La Louvière : Qui fait le malin…

septembre 25, 2012

Certains d’entre vous vont tomber de leur chaise, mais je pense qu’on peut désormais qualifier La Louvière de ville bling-bling.

De la dernière mandature, les citoyens louviérois auront retenu les travaux. Difficile de faire autrement, ils sont en plein dedans. Du moins ceux du centre-ville et ceux qui y passent. A savoir tout le monde puisque notre ring (si si, on a ça, du moins sur plan. Mais nous, on appelle ça un contournement) est toujours arrêté à Decathlon, c’est à dire nulle part, si ce n’est dans le parking d’un magasin.

Personnellement, je n’ai rien contre les travaux. C’est vrai que la ville sera plus jolie et conviviale. Du moins son centre. De là à danser la gigue, il y a un pas que ni moi, ni personne à gauche du PS (ce qui n’est pas très difficile, me direz-vous) n’avons envie de franchir.

Parce qu’une jolie ville avec plus de 20% de chômeurs (et ça augmente chaque année) et de nouveaux logements à 300.000 balles (ceux de l’ancienne piscine) quand les listes d’attente de logements sociaux gonflent, ça brille, mais c’est pas très reluisant.

Oui mais, nous objecte-t-on au PS et à sa droite, c’est bon pour l’image. Comme la culture louviéroise et le patrimoine louviérois. Certes, c’est bon pour l’image. Et c’est très chouette. On a une ville métropole culturelle, avec Dragone dedans et tout. Et vraiment hein, c’est très chouette. Mais pas une plaine de jeux digne de ce nom, pas assez de crèches, rien de très réjouissant dans les « anciennes communes », comme les appellent les anciens candidats et même pas encore tout à fait une idée arrêtée de ce que sera demain la mobilité des anciennes communes vers le centre et au centre même. On ne sait même pas si on pourra encore demain prendre des trains à la gare du centre…

Oui mais, nous explique-t-on au PS et à sa droite, on va attirer des investisseurs. On va créer sur le site Boch un énorme complexe commercial. On va développer le tourisme. Certes, on va attirer des investisseurs et déplacer des travailleurs vers chez nous. Peut-être en engager l’un ou l’autre de chez nous. On va concurrencer les autres communes, qui à leur tour n’auront qu’à faire des travaux pour attirer des investisseurs (vous verrez, c’est amusant). Et puis on va mettre les commerçants du centre-ville et de Cora dans l’embarras, sauf s’ils viennent s’installer chez Boch, aux conditions imposées par Wilhem&Co (oui, parce que ce n’est pas la Ville qui va gérer hein, elle a délégué, déjà).

Donc voilà, La Louvière, c’est une ville bling-bling. Superficielle. Mais qui crée des trous partout et a du mal à les reboucher.  Et qui devrait faire attention, parce que qui fait le malin tombe dans le ravin!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :