Le mouvement de gauche… à droite?

juin 30, 2012

21 juillet 2012: Dès la publication de ce blog, le MG a pris contact avec moi et présenté ses excuses pour les propos tenus. Aujourd’hui, il m’annonce qu’Aurore Mary Colombo (de qui émanaient bon nombre des propos relayés ci-dessous) ne fait plus partie de ses rangs. Je me devais de souligner la réaction rapide et très correcte du MG.

_____________________________

Je n’ai pas grand chose à reprocher à Bernard Wesphael, qu’à vrai dire je ne connais pas suffisamment bien pour me permettre une critique de fond. Un fond que certaines de ses ouailles ont pourtant atteint sans aucun scrupule intellectuel.

Au gré de mes tweetages et de mes facebookages, j’ai ainsi pu lire, chez moi et chez d’autres, des propos qui m’ont laissée pantoise, mais, vous me connaissez, pas très longtemps. La surprise passée, je me suis lancée dans la réplique, parfois facile je l’avoue, mais il faut pouvoir se mettre au niveau de son interlocuteur.

Ainsi donc, ça a commencé avant même que Bernard Wesphael n’officialise son projet d’un Mouvement de Gauche, au moment où il l’annonçait à grands coups de comparaisons quelque peu présomptueuses avec le Mouvement de Mélenchon en France. Comme à l’époque je me gaussais de ce rapprochement et de l’empressement de Monsieur Wesphael à surfer de vague en vague depuis quelques temps, j’ai eu droit dans une discussion avec l’un des défenseurs du mouvement à des jolies petites considérations classieuses sur ma personne, sa laideur et son poids abominable (par exemple: « de ton gros tas de graisse que je méprise »). Propos que je m’empressai d’enregistrer. Grand bien m’en prit, puisqu’ils furent effacés dès le lendemain.

Vint ensuite, plus tard, un débat entre internautes sur l’avortement, que l’une des cadres du mouvement condamne. Dans un tweet, elle déclara « Quand on écarte les jambes, on assume« . Le tweet disparut lui aussi et les interlocuteurs de la dame furent bloqués.

Plus tard, un autre de mes contacts se vit opposer par la même représentante du mouvement un argument de taille (si j’ose dire): il s’agissait de prêter des problèmes d’éjaculation précoce à l’interlocuteur, problèmes qui apparemment étaient la preuve qu’il avait tort politiquement parlant… Tweet effacé également. Interlocuteur bloqué également.

Je vous passe des hashtags du genre #DTC et j’en arrive à la discussion d’hier avec un membre du parti, qui, avec force « Lollls », fautes de syntaxe et d’orthographe, a tenté de nous convaincre que Michèle Martin devait rester en prison, « parce que sinon, t’as qu’à l’accueillir chez toi mais j’espère que t’as pas d’enfants », pour finir par nous dire que contrairement « aux PS » (à savoir, si j’ai bien compris, tous ceux qui ne sont pas d’accord avec lui), il travaillait gratuitement pour son mouvement, sans vouloir nous préciser la teneur de ce travail. Depuis, il m’a bloquée lui aussi, non sans faire un petit tour sur ma page pour souligner qu’avec « Vous, les PS… ».

Voilà, c’est tout. Pour le moment. Et vu que je suis désormais, à l’instar de bien d’autres, bloquée par ces gens, je n’aurai probablement plus grand chose à ajouter. Et c’est tant mieux.

Ceci dit, le phénomène me paraît assez grave pour être relaté. Lancer un mouvement politique demande du temps, de la réflexion et une attention de chaque instant à la communication. Vouloir « faire nombre » et vouloir le faire vite est compréhensible, mais très dangereux.

On me dira, et on aura probablement raison, que Bernard Wesphael est d’un tout autre acabit. Mais cela ne dispense pas, je pense, de faire le tri, de veiller à ce que ceux qui parleront au nom de son mouvement seront en mesure intellectuellement parlant de le faire et de veiller à ce qu’ils restent corrects.

Laisser des gens de son mouvement en insulter d’autres, ou courir le risque que ça arrive, ça discrédite le mouvement. Un mouvement qui se compare à celui de Mélenchon alors que certains de ses membres tiennent des propos dignes d’un Laurent Louis en pleine forme. Un mouvement dont certains des membres résument le débat politique à « Les méchants PS vs nous ». Un mouvement qui se dit de gauche.

Personnellement, j’aimerais que ça soit le cas… mais je pense que pour moi, il est trop tard.

Publicités

30 Réponses to “Le mouvement de gauche… à droite?”

  1. axeldieudonne said

    Un P, des PS… Logique…

    • Jérémy Bourgeois said

      Tu aimes bien Dieudo, moi aussi.
      Scandaleux l’attitude des pouvoirs de Bruxelles quand même, nan?
      Enfin mes respects amis résistants, au dessus c l’soleil 😉
      Par contre ici on ramasse les pâquerettes, pas plus haut…^^

  2. Je trouve que tu devrais les poster ici ces tweets dégueulasses que les membres de ce directoire non élu ont posté à tort et à travers. Ils agressent tout qui dit ne serait-ce qu’une plaisanterie à l’endroit de B.Westphael. Tu as vu le manque d’humour dont il a fait preuve dans #Matin1 à l’égard du chroniqueur et ça le rend simplement totalement imbuvable et antipathique et il n’en a même pas consience. Moi aussi je me suis fait copieusement engueulée par Westphael himself parce que je disais sur twitter qu’il n’était pas le Mélenchon belge. J’avoue que j’en reviens toujours pas qu’il passe sont temps à attaquer lui-même tout qui se montre un tantinet critique, c’est d’un ridicule fini et ça en dit long sur la citoyenneté qu’il défend (sois d’accord avec moi ou ta gueule) et la liberté d’expression générale qu’il reconnaît à d’autres. Pour en avoir moi-aussi pris plein la gueule sur Twitter parce que je suis passée à la télé, je crois qu’il faut des qualités dont il manque totalement pour réussir en politique et incarner une gauche résolue, déterminée et efficace à contrecarrer le discours ambiant et il n’en démontre aucune sinon un égo démesuré… Je suis exaspérée de voir des « faux gauchistes » (et surtout toute cette clique d’ ex-PS malodorante) se revendiquer de Mélenchon…

  3. Arlette Michaux said

    Bonjour Anne,
    Une petite question/réflexion à ce propos. Au-delà des méchancetés, des insultes, voire des injures – ce que je ne cautionne en aucun cas – je me demande s’il existe encore des lieux non virtuels où l’on peut confronter ses opinions « en vrai » et où l’on peut en débattre d’autant moins violemment qu’on a les gens en face de soi. Ce matin, par exemple, j’ai été tentée de poster sur FB : « Je ne tiens pas à croiser Peter Timmermans et, donc, je n’écouterai pas la Première » ; ce n’est sans doute pas particulièrement méchant, mais ce n’est pas non plus des plus sympa. Je pense que je n’aurais pas eu cette tentation si j’avais pu dire à quelqu’un que je déteste Peter Timmermans et les raisons pour lesquelles je le déteste, ce qu’il représente pour moi et la révolte qu’il me déclenche. Autrement dit, FB etTwitter sont bien trop « courts » pour développer un point de vue, argumenter, réfléchir, prendre le temps. L’immédiateté (elle n’excuse rien) prend le dessus et la protection de l’écran garantit une certaine impunité. Ceci étant, comment faire pour changer ça ?

    • annelowenthal said

      Hello! Je suis d’accord, bien qu’il arrive qu’un débat intéressant et même constructif se tienne sur FB… je ne sais pas trop quoi répondre mais c’est vrai que ces « agoras » manquent…

  4. alex kaisin said

    Le temps m’empêche de vous répondre, ou, tout au moins de commenter votre réflexion, mais sachez que Je l’ai trouvées tout à fait intéressante et courageuse. Cordialement. Alex.

  5. bernie said

    @ AL

    Mélanchon a perdu tous ses paris, toute sa crédibilité…
    Westphael aussi ..et il faut observer la division du parti « LINK » en Allemagne, aujourd’hui=la première référence de ces particules…

    En plus, quand je te lis : cela confirme….

    Il est plus facile d’être « contre » que d’être pour » : rassembler pour
    protester est plus faile qu’agir !

    nb: pour AL, dispense-toi du Blabla habituel .

    @ Arlette

    Tu pouvais réagir en direct sur la Première ….Mais écouter la différence nous met en question !
    Le mail et le blog permettent de s’exprimer sans les contingences des disponibilités des uns et des autres….scripta manent verba volant

    @ aux coucous fétides = jeremy, axel : vous êtes des véritables coucous (= vous investissez des nids et vous en expulsez les oeufs, et en plus, comme les oiseaux sont sans tête, ils nourissent vos oisillions fétides…voir le dico)

    Bernie, le caillou….

  6. JF Languy said

    Tous ces propos sont ridicules. Mais il serait tout aussi simpliste de les associer au MG. Qui dit que ces gens sont des membres du MG pour commencer? Ensuite, s’ils l’étaient, ils ne le resteraient pas longtemps avec de tels idées, crois-moi. Je te donne entièrement le droit de critiquer les personnes qui ont proclamé de telles insanités, mais permets-moi de regretter le titre de ce blog, qui manque de discernement.

    • annelowenthal said

      Oh mais je ne me contente pas de leurs affirmations selon lesquelles ils sont du MG. Ils le sont, j’ai vérifié et le MG me l’a confirmé. Encore une fois, je ne suis pas en train de vouloir la mort du MG. Je regrette juste que le MG ait manqué de vigilance, au détriment du débat de fond.

      • JF Languy said

        Manqué de vigilance? En quoi? ET tu as vérifié comment?

      • annelowenthal said

        Ben comme il faut 🙂

      • JF Languy said

        Ok, je vois qu’on peut compter sur toi pour une discussion fondée et adulte.

      • annelowenthal said

        Ouuuéééé! Une réponse cinglante 🙂 j’ai vérifié, je n’ai pas à dire où, mais si vous vous renseignez un tout petit peu au sein de votre mouvement, on vous le confirmera 😉

      • JF Languy said

        Ok, eh bien la discussion s’arrête là. Il est impossible de discuter à partir d’allégations non démontrées. Je pourrais aussi bien dire « Anne L. est une fasciste, des proches me l’ont confirmé, vous n’avez qu’à vous renseigner »

      • annelowenthal said

        Certes, vous pourriez. Il y a même des gens qui s’empresseraient de vous croire 😉

  7. JF Languy said

    Pour être précis, aux termes du code éthique du MG en cours d’élaboration, ces personnes seraient aussitôt exclues du Mouvement de Gauche.

  8. Bernie said

    Drelin ! Drelin ! (= Molière « le malade imaginaire »)

    Un blog = un chatt

    Je suis dépassé…appelez les docteurs Diafoirus mais je vais me coucher

    Bernie

    @ Arlette : tu avais tout compris

  9. Jim said

    Pour avoir pas mal commenté (trollé j’avoue) la politique française sur Twitter pendant les élections présidentielle, et n’ayant pas le coeur à gauche j’ai pas mal essuyé les attaques en règle, injures, blocage et autres manifestations de sympathie de la part des sympathisants de JL Mélenchon. Je ne suis donc pas étonné par la teneur des ripostes d’un mouvement qui en Belgique s’inscrit dans la lignée de celui-ci.

    Quand à savoir si ces personnes sont bien membres sur MG, pour rebondir sur les commentaires un peu plus hauts, je trouve assez rigolo que la décence dont fait preuve Anne en reproduisant pas les tweets et en ne citant pas les gens soit considéré comme une « preuve » que ces informations ne sont pas vérifiées; sachant qui plus est que ces gens pour certains ont très simplement dans leur bio Twitter qu’ils sont membres du bureau de ce mouvement.

  10. JF Languy said

    Jim, je suis désolé si tout le monde n’est pas poli et que tu n’aies pas le coeur à gauche ne me dérange pas, je respecte (presque 😉 ) toutes les opinions. Je demande simplement à ne pas tout mélanger. Les tweets (dsl mais je n’utilise pas ce média) ne sont pas particulièrement propices à des débats construits et sont facilement utilisés de manière abusive par des gens incapables de débattre sereinement. Il ne faut pas en conclure que tous les gens de gauche sont des impolis, intolérants ou aveugles. Quant aux propos rapportés par Anne (ou qui que ce soit d’ailleurs, ce n’est pas elle qui est en cause directement), je suppose que tu peux comprendre qu’il est impossible de fonder une discussion sur des propos non étayés, que ce soit par délicatesse ou pour tout autre raison. Je tente vainement de maintenir la discussion au niveau d’un débat d’idées, mais j’ai visiblement du mal à me faire comprendre 😉 Je ne demande pas à Anne de citer les sources par lesquelles elle a pu vérifier que ces personnes étaient du MG, mais simplement par quelle méthode. Je regrette qu’elle utilise mal ces informations : les propos sur l’avortement l’ont été en public, je ne vois pas le souci de les citer nommément et le fait de tout laisser dans le vague n’est pas propice à un débat clair et serein. Je regrette aussi qu’elle ne réponde pas aux questions qui comptent, à savoir ce qu’elle reproche exactement au MG en tant que mouvement (ma question : « Manqué de vigilance? En quoi? » est restée sans réponse) et ce qu’elle souhaite que le MG fasse. Ce n’est que là-dessus que je pourrai donner mon avis, au-delà de simplement dénoncer ces propos à mon sens indéfendables. Le seul reproche que je fais à Anne, c’est d’avoir utilisé un titre qui crée un amalgame entre les personnes qu’elle cite, quels que soient leurs rôles et fonctions, avec un Mouvement de gens de bonne volonté qui est en cours de création, et donc quelque peu démuni me semble-t-il pour avoir des réactions officielles autres que celle de Bernard W. qui les as clairement dénoncés.

  11. JF Languy said

    Confirmation de quoi? Qu’ils étaient membres du MG? Mais enfin, ma question n’est pas là!
    « Je regrette aussi qu’elle ne réponde pas aux questions qui comptent, à savoir ce qu’elle reproche exactement au MG en tant que mouvement (ma question : “Manqué de vigilance? En quoi?” est restée sans réponse) et ce qu’elle souhaite que le MG fasse ». Dès que tu auras répondu à cela, nous pourrons avancer 😉

    • annelowenthal said

      Mais je n’ai pas à répondre à ça puisque ça sort tout droit de ton imagination. Outre son empressement, je ne reproche rien au MG, puisque j’attends un débat de fond pour me faire une idée.

  12. JF Languy said

    Mon imagination? « Je regrette juste que le MG ait manqué de vigilance, au détriment du débat de fond »… je ne l’ai pas inventé

    • annelowenthal said

      Ben voilà. Manque de vigilance dû à l’empressement. C’est bien ce que je dis. J’aimerais vraiment parler du MG hein, mais je ne sais pas encore ce qu’il a à proposer.

  13. JF Languy said

    OK, donc tu reproches au MG d’avoir « Manqué de vigilance dû à l’empressement ». Très bien, mais en quoi a-t-il manqué de vigilance? Tu ne le précises toujours pas. Je vais donc avancer quelques hypothèses pour te permettre de réagir. Par exemple : trouves-tu que le MG « choisit mal ses amis » (invitation trop large)? Trouves-tu que le MG n’a pas fait preuve de discernement dans le choix de son équipe de lancement? Estimes-tu que le MG aurait du régler ses statuts et désigner formellement tous ses responsables avant le lancement tel qu’il a été opéré le 23 juin? Bref, peux-tu m’expliquer ce qu’est le manque de vigilance dont tu parles. J’ai bien compris que tu déplores la présence, au sein du comité de lancement, d’une personne qui s’est permis (à titre privé affirme-t-elle, mais, moi non plus, je ne me contente pas de cette réponse et de l’appel, prétendument, à la pluralité du mouvement) des propos que tu rapportes et qui ne sont pas admissibles. Mais tu semble dire que le MG aurait pu s’en prémunir (« manque de viligance ») – ou alors j’interprète mal tes propos? – si oui, comment? Voilà le genre de questions sur lesquelles j’aurais plaisir de débattre avec toi.

    • annelowenthal said

      Eh bien il suffit de lire mon blog pour voir en quoi le MG a été un peu trop empressé à « engager » certaines personnes et trop peu empressé à réagir à leurs propos (propos largement diffusés partout, hein, alors s’il ne les a pas croisés, il y a peut-être aussi un problème à ce niveau). Et donc oui, définir le cadre avant d’y mettre des gens. Vérifier qui on y met. PRENDRE LE TEMPS DE SE CONSTRUIRE.

      • JF Languy said

        « Définir le cadre avant d’y mettre des gens ». Qui dit que le cadre n’est pas défini (je n’en sait rien, moi, je ne suis pas dans le secret du comité)? Visiblement, il y a eu à tout le moins une charte (code d’éthique selon Bernard W.) Tu crois qu’il aurait fallu screener davantage les gens avant de les impliquer dans le comité de lancement? N’étant pas un assidu de FB et n’ayant pas de compte Twitter, je ne connais pas les personnes que tu cites, donc le « largement diffusé partout » est tout relatif. Commencer à fouiller le CV des gens supposés de bonne volonté me paraît une méthode non seulement radicale, mais difficile à mettre en oeuvre, voire inquisitrice. Le code éthique était là pour encadrer ces gens, je trouve – à ce niveau-là, mais on peut bien sûr trouver d’autres critiques à la procédure de lancement – que ce qui devait être fait a donc été fait. Maintenant, reste à appliquer sur le terrain le code d’éthique en question, la faute étant prouvée (bien que tu n’ai pas fourni les preuves, je les ai et je n’hésiterai pas à les produire en interne). On peut déplorer cette faute, mais je ne pense pas qu’il y ait eu faute de vigilance. Selon toi (PRENDRE LE TEMPS DE SE CONSTRUIRE) qu’aurait-il fallu mettre de plus en place?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :