La démocratie, mais pas trop quand même

septembre 3, 2012

En Belgique, les élections communales approchent aussi sûrement que le débat s’enfonce. Pourtant, certains essayent de l’élever, de sortir du tout au sécuritaire, des questions cruciales du voile sur les affiches ou encore des insultants « On n’a pas les moyens » et autres « C’est compliqué ».

Mais pour les découvrir, il faudra chercher longtemps, car ils font partie de ce qu’on appelle « les petites listes« . Et les petites listes, c’est un peu comme les petits citoyens qui protestent: on s’efforce de plus en plus de les faire disparaître du paysage.

On avait déjà le système des signatures nécessaires pour se présenter* (100 signatures avec tout un fatras administratif à gérer), la parité obligatoire sur les listes (on en vient à chercher des femmes parce qu’elles sont femmes) et voilà que désormais, dans certaines communes, on interdit l’affichage public sur des panneaux prévus pour ça. Que des débats télévisuels sont réservés aux partis traditionnels, voire aux partis qui ont des élus sortants.

En gros, amis candidats sur des petites listes, vous qui bien souvent devez cumuler vos boulots mal payés avec votre engagement, vous qui n’avez pas de quoi publier de beaux petits dépliants pour nos boîtes-aux-lettres, démerdez-vous.

Et c’est pas la peine de crier au déni de démocratie, personne ne vous entend!

*D’ailleurs, certaines petites listes cherchent encore des signataires. Aidez-les!
Publicités

11 Réponses to “La démocratie, mais pas trop quand même”

  1. […] L’article Ce contenu a été publié dans Actualités par admin. Mettez-le en favori avec son permalien. […]

  2. chantal godfroid. said

    Quelles sont ces listes, stp ? On peut trouver des signatures en partageant sur FB, peut-etre ?

  3. Bernard HALLEUX said

    Ouf, l’exercice difficile de la démocratie !
    « C’est tofar li pti qu’on sprôche… » (wallon vervietois sans garantie d’orthographe)
    Revoilà la candidate du PTB…
    Soyons moderne : les affiches sont dépassées : aujourd’hui, (comme hier), c’est le contact personnel avec les électeurs, l’insertion dans le tissu social qui fait élire un candidat aux élections communales, les projets concrets….sans oublier le bon sens des électeurs…Intellectuellement, aller sur les marchés, c’est « ridicule » mais c’est aller à la rencontre des gens !
    Toi, tu ne dois pas publier des « toute-boite », tu as l’avantage d’avoir l’accès à Internet( et de bien l’utiliser…)

    Alors, ton post de ce jour parait plus comme une pré-justification d’une insatisfaction électorale éventuelle que la défense des « petites listes » : un candidat de l’extrême droite pourrait aussi dire la même chose…

    Je sais que je ne te comprendrai jamais !

    Tu as raison : demerdez- vous…

    NB : pour éviter toute confusion, je ne suis pas candidat, malgré une homonymie parfaite, existante sur le net.

    • annelowenthal said

      Pour ta gouverne, la liste du PTB La Louvière n’a pas de problème ni pour les signatures, ni pour l’affichage

      Ca devient un peu lourd de tout ramener à ça, sérieusement.

      • annelowenthal said

        Je veux dire, je suis bannie du débat parce que suspecte? Je dois arrêter de faire ce que j’ai toujours fait, à savoir relever ces choses, parce que je suis candidate? C’est élever le débat, ça?

  4. chantal godfroid. said

    Oui, Anne, même pour moi.

  5. Bernard HALLEUX said

    Non !, surtout pas… »que ferai-je sans toi… sans tes coups de gueule » (Jean FERRAT…adapté (lol))…et la démocratie c’est aussi cela : des coups de gueule, mais pas seulement cela (voir mes comments antérieurs)…

    Tu peux t’élever, si tu veux, mais, on retombera toujours sur un programme (ideal, non contadictoire) et une réalité…C’est la différence entre l’amour romantique et le quotidien.

    En quoi as-tu élevé le débat par ce post ?
    Sinon, un « leim plore »… (traduction sur demande)…

    • annelowenthal said

      Je réclame qu’on laisse les gens le relever.
      Pour le reste, basta. J’ai pas fait de ce texte un tract électoral, on ne va pas déblatérer sur ma candidature ici. Y a assez d’autres endroits pour le faire.

  6. Bernard HALLEUX said

    basta ya=.fin de dialogue
    Qui empêche les gens de se relever ?
    Qui a déblatéré ta candidature ? Si, la questionner c’est la déblatérer, on ne parle pas le même français.
    Tu ne dois pas m’indiquer les autres endroits pour le faire…cela ne m’importe pas.

    Hasta otra (vez ? cuestion? debate?).

    Je prends note du panneau « FIN », comme dans les films…

  7. […] Soyons de bon compte, ça n’a jamais volé très haut. Au point que le législateur a réglementé tout ça et que certaines communes vont encore plus loin en décidant, par exemple que le démarchage électoral sera interdit dans tel ou tel événement (ou que les “petites listes” ne pourront pas s’afficher…). […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :