, tout cela va mal et n’engendre rien de bien. Mais de le dire, ça ne change rien non plus.

    En outre, un crime commis doit être puni/réparé à sa juste valeur. C’est une donnée objective, malheureuse certes mais incontournable. Et comme on manque de place en prison… (soupir très profond).

    Et puis, Xavier Carlier et compagnie, si vous arrêtiez de vous masturber le cerveau comme tous ces gentils penseurs qui sont les seuls grands détenteurs du sens critique, ha là là, peut-être qu’il y aurait moins de violeurs dans les rues ?

    Je n’ai pas la réponse. Je n’ai pas la vérité. Je ne suis pas victime de mes rancoeurs. Je suis juste foncièrement triste, parce que ce manège continue et que rien ne change, et tous les bobos dans leurs réflexions justes et bien pensées, ha merci vous au moins vous savez réfléchir….. ne changent rien.

    Faire justice, simplement : est-ce si compliqué ? Est-ce haineux pour autant ? A ce jour, je ne le pense plus.

  23. annelowenthal said

    Outre la question des impunités, qui est très très vaste, je préciserais juste qu’ici, il ne s’agissait pas de laisser un meurtrier en prison, puisqu’avant aujourd’hui, il ne s’agissait pas d’un meurtrier.

  24. Tif said

    Juste un petit mot pour te remercier.
    Liégeoise expatriée, je suis écoeurée comme bcp par ce qui s’est passé mais les commentaires qui ont suivis les faits sont pour la plupart affligeant et font peur.
    Peu de personnes tentent d’avoir une réflexion sur le sujet, j’ai lu des textes « racistes » signés par des personnes « non-racistes ».!!!
    Pourtant, un chat c’est un chat?…
    La haine aveugle les gens et les rend stupide (désolée du mot choisi) mais on peut être choqué même traumatisé sans pour autant pactiser avec le diable…

    Encore merci pour le partage de ta réflexion. Les précautions oratoires que tu as pris me semblait suffisantes pour te prémunir d’une incompréhension…. apparemment ce n’est pas le cas 😦
    Moi je t’ai trouvé très claire…. tanpis pour ce qui lisent en diagonale!

  25. […] suis mort sur Facebook mon amour Un meurtrier, par Anne Löwenthal. Sale arabe, pourquoi dis-tu que je suis […]

  26. Anne said

    « Avant même qu’on ne sache quoi que ce soit, alors que les médias nous parlaient de grenades lancées sur une place liégeoise, le peuple des forums se lançait dans des considérations sur la “justice trop laxiste” et l’incompressibilité des peines. Voire, déjà à ce stade, sur la peine de mort. Sans même savoir ce qui était commis. Sans même savoir qui le commettait. »

    Absolument. On était nombreux à parier qu’il s’agissait de nouveau d’un récidiviste, et d’un musulman de sucroît. Les faits démontrent qu’on s’est pas trompés.

    • annelowenthal said

      Je vais vomir et puis je reviens commenter. Ou alors je vomis sur votre message? Attendez, non, vous ne méritez même pas mon vomi.

      • Tif said

        Tu as vraiment bcp de mérite Anne!!!!
        Difficile de supporter la CONNERIE de certains 😦
        Certains commentaires donnent vraiment la NAUSÉE !!!!
        L’ignorance est difficile à combattre surtout si les Ignorants sont convaincus de Savoir 😦
        Sincèrement il m’est même difficile de supporter certaines lectures… Mais je reste confiante, la nature humaine n’est pas Mauvaise par essence.., je veux croire que les personnes qui rejoignent notre point de vue sont en Majorité!!! Je le souhaite 😉
        Courage Anne & BRAVO!!!!

    • Oriane said

      Beaucoup avaient fait ce pari aussi en Norvège il y a quelques mois… Je me demande aussi ce qu’ils ont dit en Italie, après les événements survenus hier à Florence…

    • Obsydienn said

       » On était nombreux à parier qu’il s’agissait de nouveau d’un récidiviste, et d’un musulman de sucroît. Les faits démontrent qu’on s’est pas trompés. »

      Ah ouiiii, vous aviez fait pareil pour la tuerie dans la crèche là, et vous aviez eu raison aussi… Ah non, attendez, il était Belge celui là!

      • annelowenthal said

        Comme les assassins du jeune gare centrale. Images vidéo à l’appui, on a affirmé que ces polonais étaient de sales arabes!

    • Anne W said

      Hier, Mardi 13 décembre au cours d’une expédition meurtrière un militant d’extrême droite s’est rendu sur un marché de Florence ou il a abattu froidement 3 personnes. Deux sont mortes sur le coup et la troisième est hospitalisée dans un état critique. Sans être inquiété le fasciste s’est ensuite rendu sur un autre marché, dans un autre quartier de la ville où il a abattu tout aussi froidement deux autres personnes avant de mettre fin à ses jours.

      Le tireur, Gianluca Casseri, 50 ans, était connu comme un militant d’extrême droite. il était membre de l’organisation extrémiste Casa Pound.

  27. Isa said

    Il faut arrêter de vivre dans le coton et de dire qu’il faut chercher à savoir ce qui là poussé à faire ce qu’il a fait c’est à dire tuer des innocents….
    Il est normal d’être indigné, hier j’ai tenu aussi des propos extrêmes, parce que tout et je dis bien TOUT le système est pourri, corrompu…. Et qu’il y avait un gamin de 24 ans que je connais en salle d’op avec une balle dans la tête…
    Allez tenir les mm propos aux familles des victimes… aux victimes elles mm…
    C’est très joli de dire tt cela quand on est pas personnellement impliqué!
    Les gens qui vont en prison à l’heure actuelle ne sont pas de « petits » criminelles….

    • annelowenthal said

      Vous ne pouvez pas à la fois dire qu’il faut arrêter de chercher ce qui a poussé à ça et condamner le système. Il y a une grosse contradiction, là 🙂

      De nombreuses familles de victimes ont déjà prouvé dans l’histoire de notre pays que même personnellement impliqué, on pouvait raison garder.

  28. bessonnet said

    Bonjour à vous tous,
    je ne suis pas Belge, et je ne viens pas ici pour me mêler de votre politique gouvernementale.Je lis, ici,des propos choquants. et je ne peux m’empêcher de réagir à chaud. (Epidermiquement?) Des propos haineux « sous race » dixit RAEJH. Peut-être l’assassin en question s’est-il trompé de cible…. Ce sont des gens comme vous Mr RAEJH, qui ne mérite pas le titre d’Homme.Et qui saute sur l’occasion pour exprimer anonymement (comme c’est facile) un point de vue qui ne peut qu’attiser les braises. Le racisme lattent de quelques uns, ,lattent mais bien là et qui ne demande qu’à s’éveiller au moindre hoquet de la société.Vous n’avez d’autre justification d’exister que ces actes dont vous vous servez!
    « Sous-homme » ce sont vos propres mots, pour cela vous devriez être condamné et jeté en prison.
    N.BESSONNET

  29. said

    Je trouve cet article juste puisque j’ai tenté hier de rapeller ce principe. Mais sincèrement, la fin est beaucoup trop simpliste et naïve… Un homme qui tue sera toujours un tueur. Rien ne peut altérer ou expliquer ce geste. Ces hommes-la ne sont pas des humains mais des monstres.

    Si je vous suis, un violeur est pardonnable si il a été maltraité toute son enfance?
    Énormément de gens souffrent fans la société actuelle, et je vous le donne en
    mille, ils n’egorgent pas pour autant leurs voisins.
    Reflechir a la cause? Mais la cause c’est un malade mental en liberté connu par la justice libèré trop tôt.
    Ça me rapelle l affaire Jean Claude Bertrand; violeur en série de Liege. Pcq il était un indic, malgré les nombreuses plaintes contre lui, ce charmant bonhomme était resté en
    liberté. Quelques années + tard, cache dans une auberge dont il était propriétaire dans les Ardennes, il fut arrêté pour plus de 12 viols sur mineur en les ayant toutes droguées avant. Beaucoup n’ont pas osé porté plainte donc le nombre réel etait bcp plus élevé

    ET la ? Il n’y a pas un grave souci ? Sur quel problème en AVAL faudrait-il faire réflexion? Je serais vraiment curieuse de savoir!

    Bien à vous

    • annelowenthal said

      Je n’ai écrit nulle part le mot pardon. Le pardon, j’en parlerai le jour où j’aurai à le donner. J’espère donc jamais. Mais j’ai vu des gens le donner et se sentir beaucoup mieux ensuite.

  30. Hiarcs said

    Comme vous je suis écœuré par ce qui est arrivé hier. Comme vous je suis indigné. Toutefois, comment ne pas comprendre les personnes qui étaient sur place, les proches des victimes, les Liégeois et le « peuple des forums » comme vous l’appelez avec condescendance et vulgairement??? Vous plaidez pour que les gens « raisonnent », pour qu’on prenne du « recul » par rapport aux événements. Très bien, certes! Mais en quoi votre « recul » serait-il meilleur ou supérieur à celui du « peuple des forums »? En quoi vous permettez-vous de juger que quand certains plaident pour une justice plus « ferme », c’est qu’ils ne prennent pas de « recul »? Je ne plaide pas et ne plaiderai jamais pour la peine de mort. A mon sens, les prisons ne résolvent pas tous les problèmes. Mais je reconnais que c’est une opinion parmi d’autres. Avec ou sans recul. Elle n’a rien de supérieur aux autres (non merci, je ne souhaite pas agir à la « vaticane »). Elle n’est pas plus convaincante ni moins convaincante que les opinions opposées. D’un côté, certains récupèrent l’événement pour ressasser l’idée de peines incompressibles, voire même d’une peine de mort. D’un autre côté, d’autres, comme vous, récupèrent ces faits pour dire le contraire. Bref, je ne vois pas en quoi vous prenez de la « hauteur » ou du « recul » dans votre billet d’humeur (dont je partage bien des éléments, là n’est pas la question). Du blabla à tendance « bobo », rien de plus.

    • annelowenthal said

      La peine de mort n’est pas une opinion.

      J’ai toujours adoré l' »argument » « bobo », je le trouve tellement profond qu’à chaque fois, je me flagelle!

      • Hiarcs said

        Votre réponse manifeste malheureusement ce que je craignais: vous pensez que vos idées sont supérieures à celles de ceux qui ne pensent pas comme vous. Je ne suis pas pour la peine de mort, c’est une opinion, une idée, une façon de penser la condition humaine. D’autres sont en faveur de cela, c’est une autre conception de la condition humaine, une autre opinion…

      • annelowenthal said

        Je pense effectivement que mes idées sont supérieures à celles que je critique. Je crois bien que c’est pour ça que je l’écris, d’ailleurs! 😀

      • Hiarcs said

        Il serait intéressant de « contre-argumenter »… Par ce terme, je vise le « politiquement correct ». N’est acceptable que ce qui est « politiquement correct »? Prenons les choses autrement: que proposez-vous comme solution miracle pour qu’un récidiviste tel que celui qui a frappé hier ne soit pas en possession d’armes alors qu’il est en liberté conditionnelle? Quels moyens (fianciers et humains) dégagez-vous et avec quelle certitude de résultats pour assurer la sécurité des citoyens? La prison est une réponse (et je ne dis aucunement que c’est la « bonne » réponse). Un suivi est aussi une réponse (mais comment le mettre en oeuvre?) … bref, quelles sont VOS solutions pour éviter des drames de ce type et le fait que des personnes en arrivent à cela?

      • annelowenthal said

        Il y a un tas de réponses, des tonnes de réponses. Je ne peux pas vous répondre comme ça, boum. Les réponses doivent être adaptées aussi.

      • Anne W said

        ??? D’où viennent les armes qui prolifèrent actuellement au marché noir en Belgique, en France…
        En amont il y a le problèmes des gros trafiquants d’armes, des gros trafiquants de drogue.
        Extirper le mal à la racine est la seule manière de résoudre réellement le problème. Or dans le trafic des drogues, comme dans celui des armes qui sont d’ailleurs liés, on s’attaque au problème des détenteurs, des petits et au mieux des moyens revendeurs qui sont aussitôt remplacés par d’autres, quand à ceux qui organisent le trafic en gros pour eux cela entre dans les comptes pertes et profits sans ébranler les fondements de leur entreprise.
        Et chaque fois que des policiers zélés essayent réellement de remonter les filières, ils se heurtent à des « obstacles insurmontables » et s’il insistent, nombre de moyens de pression entrent en jeu pour les écarter de l’enquête.
        Il ne doivent pas aller bien haut, comme ce policier qui avait infiltré une filière d’Anderlecht. Les prévenus furent acquittés car cette infiltration était une provocation qui rendait la procédure non recevable.Il étaient pourtant les auteurs avérés d’un trafic d’armes de guerre.
        Je suis bien consciente des autres aspects du problème, mais ils font couler bien assez d’encre sans quej’y mette mon grain de sel Par contre cet aspect fondateur n’est pas ou peu évoqué.

  31. Jean-Louis Paquay said

    Bonjour Anne,

    J’ai lu attentivement deux fois ton texte.

    Je voudrais rajouter que tu as toi aussi évacué une autre problématique de fond… Celle qui motive à se laisser aller à l’émotionel, à remettre sur la table ces idées archaïques de peines, de sanctions et méchancetés..juste au milieu de la peur, de la perte de repères et de perspective qu’elle engendre.

    Loin de moi l’idée de critiquer en mal ton coup de sang, mais, tout autant que, par empathie, j’essaye de comprendre le destin des enfants soldats, des bambins de l’intifada, et de tous ceux qui sont dans la difficulté et qui n’ont pas le recul pour rationaliser leurs actes, j’ai aussi l’envie de faire changer mon monde par l’écoute….

    Jeter l’opprobe sur un peuple fragile dont la connaissance des arcanes de la justice – répression – sanction – ré(éducation), et qui, à chaud, exprime maladroitement son écoeurement, ne fera qu’agrandir le fossé entre les coeurs.. car nous sommes complémentaires pour le meilleur comme pour le pire…

    Je suis persuadé que ceux-là même qui voudraient lyncher le moindre amoral venu, sont en demande d’une autre voie malgré eux.. Comme un enfant qui voudrait frapper le meuble qu’il vient de cogner mais qui, in fine, préférera se lover dans les bras de sa mère et rire de sa propre connerie…

    • et je ne suis pas ‘Paque Jean-Louis’ 🙂

    • annelowenthal said

      Oh mais moi aussi, j’ai ressenti de l’émotion. Mon texte vise justement à « élever » (je mets de guillemet, parce que c’est très subjectif évidemment) son expression.

      • J’ai aussi de l’émotion pour ces familles déchirées par ce drame, plus subtilement pour ces parents qui à leur tour vont communiquer à leurs enfants des préjugés quant aux causes sociétales éventuelles de cette horreur…

        ce qui m’interpelle c’est la disponibilité de ces armes et autres engins de déstruction… sans lesquels ce « suicide » aurait fait moins de dégats…

  32. houzé said

    Eh bien, je ne suis pas d’acccord avec vous et même je déplore votre article. Les gens ont hurlé de suite, c’est vrai et ils ont crié dans tous les sens, c’est vrai également. On a crié contre la justice laxiste? Oui. A tort? Non visiblement: 20 condamnations, liberté conditionnelle et il se ballade avec des armes de guerre ( de nouveau ) et des grenades ( ça ne se trouve pas sur ebay ). Les gens crient leur colère, leur frustration? Eh bien c’est normal! Vous qui écrivez un blog et donnez la possibilité de s’exprimer, vous devriez comprendre pourtant. On s’exprime où on peut quand on peut si on peut et comme on peut. Désolé mais le raz le bol accumulé dans la population depuis les marches blanches ( les vraies, pas celles pour les voyous ) n’attend que ce genre de fait pour sortir. Il bout tranquillement, avec le couvercle politicard bien dessus. On peut être heureux que cela ne sorte que sur internet non? De tous les temps, les frustrations n’ont rien amené de bon. Et le fait de fustiger ceux qui hurlent leurs peurs et leurs détresse ne me semble pas aller dans le sens de la cure mais plutôt dans celui de la curée…

    • annelowenthal said

      Voir mon comm sous le précédent.

    • Anne W said

      J’ai soulevé dans une réponse à un précédent commentaire la question de ceux qui organisent les trafics et en sont les principaux bénéficiaires, prendre le mal à la racine est un des aspect de la prévention. Car une fois apaisée les émotions d’un irrémédiable qui ne peut être effacé, La question est de savoir que faire pour que cela ne se reproduisent pas.
      Un autre aspect de la prévention consisterait à rétablir une vraie police de proximité comme il en existait dans certains quartiers avant la réforme des polices.
      Et de nombreux policiers partagent cet avis. Je vais illustrer mon propos par deux anecdotes complémentaires. Les faits se déroulent à quelques centaines de mètres l’un de l’autre, les population à forte majorité immigrée du moins pour les plus anciens, les plus jeunes étant pour beaucoup des belges,nés et ayant grandit en Belgique. Ce qui fait la différence est que ils se déroulent dans deux communes différentes ayant des politiques de gestion de la violence et de la délinquance totalement opposées. La première commune, dont le bourgmestre de l’époque était un ami de Monsieur Le Pen, a opter pour la répression. L’attitude des policiers est systématiquement méprisante, voir agressive vis_à_vis des habitants. Contrôles incessants, fouille musclée… dans l’autre commune l’optique est la prévention, les flics locaux sont bien intégrés au quartier et beaucoup sont de même origine que les habitants.
      Dans la première commune les flics n’osent pas se déplacer seuls et souvent ils sont accompagnés de chiens.
      Un jour pour une raison que j’ignore, les flics procèdent à une arrestation et embarque une personne dans leur véhicule…. c’est l’émeute, des centaines de personnes attaques le véhicule, libère le prisonnier, et disparaissent. Quand les renfort arrivent les rues sont désertes et les flics qui avaient procéder à l’arrestation restent seuls barricadés dans leur véhicule.
      Deuxième anecdote. J(ai déménagé et habite à présent dans l’autre commune une rue où s’est produit quelques années auparavant une émeute mémorable.
      De ma fenêtre je peux voir l’ensemble de la rue, deux cent mètres environs, tout du long des petits groupes de jeunes dont certains se lancent des invectives. La tension est à son comble,la situation sur le point d’exploser. Je vois que des habitants des rez-de-chaussée ferment les volets./
      Apparaît au bout de la rue UN flic, tout seul. Je me dis, il va se faire lyncher… et bien pas du tout, il a remonté la rue tranquillement, il s’est arrêté auprès de chaque petit groupe avec qui il a échangé quelques mots. Le parcours a pris 20 minutes, une demi heure, je ne sais pas, j’étais scotchée. Et quand il eut parlé avec le dernier groupe, la tension état retombée et les groupes se sont dispersés dans le calme.
      Je pourrai raconter d’autres anecdotes du genre mais celles-là.sont significatives car elles se déroulent à quelques centaines de mètres l’une de l’autre en deux lieux qui sont sur la liste des plus dangereux du pays. Ce qui les différencie, c’est un choix politique différent face à la violence. Le premier réprime et crée une spirale ascendante, le deuxième favorise la prévention et la désamorce.
      Il y a dans les « quartiers’ des crapules, des gars qui me font peur; mais je sais d’expérience pour avoir vécu femme seule dans des quartiers réputés dangereux (et dont la réputation n’est pas toujours usurpée) que ce qui fait le plus souvent la différence, c’est le regard de mépris versus un bonjour et un petit sourire,rien de plus..
      J’ai été un peu longue mais à travers ce débat, c’est aussi notre avenir comme habitants des mémé territoires.
      Puissions-nous le faire en bons voisins entre ceux qui le souhaitent et faire barrage à ceux qui ont la haine et souhaitent la violence. C’est là que ce joue la différence, non sur des critères d’origine mais sur la manière d’envisager une vie ensemble en, bons voisin ou non.

  33. sigouin said

    Bien réfléchi, bien dit!

  34. kamga said

    je me lève aujourd’hui dans un pays où il ya encore, selon les médias, 4000 exécutés par an, et je dois dire que cette histoire m’anime plus de dégoût, de haine et d’injustice. après le massacre en Norvège, c’est au tour de la Belgique. Démocratie laxiste où des actes barbares peuvent être commis par des crétins, à qui on donne des armes de guerres. la réponse est-elle un fascisme ambulant avec des militaires dans nos rues, je crois pas. faut-il comme certains disent  » les renvoyer chez eux » oui peut-être mais sur quels critères si ils sont nés ici… c’est tout simplement le résultat d’une mondialisation, où le peuple de chaque pays est pris pour cible.. mascarade médiatique où les conflits inter-communautaires, inter-culturels, inter-religieux sont instrumentalisés aux profits d’enjeux économiques. mes compatriotes, mes frères belges qui sont tombés sur la place st Lambert n’ont pas été seulement victimes d’un acte impulsif isolé, c’est le résultat d’un capitalisme plutocratique à bout de souffle, qui après avoir envahi tous les pays arabes de la méditérannée sur base de média-mensonges, vont venir encore légitimer, que notre civilisation, notre manière de penser est la plus juste. image tronquée par des barbares, psychopathes en costume-cravate.En attendant qui paie à chaque fois le prix du sang versé? L’Europe nous prépare depuis longtemps au multiculturalisme mais aussi à la haine de l’autre. Elle accueille en bon samaritain, les gens des pays que l’Otan bombarde, que les grandes multinationales européennes et américaines pillent et puis les désigne comme étant les méchants qui viennent manger notre pain. Ce drame vient nous rappeler que la paix est fragile, et que le futur est bien prêt de nous plonger dans la désillusion et le chaos. Ces ados, ce bébé, cette grand-mère sont des victimes de l’Europe, sacrifice humain sur la balance économique. Sincères condoléances aux victimes d’aujourd’hui et pleurons déjà ceux de demain car c’est loin d’être fini. Ce n’est que le commencement. On est à la croisée des chemins. comme un retour la loi du karma, comme le revers de la médaille, la décadence de notre civilisation…

  35. akela said

    Quel manque de profondeur dans ton raisonnement, c est affligeant! En plus, tu essaies de faire des belles phrases pr appuyer tes arguments mais la plupart relève d un style forcé à outrance! Les gens dangereux, ce sont les gens comme le terroriste de hier mais aussi les gens comme toi qui , sous couvert de pseudo belle phrases, répandent des bêtises sur le net!! Quest ce qui la poussé à faire ça?? C t une crapule trafficant d arme et de drogue , qui ne voulais pas rendre de compte à la justice!! On ne peut trouver des circonstances atténuantes à ça!! Et peu importe la nationalité du gars!

    • annelowenthal said

      Euh… no comment 🙂

      • kamga said

        c’est peut-être parce que justement je vais trop loin dans mon raisonnement, et tu ne parviens pas à saisir le fil conducteur.
        je suis aux racines même du problème !
        donc pour toi, c’est juste un traficant qui ne voulait pas rendre de compte à la justice… waw ça c’est profond et trés intelligent.
        judicieux, tu es sociologue, detective non? ou un chasseur de croque-mitaine?
        En aucun cas, je ne poserai de circonstances atténuantes sur ce type de fait. pour moi, la peine de mort sera tout à fait juste.
        Mais qu’en est-il des gens qui sont au-dessus de lui, qui lui a donné des armes de guerres. Qui a financé?, puisqu’il n’avait sûrement plus rien, après la saisie, les amendes, son incarcération.
        je pleure les victimes de mon pays comme je pleure chaque jour les victimes au congo RDC, en côte d’ivoire et partout dans le monde.
        civilisation, barbarie? on est dans la même barque l’ami.
        les armes belges servent bien à tuer en Afrique ou en Palestine, Pourquoi elles ne serviraient pas en belgique?
        Pourquoi les droits l’homme sont valables en Europe, en Amérique et ne le sont pas dans les pays du sud?
        Bullshit, on est pris dans notre propre piège… mais tout cela, les dirigeants et les élites s’en foutent puisque ce sont toujours des citoyens innocents qui paient et ça le restera.
        Petite quenelle amicale

    • Anne W said

      Je reconnais l’existence des crapules et bien pires même, de fanatiques remplis de haine. Mais dans votre raisonnement vous oubliez une chose : on ne naît pas terroriste, crapule ou trafiquant d’armes, on le devient. et quelle que soit les reproches que l’on peut faire au texte ci-dessus, il a le mérite de poser cette question essentielle : comment devient-on un tueur. Tant que nous n’aurons pas répondu de manière pertinente à cette question, nous ne pourrons certainement pas empêcher que d’autres tueurs apparaissent. C’est cela l’enjeu. Le règlement de compte il a au lieu hier/ Face aune telle horreur, une seule réponse rend hommage aux victimes : tirer les leçons pour que cela ne se reproduise plus. Et il y a du boulot, parce qu’un peu partout sur la planète de tels processus sont en marche et que ce que nous devons faire ressemble à un travail de déminage sans garantie de succès.
      Votre attitude -point barre – jusqu’au prochain,ne vous donne pas le droit de juger l’auteure de ce blog. Nous sommes tous démunis, perplexes, maladroits face à cette situation. Mais il y a ceux qui pense qu’il suffit de juger pour se donner bonne conscience et il y a ceux qui prennent le risque de se tromper en s’exposant pour qu’à travers le débat les solutions puissent être ébauché.

  36. Knta said

    Et bien soit… Continuez à être aveugle… Continuez à refuser de voir que votre considération humaniste, ils s’en fichent. Eux n’en ont pas et n’ont que faire de la nôtre…

  37. antonio gomez garcia said

    On reconnait les êtres humains a leur capacité d’élever le niveau du débat, même dans des moments horribles comme ceux que nous vivons.
    Dans ces moments là, je pense à Gino et Carine Russo qui malgré l’immense douleur, n’ont pas sombré dans l’appel à la vengeance et au tout sécuritaire.
    Honte sur ceux qui profitent de la douleur légitime des familles et des survivants pour attiser la haine, le racisme et la bêtise, et par la même deviennent eux-même des bêtes immondes.

  38. charels said

    Pour pousser la réflexion jusqu’au bout, il faut naturellement se demander comment quelqu’un en arrive à des actes pareils (pour ma part j’y vois un énorme désespoir même si cela n’excuse pas et si çà reste horrible)
    Toutefois, se donner bonne conscience en « bavant » ici sur le monde des internautes, c’est arrêter la réflexion à la moitié du chemin car cette réaction est aussi à comprendre.
    Je pense en effet que certains propos « racistes » sont écrits par des non-racistes, juste par des citoyens moyens.
    Le citoyen moyen,( à cause de certains partis qui veulent défendre une partie de la population parce que c’est leur fonds de commerce) se sent souvent oublié, relégué au second plan et finit donc par nourrir une rancoeur, puis une haine de l’autre, notamment de l’étranger.
    Je pense que les partis politiques, mettant en avant une partie de lapopulation soit disant pour les défendre et niant complètement le reste sont les artisans de ces scissions.
    Ils ne sont pas prêts d’arrêter car c’est leur fond de commerce électoral et pour rester où ils sont, ils sont pratiquement obligés d’entretenir tout cela.
    Il faut donc comprendre aussi cette partie de la population et voir ce qu’il faut faire pour que cela cesse aussi

  39. xlr2603 said

    http://zazaqui.wordpress.com/2011/12/13/tout-ca-pour/
    Juste sur le principe de la peine infligée par une justice, de sa mise en application ou pas, du sentiment d’impunité qui peut en découler et de ses conséquences, par exemple, liégeoises…
    Si Nordine (ou Patrick ou James) était là où il était sensé être jusque juillet 2013 (entre 4 murs) et si l’on avait appliqué à Nordine la sanction prévue « naturellement » (la privation d’armes), une grand mère et quelques ados riraient encore au marché de Noël… Et ça, Anne, c’est la seule réalité.
    Si tu penses que l’enfermement ne protège pas la société (et il faut en débattre, jusqu’à preuve du contraire, elle permet au moins à chaque victime de se reconstruire), admet aujourd’hui que la non application des peines non plus…?

  40. Victoria said

    Quelle réflexion! Tout ce que je pense, exprimé mille fois mieux que ce que je ne pourrais le faire … Merci, de me donner l’espoir que d’autres pensent ainsi .. & bonne continuation

  41. Tienno said

    Bonjour !
    Je prends la parole juste un isntant, pour rappeler à Raejh un petit fait : en Belgique, nous sommes TOUS des étrangers. Ce pays est depuis deux mille ans une contrée de passage, un lieu d’échanges. Français, Espagnols, Italiens, Hollandais, Allemands, Polonais, et avant ça les peuplades historiques de l’Europe du moyen-âge, de l’époque romaine… il vous en faut plus ?

    QUI peut prétendre être un « vrai » belge ?

    Cordialement !

  42. Aimé Di Plencu said

    Encore une victime du sida mental !

  43. Hermans Thomas said

    Très bel article même si je ne suis pas totalement d’accord avec vous, en effet s’interroger sur notre justice actuelle après un tel drame me paraît normal et même vivement recommandé! Je ne veux pas plus de prison, plus de peines,… mais il faut admettre que la société évolue et que le système judiciaire ne l’a pas suivi… Il faut une grande réforme et un drame comme celui d’hier est là pour le rappeler à ceux qui avaient promis cette réforme après le drame dutroux… et qui n’ont encore rien fait!

  44. Angela said

    Je suis dégoutée et déçue par tout ce que je lis ici et ailleurs. Tout le monde (toi, Anne, inclue) a pris ce qui s’est passé à Liège pour montrer du doigt quelqu’un ou quelque chose, le système, la Belgique, les meurtriers, les étrangers, les prisons ou que sais-je..

    Je n’ai presque pas trouvé des mots de compassion ou de soutien pour les blessés qui se battent encore pour leurs vies, pour les parents qui ont perdu leurs enfants et qui pleurent sur leurs corps encore chauds. J’espère juste que j’ai mal cherché…

    C’est vrai, on réagit différement à un drame. Moi, j’ai envie de pleurer et dire aux parents que je suis de tout coeur avec eux. Demain, ce sera peut-être autre chose, mais aujourd’hui, s’il vous plaît, respectez le deuil!

  45. Jean-Antoine Deprez said

    Il est grand temps que tout le monde pense comme toi et que l’hypocrisie de certains dirigeants face à ce type d’évènement se transforme en prise de responsabilité face au manque d’éducation, au manque de recours sociaux et j’en passe qui dans notre société capitaliste poussée dans ses dernières limites sont les premiers sur la liste quand on parle de mesures d’austérité et de recoupement dans le budget!
    Comme tu l’a dit, tuer c’est mal, et le chagrin est bel et bien présent et toutes mes pensées vont aux victimes et aux familles des victimes, mais allons voir plus loin s’il vous plaît! Ne tentons pas de solutionner le problème en surface mais à la racine pour qu’un jour j’espère, ce type d’acte complétement fou ne se reproduise plus.
    Et pour ceux qui clamaient la peine de mort pour cet homme, le problème ne se pose plus, alors travaillons ensemble non pas pour trouver une punition à toute personnes qui commettrait un tel acte mais plutôt pour sa prévention et assainir le malaise qui règne au sein de notre société!

  46. bruno said

    juste une question
    un italien qui abat deux sénégalais c est un dangereux assassin de l extrême droite mais un marocain islamiste qui abat 5 voir 6 belges et en blesse plus d une centaine c est seulement un fou et vous l excusez,ça ne vous gène pas plus que ça?

    • annelowenthal said

      Je l’excuse? Ah bon? Où ça?

      • bruno said

        vous l excusez en en faisant une victime de la société,ce qu il a fait est très mal mais ça n est pas de sa faute c est celle la société.
        ce qui me gène dans votre façon de voir les choses c est que quand c est le norvégien,c est un nazi d extrême droite mais quand c est un marocain naturalisé belge c est une victime de la société et non un terroriste islamiste.

        deux poids deux mesures,vous êtes partiale dans votre jugement des faits,pour moi dans les deux cas ce sont tous les deux des terroristes agissant au nom de leur idéologie.

      • annelowenthal said

        J’en ai fait une victime de la société? Où? Je ne connaissais pas ce type, perso.

    • Marc Jacob said

      Bien d’accord avec votre analyse ! C’est fou de constater que les bons citoyens du monde qui se croient les défenseurs d’un vrai monde plus juste analyseront (eux aussi) les faits selon la couleur de la peau du criminel… Sauf que là, ça sera dans l’autre sens. Il est blanc ? Crime raciste… Il est « autre que blanc » ? La faute à la société… Tssss… Pathétique.

      Cela dit et sérieusement, je me fiche de la couleur de sa peau : ce type avait tout ce qu’il fallait pour devenir criminel : le matériel, les contacts, l’éducation, la haine !

    • Shug said

      Dans tous les cas c’est la faute du social :). Le choix individuel est bien peu de chose.

    • Anne W said

      J’ai lu énormément d’article sur le sujet, je n’en ai pas vu un seul ou il était dit que le tueur était islamiste. Aucun article n’aborde le thème de ses convictions religieuses,ni même s’il en avait. Mais peut-être pensez-vous comme un commentateur sur un autre blog qu’il étai de « confession marocaine »

    • joker said

      j’ai une simple question a vous poser… pourqquoi vous dite un italien qui tue deux sénégalais et pourquoi precisez vous au marocain islamiste?,??? pourquoi dire la religion du meurtrier??? n’est ce pas par hasar inciter a la haine envers l’islam?? qui vous dit que c’etait un musulman?? il y a plein de marocain juifs, d’autre athée et meme des chretiens? et pourquoi ne pas précisez alors un italien chretien???

  47. Bonjour Anne,

    J’ai lu attentivement ton texte.

    Je voudrais rajouter que tu as toi aussi évacué une autre problématique de fond… Celle qui motive à se laisser aller à l’émotionel, à remettre sur la table ces idées archaïques de peines, de sanctions et méchancetés..juste au milieu de la peur, de la perte de repères et de perspective qu’elle engendre.

    Loin de moi l’idée de critiquer en mal ton coup de sang, mais, tout autant que, par empathie, j’essaye de comprendre le destin des enfants soldats, des bambins de l’intifada, et de tous ceux qui sont dans la difficulté et qui n’ont pas le recul pour rationaliser leurs actes, j’ai aussi l’envie de faire changer mon monde par l’écoute….

    Jeter l’opprobe sur un peuple fragile dont la connaissance des arcanes de la justice – répression – sanction – ré(éducation), et qui, à chaud, exprime maladroitement son écoeurement, ne fera qu’agrandir le fossé entre les coeurs.. car nous sommes complémentaires pour le meilleur comme pour le pire…

    Je suis persuadé que ceux-là même qui voudraient lyncher le moindre amoral venu, sont en demande d’une autre voie malgré eux.. Comme un enfant qui voudrait frapper le meuble qu’il vient de cogner mais qui, in fine, préférera se lover dans les bras de sa mère et rire de sa propre connerie…

    j’aime ton initiative, ne te méprends pas 🙂

  48. […] aimé lire : Un meurtrier – Quand le racisme se nourit de l'émotion – Pourquoi ? Liège a droit à une réponse – Je suis […]

  49. Et blas blas par ci ,blas blas pat là ; défenseurs d’une sorte , defenseurs d’une autre sorte ,moi , je ne vois qu’une chose , le monde est remplit de personnes qui perdent la tête , de dangereux criminels , psychopathes et autres joyeuseries,,,,il y a quelques années il n’y avait pas tous ces criminels,,,,,,l’afflux d’étrangers me semble ,,, je dis bien me semble en avoir introduit pas mal dans et tout autours de notre vie ! il faut des lois et une justice plus expéditive avec certaines personnes ,devenue potentiellement criminelles et dangereuses pour la société . Comment faire ? je n’en sais rien , mais ce que je sais , c’est que notre Monde va mal ! à qui la, faute ? sais pas non plus , ,une chose, est certaine ,des familles endeuillées vont passer de bien tristes fêtes de fin d’année ! ca c’est aussi un grave prob !

    • annelowenthal said

      On n’est pas comme ceci ou comme cela parce que de telle ou telle origine. On est le fruit de nos vies.

      • Istace, prends un livre d’histoire, ou des coupures de presse d’il y a un siècle..

        On tuait pour 2 ans de prison
        On génocidait des milliers de personnes
        On affamait
        On battait
        On torturait..

        ..et tout ça légitimement…

        le réflexe qui te fait retirer ton digt de la flamme d’une bougie vient de notre animalité, et crois-moi le sexe aussi… comme la haine, la violence, la folie…

        Toutes des déclinaisons du corps qui survit avec les outils qu’il a emmagaziné tant bien que mal au fil du temps..

    • phil said

      Les étrangers en soit ne sont pas le problème.
      Le problème se trouve dans la paupérisation, les clivages, et le coté radical de certaines cultures. Et ces ingrédients se retrouvent plus fortement chez les étrangers non-intégrés.
      Le problème se trouve AUSSI dans notre société, celle qui dicte des objectifs intenables, qui se vautre dans les valeurs matérielles, qui fait l’apologie de l’avoir et du trendy.

      Cette société, toujours, qui, en gros nous dit : pour être heureux, vous devez posséder. Qui nous conditionne à la possession et place des repères humains dans le matérialisme. Qui en fait l’apologie et qui s’en vante.

      De fait, lorsque l’on est pauvre, dénigré et rejeté, on saute à pied joints dans le mouvement qui vous soutient, vous entoure, vous encourage à vous redresser… et qui vous susurre de hair ceux qui vous « haïssent ».

      De fait, de par leur manque de vision, les petites racailles que vous dénoncez de la sorte ne sont en fait que les produits des valeurs et du mode de fonctionnement du système à la si resplendissante bannière, et dont la mécanique commence à flirter avec son point de rupture.

      La force de persuasion, de conditionnement du système est devenue tellement forte qu’elle souligne désormais son incohérence à travers d’énormes tensions humaines et sociales.

      Placer le débat au niveau de l’éthnie ou de la classe sociale est un manque total de discernement.

    • Vivacqua said

      Et le libre-arbitre, t’en fais quoi?

  50. Dan said

    Je ne suis pas raciste loin de là mais je constate qu’à Lantin il y a 70 % de repas Halal…

    Et je puis je viens de trouver ce texte d’un français avec qui est aussi un constatation de faits :

    Je suis mort à Liège mon amour :  » Je suis raciste. Ce n’est pas vrai, mais c’est ce que beaucoup d’entre vous diront après avoir parcouru ce texte. Vous le savez tous, on ne parle que de ça sur la toile et dans les média, Liège vit une bien triste journée. Ne revenons pas sur les détails – qui sont d’ailleurs encore flous – et concentrons-nous sur l’essentiel : trois innocents sont morts. Deux jeunes d’une vingtaine d’années à peine et une personne plus âgée, de 75 ans si j’ai bien écouté les infos. L’un des auteurs est connu – et mort – : Nordine Amrani. C’est un Arabe, peut-être (surement ?) musulman. Où est-ce que je veux en venir ? Nulle part, je constate. Je constate que c’est un Arabe qui a tiré sur une foule innocente. Je constate qu’il y a une semaine, sur TF1, c’est un Arabe qui revendiquait le respect en enflammant une voiture. Je constate qu’il y a trois heures, ce sont deux Arabes qui m’ont traité de « petit Belge de merde » en plein Bruxelles. Je constate que ce sont des Arabes qui ont bloqué certaines rues de France, réclamant (encore) plus de mosquées, et je constate enfin que si l’on a tant entendu parler d’une certaine burqa, c’est bien grâce/à cause (biffer la mention inutile) de certains Arabes. Si ma grand-mère lisait ce texte, elle me dirait qu’il y a des bons et des mauvais dans chaque pays, chaque nationalité, chaque religion. Elle aurait raison. Ceci dit… j’ai rarement vu un Boudhiste m’insulter en rue, rarement vu un Orthodoxe remuer ciel et terre pour porter un voile intégral et rarement vu un Juif brûler une bagnole pour réclamer un Temple. Oh ? J’entends crier les « bien-pensants » : « Ouh le mauvais ! Ouh le méchant garçon qui mélange tout, nationalité et religion ! Ouh le vilain raciste ! ». Allez-y, ne vous retenez pas. Je vous entends dire également que je m’exprime sur un sujet qui me dépasse. C’est vrai, en fait ce genre de sujet nous dépasse tous. Mais j’ai une question : lequel d’entre vous se porte volontaire pour expliquer aux familles des victimes d’aujourd’hui qu’elles sont totalement dépassées par les évènements ? En guise de consolation, il reste à ces familles brisées une marche blanche qui s’organise en ce moment même sur le web. Ah… mais attendez… Ah non ! Excusez-moi, je me suis trompé, la marche en question est à la mémoire de Nordine Amrani, le tueur. Logique… Si l’un d’entre vous à l’envie soudaine de m’expliquer pourquoi un assassin a droit à une marche blanche avant les victimes, qu’il me fasse signe. Je l’invite à dîner, ça sera sans doute passionnant. Ah qu’il est facile de crier à la tolérance, au multiculturalisme, à l’anti-Marine Le Pen… Eh bien moi, ce soir, j’ai bien envie qu’une vague bleue marine s’abatte sur nous. En relisant mon texte, je m’aperçois qu’en effet, je n’y connais pas grand chose, mais peu importe… je m’y connais quand même assez pour dire que ça fait chier, pour dire qu’on en a marre et que, racistes ou pas, ce genre d’étrangers, tout le monde aimerait s’en passer. »

  51. Stéphane said

    Vous avez raison de dire que l’auteur des faits n’était pas un meurtrier avant ce 13 décembre. Par contre, on peut tout de même se demander pourquoi la justice n’a pas pu protéger la société d’un récidiviste condamné (puis acquitté paraît-il, non pas parce que les faits n’étaient pas avérés mais bien parce qu’il y a eu vice de procédure) à 58 mois de prison en 2008 pour des faits graves de trafic de stupéfiants et de détention d’armes de guerre… Après qu’il s’appelle Jean-Jacques, Théophile ou Nordine, on s’en fiche…

  52. Pierre said

    Avant de « juger » la réaction des victimes et de leurs proches, combien de ceux qui s’expriment pour la tolérance et contre les « revanchards » ont ils vécu la perte d’un proche du fait de l’imbécilité des uns et du du laxisme « juridico-politique » qui règne dans notre pays ?
    Il ne s’agit nullement de racisme, ce ne sont pas nécessairement les étrangers qui sont mis en cause…
    Un certain « Marc » est un vrai Belge, blanc, etc… et il nous coûte très cher pour vivre « couvé »…

  53. docteur knoc said

    tant de bla bla pour ne rien dire .. ou pour peut-être avoir l ‘impression d’ être intéressant ne fut-ce que pour sois même….

  54. Alain Cofino Gomez said

    Quel courage vous avez chère Anne d’aller contre le courant et quelle patience bienveillante à répondre à tant de haine. Vous avez le mérite de n’appeler à la mort de personne, ni à la violence, ni à la l’enfermement. Ce sont des voies plus difficiles à prendre que les évidents chemins de la facilité. Écouter ses peurs, ses frustrations ses rancœurs, vouloir croire en la force d’un groupe contre un autre, penser se sauver du malheur par la loi expéditive et l’autodéfense… sont les destinations souvent létales d’une humanité qui au bord de la sagesse replonge par manque de courage dans la noirceur du barbarisme. Il nous reste les mots, armes dérisoires, ici décriées, pour dresser des remparts contre cette fainéantise de l’esprit qui veut que tous se précipitent pour aller voir « Intouchable » au cinéma et l’instant suivant, au nom de cette même empathie désorganisée, se jette sur le bouc que l’on vient de désigner. L’humanité n’est pas la chose simple et sans contradiction que l’on croit, mais elle mérite mieux que des appelles à la mort ou aux rejets de l’autre au nom d’une étrange paix sanguinaire… merci donc pour ce billet en espérant qu’il ne vous attire trop d’oisifs décompenseurs.

  55. Julien said

    Toutes vos idées sont différentes, c’est bien je trouve car nous sommes tous différents, produit de notre culture, notre enfance, notre éducation et de notre expérience de vie… Mais vos idées sont également toutes semblable je pense, dans l’envie d’un monde meilleurs, pour vous, vos proches, et ceux à venir…
    Que diriez-vous de revenir au commencement, à l’éducation de nos enfants je parle… Quelles sont les valeurs à instruire? Quelles sont les vrais valeurs importantes dans la vie?
    Ma première idée:  » le roi ( pour dire aimé votre pays ), la loi, la liberté »
    Vous avez d’autres idée de valeurs?

  56. Francois said

    Parler de raclure n’est-il pas déjà une forme de haine ? Tendre l’autre joue à une personne violente ou l’agresser ne sont pas les deux seules réponses possibles. Prendre très vite position de façon « forte » dans une « affaire horrible » (plusieurs meurtres en aveugle) c’est compréhensible, mais il manque beaucoup d’éléments que la suite (quelques jours ou semaines) apportera. Désigner des « coupables » de façon certaine peut amener d’autres injustices et n’aidera pas à améliorer la situation. Accepter ses émotions et celles des autres est un premier pas pour arriver à trouver ensemble (et pas les aigles contre les colombes) des propositions pour faire diminuer les violences parfois sournoises (injustices dans le monde du travail, rejet social, logement cher et en mauvais état, dialogue difficile avec les autorités, amendes excessives, prix exorbitants…). Le système judiciaire qui relâche trop de personnes ultra dangereuses ne fonctionne pas correctement (la faute au manque de subsides, à de mauvaises mesures de prévention, à un contrôle inadéquat alors que les chômeurs eux sont fort contrôlés et que le travail en noir est tellement pratiqué !) . Merci d’amener de la paix dans vos coeurs (cela n’excuse personne) au lieu d’attiser de renforcer une première et instinctive colère et haine. François

  57. Rezsek said

    Je n’ai malheureusement pas pu prendre le temps de lire tous les commentaires, je vais donc peut être répéter des propos qui auront déjà été tenus par des prédécesseurs… observer ce que que contient notre monde de difficile voire d’insoutenable m’invite à penser à la longue trajectoire qu’à traversé l’humain depuis de nombreux siècles et je me dis que, la vie de l’homme n’a eu de cesse d’être jalonnée de troubles comportementaux, d’injustice et d’horreur où la seule logique qui tienne est celle de l’existence irréfutable du côté sombre de l’Homme. Dans notre monde post moderne, qui finalement est parvenu à soutenir les Droits de l’Homme et tente de permettre à chacun de penser et d’advenir, j’ose remercier le hasard de ne pas m’avoir fait croiser la route de cet homme là et j’ai le coeur gros à penser à ceux qui n’ont pas eu ma chance. Je souhaite beaucoup de courage à tous mes semblables.

  58. caroline said

    ce texte « chrétien » me choque, car quand ça touchera un des proches de ceux qui ont écrit ce texte, on verra si la haine ne les envahiront pas! Je ne peux m’empêcher de me mettre à la place des proches des victimes et je ne comprends tjs pas pq autant de compassions et « d’excuses » pour ces criminels!!!!!Dénué de toute réflexion, il a réfléchit lui ce criminel avant d’aller abattre des innocents qui ne demandaient que de croquer la vie à pleine dent!Ce texte me choque presque autant que l’acte!

  59. […] : Le blog de Anne 50.503887 4.469936 PartagerJ'aimeJ'aime  Cette entrée a été publiée dans […]

  60. Maquoi Henri said

    Je pense que personne ne résoudra le moindre problème en brandissant sans cesse la douleur – légitime – des victimes, en parlant de « laxisme » ou en assimilant la prison à un endroit où l’on est « couvé ».
    Je suis un simple médecin généraliste, mais précisément mon boulot me donne une expérience de la prison que bien peu de gens qui hurlent avec les loups n’ont pas: NON, la prison n’est pas un endroit où l’on vit pépère! NON, les détenus ne disposent pas de tous les soins voulus, NON les psy n’ont pas les moyens de faire du bon boulot, et même s’ils l’avaient il ne faut pas croire qu’on peut tout éviter: le genre de drame d’hier n’est pas forcément prévisible, en fait c’est même le contraire.
    Un point encore: ce qui s’est passé hier est monstrueux, c’est une blessure pour 125 familles.
    Mais cela reste heureusement encore exceptionnel chez nous. Aux USA, où l’attitude de la Justice est nettement plus dure et intransigeante que chez nous, on compte les tueries comme celle de Liège par dizaines..
    Autre chose encore: un confrère psychiatre qui suivait une formation avec moi en 2005 me disait qu’on observait environ deux fois plus de psychopathes que 20 ans auparavant. la cause? Simple: dans une société où l’on met l’agressivité (commerciale, professionnelle, sportive..) en valeur, on sélectionne les comportements.. agressifs. Tout simplement.
    Or je n’ai pas souvent lu ou entendu des gens stigmatiser cette agressivité latente que toutes et tous subissons au quotidien.

    On ne résoudra AUCUN problème en stigmatisant sans cesse les seuls criminels. Désolé, les choses ne sont (hélas) pas aussi simples..

  61. madame said

    Je profite du sujet (le laxisme de la justice) pour glisser ceci:

    http://pacte2012.fr/video.html

    Un témoignage poignant et surtout une pétition à signer.

    Merci de votre temps

  62. abgerween said

    Ann, je lisais ce matin ce fil, trouvant du bon et du mauvais chez chacun. Depuis, un cadavre a été découvert chez le coupable..une pauvre femme de ménage. On connait donc ses motivations et sa personnalité….de fil en aiguille, il est arrivé à la case ..meurtrier. ce type
    était donc un meurtrier qui a tiré sur la foule hier ! Toi, tu ne le savais pas, lui si !! Et sachant ce qui l attendait, il a voulu partir en réalisant un dernier coup, celui qui le ferait entrer dans l histoire….banal à en pleurer ! Comme quoi, ne pas céder à la tentation de vouloir tout comprendre, tout expliquer…dans la minute qui suit un tel événement, ce serait parfait. Les leçons à retenir valent bien un fromage…le corbeau et le renard

  63. Pascal said

    Il me semble intéressant de relever que, précisément, il n’y a pas d’actes inhumains qu’un homme puisse produire. C’est là sans doute un point de gêne extrême dans toutes ces discussions.
    La tuerie n’est pas le fait d’un monstre, mais celle d’un homme. C’est dans cette rage (ou raejh ?) que l’on peut mettre à se différencier de l’auteur du crime que gît toute l’ambiguité. Combien de passages à l’acte sur ce forum depuis hier ? Pas des meurtres bien sûr, mais des paroles où explosent toute une jouissance et toute une angoisse de rencontrer ce quelque chose qui nous répugne, certes, mais qui ne nous est pas vraiment étranger.
    On a le droit d’avoir peur et de le crier bien fort.Il serait bon, sans doute, que la peur de tous soit entendue – surtout celle des petits enfants nichés dans ces corps d’adultes qui réclament un monde simple, explicable, raisonnable et où l’on saurait enfin ce qui est bien et ce qui est mal.

  64. Luc Boland said

    Jamais, dans ce monde, la haine n’apaisera la haine. Jamais, parmi les hommes, la violence ne mettra fin à la violence. Jamais les blessures ne seront guéries par la vengeance et les représailles. Il ne reste que le chemin de la réconciliation, du détachement et du pardon. Telle est la sagesse profonde de la vie. (Dhammapada)

    Face à de telles événements, je ne vois qu’une solution : Investir massivement dans l’aide et l’accompagnement aux personnes en difficultés. C’est une réponse qui peut paraître naïve et utopique, mais pourtant, existe-t-il une autre solution en regard à cette citation et à la souffrance, quelle qu’elle soit ? Je ne connais pas le parcours de ce Nordine Amrani. La seul chose que je constate c’est que la seule réponse apportée à ses délits ont été des condamnations. C’est pas de plus de policiers dont on a besoin, mais d’accompagnateurs sociaux. ce n’est pas de prisons (un concept dépassé) mais de peines d’utilités publiques qui replacent la personne délinquante dans la société et la mettent face aux autres réalités de la vie.

  65. abgerween said

    UN MEURTRIER ? OUI, lui le savait..pas toi. !!! .Avant de commettre son massacre, il avait donc tué une pauvre femme de ménage le matin même..On sait donc maintenant… qu’il savait.. lui qu’il irait en prison pour ce meurtre…De fil en aiguille, son parcours l’a amené au meurtre d’un petit minable cédant à une pulsion . Alors, pour finir en »beauté » et non pas moisir en prison, il a commis ce massacre entraînant des innocents, sans autre compassion, dans sa mort..Sa façon à lui de dire ce qu’il pensait du monde ! Pour entrer dans l’histoire, la mémoire collective et qu’on se souvienne de lui…Classique, banal à pleurer…..
    On n’est jamais assez prudent et il faut se garder des commentaires à chaud, dans un sens ou dans l’autre… »La leçon vaut bien un fromage » Jean De La Fontaine

    • Maquoi Henri said

      Mais nom d’un chien, vous prêtez à ce type un RAISONNEMENT comme si tout homme quoi qu’il arrive gardait toujours sa raison.
      C’est complètement faux, désolé de le dire..
      Et surtout vous pensez savoir ce qu’il pensait. Je ne me permettrais pas de dire une chose pareille de qui que ce soit.

  66. caro said

    Il n’y a rien de rationalisant dans l’acte d’un fou !! Qu’il soit belge, étranger, chomeur. Par contre, la société est telle qu’elle est, l’améliorer par plus de socialisme n’est pas LA solution, ni l’améliorer avec plus de droite. Il n’y avait pas plus de solidarité il y a 50, 100 ou 1000 ans. C’est dans la nature humaine que de juger …
    Je suis contre la peine de mort, mais je suis pour une justice plus ferme.
    Ca commence avec les parents …. tu fais une bétise, il y a une répression, la répression proportionnelle à la bétise. Ca devrait être pareil avec la justice, c’est tout.

  67. Nous parlons tous de la société…comme si ne faisons pas partie de ctte société…drame atroce qui nourrira d’autres douleurs, d’autres drames.Je m’interroge a savoir ce qui dans mon microcosme de ma petite vie a nourri, nourri encore l’impuissance, le désavoeu, la tristesse , la colère, la révolte, la rancoeur, la haine, puis l’indifférence.Je me souhaites de pouvoir travailler chaque jour sur moi et par la même sur les interactions de mon entourage, de me sentir responsable et partie intégrante de cette société, de croire que tout c que je peux faire, infiniment petit est dans tout ce qui est grand, infiniment grand…que l’ae battement d’ailes du papillon au bout du monde a tranformer la châine des liens du monde; que de savoir quand, comment , ou est une prise de control inutile et bien éphémère….que l’instant présent, instantanée est entier , vivant , que si ne suis pas coupable je peux être responsable de la conscience que j’ai chaque jour et que ce petit quelque chose est partie de ctte société.
    j’épprouve une grande ampathie pour toutes ces douleurs; je juge l’acte horrible et douloureux , je ne peux juger la personne, ni aliener cette personne définitivement, irrémediablement a son acte horrible , ne lui donner la possibilité de devenir autre chose que cet acte, il s’en est chargé seul aussi et meurtrier des autres et de lui.

  68. Ludo said

    Je suis en partie d’accord avec votre article… Ceci dit ce n’est pas sur l’auteur des faits qu’il faut tirer à boulet rouge et encore moins sur les gens révoltés ! C’est sur cette justice et ce monde politique et cette société qui se veut soit disante multiculturelle qu’il faut en vouloir! Allez faire 1/4 du 1/10 de la 1/2 de ce que ces gens font dans nos pays occidentaux dans leurs pays à eux ! Vous seriez en prison à vie, voir même condamnez à la peine de mort ! Il n’y a plus de place dans nos prisons ? Je suis certains que les prisons du magrhreb regorgent de places ! Ils sont belges comme vous et moi allez-vous me dire ? Ils sont nés chez nous me direz vous encore… Oui, mais non… C’est leur famille au complet présente sur le territoire qui est coupable et qui devrait être sanctionné par un retour au pays ! On rigole pas avec nous quand on va en « vacances » chez eux pour des faits qui peuvent nous paraître parfois ridicules. Alors pourquoi devrions-nous rigoler avec eux et les relacher pour la plupart sans aller la moindre seconde en prison car manque de place ? Ou en étant relâcher en liberté conditionnelle après quelques mois de prison seulement ? Le nombre de crime et de délits évités si tout ces gens était sous les verrous ou renvoyés chez eux, vous ne vous imaginez même pas ! Et qu’on arrête s’il vous plaît de nous traiter de rasciste ! C’est eux et eux seuls qui cultive le racisme dont ils se sentent victimes. Et il est normal qu’en temps que citoyen, en voyant cette justice et ces politiques inertes, on soit révolter et qu’on exprime notre dégoût !

  69. J’abonde dans ton sens!

    « Est-ce une raison pour prôner la vengeance, la loi du Talion ou stigmatiser toute une population? Certainement pas. C’est plutôt le moment de se poser et réfléchir. De montrer notre Solidarité et notre Compassion envers toutes les familles en empêchant que cela arrive de nouveau. Il faut que cela serve de leçon à toute la Société, et qu’elle en tire les conclusions. Mais le veut-elle? »

    http://dreamsandmoods.blogspot.com/2011/12/requiem-pour-une-societe.html

  70. Perez said

    Conclusion pour les pseudo-intellectuels à deux balles tels que vous qui n’arrivent pas à comprendre et pour ceux qui insultent les autres de crétins de raciste.

    Ce n’est pas qu’en Belgique c’est exact, ça concerne tous les pays soi-disant terre d’accueil et qui acceptent toutes les racailles des autres pays au nom de quoi de magouilles politiques. Avant de traiter les gens de crétins décervelés parce qu’ils sont humains et choqués par une telle horreur « on mesure ses mots ». Sortez un peu de votre bulle de TOLERANCE et regarder ce qu’il se passe dans nos rues pour constater l’évolution de notre société actuelle. Votre manque de discernement sur les cas sociaux récidivistes et du réel dysfonctionnement de notre justice et du pouvoir politique me laisse perplexe, je dirais à la limite de la naïveté. Pour la question du racisme, croyez-moi j’ai travaillé pendant quelques années dans un centre de réfugiés politiques et la majorité ne sont pas des enfants de cœurs (ça c’est être lucide). Enfin, démence d’un individu ou plus vraisemblablement d’un acte de groupe (étouffé par nos médias sous la pression de nos politiques ou pour des enquêtes plus approfondies pour ne pas provoquer plus de panique), le plus pénible c’est pour les familles des victimes. Je ne suis pas raciste, mais il y a des limites. Bien à vous.

    • annelowenthal said

      Je n’insulte pas de « raciste », je traite de raciste. Il y a des choses qu’il faut assumer. Par contre j’affirme que les racistes sont des crétins, oui 🙂 Vous inversez un peu tout!

    • Batou56 said

      encore heureux que tu ne sois pas raciste PEREZ

      • Perez said

        Les pseudo-intellectuels à la noix ou moralistes de tout poils traduisent trop souvent « le mal être des gens face à l’immigration » en des termes trop populiste à mon goût tels que : raciste, facho, ect. Je ne suis ni raciste ou autres, juste une personne qui expose des faits vécus et qui réfléchit non pas pour faire du blabla intellectuel mais juste pour comprendre et regarder plus loin que le bout de son nez. A réfléchir : L’extrémisme ou la tolérance provoque des dérives dans les deux cas. Bien à vous

  71. Juliette Picry said

    Tout à fait juste et exactement ce que je ressens !

    On ne se connaît pas mais j’adore votre écriture, vous avez toujours une analyse fine et juste, que vous exprimez avec un grand talent, c’est un plaisir de vous lire…

  72. Marc Jacob said

    Il ne fallait pas attendre que la « justice » rende son verdict définitif pour avoir le droit de trouver la justice inapropriée et totalement laxiste ! A force de « progressisme » on a transformé les prisons (à l’époque : milieu de punition) en un centre (presque)ouvert destiné à la réinsertion de gens parfois (souvent même) très dangereux pour la sécurité d’un pays… Je m’en fiche qu’on me traite de raciste ou de con qui joue la carte du populisme… Moi, les peines incompressibles, j’en veux plus ; moi, des lois qui prévoient d’indemniser le salaud (qu’on me dise pas qu’un type qui possède du matériel de guerre chez lui est un chouette gars jusqu’à preuve du contraire…) à qui on confisque quelque chose peut prétendre à être indemnisé en argent, j’en veux plus ; moi, des avocats qui cherchent d’office la faille dans la procédure ou la loi pour que son client (qu’il sait meurtrier ou « salaud ») s’en sorte sans rien, j’en veux plus… Avant de crier sur le quidam qui n’en peut plus de voir les gens mourir inocemment qu’on s’attaque au réel problème : laisser en liberté et même libérer des dangers publics !!! Non mais.

    Une fois de plus, c’est plus facile de critiquer le forumeur qui réclame plus de justice au lieu de s’attaquer à la racaille qui traine en rue et à la justice qui est d’un laxisme affolant à cause d’un monde politique qui créer des lois pour que les malfrats puissent se défendre !!!

    C’est comme regarder un peu le champ d’action de certains organismes. Un seul exemple : les fameux « Droits de l’Homme », dont je suis un réel défenseur… On ne les voit guère aller batailler ferme et obtenir de réelles avancées dans certains pays… Les seuls pays où il s’attaquent réellement sont des pays qui sont déjà à la pointe (avec quelques couacs, j’en conviens) du respect de l’Homme…

    Tu sais Anne, si le tueur avait été belge, catholique et même bon citoyen payant ses impôts mais ayant lui aussi un passé tel que cette crapule qui a tué des enfants hier, et bien, j’aurais tenu exactement les mêmes propos : une justice qui condamne à perpétuité un criminel et qui permet à celui-ci de sortir de prison après 15 ans, et bien, je n’en veux plus !

    Allez, je vais t’aider à nous comprendre… Et que si qu’on libérait Marc Dutroux demain ? Vas-y, parle de sa réinsertion dans la maison à côté de la tienne tiens… J’écoute…

    • annelowenthal said

      Euh non, désolée, je n’ai pas à répondre à des raisonnements spécieux.

      • Mouffins said

        Tu t’y connais en justice et en droit pour dire des âneries pareilles ? T’es au courant que les prisons sont surpeuplées ? T’as déjà été en prison ? Tu sais comment sont les conditions de vies dans ce genre d’établissement (même en Belgique, et je ne citerai que Lantin) ?

        Ce problème dépasse les forumeurs que tu défends, ils prennent des raccourcis et pensent qu’il suffit d’écrire dans la loi que dorénavant les peines seront incompressibles pour que le système judiciaire devienne la parfaite machine à nous protéger des méchants. Ou pire, ils hurlent des propos racistes et font se réjouir Marine Le Pen.

        Donc non, le système judiciaire n’est pas parfait, mais je pense que pour porter un avis réaliste et constructif sur ce genre d’affaire, il faut réfléchir un peu plus loin que toi et que tous les forumeurs, blogueurs,etc.

      • Marc Jacob said

        Ben tiens… Dès qu’il s’agit de devoir s’auto-obliger à argumenter, il n’y a plus personne à la barque.

        Allez, faut oser parfois utiliser son argument dans d’autres circonstances… Ne pas le faire, c’est s’auto-détruire sa façon de penser !!!

      • annelowenthal said

        Voilà, plus personne à la barque. On va dire ça.

      • Marc Jacob said

        On en reparlera le jour où, je ne l’espère pas, tu devrais être confrontée à une cas similaire… Bien souvent, on change d’avis lorsque l’on est concerné ;p

        Pour ma part, si je devais être concerné, mon malheur, ma tristesse et ma colère ne changerait pas d’un iota !

      • annelowenthal said

        Tu n’en sais rien. Moi non plus. Mais pour avoir été au plus près d’affaires sordides (cour d’Assises), je peux te dire que presque toujours, les victimes et leurs proches sont plus dignes que certaines personnes qui viennent jusque sur ce blog baver leur morgue.

      • Marc Jacob said

        A propos, pourquoi mon raisonnement serait-il plus spécieux que celui de la libération de ce type ? Le Sieur Dutroux a des chances de pouvoir sortir de prison un de ces 4 LUI AUSSI… Il n’y a pas plus de risques qu’il récidive lui qu’un autre… Ok, l’erreur est humaine et donc les prisons ne sont pas que gorgées de crapules mais aucune statistique ni aucune étude ne pourra, avec exactitude, soulager la peine des familles endeuillées ni enlever la peur qui est présente souvent dans la population.

        Nier cette évidence, c’est fermer les yeux devant le caractère irréversible de la cruauté de certains !

      • annelowenthal said

        C’est encore spécieux, ça. Je n’ai pas dit que vous aviez le monopole des raisonnements spécieux 🙂

      • Marc Jacob said

        Le plus spécieux des 2 n’est pas forcément celui qu’on croit Anne…

        Une fois de plus, c’est plus facile pour vous de nier certaines éventualités pour éviter de devoir réfléchir à ce qu’on ferait en cas de drame que de simplement critiquer les gens qui pensent qu’un malfrat devrait rester en prison le temps (au moins) de sa peine !

    • Anne W said

      Je dois dire à votre décharge qu’il est clair que vous ne connaissez pas la prison de l’intérieur. Rouvrons des « maisons de jeunes », multiplions les, il n’y aura plus de racaille dans les rues et il y en aura sûrement moins dans les prisons, et à la fin tout le monde sera gagnants. Les jeunes qui auront d’autres possibilités que de traîner dans les rues et les contribuables parce que les politiques de préventions sont beaucoup moins onéreuses que celles de répression, tant en gaspillage de ressources humaines qu’en monnaie sonnante et trébuchante.

      • Mouffins said

        Ben tiens, la bonne vieille comparaison de Dutroux… Voilà bien la preuve que tu ne sais pas du tout de quoi tu parles et que tu ne connais rien au système judiciaire, ces deux cas ne sont absolument pas comparable.

        Je ne vais pas continuer à polémiquer en long et en large, donc renseigne-toi, va visiter une prison, un tribunal, apprend nos lois et après peut-être tu pourras venir me faire la morale.

        On a le droit d’être indigné et de se poser des questions, mais tirer des conclusions au travers de comparaisons bancales comme tu le fais, c’est aussi inutile que stupide (et ceci n’est pas une insulte).

  73. Popie said

    Bonjour, je viens de lire votre article et j’ai décidé de le partager sur mon mur …. merci pour cette analyse ! J’ai cru hier que je basculais dans un pays peuplé de personnes haineuses et qu’un « emballement » raciste s’emparait de tous mes amis, voisins, collègues …. facebook permet malheureusement de propager à une vitesse déconcertante un tas de propos complètement inappropriés … c’est presque une arme de guerre ce facebook finalement ! Grâce à des gens comme vous, il permet aussi : OUF !!! de faire l’inverse ! C’est rassurant …. Merci donc mademoiselle Anne que je ne connais pas …

  74. régiss said

    beaux échanges en général, où deux visions  » s’affrontent ». je regrette dans votre texte de départ le côté un peu donneur de leçon, propre à la vison de gauche actuelle( nous savons ce qui est bien, une pensée différente est mauvaise ( comme l’Église en son temps, comme les dictatures . )que des gens écrivent leur haine sur un forum ne me dérange pas, ils se sentent mieux et se savent lus et alors…? cette haine, ce rejet de l’autre, la recherche du coupable fait partie de l’homme , comme l’amour , l’empathie. je ne vois pas pourquoi il faut stigmatiser ces écrivains haineux, ils expriment un ressenti, un ras le bol, que je partage parfois, que je rencontre de plus en plus souvent (et parfois de la bouche de gens que je croyais très ouverts, très tolérants, mais qui au cours de leur vie, en se « frottant » à certaines populations (je devrais dire comportements, attitudes, je m’en excuse), ils deviennent comme ces personnes que vous décrivez dans votre article. ces gens veulent surtout d’abord être écoutés, entendus.ils ont le sentiment qu’ils ne le sont plus, que le politique lui ramène toujours le même discours « culpabilisateur ». entendre un delruelle à la radio prononcer la bonne nouvelle est insupportable car très souvent niant la pensée de l’autre et mettant la sienne au-dessus de celles de ses voisins.
    au lieu d’expliquer que le racisme c’est mal, il faudrait d’abord entendre pourquoi les gens le deviennent de plus en plus.
    aujourd’hui, ma haine va à ces politiques qui ne nous entendent plus, à ces fausses larmes qui coulent lorsqu’ils sortent de leur voiture de luxe pour se recueillir sur des drames humains.
    cela ne va pas aller en s’arrangeant, j’en suis certain, mes enfants peut-être, mes petits-enfants certainement m’en voudront un jour de n’avoir rien fait….
    alors depuis je change mon vote, car le marasme est grandissant.
    nous sommes dans l’antichambre de Versailles, ensuite viendra le temps des guillotines .

  75. Omer Drago said

    C’est ce genre d’humeur de Madame Anne Lowenthal qui pousse encore plus à la haine en tentant de justifier des actes commis par un individu qui a commis des actes délictueux toute sa vie.
    Tout n’est pas la faute de la société, tout le monde n’est ni bon ni mauvais mais certains sont complètement inadaptés à cette société et dans ce cas-ci, Amradi Nordine méritait de mourir seul!!!
    Je trouve votre discours écoeurant et je suis indigné de voir de tels propos sur un blog, surtout en pensant aux familles qui ont perdu un être cher et à tous les blessés dont certains vont vivre toute leur vie avec des séquelles dues à une crapule.
    Tout les êtres humains ne sont pas égaux!!! C’est de l’utopie de croire ça. Avec certains individus, on peut faire ce qu’on veut, ils ne s’adapteront jamais et profiteront toujours de notre système!
    Vos propos sont irresponsables et scandaleux au vu des faits!!!

  76. Fabrice Neaud said

    Hé oui, Anne… c’est toujours pareil… Que ce fut pour la libération de Michèle Martin, j’imagine pour le tueur d’Oslo et maintenant pour cette tuerie, c’est toujours, toujours la même histoire… À croire que les tueurs ne servent qu’à catalyser, cristalliser et orienter la haine; le ressentiment et les frustrations du peuple (des forums seulement?). Ce déchaînement de haine me débecte bien plus encore que l’acte commis. carrément.

    • Omer Drago said

      Donner une opinion vous débecte encore plus que de tuer des gens. Au diable la liberté d’expression et vive les criminels si je suis votre raisonnement!!!
      Vous êtes complètement irresponsable!!!

    • abgerween said

      Ce n’est pas la haine qui est catalysée, amplifiée,:orientée..Juste un mélange de manipulations diverses qui aboutissent toujours aux plus grandes tueries..ici, à Oslo, partout …Aux guerres surtout faites pour le plus grand bénéfice
      des grands capitaines d’industries..jamais pour l’honneur..dont ils se foutent totalement ! L’angélisme ne paye pas.Les religions aussi ont massacré des populations entières et ça continue encore et toujours..Du moment que c’est au nom d’un dieu, tous les droits sont permis.ou bafoués !!!

  77. pascale said

    he bien jetez moi la pierre, mais sans parler de liège, rien qu’ en regardant les actus MONDIALES, la haine de extrémistes musulmans Anglais vis a vis des anglais eux même,the sun , the dayly mail skynews au quotidien… et oui regarder un peu la bas, ca vaut la peine, en France;Charly hebdo, attentat en espagne , attentat du 11 spetembre, plus loin a paris ds le metro, plus loin londres, disoctheque en Asie…., je pense n’ être ni facho, ni folle, ni raciste , simplement réaliste..je pense que vous revez d un monde meilleur quand les extrêmes sont à des années lumières en avance dans leur combat….combien de d’attentat depuis 1970?????? on oublie vite…. moi pas, j ai mes raisons, je vous laisse rêver.

  78. Jean-Michel said

    Madame Lowenthal, dans ce pays, beaucoup de personnes en ont assez d’être les témoins et les victimes d’une insécurité grandissante. Ils ne cherchent pas à philosopher sur le sujet, ils veulent que cela cesse un point c’est tout.
    Je fais partie de ces personnes et je n’ai pas la prétention de savoir ce qu’il y a lieu de faire pour rendre mon quotidien plus sûr alors j’attends, peut-être naïvement, de la police et de la justice, qu’elle garantisse ma sécurité.

    Hier à Liège, un homme, déjà condamné à 20 reprises, trafficant de drogue possédant de nombreuses armes de guerre se baladait librement dans les rues. Il s’y baladait librement car une série de juges avaient décidé de sa remise en liberté conditionnelle.
    A la lueur de ces faits, comment voulez-vous que je reste impassible et que je ne manifeste pas ma colère et mon mécontentement face à cette justice faillible et dans une certaine mesure, en partie responsable de ce qui s’est passé hier ?!
    Je suis une personne faible et j’attends de la justice de mon pays, qu’elle soit forte afin de garantir la sécurité de sa population.

    La semaine passée à Seraing, un gamin a battu à mort un retraité qui lui avait vendu une mobylette. Ce gamin est en liberté ! Quel message la justice belge donne-t-elle à ce gamin ? « Impunité », voilà le message qu’elle lui donne. Et le message que cette justice m’envoie à moi c’est « injustice » ou pire encore, « absence de justice » !

    Pour en revenir à l’auteur de la tuerie d’hier, pour avoir un passif de 20 condamnations à son âge, j’imagine qu’il avait certainement dû commettre des actes délictueux depuis très longtemps déjà et donc, peut-être depuis l’adolescence.
    Peut-être qu’à lui aussi, la justice lui avait donné un message d’impunité lorsqu’il était gamin. On voit le résultat aujourd’hui !

    Alors madame Lowenthal, quand un peuple ne croit plus en la justice de son pays et que les malfrats comprennent qu’ils ne doivent pas s’en inquiéter, ça devient le chaos, l’anarchie !
    Alors oui, je veux plus de rigueur au sein de la justice, non, je ne veux plus de libération conditionnelle, non, je ne veux plus de prison « club med », oui, je veux des peines exemplaires.

    Et pour terminer, mon avis a autant de valeur que le vôtre car mes propos sont légitimes.

    Quant à votre billet d’humeur, les victimes de la Place St Lambert ne s’en soucient guère !

  79. Aurélien Sinzo said

    tout ca me laisse un sale gout de tristesse ds la bouche… de la tristesse tout d’abord pour ces enfants tombés sous les balles, ces familles déchirées… je pense fort à elles… mais aussi de la tristesse qd je vois certains commentaires ou réactions… l’homme en tant qu’homo « sapiens » court à sa propre destruction, emporté par ses instincts bestiaux, ses peurs, son ignorance… heureusement ces réactions primaires sont, un peu, contestées… Pour cela je te remercie Anne.
    je ne crois plus en notre espèce, « savante »… cést comme si nous nous trouvions ds la savane à quatre pattes et que nous devions nous élever pour survivre… sauf que maintenant les prédateurs ne sont plus les fauves et autres carnassiers, mais l’Homme, des hommes comme vous et moi…

  80. Mouffins said

    Une juste réponse à la déferlante de haine rasciste qui s’est abbatue sur le net…

    Je constate avec soulagement qu’il existe encore des gens sensés qui ne se contentent pas d’amalgames précipités pour expliquer une tragédie qui les dépassent.

    C’est sûr que il y a des points incompréhensibles dans cette histoire, et que la justice à peut-être des choses à se reprocher.

    Mais je vomis tout autant le(s) responsable(s) de ces meurtres gratuits, que les abrutis racistes incapables de réfléchir plus loin que le bout de leur haine.

  81. Groskeff said

    Une des rares réflexions intelligentes que j’ai pu entendre ou lire suite au drame.

  82. François said

    Proposition de titre: Où est la raison?

  83. berger said

    je vous pose la question, à combien estimez vous le nombre de chance que l’on doivent humainement donner à quelqu’un du genre du meurtrier de Liège ?? Combien de pardon faut il accorder ??
    Je pense ce soir aux mamans et aux papas qui ne pourront plus serrer dans leur bras leurs petits.

  84. Mmx said

    Et ben dis donc, ca fait peur de lire certains commentaires ici!!!!
    Bon je vais resumer ma pensée : je me garde de porter tout jugement sur le tueur, ce qu’il a fait est inacceptable, intolerable…. Maintenant pourquoi, je ne suis pas juge et je me garderais bien d’emettre un avis

    Je porterais plutot mon propos sur la remise en question du systeme d’application des peines et particulierement de la liberation conditionnelle. Et je pense qu’il est temps d’objectiver un peu les choses : (info donnees hier par un specialiste du sujet sur la premiere radio)
    proportionnellement, la justice belge est plus severe que les justices des pays environnants ( 3x plus de peine a plus de 5 ans qu’au PB, 2x plus qu’en france).
    La conditionnelle concerne 5% des prisonniers
    Sur ces prisonniers, 43% voient leur liberté conditionnelle annulée (ce qui prouve le serieux du suivi)
    Sur ces 43% : 87% sont annules pour non respect de la procedure (manquer une convocation,….), seulement 13% recidives ou font un delit
    => 13% de 43% de 5%, ca fait 0,27% des prisonniers concernés par une recidive en conditionnelle!!!!!
    De plus en france (pas de stat en BEL), la liberté conditionnelle est 3x plus efficace dans la lutte contre la recidive que la peine totale…. Car, messieurs les integristes du « tout securitaire », il va falloir en faire qq chose des prisonniers, hein, car un jour ils vont sortir de prison…. Ou alors appliquons le principe de precaution ultime : tout le monde en prison et là on est certain de ne plus avoir ce genre de cas….

  85. Simone73 said

    Je suis consternée par certains commentaires laissés ici; bien sûr que ce drame est impardonnable mais arrêtez avec vos petits jugements bourgeois. La peur naît de l’ignorance; apprenez à connaître ces « étrangers » que vous jugez; oui, ils sont différents et c’est ça qui est enrichissant mais ils sont comme nous, ce sont des êtres humains. Non, la plupart d’entre eux ne sont pas dealers ou voleurs ou assassins mais on n’a tendance à ne retenir que ce qui est négatif (ça s’appèle de la stygmatisation)…et quoi, nous les belgo-belges sommes tous des pédophiles alors? Ce qui s’est passé hier à Liège est déjà suffisamment effroyable pour qu’on en rajoute une couche de bêtise humaine. Posez-vous les bonnes questions ou taisez-vous! Merci Anne pour ce billet!

  86. Utopian said

    Tu t’es encore fait des ami(e)s Anne sur ce coup-là!! ;-))
    On dirait que tu aimes ça!! ;-)))) Maso? En guerre?
    En tous cas, tu sembles avoir réponse à tout…du moins à première vue…

    Toujours est-il qu’aller jusqu’à évoquer le pardon des victimes et/ou de leurs proches vis-à-vis d’un auteur de pareilles violences meurtrières (le lendemain de cette tuerie), c’est assez papale comme attitude et pensée! Voire innaproprié (les deux se rejoignent à mon sens).
    Clair qu’on ne peut pas se limiter à une vision unidimensionnelle et factuelle par rapport à ce drame liégeois. Réduire cela à des faits et à une origine ethnique c’est plus que réducteur. Une fois la colère en phase descendante, on peut se dire que la réaction sociétale face à tout ça est de sérieusement penser à agir aux sources réelles et fondatrices des comportements de la population : l’éducation en priorité (en ce compris la civilité et le savoir vivre en société (les formules de politesse sont devenues exceptions partout, à titre d’exemple, d’où sources de frustrations et portes ouvertes vers l’agressivité…), l’intégration (pour ceux qui ont réellement la volonté de s’intégrer, les autres..on ne les retient pas), le travail/logement et surtout aussi un réel travail de fond sur les mentalités. Evidemment, les comportements déviants doivent être sanctionnés effectivement et sans exceptions et en toute proportion. Une réforme sévère de la Justice (qui aurait du se faire, en toute logique de fonctionnement efficient, en parallèle à la réforme des polices puisque travaillant en synérgie) est également prioritaire.

    Car au même titre que tu vomis les droitistes rigides et violents, il faut vomir, de l’autre côté, ceux qui rejettent : la sanction (une partie de la police (car elle oeuvre dans la prévention au quotidien), la prison), l’idée que les assasins n’ont pas de libre-arbitre (parce qu’ils ont de fait eu le choix d’agir ou pas vis-à-vis de leurs méfaits..), tout ce qui n’entre pas dans une vision « flower Power »…, le travail avec tous les acteurs décisionnels et de terrain..et j’oubliais, qui rejettent toute auto-remise en question…

    • annelowenthal said

      Je dis ce que je pense. J’ai déjà des amis, donc ça va, c’est pas grave si un tas de gens ne m’aiment pas 🙂

      Tu peux me dire où j’ai parlé de pardon?

      • Utopian said

        Tu évoques le pardon dans ton commentaire à une réaction :

        « Je n’ai écrit nulle part le mot pardon. Le pardon, j’en parlerai le jour où j’aurai à le donner. J’espère donc jamais.
        Mais j’ai vu des gens le donner et se sentir beaucoup mieux ensuite »

        > C’est ta dernière phrase qui est papale 😉

  87. abgerween said

    Enfin, il se trouve que, pour parler concret, j’ai rencontré au moins 10 fois le plus monstrueux tueur du coin, sans le savoir..on lui donnait le bon dieu sans confession: : un certain Michel Fourniret..
    Vous connaissez aussi bien en Belgique ce type que nous, ici, à Charleville, dans les Ardennes..Là où il a oeuvré en partie. Ma femme était secrétaire dans le collège que fréquentait Manania, à Sedan…assassinée à 12 ans..Mon fils était en terminale avec Céline, assassinée à 18 ans..Une cousine habite la maison que lui a revendue Fourniret, dans l’Yonne…Celle de son premier assassinat …Une jeune fille de 18 ans Il ne s’en était pas vanté lors de la vente…J’ai marché sans le savoir sur le corps de 2 victimes, une petite belge justement de 10 ans et une jeune fille de 18 ans encore..enterrées dans le chemin d’accès du château du Sautou.;qu’on pouvait visiter avant l’histoire..J’ai des photos, vidéos de Fourniret, ici, au milieu des fêtes foraines…Bref, je l’ai croisé aussi lors des 2 mois de procès ici, à Charleville..glaçant !

    Et alors! et alors ? Hé bien, on n’en serait pas arrivé là s’il n’avait rencontré Monique Olivier..visiteuse de prison, grande âme qui s’éprit de lui, l’aida à se reconvertir.
    .Et surtout, qui devint la complice de ses crimes..celle qui tendait les pièges aux pauvres filles, les embobinait..pour assouvir la passion de son cher mari…
    Et alors encore..c’est simple, c’est elle qui fut le catalyseur de Fourniret..l’élément déclencheur…Sans elle, il ne serait pas passé à l’acte . En clair, ce fut son étincelle comme hier autre chose pour celui de Liège..

    Ce que je regrette, c’est qu’on se torture les méninges pour savoir le pourquoi du comment de la psychologie de ces gens.; et qu’on veut absolument les aider à s’en sortir, leur donner une 2ème,
    une 3ème chance etc. temps perdu..

    Eux ne donnent jamais une 2ème chance à leurs victimes..Ils assouvissent leurs penchants, c’est tout..Ils tuent pour leur plaisir, c’est tout. Ils en jouissent, c’est tout…et là, on ne parle pas racisme, mais de la vie, de sa valeur, elle est unique, courte, personne n’a le droit de la prendre à quelqu’un d’autre par pur plaisir !

    La société n’y est pour rien et ne peut rien pour ces gens. Je ne suis pas pour les tuer, mais au moins, les retirer pour toujours du circuit sans espoir de sortie, sans autre avenir que 4 murs et des barreaux .Un espace propice à la méditation sur leurs actes.

    Trop d’exemples cette année en France. de Laetitia 18 ans, découpée à Agnés, massacrée, la liste est trop longue. Avant de penser aux tueurs qui, là non plus, Ann, n’avaient pas encore tué…, mais, présentaient des signes de dangerosité..pensons aux victimes, à leurs proches.

  88. alcatoc said

    Racisme veut dire être contre une race ou des races, je peux dire que je ne suis pas raciste car je n’ai rien contre les personnes d’origine étrangère qui s’intègre aux lois et coutumes du pays accueillant. J’ai fréquenté et fréquente encore des « étrangers » et tout ce passe bien, ce que je n’admet pas c’est le manque de respect, le profit des allocations sociales, l’appropriation de biens d’autrui par la violence ou non, et la préférence de notre cher gouvernement pour les personnes qui ne sont pas d’origine belge quand au logement, aux premiers besoins en nourriture et j’en passe… Tu nous demandes de nous « poser » et de réfléchir, à la limite de trouver des circonstances atténuantes à tous ces êtres malfaisants comme ce monstre qui a semé la terreur hier à Liège et bien je dis NON!!! Ce sont ceux là qui nourrissent notre rancœur, notre dégoût!! Tu dis qu’il n’était pas un meurtrier avant et bien je ne suis absolument pas d’accord avec toi car à partir du moment où tu as un arsenal complet et que tu cultives de la drogue qui peuvent détruire des milliers de personnes et bien tu es déjà un meurtrier latent!! » Quand tu plante une graine de salade, tu sais très bien qu’elle ne va pas devenir un haricot »
    Notre société est pourrie mais la société pour lui a été très clémente et il n’a pas su saisir sa chance, on leur donne le gîte et le couvert mais il faudrait peut être encore leur donner le « restaurant » et « l’argent de la recette » tant qu’à faire!!!
    Tu sais j’ai été violée quand j’avais quinze ans (c’était un belge), j’ai été agressée pour un car-jacking quand j’avais 38ans (c’était des étrangers) et j’ai un membre de ma famille qui a passé la moitié de sa vie en prison alors tu sais, me poser et réfléchir pour essayer de trouver des coupables là où il n’y en a pas franchement j’ai autre chose à faire!!! Les seuls responsables, ce sont eux un point c’est tout!!!
    Ce qui reste maintenant, c’est la douleur, les larmes et le coeur brisé pour ces parents qui ont perdu la chair de leur chair et à eux non plus il ne faut pas leur demander de se poser et de réfléchir, il faut se taire et compatir!!!

  89. Anne W said

    Voici un texte écrit par de jeunes liégeois

    “Nous sommes liégeois, tristes et antiracistes”

    Aujourd’hui, un événement tragique, inimaginable est arrivé à Liège. Nous, jeunes de 15, 16, 17, 18, 19, 20 ans… sommes particulièrement touchés par le décès de deux adolescents qui sortaient, tout comme nous, de leurs examens. Et si c’était moi ? Et si c’était mon copain, ma copine, mon frère, ma sœur ? Nous sommes de tout cœur avec les proches, les amis et familles des victimes.

    La colère face à un évènement qui n’a pas d’explication logique, qui survient comme ça sans que personne n’arrive à expliquer pourquoi … Nous passons tous à cet endroit et hier des centaines de liégeois ont ressenti de la peur dans un endroit familier et cette peur souvent se transforme en colère.
    La colère de voir que parce que le tueur a un nom arabe, certains appellent aujourd’hui ouvertement au racisme. Ce qui a pris à cet homme aujourd’hui, nous ne le comprenons pas car cet acte est inimaginable et nous avons encore du mal a le réaliser. Et bien entendu, nous ne pouvons pas l’accepter. Mais ce n’est sûrement pas son origine ou sa “race” qui en est la cause. Nous sommes tous des êtres humains, égaux, de toute nationalité. Les conséquences de cette tragédie auraient été les mêmes si cet acte avaient été posé par un Belge flamand, un Américain, un Norvégien ou autre. Peu importe.

    Nous sommes tant en colère contre ce qui est arrivé que contre ceux qui profitent d’un tel drame et acte de folie meurtrière pour diffuser la haine et l’intolérance. Pour appeler à une société toujours plus divisée, où les gens se rejettent entre eux.

    Dans un tel moment, ce dont nous avons besoin, c’est bel et bien de la solidarité.

    Il est temps d’agir, l’individualisme et la peur de l’autre, de ce qui est différent et montré du doigt sont les causes de ce cercle vicieux qui s’installe de plus en plus, lentement mais sûrement et duquel il est difficile de sortir.
    Face au repli sur soi et au racisme, il est temps de défendre la solidarité! Et ce, en hommage et dans le respect des victimes. La folie n’a pas de nationalité ni de couleur!

    Lise Jamagne
    Hugo Smets
    Joshua Malaise
    Nicolas Bruyère
    Barbara Tuna
    Adrian Thomas
    Anne Closset

    Source :http://gauchedecombat.wordpress.com/2011/12/14/nous-sommes-liegeois-tristes-et-antiracistes

  90. Tiffany said

    Je comprends l’article, la démarche analytique, qui est très bien écrite.
    Je déplore la perte humaine que Liège a connue ce mardi noir…
    Qui fustiger ? Que changer ? Comment éviter de tels drames ?
    Sous le coup de l’émotion nous parlons tous très vite avec nos tripes, nous laissant envahir par la rage. Souffrant aussi pour ces victimes innocentes auxquelles nous nous identifions, quelque part.
    On n’aurait pas pu prédire quoi que ce soit, malgré le fait qu’on sache qu’il avait baigné dans le trafic d’armes, malgré les problèmes de drogue, etc… Je ne parlerai même pas de ses origines, qu’importe donc qu’il soit arabe! Ce n’était pas un assassin, mais un délinquant, sans doute atteint de pathologie mentale (cela reste à être déterminé par les experts…)
    On ne peut pas tout prédire, il y a quelques mois, un norvégien bien sous tous rapports sans casier a également été l’auteur d’une tuerie innomable….
    Actuellement nous ne pouvons que pleurer une telle horreur, soutenir les gens en deuil, prier pour ceux qui luttent encore.
    J’étais de celles qui hurlaient à la peine de mort, à la vengeance, à la haine également, à l’expulsion d’étrangers délinquants, et j’en passe. Je n’ai pas peur de le dire.
    La haine m’épuise aujourd’hui, ne menant à rien. Le nombre de morts ne fait que s’allonger, drame après drame, et ce malgré toute la colère que déploie le peuple.
    Ce n’est pas ce genre de monde qui part en vrille que j’ai envie de laisser à mon fils.
    C’est plutôt la douleur et la tristesse qui m’envahissent ce soir, restons dignes face à un acte sans nom. J’aimerai encore croire en l’être humain. Même si aujourd’hui, je n’arrive plus à savoir ce qu’il serait bon ou pas pour notre société…
    Paix aux victimes, pensées aux familles… ❤

  91. Faty said

    merci beaucoup pour cette analyse qui me réconcilie avec le genre humain!

  92. Un Homme said

    Eh beh… plus de 160 commentaires au moment où j’écris.
    C’est marrant, tu as nettement moins de réactions quand tu parles des Roms ou bien de la répression policière lors de ta rave… On se demande bien pourquoi hein? 😉

  93. Céline Detalle said

    Présentations : je m’appelle Céline, je suis liégeoise, j’ai 24 ans et je serai (normalement) éducatrice diplômée en juin 2012.

    Maintenant, passons aux choses sérieuses… J’ai lu l’article, et tous les commentaires. Je ne comprends pas une chose. Pourquoi vous insultez-vous ? Je pense qu’on possède tous des opinions différentes, qui nous viennent de notre parcours de vie, entre autres. Les divergences d’opinions font la richesse des débats.

    Personnellement, je rejoins parfaitement celui d’Anne. Son texte n’a pas toujours été bien interprété. Elle n’excuse pas l’auteur, elle ne parle nulle part de pardon. Si nous pouvons tous tomber d’accord sur un sujet, c’est justement celui de la culpabilité de cet homme.

    Il est le coupable direct, oui. D’autres facteurs ont, dans un autre temps, facilité son acte criminel. Ils ont déjà été cités plus haut. Ca ne veut pas dire qu’on pardonne le tueur, mais qu’on constate des déficiences supplémentaires à d’autres niveaux.

    Je pense qu’il n’existe pas de solution simpliste et utopique qui règlerait tous les problèmes. Il y aura toujours des mécontents. J’ai aimé l’argument qui avance qu’actuellement, la justice est au service de l’accusé et pas de la victime. Je suis personnellement contre la peine de mort. On ne punit pas un acte immoral en le reproduisant sur l’auteur, et des témoignages montrent que même les proches des victimes se surprennent à ne pas être gagnés d’un sentiment de justice, de paix intérieure, à la suite de la mise à mort du coupable. Si c’est juste pour des raisons économiques, c’est loin d’être suffisant.

    Bref, revenons à ce 13 décembre place Saint Lambert. Les réactions qui me posent question sont celles qui trouvent la cause du crime dans la nationalité du tueur. Tout d’abord, il était belge… Ensuite, ses origines n’ont pour moi aucun rapport avec ses actes, il n’a rien revendiqué. « Femer les frontières aux étrangers », mais il ne l’est pas ! Ce n’est pas un arabe qui a tué des innocents hier, ni même un belge, c’était un Homme, juste un Homme.

    Attaquons-nous à lui, il le mérite, même s’il n’est plus là pour entendre notre indignation. Mais ne mélangeons pas tout pour autant. La question du racisme est ici hors sujet.

    Enfin, je voudrais qu’on puisse prendre chacun la liberté de s’exprimer, non seulement en prenant du recul sur les faits, mais également sur les commentaires. La liberté d’expression existe, chacun a ses idées. Certaines me font peur mais je ne pense pas qu’insulter les autres nous permettra de réfléchir. Débattons en gardant notre sang froid, notre esprit critique, notre dignité surtout. La raison est la force des grands Hommes, pas l’impulsivité. Nous aurons beaucoup plus à gagner en nous écoutant qu’en nous insultant.

    Anne, merci pour ton écrit. En consultant la toile j’ai été prise d’une grande peur ce soir, et ton texte m’a un peu apaisée. J’aime que tu oses prendre cette position.

    • annelowenthal said

      Merci à toi, ça fait du bien à lire! Une bonne leçon d’une petite jeunette à certains abrutis 🙂 bravo pour ton calme

      • Omer Drago said

        Même si je suis en désaccord avec certaines choses et que je constate que Madame Lowenthal n’hésite pas à traiter ceux qui ne sont pas de son avis d’abrutis (vive la tolérance et le dialogue), je tiens à féliciter Céline pour son analyse mature et son argumentation qui rendent un peu de sérénité aux débats houleux.
        Merci Céline.

      • annelowenthal said

        Par exemple cette remarque-là, je vais la traiter d’imbécile. Parce que je n’ai pas précisé qui étaient les abrutis dont je parle 🙂

  94. chan said

    un tueur n a pas de nationalité, juste de l’ inhumanité, de la folie, incompréhensible donc…tous nous portons en nous la misère, écoutons et regardons -nous d’abord ! L’époque pourrissante, dégénérée, déréglée, inhumaine, triste exemples à pleurer!
    RIP

  95. Anne W said

    Il me semble que le débat parfois s »égare parfois parce que il ne s’agit pas ici d’un acte de banditisme mais d’un acte d’un acte de haine à l’état pur..
    Ce n’est pas un voleur qui descend des gens dans sa fuite pour échapper à la justice comme celui qui a tué un policier à Marseille mais quelqu’un qui décide de se donner la mort, Il aurait pu se suicider sans faire de bruit mais non il entraîne un maximum de gens avec lui. Si ce n’est pas cela la haine !

    Pourquoi tant de haine ? Je pose la question sans chercher de réponse parce que la réponse ne peut qu’être effrayante et inconcevable pour une personne équilibrée.

    Donc parler pour cet acte ci de jugement, de peine de mort c’est hors de propos. Il s’est fait justice lui-même en s’infligeant la plus lourde peine qui soit ::LA MORT;

  96. Yves Landrain said

    Merci pour votre article.
    Tout comme vous je compatis à la douleur des familles touchées. Tout comme vous je condamne cet acte de violence démente. Tout comme vous je suis écoeuré par ces amalgames et jugements à l’emporte-pièce.
    Breivik c’est un « bon européen pur souche » et pourtant il a fait 10 fois plus de victimes… la connerie et la haine n’ont pas de frontières, ni de nationalité, ni de religion…
    Si on applique la loi du talion (oeil pour oeil…) on s’engage dans une chaîne sans fin. Il y aura toujours une mort « à venger »…
    Pour terminer je citerai Martin Luther King (encore un étranger, noir de surcroit…)
    « La haine trouble la vie ; l’amour la rend harmonieuse. La haine obscurcit la vie ; l’amour la rend lumineuse. »

  97. iPeace said

    Merci pour cet article Anne .. il ouvre le débat sur tant de chose 🙂
    Un bon début serait de mettre en place un bien meilleur contrôle des ARMES !

  98. Laurent said

    Quand je lis le genre de propos que tiennent certains blogueurs, je me demande si ils ont retenu qq chose de l histoire, n entendent ils pas par peine de mort la réouverture des chambres a gaz ou on y mettrait tout ce qui n’est pas « Belge », vos propos me dégoutent cette dame laisse un article très bien fait, très clair, qui permet a chacun de se poser des questions.Et certains n arrivent pas a le lire ou a le comprendre, le déforment, et lachent tout un ta de joyeuse-ries racistes, sans penser plus loin que le bout de leur nez. C’est vous avec de tels pensées qui êtes des criminels en puissance un homme a penser comme vous et pdt tellement longtemps qu’il a assassiné 77 personnes en Norvège! alors sortez de votre bulle et allez consulter qq un très vite car vous serez peut etre les prochains tueurs ! Sinon Anne très bel article, je ne vous connaissais pas mais je fais tourner votre article tout autour de moi.

    • Anne W said

      Merci vos propos font du bien. Déjà ce qui se dit ici est dur à avaler. Je comprends que tous nous sentions touchés et menacés par cette violence aveugle, une violence qui si elle se reproduit pourrait toucher nos proches.
      Mais je rappelle que le même jour à Florence un homme membre d’un groupement d’extrême-droite a abattu 5 personnes avant de se donner la mort.. Deux sont mortes, une restera paralysée à vie et les deux autres étaient dans un état critique aux dernières nouvelles. L’homme était italien et les victime des marchands ambulants sénégalais. Il ne s’agit pas comme à Liège d’une haine aveugle qui englobe toute l’humanité<<; Il s'agit de crimes racistes ciblés qui .ne risque pas d'affecter les personnes qui font l'objet de votre commentaire.
      Or non seulement le ton des articles était souvent immonde…: l'homme était malade, isolé, déprimé. normal qu'il aille descendre quelques sénégalais pour se remonter le moral. vous croyez que j'exagère…faites vos propres recherches… et dans les commentaires ::: Certains posaient cet acte comme une opération de nettoyage salutaire.
      J'ai découvert avec horreur l'état d'esprit de certains de mes "compatriotes" alors que je cherchais à savoir ce que devenait le groupe de rroms dont Anne L parle sur ce blog et que j'avais rencontré cet été. Belgique pays . Certains commentaires dans des journaux à leur sujet m'ont amenée à conclure Belgique, pays en voie de décivilisation. Je en nie pas qu'il y ait des problèmes du à l'immigration, mais ce terme de décivilisation c'est aux nationaux qu'il s'adresse., ce groupe de rroms que je connais est infiniment plus civilisé que ceux qui les stigmatisent sans savoir. et comme l'ignominie est universelle, ils sont ici ils ont tout quitté parce que dans leur pays les pogroms ont commencé.Ce ne sont pas des réfugiés économique mais des victimes de guerre.
      En lisant certains commentaires j'ai eu honte d'être belge.
      Je comprend la peur. Le mouvement islamiste est apparenté au nazisme et pour une partie rappelle ouvertement la bonne opinion qu'Hitler avait des musulmans. Mais si on devait assimiler tous les catholiques à des Inquisiteurs on est pas sorti de l'auberge.
      Tous les Arabes ne sont pas musulmans et tous les musulmans ne sont pas islamistes.
      J'ai pu constater à travers les commentaires ici et ailleurs que les tueurs sont parmi nous. Pas des combattants, des guerriers, non des lâches, des frileux, des étroits de cœur et d'esprit qui aimeraient qu'on fasse pour eux le sale boulot..
      Nous ne sommes plus à un moment de l'histoire où le monde se divise en nations, nous sommes à un moment où le peuple de la terre est divisé entre ceux qui veulent la paix, le respect, le partage, ceux qui sont constructifset guidés par l'amour et ceux qui veulent la guerre, l'appropriation des richesses matérielles, la domination, assassins en puissance ou en acte, destructeurs et guidés par la haine. Et tous, sans exception, nous sommes responsables du monde que nous laisserons aux enfants de la Terre.

  99. Omer Drago said

    L’imbécile dit bonsoir à Madame Anne Lowenthal qui visiblement n’est pas avare en insultes envers les intervenants!!! Bonsoir Miss TOLERANCE!!! J’en ai vu assez concernant votre mentalité et finalement votre étroitesse d’esprit.
    Si le débat se résume à adhérer à votre cause, je me retire le coeur léger de cette discussion que j’espérais plus constructive!!!
    Cela vous permettra, à votre guise, si vous le désirez, de m’insulter une nouvelle fois mais je n’entrerai pas dans ce jeu là. Je pensais pouvoir débattre librement et avec respect, ce qui n’est pas le cas.
    Continuer à vivre dans votre laxisme et votre monde virtuel idéal, vous verrez où cela mènera notre pays dans les années qui vont suivre!!!

  100. Quelle déception après avoir lu tous ces commentaires. Certains de vous parlent de racisme, de manque de justice seul quelques uns pensent au chagrin des familles après un tel drame. Pour certaines personnes vous n’êtes guerre mieux que le tueur. Comme j’ai honte pour vous. J’espère que vous ne serez jamais confrontés à une telle tragédie.

  101. abgerween said

    Merci à vous Ann de bien vouloir supprimer mes 2,3 contributions sur ce fil de discussion. Trop de blabas et de logomachie à mon goût.

    • annelowenthal said

      Non, désolée, je laisse tous les commentaires, je ne vais pas commencer à assumer vos regrets…

      • abgerween said

        Ce n’est pas ce que je demandais..Sur ce genre de fil de discussion, ça tourne en rond et ne mène nulle part..Quand on a ni pouvoir, ni légitimité, on n’est rien qu’une simple marionnette, un jouet sans importance pour les chefs, ceux qui font et défont le monde. Une preuve . Je viens de recevoir un message d’une organisation :… les japonais détournent des dizaines de millions de dollars de l’aide versée pour les victimes du tsunami..pour armer une flottille de baleiniers qui va aller massacrer 1 000 baleines majestueuses !!! remplir les assiettes des restaurants, ça s’est important, utile..Et qui va oser les en empêcher ??? Il y longtemps que j’ai rendu mon humanité et que je m’en suis retourné…à 4 pattes ! comme mon chien-chien !

  102. migeotte said

    facile de parler comme la reine » Cléménce  » quand ce n’est pas un de siens qui est mort par « accident » » sous les tirs d’un Belge d’adoption à qui on n’a pas retiré le droit de séjour dans notre pays alors qu’il n’en respecte pas les lois
    vive la Suisse et son systeme judiciaire et honte à vous de tenir ces propos volontairement dans le but d’animer la polémique et de voir grossir les interventions sur votre site dommage que vous ne fassiez pas partie des victimes en souffrance je me demande si votre compassion pour ce pauvre émigré incompris aurait été pareille
    adieu je ne vous salue pas vous me dégouttez mais c’est votre droit d’être lâche envers votre pays

    • annelowenthal said

      Il faut savoir, Cécile! Vous me reprochez de vouloir animer mon « site » et vous le faites. Vous voudriez qu’on retire le droit de séjour à un mort (ah ah) et en même temps vous auriez bien voulu qu’il fasse une victime de plus.
      C’est tellement abruti que ça a au moins le mérite de me faire sourire. Juste un peu, hein.

      • migeotte said

        amusant comme vous lisez mal
        je n’ai pas dit victime de plus mais » faire partie » être à la place d’une d’elles peut être??
        je ne parle pas de retirer maintenant le droit de séjour à un mort mais » on n’a pas » donc au passé lors de sa précédente condamnation pourquoi cela n’ existe t il pas dans nos lois???
        quand il s’agit d’un belge à qui on retire tous ses droits civils et politiques après une condamnation personne n’en parle et dans ce cas ci on aurait peut être pu le renvoyer dans le pays d’où il était originaire.??… mais on vit si bien en Belgique: je n’irai moi jamais m’installer ailleurs que dans ma patrie et pourtant actuellement ses dirigeants me déçoivent pourtant beaucoup. Enfin, n’a t on pas les représentants qu’on mérite?? évidemment faute de candidats aussi…..
        Sa race ou sa religion ne sont pas la première ou principale cause c’est la façon dont notre pays gère les détentions et les criminels entendez pas là auteur de délit quel qu’il soit qui est à revoir
        ce qui me gêne c’est qu’on parle tant de lui dans tous les blogs dont le vôtre et sur les chaînes tv; lui, il est mort point c’est fini ! Par contre la vie des familles des victimes qui vient d’être à tout jamais détruite mériterait qu’on cesse de parler sans cesse de celui qui cause leur malheur
        cessons de polémiquer pour ne rien dire respectons les morts et blessés, belges ou non, Medhi ne doit pas être vraiment liégeois et pourtant lui aussi laisse des parents éplorés et peut être même musulmans est ce que cela change quelque chose au chagrin?
        Votre texte comme celui d’autres personnes attise les rancoeurs et les haines inutiles pourquoi faire cela? comme je le disais juste pour l’audience??? vous deviez bien vous doutez en l’écrivant que des réponses de tous bords allaient déferler et moi ça ne me fait pas rire

      • annelowenthal said

        dommage que vous ne fassiez pas partie des victimes en souffrance

        C’est de vous, ça. Et rien que pour ça, je vous plains. Vous devez être très très frustrée dans la vie. Allez, je vous laisse, j’ai pas envie de vous répondre encore. Ca ne vous fera jamais qu’une frustration de plus, vous avez l’habitude et je ne pense pas que vous puissiez sombrer plus bas.

      • Anne W said

        Si je vous ai répondu comme cela,c’est parce que ce n’est pas le seul exemple où vous avez cette attitude. Je peux comprendre beaucoup de ce que vous dites, personne n’a envie de voir débarquer dans son quartier des gens violents quelle que soit leur nationalité.
        Mais vous dites dans un autre passage à propos du tueur :qu’on le renvoie dans son pays d’origine. Quel est le pays d’origine de quelqu’un qui est né à Bruxelles, a vécu toute sa vie en Belgique et est de nationalité belge.? Expliquez moi ?
        Puis vous supposez que Medhi n’est pas vraiment Liégeois? Quel fait vous permet de dire que ce jeune homme n’était pas ‘vraiment » Liégeois. Qu’est-ce que vous entendez par «  »vraiment »liégeois ?

    • Anne W said

      Medhi ne doit pas être vraiment liégeois

      Vous rendez-vous compte que vous insultez une des victimes en ne connaissant rien de lui que la consonance de son nom. . Qui vous dit que Mehdi Nathan n’est pas né à Liège et n’avait pas grandit à Liège, que ses parents ne sont pas belges ? Et vous lui refusez le droit d’être un liégeois à part entière?
      Des attitudes comme la vôtre sont une des, pas l’unique, c’est évident, mais une des causes des problèmes de difficultés d’intégration de certaines personnes qui ont pourtant la volonté de respecter les valeurs de ce pays, de les adopter mais que des gens comme vous rejettent a priori sur seule base de leur nom ou de leur aspect physique.

      • migeotte said

        apprenez à lire madame Anne autre pseudo encore????

      • migeotte said

        La comunauté musulmane de liège sous le choc!

        La prière pour les morts sera celebrée à la Mosquée al I’tissam le vendredi 16 décembre à 14h00

        et comme je l’ai dit le chagrin est le même pour Medhi que Pierre et les parents sont dans la même souffrance décidemment vous deformez tout selon vos envies Mesdames Anne

    • Simone73 said

      c’est ignoble, comment pouvez-vous tenir de tels propos et souhaiter un tel drame à quiconque? une fois de plus, vous avez mal interprété ce qui s’est dit sur ce blog. les agissements d’un déséquilibré ne sont pas représentatifs de la nationalité de ses parents. Vous qui parlez si bien des familles des victimes, pensez un peu à respecter leur soufrance.

  103. Emy' said

    Certes le monde tourne mal bla bla bla toujours la même rengaine. Mais c’est comme ça pour TOUT le monde, pourtant TOUT le monde ne devient pas tueur né … Les psychologues ont dit parfaitement que c’était un homme « sain dans sa tête ». Je suis désolée mais avec autant d’armes on ne peut pas être « sain » et pour moi le fait que le monde tourne mal n’est pas une excuse.

    • Obsydienn said

      J’y place un bémol: « Je suis désolée mais avec autant d’armes on ne peut pas être “sain”  »
      Je fais du tir a balle réelle dans un club, je pense passer un permis de détention, ça ne fait pas de moi quelqu’un de malsain.
      J’aime aussi le tir à l’arc, la moto, le tatouage. Pourtant je ne suis pas malsaine, je suis positive, et je suis contre la violence et le racisme.
      Cessez de stigmatiser, cessez de généraliser…

  104. migeotte said

    madame psy??????? rires décidemment vous savez tout sur tout bravo mais si vous fuyez c’est que j’ai fait mouche

  105. Obsydienn said

    Je me pose une question, au vu des derniers développements de l’affaire.
    Il semblerait que l’élément déclencheur soit le meurtre de la femme de ménage.
    Mais si ce n’était, en réalité, pas un meurtre, mais un accident? Pris de panique, sachant qu’il n’échapperait pas à une condamnation à cause de son passif chargé, il aurait complètement perdu les pédales et aurait décider de « partir en beauté » (désolée de l’expression peu adéquate)…
    Ca n’excuse en rien son acte ceci dit, et je ne veux pas lui trouver de circonstance atténuante, mais je cherche à comprendre ce qui a pu le mener là aussi brutalement.

  106. Tony said

    Et vous trouvez normal que les médias comptent le meurtrier dans le nombre des victimes !
    On croit rêver ?
    D’autres voudraient déjà faire une marche blanche en son honneur ?
    En faire un martyr !

    C’est le système qui est en échec !
    Oui, mais pas celui que vous pensez, chère madame.
    J’en veux à ces politiciens de seconde zone qui ont créé un système qui permet à n’importe quel barbare de se faire nationaliser belge, même sans mettre les pieds en Belgique.
    Ces barbares, sans aucune culture… (Il a bon dos le multiculturel) n’ont aucune volonté de s’intégrer parmi nous.
    Par contre, le but de ceux-ci est de promouvoir des lois archaïques (Celui de leurs sectes) et de faire en sorte qu’elles soient en vigueur en Belgique et en Europe.

    Ils auraient tort de ne pas profiter de ce système, d’une générosité sans pareille pour eux.
    Ils viennent grossir les rangs de la clientèle des partis qui sont à l’origine de ce système.

    Que font ces mêmes partis pour les sdf belges ?
    Pour les 15 % minimum des indépendants qui doivent vivre sous le seuil de pauvreté.
    Ils ont commis le crime de vouloir travailler hors de l’influence des syndicats… intouchables, incontrôlables… bras armés de ces mêmes partis.

    Où est la politique en Wallonie ?
    Il ne faut pas confondre démocratie avec particratie, démocratie et clientélisme, syndicalisme et corporatisme.
    Le système bloque les changements réels de politique…
    La case de tête, le vote à un tour, empêchent le renouvellement politique et favorisent les nouvelles monarchies, la nouvelle aristocratie.
    Combien de générations de politicards de seconde zone allons-nous devoir subir…
    Les familles Mathot, Daerden et autres….
    Tous plus corrompus les uns que les autres
    Aucun véritable homme d’état dans ce merdier
    Socialistes wallons, continuez donc cette politique de merde qui fait des wallons un peuple d’assistés et de fainéants.

    La FGTB fait partie du parti socialiste, la CSC fait partie du CDH et CD&V
    Syndicats, mutuelles et partis politiques ne font qu’un…
    Vous avez dit « juge et partie »

    Je suis wallon et j’étais fier de l’être… ce que le système socialiste à fait de la Wallonie, non, je n’en suis pas fier du tout
    Vivement que le pays éclate… le système socialiste ne tiendra pas 5 ans, sans l’argent de la Flandre et de l’Europe.

  107. Bravo pour cette mise en perspective, franchement bienvenue. La vie est complexe, méfions-nous des raccourcis. Notre système carcéral, conçus en d’autres temps, surpeuplé et en manque de moyens est devenu petit à petit une machine à fabriquer du désespoir, malgré le travail acharné des gens de l’ombre qui fonctionnent dans ce système et qui tentent quand même, malgré ses failles, d’arriver à un résultat positif.

    Un être humain désespéré n’est plus ni musulman, ni chrétien, ni athée. Le désespoir est la religion qui recrute le plus d’ ouailles aujourd’hui.

    • Anne W said

      Voici la lettre qu’adressent 350 détenus de Lantin aux victimes et à leurs famille

      « Chères familles, chers Liégeois, chers citoyens,

      Malgré notre enfermement, nous ne sommes pas indifférents au drame qui s’est passé à Liège ce mardi 13 décembre. Nous ne pouvions pas rester en silence face à un tel événement qui nous a touché, nous aussi.

      Notre première pensée, nos premiers mots vont aux victimes et à leurs familles. Nous aussi nous avons des enfants qui vont à l’école et nous ne pouvons pas imaginer ce que l’on ressentirait si notre enfant mourrait ou était blessé dans de telles circonstances. Du fond du cœur nous vous présentons nos sincères condoléances. Aux blessés, nous souhaitons un rétablissement rapide et heureux.

      Avec les Liégeois, nous avons retenu notre souffle en nous disant qu’il y avait peut-être un de nos proches dans la foule. Nous avons espéré un message rassurant de leur part. Nous attendions une explication ou tout au moins la vérité sur ce qui se passait en ville. Les médias annonçaient des choses contradictoires. Comme beaucoup nous avons vécu ces heures dans l’incertitude et l’angoisse. C’est dans ces moments que nos proches nous manquent, que nous voudrions les aimer plus encore, que nous voudrions être en paix à leurs côtés. La vie, la famille, l’amour… sont fragiles, ensemble protégeons-les… voilà probablement ce qui nous anime aujourd’hui et que nous voudrions retenir de cet événement.

      Nous n’avons pas de mot à exprimer à propos de l’auteur des faits car nous non plus, nous ne comprenons pas son geste. Le silence nous parait alors plus respectueux de tous. Cependant nous vous demandons de ne pas tomber dans l’amalgame facile qui consisterait à croire que tous les libérés conditionnels sont des assassins potentiels.

      A l’approche des fêtes de fin d’année, puissions-nous être plus solidaires les uns des autres. Nous vous le souhaitons sincèrement. »

  108. Vivacqua said

    mon commentaire a été effacé? pourquoi?
    j’ai juste dit que ce crime n’est pas la faute de la société, désolée.
    les meurtriers existent depuis toujours!

  109. Laurent said

    Même si je comprends le sens profond de ces propos, il ne faut toutefois pas simplement accuser le système. Dans ces périodes difficiles, chacun de nous a le choix (ou non) de péter les plombs. Certains – qui vivent des moments bien plus difficiles que nos « petits » problèmes de bourgeois du monde occidental – n’en conservent pas moins leur dignité et n’en arrivent pas à de tels excès. Il ne s’agit donc pas seulement d’un problème de société mais également de personne – il faut bien le reconnaître, … certains comportement ne sont pas le fruit de ce qui se passe en aval .. c’est trop facile de faire porter le chapeau à la société. Nous avons tous le choix … et certainement nous qui sommes – quoi qu’on en dise – bien lotis par rapport à d’autres population bien plus défavorisée et sans avenir.

  110. […] se souvient tous, je pense, de la tuerie qui endeuilla Liège fin 2011. Elle fit 5 […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :