Fexhe-le-trop-Haut-esprit-de-Clocher

mars 21, 2012

Cette semaine, des habitants de Fexhe-le-Haut-Clocher ont reçu un courrier officiel de leur administration communale leur annonçant l’arrivée, dans leurs parages, de candidats réfugiés.

Je ne savais pas qu’on prévenait les habitants de certaines communes de l’arrivée de nouveaux voisins, mais soit, si ça se fait à Fexhe-le-Haut-Clocher, pourquoi pas?

Ceci dit, certaines mauvaises langues me disent que non, ce n’est pas dans les moeurs communales. Que c’est même la première fois que la commune pratique de la sorte. Alors penchons-nous sur le contenu de la lettre, signée Marc Paterka, président ff du CPAS (MR) et Henri Christophe, bourgmestre (MR). (Pour ceux qui sont sur FB, c’est ici: https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10150673066494322&set=a.10150122594614322.293929.673844321&type=1&theater)

« Le CPAS de Fexhe-le-Haut-Clocher est dans l’obligation de prendre en charge financièrement (…) un certain nombre de candidats réfugiés relevant de FEDASIL.« , entame la missive, qui plus bas précise, rassurant tout le monde, que si ces gens sont logés, « dans un délai qui peut être assez court« , dans la commune, la charge financière sera assez faible, voire nulle.

Et donc, pour sauver le denier public, la commune va loger ces gens.

Mais! Consciente « des difficultés que cet hébergement pourrait causer aux voisins« , le CPAS fera tout, promet le courrier, pour diminuer « le plus possible » « les éventuels problèmes d’intégration qui pourraient survenir dans le quartier« . D’ailleurs, « la préférence sera donnée à des familles« .

En outre, concluent nos deux édiles, « les mesures indispensables, voire radicales » (!)seront prises « si des problèmes devenaient graves ou récurrents« .

Alors voilà, chers Fexhois et autres. Un courrier officiel, signé par deux élus de notre pays, qui vous informe que:

– les candidats réfugiés sont une source de problèmes

– les candidats réfugiés célibataires sont une source encore plus grande de problèmes

– accueillir des candidats réfugiés est une contrainte

– accueillir des candidats réfugiés vous coûte un pont

– sans vos chers élus, votre vie serait un problème demain, parce que des candidats réfugiés vont venir vivre dans vos parages

Je pense qu’il n’y a rien à ajouter. Tout le monde est assez honnête intellectuellement pour reconnaître que, même si on n’aime pas les candidats réfugiés, il est toujours mensonger d’affirmer que des gens dont on ne sait rien (puisqu’on ne sait même pas encore qui sera « accueilli ») sont une source de problèmes. Toujours.

Une chose est certaine, par contre: le président du CPAS et le bourgmestre de Fexhe-le-Haut-Clocher prennent leurs concitoyens pour des tarés. Des tarés haineux.

La réponse du bourgmestre: http://www.lavenir.net/Article/Detail.aspx?articleID=DMF20120321_00134834

Lire aussi: http://modelenonconforme.over-blog.com/article-wallonie-terre-d-accueil-101994142.html

Publicités

8 Réponses to “Fexhe-le-trop-Haut-esprit-de-Clocher”

  1. Irène said

    Ce texte est en effet nauséabond. Par contre, je ne pense pas que le fait de préparer l’arrivée de demandeurs d’asile (ou de tout autre catégorie stigmatisée, sans abris, jeunes en difficulté…) soit à condamner en soi car malheureusement, les « voisins » réagissent souvent mal, au pire par l’hostilité, au mieux par l’indifférence. Donc préparer oui, mais de façon positive : en encourageant la rencontre, les échanges…

    • annelowenthal said

      Oui, entièrement d’accord. Mais on va à la rencontre des gens, surtout quand on connaît le climat actuel… des réunions, proposer des rencontres etc, ça oui, c’est indispensable. C’est en connaissant l’autre qu’on chasse la peur de l’autre

  2. bernie said

    Irène a raison.
    Votre posture de « Saint Just », tranchant a destra i sinestra les têtes, pourfendant les contradicteurs par des phrases assasines dont vous avez le secret (ou la recette ?), de Grande Dénonciatrice des maux de notre société, vos excès et votre bon fond, font qu’on vous lit, avec autant de plaisir que d’irritation…et vous faites le buzz..
    Votre humble « troll », le caillou…etc.

    Bernie

  3. Laurence Bessifi said

    Non, juste un devoir d’indignation!

  4. Annick said

    Merci pour votre blog, toujours bien écrit, je le lis avec grand plaisir. Il est souvent source de réflexions et sujet à discussion en famille. Une fois de plus, vous mettez en lumière un comportement « a priori » de nos représentants qui pose plus que questions.

  5. Cash said

    Qu’attendez vous donc pour accueillir chez vous ces malheureuses familles de réfugiés et ainsi pouvoir procéder à des échanges culturels enrichissants?

    • Laurence Bessifi said

      La réduction de votre questionnement à l’échelle individuelle est le mal de la réponse cher « Cash »…il est hors de question que je m’embarque dans un argumentaire qui tenterait de vous convaincre mais ces « malheureuses familles de réfugiés » comme vous les nommez, s’en contre care de « procéder à des
      échanges culturels enrichissents » tant elles sont à 98% dans la recherche de moyens pour répondre aux besoins de bases..triste constat, ne voyez vous pas? Là dessus: consommez bien..pendant qu’il en est encore temps!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :