Une fois pour toutes.

avril 21, 2012

Certaines personnes, sur mon blog et ailleurs, surexcitées par l’actualité nauséabonde de ces derniers jours, se déchaînent à coups de « Vous n’avez rien compris », « Vous ne voulez pas voir », « Des enfants sont en danger », « Y a pas de fumée sans feu », « Vous êtes complice de l’évidence que vous niez ».

Entre deux sorties sur le grand complot maçonnique et les réseaux sataniques, ils sombrent invariablement dans les attaques personnelles, plaquent mon nom ici et là, m’ajoutent à des listes qu’ils affirment véridiques, me menacent de m’envoyer des amis ou de me casser la gueule, me promettent des rêves hantés par les petites victimes de mon irresponsabilité.

Ils annoncent des preuves dont on ne voit jamais la couleur, affirment que des documents disent des choses que je n’y ai pas lues et toujours, toujours, nous parlent de ces enfants encore aujourd’hui entre les griffes de pédocriminels selon eux avérés.

Fatiguée de leur répondre, je vais le faire ici, une fois pour toutes. Ca sera court.

Si comme vous le dites vous savez ce qui se passe. Si comme vous l’affirmez vous avez des preuves. Si vous êtes certains que des enfants sont dans les griffes de réseaux, alors allez les sauver. Faites votre devoir de citoyens. Fournissez les preuves. Désignez les victimes. Exposez des faits. A des gens en mesure d’agir.

Si vous n’êtes pas en mesure de faire ce qui précède, vous ne savez rien. Tout ça est de l’intuition, fruit de votre propension à croire ce qu’on vous raconte, de votre imagination ou de votre cerveau dérangé, ou les trois.

Songez que derrière les listes que vous diffusez, dans les noms que vous étalez, il y a des gens. Que des propos tels que vous les tenez ont déjà détruit des vies.
Songez aux familles de deux gamines que vous avez déterrées. A ces gens qui voient étalée l’horreur de leur fin atroce alors que depuis des années, ils doivent lutter contre des images qui certainement ressurgissent chaque jour dans leur coeur déchiré.
Songez à deux gamines dont on a tous la mémoire. Deux gamines sur une affiche. Deux gamines qui aimaient la vie.

Moi, je ne nie rien. Mais je ne sais rien. Si ce n’est que des victimes de pédophiles, il y en a partout. Que des victimes de calomnies, il y en a partout aussi. Je sais que si je savais quoique ce soit de plus, j’irais le dire là où c’est utile. Pas sur la place publique.

Parce que derrière chaque victime, derrière chaque bourreau, il y a une personne. Et derrière chaque personne, il y a d’autres personnes. Et que même une ordure peut être entourée de gens bien.

Voilà.

Toute menace sur ma personne fera désormais l’objet d’une plainte.

Publicités

5 Réponses to “Une fois pour toutes.”

  1. Jérémy said

    J’aime bien ce blog on passe de la « bétise » à « l’gnoble », de la « haine » au « nauséabond »…par contre sur le fond ffffffffuuuuuuuuuuuuuuttt…circulez y’a rien à voir! « je sais pas »…
    Quelque part si vous savez pas fermez là! quelque part…ba oui!

    Il est évident que Laurent Louis dénonce à la place publique car il a compris que dénoncé à la police à la justice ou à la classe politique et hop ffffffffuuuuut mystère « dossier perdu »….
    -ha bon perdu?
    -ba oue?
    -Ha merde…

    personne ne sais….on veut savoir…dc la réouverture d’une enquête est logique puisque vous même « ne savez pas »…

  2. Frédéric said

    Vous n’avez pas peur vous au moins lol.

  3. Jérémy said

    les menaces du type « si tu m’voles mon BN’, na j’le dis à ma maîtresse!!!! » (« toute menace sur ma personne fera l’objet d’une plainte » )
    nan c’est vrai que bon…

    on est plus chez les mousquetaires les gars faut s’reveillez! _ »demain à L’aube!!! »
    _ »Nan à 4 par derrière devant m’sieur l’juge »

    Jérémy Bourgeois (qui viens d’accomplir une tache (vote) tentant de sauver la nation française, qui parle de lui a la troisième personne…)
    71000 Mâcon, France. (ça vous évitera de faire des recherches^^)

  4. Olivier said

    @ Jérémy et « con-sorts »:

    Je n’ai jamais réagi à des posts sur Internet, mais la stupidité dont vous témoignez me contraint à faire une exception.

    Ainsi qu’Anne Löwenthal – et bien d’autres – vous l’ont déjà inlassablement répété, si vous détenez des preuves, fournissez-les auprès des autorités compétentes.

    En vous abstenant de le faire, vous vous rendez complices des prétendus réseaux que vous déclarez vouloir combattre.

    Mais voilà… en fait de preuves, vous n’avez rien.

    Quant à la « liste », elle ne constitue qu’un ramassis de noms péchés de-ci de-là et ne repose sur aucune enquête fiable.

    Puisque vous prenez pour du pain béni tout ce qui n’est que rumeur et calomnie et que vous vous amusez à les répandre, je vais vous faire plaisir : je m’encours photocopier l’annuaire, le poster sur Internet et prétendre que tous ces gens sont de dangereux criminels (à l’instar de Gizmo le chien de ma voisine, qui est, c’est bien connu, à la tête d’un réseau de traite des blanches).

    Bon amusement à vous !

    Quant à moi, je vous laisse car j’estime avoir déjà perdu suffisamment de temps à vous répondre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :