Où il est question d’ordures.

février 9, 2012

Hier en Belgique, il fut une fois de plus question du vol de denrées dans les invendus de magasins.

Un homme a été acquitté du vol de deux paquets de muffins dans le conteneur à déchets d’un supermarché. Il avait été condamné à 6 mois par le tribunal, mais la cour d’appel a estimé qu’il n’avait pas été animé par une intention frauduleuse.

Là-dessus, une fédération de commerces et services a réagi, en déclarant à juste titre que les commerçants étaient nombreux à fournir de quoi se sustenter à divers défavorisés et qu’il n’était pas envisageable de donner à des banques alimentaires des produits périmés.

Et d’ajouter que le jugement de la cour d’appel était regrettable, que les commerçants devraient sécuriser un peu plus encore leurs déchets pour empêcher des gens consommer de la nourriture non-consommable.

Et là, j’ai une question. Qu’est-ce qu’ils en ont à foutre, les commerçants, de ce que les gens viennent glaner dans leurs ordures? Franchement?

Depuis quand les gens n’ont-ils plus le droit de consommer ce qu’ils veulent, même si c’est périmé? Depuis quand des muffins périmés de deux jours sont-ils inconsommables? Prend-on les pauvres pour de tels crétins qu’ils ne savent pas trier dans nos ordures ce qui est consommable et ce qui ne l’est pas?

En quoi ça dérange notre société qu’on fouille dans ses poubelles? 

Soyons honnêtes. Les commerçants qui sécurisent leurs ordures (entendez par là y déversent des produits toxiques, les mettent hors de portée du tout-venant…), ce qu’ils craignent, c’est que ceux qui se servent là ne le feront pas dans leurs rayons, avec un passage par la caisse.

Et ce qui dérange notre société, c’est de devoir affronter chaque jour le spectacle d’êtres humains réduits à se nourrir de nos ordures. 

Des kilos d’ordures. Qui nous rappellent chaque jour que pendant que nous gaspillons des kilos de bouffe, des gens en sont réduits à manger nos restes.

Un spectacle à l’image de ce qu’elle est.

 

 

 

Publicités

6 Réponses to “Où il est question d’ordures.”

  1. Natacha said

    Il y a vraiment des tribunaux pour condamner un homme du vol de deux paquets de muffins ?

    Et vraiment quelqu’un, employé d’un grand magasin, à ce point acquis à la cause de l’enseigne, pour appeler la police et dégommer le vilain délinquant ?

    Et vraiment, un ou deux agents de police, pour encadrer Monsieur, le conduire au commissariat, l’auditionner, l’informer des poursuites qu’il encourt ?

    Et vraiment un système, le nôtre, pour lui désigner, j’imagine, un avocat, commis d’office, pour le défendre, et le faire perdre en première instance, face à des magistrats qui n’ont fait que dire la loi, puis gagner en deuxième, face à des magistrats qui n’ont fait que dire la loi ?

    Franchement ?!

    Intention frauduleuse… Les cons osent tout,…

  2. Philippe DE TROY said

    Y a-t-il un seul tribunal qui ait condamné pour tentative d’homicide et/ou empoisonnement le commerçant qui rend volontairement le contenu de ses poubelles impropre à la consommation ?

  3. Arielle said

    Honteux… d’autant plus qu’on sait très bien que les dates de péremption sont exagérées et que personne ne mourra d’avoir mangé un paquet de muffin à la date de péremption dépassée !!!
    Gaspillage d’un côté, manque de tout de l’autre….
    Notre société devient vraiment indécente….

  4. Hypocrisie de notre société.

    D’autant plus, que de grandes entreprises de l’Occident vont souvent se débarrasser de leurs « produits périmés » dans les pays du tiers-monde … émergents comme on dit … La-bas, on les laisse fouiller sans craintes dans les poubelles de l’Occident. Ils en tombent parfois malade ou … raide mort.

  5. Oui, notre « civilisation » marche sur la tête.
    Petite histoire:
    Le Delhaize de ma mère « donne » ses pains de l’avant-veille (tout-à-fait consommables) à 1 Euro pour un grand sac (+/- 50 L). La dernière fois qu’elle en a profité, une employée lui préparait un sac, et ma mère, fin gourmet, se permet de demander plus de celui-ci, plutôt que de celui-là. Ben oui, elle préfère. Réaction de l’employée: « Ah mais madame, vous ne pouvez pas choisir, hein, c’est pour les animaux! Pour les gens, on ne peut pas!!! »

    La prochaine fois, elle se déguisera en canard…

  6. Pascal Warnimont said

    « Des kilos d’ordures. Qui nous rappellent chaque jour que pendant que nous gaspillons des kilos de bouffe, des gens en sont réduits à manger nos restes »

    Ah non, moi hier soir j ai tout mangé!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :