Pourquoi j’irai manifester aujourd’hui

avril 5, 2012

Ce sont 23 personnes originaires de 6 pays différents: Maroc, Algérie, Tunisie, Mauritanie, Burkina Faso et Côte-d’Ivoire.

23 personnes en grève de la faim depuis plus de 80 jours.

23 personnes arrivées chez nous pour de mauvaises raisons. Enfin, ce que notre législateur appelle de mauvaises raisons. Des raisons économiques.

Bon, moi, depuis toujours, j’ai l’intime conviction que si je n’arrivais pas à nourrir ma famille dans mon pays, j’irais dans un autre. Que ce serait un déchirement et une angoisse de m’éloigner des miens en partant vers l’inconnu mais que c’était ma responsabilité de mère.

Mais au-delà de ça, hic et nunc, je considère que si ces gens fuient leur pays pour des raisons économiques, c’est parce que les dirigeants de mon monde, ceux de mon Europe, n’ont jamais été au-delà de slogans électoraux sur ces questions. Celles de l’immigration et celles des moyens.

Il est évident que nos élus ont raison quand ils disent qu’il faut aider les pays pauvres à se développer pour que leurs citoyens n’aient pas à les fuir. Seulement, ils ne le font pas. Pire, on compte aujourd’hui, dans notre continent et ailleurs, de nouveaux pays à fuir. A commencer par la Grèce et divers pays où nous faisons la guerre « pour soutenir les populations ».

Il est évident aussi qu’avec nos moyens tels qu’ils sont utilisés et sans tout ce pognon qu’on pourrait aller chercher chez les véritables dirigeants de cette planète, les finances et l’immobilier, on ne peut pas accueillir tout le monde. Seulement, on se contente de bricoler sans aucune vision à long terme avec ce qu’on a et on refuse d’aller chercher le reste.

Pire: personne ne veut débattre sur des questions qui fâchent l’électeur. Et avec des politiciens qui visiblement se nourrissent dans les forums des médias, on ne risque pas de voir demain le courage les atteindre. Et donc, on se retrouve avec des critères flous, voire arbitraires, avec des institutions obsolètes, des administrations débordées, des assistants sociaux obligés d’envoyer des gens à la rue faute de pouvoir respecter nos lois anachroniques. On se retrouve avec des gens qui, des années après leur arrivée chez nous, apprennent que l’étude de leur dossier a conclu à un renvoi « dans leur pays ».

Alors, face à cette gestion catastrophique de leur cas, certains renoncent à affronter nos administrations dépassées et s’installent comme ils peuvent, de toute façon c’est moins pire que chez eux, où on attend leur argent pour manger. Ils sont chez nous, la trouille au ventre, travaillent des 12h par jour, voire plus, pour des salaires de misère et serrent les fesses dès qu’ils voient un flic.

Et certains, faute d’être entendus, entament des grèves de la faim.

Cette fois-ci, il a fallu que l’un deux se couse la bouche pour que j’entende parler de ces gens ailleurs que via des sms de certains militants. Même nos médias ont peur d’aborder ces questions. Mais quand ça devient gore, ils ne passent pas à côté.

Quant à Maggie De Block, en charge de ces dossiers, elle considère que notre pays est encore trop laxiste et durcit le ton. Crie au chantage. Refuse d’aller rencontrer des gens qui se laissent mourir sous ses yeux. Envoie les citoyens belges qui protestent au cachot.

Alors moi, aujourd’hui à 17h, j’irai sous ses fenêtres (https://www.facebook.com/events/307853435948945/) soutenir ceux qui soutiennent les grévistes dans un pays qui adore le ping pong. « C’est pas nous, c’est l’Europe ». « C’est pas nous, c’est le fédéral ». « C’est pas nous, c’est la répartition des communes ». « C’est pas nous, c’est les Flamands/les Wallons ». Un pays qui retrouve sa force dans une belle union autour du slogan puant « On ne peut pas accueillir toute la misère du monde ».

Ceci y répond mieux que moi:

Publicités

13 Réponses to “Pourquoi j’irai manifester aujourd’hui”

  1. ObJJ said

    80 jours déjà???!!!
    On devrait donc bientôt être tranquille :))))) …

  2. Cash said

    Le principal problème du Tiers-Monde n’est pas le système économique capitaliste ou le manque d’aide des pays développés mais l’anarchie démographique qui y règne. Prenons un exemple simple : la population du Nigéria est passé de 17millions d’habitants en 1900 à 165 millions de nos jours… comment voulez-vous qu’il y ait assez à manger pour tout le monde quand une population croit de manière si anarchique? Arretez donc de nous culpabiliser et reconnaissez l’évidence, le problème est principalement démographique! (J’espère que vous aurez la tolérance de ne pas supprimer ce message cette fois-ci)

  3. Je n’ai jamais supprimé un message. Merci d’arrêter vos attaques systématiques et pas très relevées.

    • Cash said

      Ne pensez-vous pas que l’évolution anarchique de la démographie en Afrique n’est pas le problème principal du Tiers Monde?

      • Mais de quelle évolution anarchique de la démographie vous parlez? C’est quoi, une évolution anarchique de la démographie? Et est-ce que le nombre d’enfants est la cause de la persécution des peuples par leurs pouvoirs?

  4. Cash said

    Quand on passe de 17millions d’habitants à 165 en 100ans (Nigeria) ou de 10 à 54 en 50ans (congo), on appelle ca une anarchie démographique car il n’y a pas assez de ressources pour nourrir l’ensemble de la population. Cette dernière est alors poussée à émigrer ou subit les famines ou les persécutions de certains qui veulent s’approprier les maigres ressources du pays.

    • Et vous préconisez quoi? Castration au premier enfant ou bien des solutions pour faire en sorte que ces pays puissent profiter de leurs ressources?

      • Cash said

        Je ne dis pas que c’est facile mais la priorité doit aller vers une stabilisation de la démographie des pays du tiers monde car sinon vous aurez beau libérer tous les budgets que vous voudrez, le problème ne sera jamais résolu. Il existe différentes politiques à mener. d’abord dans le développement de la contraception (je constate malheuresement que peu d’ong ne prennent ce problème à bras le coprs) puis dans la limitation du nombre d’enfants (avec 2 enfants maximum, il est convenu que la démographie est +- stable), ensuite dans le développement de l’enseignement et de l’éducation des nouvelles générations et pour finir le développement de l’agriculture et la fourniture d’eau potable pour augmenter le niveau de vie et augmenter les ressources disponibles. L’Europe peut aider a mener ces politiques via des conseillers et des budgets mais elles doivent être entreprises par les gouvernements des Etats concernés…

  5. Frédéric said

    Encore une fois, miss n’aime pas qu’on contredise ce qu’elle dit et je cite: « Arrêtez vos attaques systématiques et pas très relevées ». Alors pour vous éveiller à la démocratie vous devez savoir et apprendre que n’être pas d’accord avec vous ne veut pas dire qu’on vous attaque. Avez un complexe qqcn? Et de deux ne pas avoir les mêmes idées que vous ne veut pas dire qu’elles n’en sont pas moins respectables, acceptables et d’un niveau élevé. Un peu de modestie que diable, reprenez vous, soyez digne pour une fois et accepter les idées contradictoire même si elles sont à l’encontre des vôtres. Pour en revenir au propos de Cash je trouve qu’il y a une saine analyse de la situation africaine. Le problème est démographique en effet, culturel et sociologique. Démographique c’est expliqué. Culturel c’est qu’ils n’ont aucuns repères démocratiques et que se sont une multitudes de peuples tribaux et guerrier. Et sociologique car ils sont encore archaïques dans leur mode de fonctionnement que ce soit au niveau découvertes, mode de vie etc. Ce n’est pas un jugement de valeur mais des faits. Je n’ai pas de solutions sauf de les émanciper par le haut (culture, savoir faire, éducation, hygiène). Pour le reste chacun est libre de se coudre les lèvres, de ne pas manger, de fuir où des rester, de subir où de se révolter ça n’empêchera pas le monde de tourner, avec où sans eux. C’est la triste réalité, demandez au grecques ce qu’ils en pensent…

  6. Fabienne said

    Je débarque sur ce blog, j’ai lu un, deux, trois articles… Puis, je lis un, deux, trois commentaires et là tout de suite, je me dis: mais nom de dieu, ma pauvre Anne, te voilà bien flanquée…
    Cash… En voilà un beau prénom… et votre patronyme, on peut savoir? Je parierais sur Misère…
    Ceci dit, j’aimerais beaucoup connaître vos sources à propos de démographie anarchique…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :