Un petit tour dans le caniveau…

août 23, 2012

Je me suis retenue de bloguer sur le sujet toute la journée d’hier. Je me suis dit « Dors dessus, calme-toi, on verra demain« .

Eh bien voilà, on est demain et je suis toujours consternée.

La DH a donc publié un article qui commence comme suit:  » Frédéric Dutroux, qui a désormais changé de nom pour s’appeler Frédéric XXX…« . Les « XXX », c’est moi qui les mets. Pas la DH.

Non contente de ça, elle publie l’article sur sa page facebook et laisse la déferlante haineuse envahir le fil des commentaires, sans aucune modération. Ce qui nous permet d’apprendre, dans le désordre et en vous épargnant l’orthographe approximative: que Michelle Martin est pédophile. Que Michelle Martin est une pute. Que la pédophilie est héréditaire. Qu’on n’a pas le droit d’aimer sa mère quand elle a commis des atrocités sur des enfants. Que les enfants de Michelle Martin méritent le même sort que ses victimes. Qu’on va lui casser la gueule. A elle. A lui. Qu’il n’a pas le droit de toucher un héritage, parce qu’il est le fils d’une salope. Qu’il doit se tirer une balle…

Et vas-y que je t’encourage à monter en puissance, vas-y que je traite de pédophiles ceux qui osent s’offusquer de mes propos haineux. Que je les renvoie à leurs propres enfants. Que je les invite à, je cite, « Accueillir Dutroux chez vous ». Vas-y que je m’excite tout seul derrière mon écran, de plus en plus persuadé de mon fait, puisque plein de gens sont d’accord.

Caniveau

Que la DH ait pêché son info ailleurs et/ou qu’elle ait eu l’autorisation par la personne concernée de publier son nouveau nom ne justifie en rien qu’elle l’ait fait.

D’abord, parce que cette information n’apporte rien. Rien que la mise en danger d’un gars qui, en osant témoigner de son amour pour sa mère devant un lectorat aveuglé par la haine de celle-ci, allait ce faisant l’attirer à lui. Chose que la DH savait pertinemment.

Ensuite, parce qu’en surfant de manière aussi imbécile sur le besoin compréhensible de ce garçon de s’exprimer, elle ne l’aide pas. Elle aurait pu faire un bon article. Quelque chose de didactique. Avec une réflexion professionnelle sur cet amour inconditionnel de la mère, par exemple. (Elle l’a peut-être fait dans ses éditions papier, mais pas sur sa page FB).

Enfin, parce qu’en diffusant cet article sans aucune modération par après, elle a fait preuve d’un cynisme inacceptable. Faire du chiffre au détriment de l’information, on connaissait déjà. Faire du chiffre en surfant sur la bêtise au lieu d’informer aussi. Faire du chiffre en attisant à ce point les haines qu’on met sciemment quelqu’un en danger, voilà qui est plus rare. J’avais déjà connu ça une fois, quand pour le plaisir d’annoncer un scoop, un journal avait bafoué un embargo en faisant fi de la sécurité d’un petit garçon. Et tiens… c’était la DH.

Un mérite

Si la DH a un mérite, c’est de mettre en lumière quelque chose de consternant: certaines personnes, de nombreuses personnes, manquent à ce point de jugeote qu’elles sont capables dans un même temps de refuser l’inacceptable et de le souhaiter à autrui, voire même de menacer de le faire subir à autrui.

Certaines personnes, de nombreuses personnes, pensent, face à l’inacceptable, qu’il est héréditaire. Et mieux: qu’on est responsable des actes commis par ses parents.

Ces mêmes personnes sont infichues d’éructer dans un français correct (j’ai vérifié).*

Alors peut-être que la haine fait perdre certaines notions, mais j’ai plutôt tendance à me dire que tout cela pose question quant à notre enseignement, pourtant obligatoire… mais c’est un autre débat.

*Ceci dit, un bon usage de la langue ne garantit pas le bon sens et le recul, pas plus qu’une écriture approximative n’est le signe du contraire. Mais ça pose question.

Postliminaire: Certains m’ont objecté que « Parler de la DH, c’est faire de la pub à la DH ». J’ai décidé de le faire quand même, parce que je ne pense pas que m’en abstenir changera quoi que ce soit. Et que je caresse le tout petit espoir qu’en combattant certaines choses, on peut les vaincre.

Publicités

71 Réponses to “Un petit tour dans le caniveau…”

  1. bruno Langhendries said

    Bravo !

  2. Anne de Lyon said

    Bravo !
    on sait au moins ce qu’il va se passer lors de la prochaine guerre… et une fois en paix, tous auront été des Résistants

  3. chantal godfroid. said

    Comment osez-vous comparer votre situation avec de tels drames ? Vous êtes le premier à commentez dans les journaux dits « populaires » même si vous le faites dans un français correct. Vous n’avez donc aucune fierté ? Manuel Abramowicz n’a fait que son boulot et il ne parle pas que de vous sur son site « Resistances.be » qui est une référence pour connaître tout ce qu’on est en droit de savoir sur l’extrême-droite. C’est vous-même qui avez fait votre propre réputation, pas M. Abramowicz, il n’y a pas que ce site qui parle de vous.

  4. Ok, Anne, je prends bonne note de votre remarque que je viens de lire. Pourriez-vous alors SVP également effacer mon dernier commentaire ainsi que ceux de Chantal ? Merci d’avance.

    • annelowenthal said

      Non. Parce qu’alors, vous ne pourriez plus lire mon avertissement.

      • Mais enfin, ce que vous dites n’a pas de sens, puisque je l’ai lu, votre avertissement, sinon, je ne vous aurais pas répondu. Là, vous maintenez en ligne des commentaires en faveur d’Abramowicz, donc vous n’êtes plus du tout dans la neutralité que vous souhaitiez imposer sur votre blog.

        Soyez cohérente SVP : soit tout le monde donne son avis sur cet individu, soit personne.

      • Si mon blog était neutre, ça se saurait. J’y mets ce que je veux et j’y laisse ce que je veux, aussi. A un moment, il faut assumer. Et entre vous et Abramowicz, mon choix est fait depuis longtemps.

  5. Gab said

    C’est d’un tristesse la page Fb de la Dh. Je crois que j’en reviens pas de la haine que le public peut porter…

  6. Sur la presse de « caniveau » et ses corollaires naturels.
    Voici ce que je mettais il y a quelques temps sur mon « mur » Facebook, je cite:
    Pourquoi mon voisin vote « extrême droite »?
    Parce que la brutalisation de notre société post-industrielle, la perte du sens du sacré et le « darwinisme social » entraîne des tranches entières de couches sociales précarisées dans le racisme, terreau putride de l’extrême droite.
    Le racisme et la haine qu’il entraîne est la « TRANSCENDENCE DES DESHERITES ».
    (inspiré par un article de Georges Bensoussan in « Philosophies Magazine »: Les philosophes face au nazisme.)
    On peut développer chaque mot bien sur, mais est ce que « la connerie véhiculée par la DH… mais pas que la DH!» n’est pas tout simplement la preuve de l’exploitation d’une grande déshérence sociale?

  7. Ajoutons que le « journaliste » avait fait une coquille qui laissait croire que Frédéric avait aussi changé de prénom, et pris celui de son père. Je dis : chapeau bas l’artisss ! (la coquille a été corrigée depuis)

  8. Clavareau said

    Excellent article, je vous félicite pour votre courage, car il en faut pour oser s’exprimer sans haine dans cette affaire, et pour votre bon sens.
    Je lui souhaite une diffusion à profusion!

  9. Majois said

    +100000, tous ces journaux qui sont près à attiser la vindicte populaire en sacrifiant la déontologie juste pour gonfler un peu plus leurs capitaux font vomir.

  10. Tiji said

    J’aime votre façon de voir les choses. Votre façon de penser avec ce dont la nature vous a doté : c’est à dire un cerveau! Bravo à vous.

  11. Pascale Verbert said

    J’ai été moi-même offusquée et révoltée par un article et les commentaires haineux des gens dans la DH qui touchait un ami de mon fils. J’aurais voulu écrire exactement ce que vous venez de publier mais je n’ai pas votre talent. Je vous en remercie car je me sentais seule… Et c’est toujours avec beaucoup d’intérêt que je lis vos « coups de gueule », que je sois d’accord ou pas ! Merci.

  12. Il est clair que la presse et les médias en général doivent être très attentifs aux messages qu’ils envoient. Nous sommes dans un monde sur Internet où l’info circule à la vitesse de la lumière et où malheureusement il n’est pas à la portée de tout le monde d’avoir l’esprit critique pour pouvoir analyser ce flot d’images et d’opinions en tous sens. Pour ma part, je trouve regrettable qu’on ait tant filmé ces gens à Malonne, devant la porte d’un couvent, en oubliant de signaler que si on n’est pas d’accord avec les lois de son pays, c’est à Bruxelles que l’on devrait manifester, interpeler les élus qui nous représentent, et exprimer son désir de changement dans le secret de l’isoloir, au moment des élections législatives, et pas aux élections communales qui vont bientôt arriver. Les médias oublient trop souvent leur rôle d’information et d’éducation, seule éducation que reçoivent encore ceux qui ont quitté les bancs de l’école.

  13. Billet juste, et humble.

    Le lien avec l’enseignement semble être une évidence … mais manifestement plus complexe à « étudier » …

  14. Juste said

    Dites, chère fine limière, vous ne pourriez pas faire de temps en temps un peu de vrai journalisme et vérifier vos infos? Ou alors, c’est désespérément trop fatigant? Ce n’est pas la DH qui a dévoilé ce nom en question, il ne s’agissait que d’une reprise… Je sais, c’est plus astraignant de recouper ses sources que de jouer les apprentis justiciers. Mais bon, parfois, cela peut aussi être satisfaisant, je vous assure… Cela porte un nom: faire son métier…

    • annelowenthal said

      J’aime bien ce commentaire. On voit tout de suite que celui qui l’a rédigé n’a même pas lu le blog 🙂
      Sinon, de quel métier parlez-vous?

      • Juste said

        Oh, rien rien… Mais j’adore ce passage où on n’aurait donc pas le droit de publier le nom de quelqu’un avec son autorisation… Du grand art… Sinon, des nouvelles de votre candidature au festival du rire de Rochefort?…

      • Je ne sais pas… il paraît qu’il y a bien plus drôle que moi encore 😉

    • Aneléi said

      Et même si c’est pas la DH qui dévoile le nom en primeur, est-ce intelligent de le (re) diffuser ? Le message de ce billet, ce n’est pas qui dit quoi, ça va bien plus loin que ça, mais il faut s’astraindre (écrit comme vous écrivez astraignant …) à analyser un peu …

  15. Guy COPPIN said

    Anne, je peux bien comprendre ton point de vue et le partager, il faut néanmoins souligner un fait évident et établi : la Dh est un journal dit  » du chien écrasé »…… On est très loin du journalisme que tu pratiques… On est très loin de l’éthique, de la déontologie..La Dh n’en a aucune.. Ce qui compte c’est le tirage.. la sensation genre Voici, Détective etc……… Ce qui m’hallucine le plus c’est pas tant leurs conneries c’est le nombre de gens qui lisent ce tas de merde…. Là est la vraie question non ?

  16. chantal godfroid. said

    Je n’ai pas souvent accès aux commentaires de la DH mais vous pouvez signaler tout dérapage à : http://www.deontologiejournalistique.be/?introduire-une-plainte/. Ça marche!
    Quand à Sudpresse, j’y suis bloquée (je me demande pourquoi…).

  17. chantal godfroid. said

    Pour lutter contre le discours haineux sur les forums, il est impératif de signaler les abus et d’avertir dans un premier temps la rédaction du site via le mécanisme prévu à cet effet.

    Le Centre a par ailleurs déjà rencontré de nombreuses rédactions web afin de les sensibiliser aux lois contre le racisme et les discrimination et plus particulièrement sur le phénomène d’incitation à la haine, à la discrimination et à la violence. Le nombre de signalement concernant les forums de discussion a d’ailleurs diminué légèrement ces dernières années. Bien sûr ce n’est pas encore parfait.

    Le conseil de déontologie journalistique est également devenu très sensible à ces questions. Il a d’ailleurs publié récemment des recommandations (voir pièce jointe) pour les rédactions.

  18. cailleau stéphane said

    Très belle analyse, Miss
    Bravo

  19. Caroline Seleck said

    Le lien avec l’enseignement est un peu réducteur. Même si l’école doit transmettre les valeurs de la démocratie, de la tolérance, du respect, elle n’est pas elle-même responsable de toutes les incivilités ! Rappelons que l’éducation se joue d’abord à la maison et que les médias que vous dénoncez très justement sont également, dans une très grande mesure, générateur de haine et de bêtise…
    Ceci étant, je suis la première surprise par les réactions parfois extrémistes de mes élèves. La combinaison arrogance, impulsivité et naïveté des adolescents est un mauvais mélange. A cet âge, ils sont encore très influençables, c’est normal. A ce niveau-là, nous sommes d’accord, c’est à l’école d’inculquer la notion d’esprit critique.
    Ne simplifions pas néanmoins en remettant la cause sur l’enseignement uniquement. Les choses sont évidemment bien plus complexes !

    • annelowenthal said

      Bien sûr! Mais bien des gens n’ont pas le bagage à la maison… le sens critique, il me semble que c’est essentiel et que ça peut s’apprendre à l’école. J’ai moi-même été invitée un jour dans une classe pour un cours de « lecture médias », par exemple. Mais ça peut se passer dans bien des cours ordinaires!

      • Caroline Seleck said

        Quel rêve si les élèves pouvaient retenir tout ce qu’on leur apprend… 😉
        Ca fait aussi partie (et très largement !) de la frustration des enseignants.

      • Bernard HALLEUX said

        Hélas, l’ecole n’apprend pas tout…Son rôle n’est pas d’ éduquer : l’éducation est un long processus où interviennent les parents , la famille, le milieu, etc : l’ecole doit transmettre des savoirs…
        La frustatiion des enseignants provient du hiatus que la société (donc nous) leur a assigné (= apprendre, transmettre des connaissances) et la réalité ( = être substitut d’éducation)
        Il suffit de parler avec une enseignante maternelle pour voir l’indigence des « pré-acquis » (non seulement linguistiques, mais
        aussi comportamentaux, hygéniques)…et ce n’est que le début de la formation…

        Ce débat me semble plus fondamental que le prurit qui suinte de l' »affaire Martin »…il retombera de son propre point : lourd et inepte…Plus on se gratte, plus le « prurit » s’enflamme et nous oblige à nous gratter…

  20. Agathe said

    Malheureusement, Anne, je doute que les gens qui lisent et se régalent de la DH lisent également ton blog. Et si jamais ils te lisent, peuvent-ils seulement commencer à comprendre ?

    En effet, c’est une question d’éducation (pas seulement à l’école) et de société plus généralement. C’est un processus très lent, qui nécessite un vrai travail de fond …

    Alors, comment combattre cette haine et cette bêtise « ordinaires » ? Personnellement, j’aurais tendance à vouloir faire interdire ce genre de presse, purement et simplement, mais c’est sans doute beaucoup trop radical.

    Dans tous les secteurs, de l’école à la presse, en passant par toutes les formes de culture, il conviendrait de se battre pour améliorer le niveau, proposer plus de qualité, aiguiser les esprits critiques.

    A l’heure actuelle, j’éprouve comme une sensation de marasme total, comme si notre société se complaisait dans sa profonde médiocrité. Et je ne sais trop ce que je peux y faire … moi seule, rien sans doute. Il faudrait du souffle, un élan, une étincelle, un projet.

    • C’est peut-être présomptueux de ma part, mais j’espère que la DH me lit… et pas que moi! Et qu’à force…

      • SNAFU said

        Ah oui? Bon, un petit « realitty check » s’impose: le tirage de la DH est stable ou grimpe, celui des autres journaux baissent, et Le Soir essaie apparemment de se sauver en se transformant en une sorte de DH plus ou moins politiquement correcte. Perdu 😦 Ceci dit, le combat n’en est que plus intéressant 😉

  21. Bernard HALLEUX said

    Agathe…
    Regarde autour de toi…N’attends pas une révélation, une étincelle, un projet : va vers l’autre, dans ton quartier, dans ton milieu de travail, etc : là où tu vis.
    Tu verras que tu peux dire « Oui » ou « Non » : c’est ta responsabilité…et ce n’est pas facile d’être responsable !
    Mais les petits ruisseaux font les grandes rivières
    Amicalement

  22. vmaykel said

    S’étonner de la pauvreté intellectuelle de la plupart des lecteurs de la DH… c’est pas un peu redondant comme article Anne?

  23. Nathalie Decoster said

    Je découvre cet article, très affiné, via un lien Facebook d’une amie (j’avoue ne pas avoir lu le blog), ainsi que beaucoup de réponses très pertinentes elles aussi… le plus ridicule à l’escalade de la haine, c’est que tous ces gens qui crachent leur violence sous prétexte de punir celle-là même venant d’autres, ne se rendent même pas compte de la bêtise qu’ils ont à s’abaisser au même niveau, soit « ras-du-sol », voire même « plus bas que terre » que ceux-là même qu’ils condamnent ! Sic… un peu de bon sens… si d’autres ensuite prennent le relais vis-à-vis d’eux, on n’en sort plus, c’est le chien qui mord sa queue ! La haine n’a jamais rien résolu, au contraire, à part ronger de l’intérieur ceux qui la distille… de plus, c’est facile de juger quand on n’a pas toutes les données (on n’a jamais qu’un ou 2 versions des choses), il faut d’abord balayer devant sa porte au lieu de s’occuper de celle des autres ! Montrer l’exemple, le bon, me semble plus judicieux que de cracher son mépris des autres, qu’on connait toujours trop peu pour se permettre de juger,… enfin, c’est ce que moi je dis à mes fils quand des petites envies de vengeance (adolescentes pas bien méchantes, mais à recadrer c’est sûr) viennent le titiller ! Et oui, Philippe, Guy,… parfois ça fait peur, la dérive de notre société déshumanisée… Bonne soirée quand même à tou-te-s ! 🙂

  24. En lisant les commentaires de la DH, on voit la vraie Belgique, loin de la caricature bon enfant qu’on se plaît à imaginer. Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, les commentateurs de la DH ne sont pas tous des gens « pauvres intellectuellement ».

    • annelowenthal said

      Ce sont des Belges, ce n’est pas la Belgique… je ne sais pas s’ils sont riches intellectuellement mais si c’est le cas ils le cachent bien. Car au-delà de l’écriture, leurs propos sont plutôt pauvres…

  25. ZiggY said

    Ah que ça fait du bien de lire ce type de réaction par rapport au déferlement de conneries que l’on peut voir & entendre depuis l’annonce d’une éventuelle libération de Martin (sauf Gino Russo qui reste toujours d’une dignité exemplaire)! Merci Anne pour cet approprié coup de gueule. Petite question subsidiaire (visant à détendre l’atmosphère): le Belge aurait-il tendance à être encore plus con en période estivale? Merci pour les réponses qui aideront ma réflexion 🙂

  26. jpsparenberg said

    Merci pour ce coup de gueule et le talent avec lequel il est écrit.
    Très chouette aussi de voir bon nombre de commentaires intelligents et entrainant la réflexion…

  27. Anne Gillieaux said

    Bravo pour ce coup de gueule! J’entame souvent l’année scolaire par un cours sur le rôle de la presse… Cette année, mes 6e TQ auront droit à une analyse comparative de l’article de la DH et de votre commentaire. Je ne m’attends pas à convaincre tout le monde, mais j’espère semer, avec votre aide, un peu de réflexion dans la tête de quelques-uns!

  28. Jacky said

    On ne peut jamais être d’accord sur tout mais quand on prend soin de tourner sa plume 7 fois dans l’encrier, ce qui en sort fait souvent honneur à la langue écrite et à l’humanité.
    Eructer, péter, exhaler sa ( mauvaise) foi et dire tout haut ce qui ferait mieux de rester en bas comme pour se soulager et croire se différencier des monstres ou du mortel qui a fauté est un comportement tout aussi humain qu’écrire correctement .
    L’un étant bien plus facile que l’autre.

  29. J’aime le bon sens et l’esprit critique. Le constat de la « médiocrité » du lectorat de la DH est important. C’est pourquoi, on doit considérer ce qui y est « dégurgité » comme un signe, un étalon de mesure sociale relatif … il y a bien d’autres Belges avec un autre bagage intellectuel acquis ou/et inné, des connaissances réelles et un sens moral rehaussant le niveau évoqué …
    Le rôle de la presse est depuis longtemps remis en cause dans sa « probité » et « neutralité » … nous vivons dans un système où l’argent conduit et altère tout, la presse est aux mains des financiers, ce qu’il s’y dit est donc orienté, censuré et même commandé … qui peut encore avoir un doute sur ce sujet ?
    La presse est un outil servant le système et diviser pour régner reste d’actualité. Inciter la populace à se défouler n’est qu’un jeu attisant les sensations de frustrations sans limites des esprits limités. J’ai grandi dans un milieu ouvrier où le respect, le courage, le travail, les études, la politesse, le respect étaient de mise … je n’y ai jamais entendu un gros mot ou observé une attitude blessante, outrageante, injurieuse ou avilissante. Ma famille m’a toujours protégé des influences peut être néfastes de l’extérieur, mais j’ai pourtant grandi avec des copains et des copines vivant comme moi, encadrés par leurs parents sans pour cela être dans monastère ou un couvent. Nous avons eu une jeunesse adolescente qui nous a permis de nous faire une idée de l’alcool, du sexe, de la musique, des blagues et des vacances en groupes de jeunes … Je connais aujourd’hui des familles du même type où on trouve des jeunes ayant une « éducation » … même si ces familles sont modestes. Le niveau social n’a rien à y voir, mais l’éducation donnée par les parents et surtout l’exemple en sont les ferments. Quand on voit ce qu’il se passe dans certaines écoles, je plains les enseignants. Et quand les programmes et les méthodes changent sans concertation avec les enseignants, je conçoit leur frustration quand, de surcroît, ils ne sont pas assurés de leur emploi à long ou moyen terme. Mais je reste persuadé que tout cela est voulu, un nivellement pas le bas, doublé d’une division de la population au moyen de ces « incitations » et « injustices » tant sociales qu’économiques sans plus aucune spiritualité ou moralité. La lecture de blogs tels que celui-ci peut néanmoins rendre l’espoir à nombre d’entre nous qui se sentent isolés dans ce genre de considérations.
    Merci d’avoir lu jusqu’ici … et de m’avoir permis de m’exprimer ..

    • Nathalie Decoster said

      Tout à fait d’accord sur tout ! Merci pour cette espression du bon sens… et pour cet espoir en effet ! 😉

      • Lau said

        Je suis (évidemment) d’accord avec l’ensemble quant aux valeurs, l’éducation et l’apprentissage du « vivre ensemble » harmonieux.

        Je n’irais par contre pas jusqu’à dire que le nivellement par le bas et la division de la population résulte d’une volonté.
        La volonté de qui ?
        Pourquoi ?
        Et quel serait l’intérêt de tirer tout le monde vers le bas ?

        En terme de fonctionnement de la Société, ça ne tient pas : on n’a pas une Société qui fonctionne, qui protège et qui intègre si « on » a la volonté de diviser en créant des injustices.

        Je ne suis pas convaincue que la presse de caniveau qui attise ces haines et qui autorise les outrages dans ses forum agit avec la volonté de niveler par le bas pour prendre un pouvoir.
        C’est l’impact de ce qu’elle diffuse et autorise qui est nuisible mais elle se contre-fiche de sa fonction de vecteur de transmission et de développement des valeurs.
        Cette presse-là se fait du fric et c’est tout ce qui lui importe.

      • Il n’est pas question de dire que la presse veut diviser, mais elle attise les viles tendances et ne révélera que ce que le pouvoir voudra bien pour le politiquement correct ! Ce faisant, la plupart des commentaires ne volent pas très haut …
        Quant à l’enseignement, vu les difficultés d’un enseignement minimum de qualité que rencontrent la plupart des écoles et enseignants, il est évident que la progression est plutôt stagnante au plus optimiste, voyez l’orthographe, la dialectique , le fonds des débats et surtout le niveau de l’info ou des programmes tele qui sont suivis par la masse (je n’ai plus de tele depuis longtemps)
        Il faut ouvrir les yeux … lire les journalistes indépendants, suivre les conférences universitaires et les débats de fond pour se rendre compte que partout l’intérêt est de cacher la vérité au gens du peuple … les prochains mois vous prouveront que ceci est fondé …

      • Nathalie Decoster said

        Lau, je n’ai pas de lecture aussi poussées ni intellectuelles visiblement que Philippe, cependant certaines choses me laissent penser qu’en effet, il y aurait une nivellement par le bas, non pas bien sûr de la volonté des profs pour lesquels j’ai beaucoup de respect, mais de celle des pouvoirs, les vrais (les politiques ne sont souvent que leur pantns), les industriels de tous poils, banquiers, etc… bref la minorité qui ont la majorité de l’argent de la planète cra il est bien connu qu’on manipule mieux les gens qui ont peu de bagage intellectuels car ils ont moins de sens critique, il n’y a qu’à voir ce qu’à fait Hitler, c’est assez parlant, dans des pays comme le Tunisie que ce qui s’est passé… ajouter à ça « diviser pour mieux règner » (les religions sont parfaites pour ça paradoxalement… depuis les siècles où elles on du pouvoir évidemment). Là on se croirait revenu au tant de la gloire de la grande Rome quand on allumé la TV… « du pain et des jeux, que demande le peuple de plus ?! ». Vu sous cet angle, ça fait peur,… et pourtant je garde espoir en l’être humain (surtout quand il fait l’effort de bien vouloir réfléchir), je n’ai pas fait den grandes études, contrairement à beaucoup d’entre vous mais j’ai eu la chance d’avoir une famille à l’esprit critique et prônant la remise en question, ainsi que de cotoyer des gens intelligents et avisés donc ne pas avaler tout ce qu’on me donne à ingurgiter, donc même si mon raisonnement paraîtra peut-être simpliste aux plus cultivés d’entre vous, je crois qu’il n’est pas totalement faut et a le mérite de la réflexion… bonne journée et fin de WE !

      • Nathalie Decoster said

        … et désolée pour les quelques fautes d’orthographe ou de frappe, j’étais un peu pressée ! 😉

  30. thierry duplicy said

    merci pour ce coup de gueule reflechit,la presse ramasse merde a du succes et c est regretable!merci aussi d avoir leve le voile sur l enseignement ou du moins sur cet esprit critique qui fait defaut dans notre societe!on est tres loin des annees de consciences que ma generation a vecu.merci encore de croire que la goute d eau dans l ocean a une importance.Th

  31. Jess said

    Merci pour cet article, que je soutiens et partage. Par ailleurs, il me semble (à vérifier, si ça n’a pas changé depuis) que la DH est pénalement responsable de ses commentaires (aucune idée du cadre juridique pour la page FB)… Si c’est le cas, il y a là de quoi marquer le coup en terme de limites à ne pas franchir.

    Une belle journée !

  32. Jess said

    J’ai trouvé la réponse, c’est une responsabilité « en cascade » :
     » Cette responsabilité en cascade induit qu’il y a toujours un responsable à un délit de presse. En premier lieu vient l’auteur, à la condition qu’il soit connu et établi en Belgique. Ensuite vient l’éditeur, puis l’imprimeur et, enfin, le diffuseur.  »
    Source : http://www.diversite.be/?action=onderdeel&onderdeel=174

  33. aurore said

    Quelle prose!!!! j’approuve à 100%!!! Bravo pour cette belle
    pertinence!!!!

  34. argali2 said

    Merci d’avoir très bien écrit, ce que j’essaie de dire dans les commentaires de la page du Soir depuis des semaines. Merci de me montrer (grâce aussi aux commentaires ci-dessus) que je ne suis pas seule à penser ainsi. Parfois, il m’arrive de me prendre pour un dinosaure…

    • argali2 said

      J’ai parlé du Soir parce que je ne lis pas la DH. Mais alors que Le Soir a la réputation d’avoir un autre lectorat, les commentaires sur ses pages FB sont dignes de ceux de la DH.

  35. J’avais dis que je resterais silencieux.. oupa finalement.

    Comme toujours c’est un travail d’écriture posé et calme malgré la colère que tu peux évoquer plusieurs fois. Mais j’ai l’impression que tu découvre (au delà de l’aspect technique et la bassesse des médias officiels) le genre humain ?

    « Homo homini lupus » n’est pourtant pas quelque chose de récent.
    Et si cette locution dit vrai, ça veut aussi dire qu’en meute c’est bien pire.

    Mais malgré tout, je me surprends à penser tout de même que rien n’est encore perdu et que mon prochain finira bien par comprendre les choses de manière plus éclairée et en dehors de ce que d’aucun ont pris pour habitude de surnommer les « merdias » (savante compression de deux mots, je te laisse deviner lesquels). Je voulais réagir à un commentaire plus bas disant que t’avais mal travaillé, que la DH ne faisait que citer un autre article..

    Que doit-on en déduire ? La DH n’est donc plus responsable ? Ce n’est pas parce qu’un couillon décide de manger de l’herbe que toute la troupe doit manger de l’herbe que diable ! Quand on s’intitule média, on ne cite pas, on ne plagie pas, on informe !

    PS: Si tu fais le festival du rire de Rochefort, tu peux m’avoir des places stp ? J’irai t’écouter avec plaisir moi 😉

    XL

    • annelowenthal said

      C’est vrai que j’ai un petit côté naïf… je sais que bien des gens s’empressent d’être haineux, mais à ce point, ça me surprend chaque fois, oui… Là où par contre je suis réellement surprise, c’est que la DH ait osé ce pas supplémentaire, encourageant encore un peu plus cette haine. Et qu’aucun média n’ait réagi à ça!

  36. éric said

    L’été promettait d’être beau, avec la libération de Michèle Martin, on se voyait déjà se promener à Malone, près du couvent des Soeurs Clarisses qui avaient accueilli la repentie. Il n’était pas, exclu, lors d’une promenade en famille dans les environs, de la croiser, de lui demander de ses nouvelles, de celles de ses enfants, de la façon dont ils se débrouillaient dans la vie: ce ne doit pas être facile tous les jours, madame Martin, de vivre parmi tant de haine, les gens sont mauvais, ils ne comprennent pas, ils sont restés à un stade infantile, et puis à l’école on ne leur apprend pas les modes de libération (in)conditionnelle… Puis, les journalistes s’en sont mêlés, on les a vus stationner devant le couvent (période creuse pour l’actualité oblige), ceux de la RTBF, ceux de la Dernière heure, oh les méchants journalistes, puis on a vu réapparaître les parents de Julie et Mélissa etc. Tiens, ils existaient encore, ils ne rongeaient pas leur frein en silence, ils ne se terraient pas dans leur malheur, on aurait dit que le mouvement de population contre la libération de Michèle Martin leur faisait plaisir, abondait dans le sens de leurs revendications rétrogrades, ils allaient presque infléchir le sens de cette justice qui fonctionnait si bien, au taux de récidive minimal, comment était-ce possible? Pour sûr que l’été allait être pourri, qu’on allait connaître des exhalaisons pestilentielles, comme des odeurs de caniveau…

  37. UnLecteurQuiVomitSurLesGrossesVaches said

    Alors grosse truie,

    Tu ne vas pas accueillir ta copine à Malonne?
    Trop occupée à sucer un sans-papier, à torcher le cul d’un Rom?

    • annelowenthal said

      Alors ce commentaire-là, je le laisse. Quand on balance ce genre d’agression d’une bêtise sans fond sur mon blog, je me sens flattée 🙂 Bravo pour ce pseudo, digne du gros lâche que vous êtes.

  38. Nathalie Decoster said

    Tu as raison Anne… comme je dis toujours à mes fils (que j’ai élevés en adulte responsable, et qui ne se permettraient pas ce genre de choses), inutile de s’ennerver devant ce genre de propos car « une poubelle ne peut rien cracher d’autre que des déchets » ! … De plus, il nous donne un très bon exemple de ce que Philippe, quelques autres et moi-même disiont à propos du manque d’éducation, du nivelement par le bas… en voici, un très beau spécimen et vulgaire en plus… il a sans doute dû trop regarder le Loft et/ou autres émissions « poubelle » qui grillent les neurones de leurs télespectateurs ! 😉

  39. Hubert Valandrais said

    “Parler de la DH, c’est faire de la pub à la DH” : c’est, une fois de plus, vous accorder l’importance que vous n’avez pas, Ane. Ce torchon populaire n’a pas besoin de votre publicité puisqu’il est le plus lu en Belgique francophone.

    Redescendez doucement de votre nuage de lait dans votre café.

    Vous remarquerez que mes interventions sont d’un niveau plus relevé que celles de « UnLecteurQui » : quel manque de savoir-vivre élémentaire !

  40. chantal godfroid. said

    A quand ton prochain article, Anne ? C’est cela qui est intéressant sur ton blog.

  41. Jamar Alain said

    Bravo pour votre « coup de gueule » En tant qu’humaniste profond, je ne peux que partager vos vues.
    Bien à Vous
    Alain Jamar.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :