Quand les barbares sont invités à la noce

novembre 20, 2012

Je m’attarde rarement sur des questions de société qui font rage à l’étranger. Mais cette question-là me touche dans à peu près toutes mes valeurs, alors une fois n’est pas coutume, je vais parler de la France et du mariage pour tous.

A vrai dire, je me fous du mariage pour tous. Mais je n’en reviens pas du tollé qu’il provoque.

Des milliers de gens sont descendus dans les rues pour manifester contre le mariage « gay » (je mets des guillemets parce que certains n’aiment pas l’appellation). Des milliers de gens ont pris la peine, alors qu’ils ne le font jamais contre la souffrance humaine, de descendre dans la rue armés de calicots pour manifester contre un projet qui ne les atteindra en rien, qui ne fera de mal à personne et qui fera du bien à certains.

Des milliers de gens se sentent à ce point concernés par le cul des autres qu’ils ont fait ce qu’ils ne font jamais quand il s’agit de sortir des gens de la rue, d’arrêter des bombardements, de lutter contre une Europe qui nous saigne, que sais-je.

Des milliers de gens poussent un peu plus des jeunes au suicide (car chaque jour, des jeunes se suicident parce qu’assumer son homosexualité, c’est encore TRES difficile).

Des milliers de gens protestent contre l’éventualité que des homosexuels éduquent des enfants. Au nom de ce qu’ils considèrent comme le bien des enfants, ils font du mal aux enfants qui sont déjà éduqués par des homosexuels. Et qui n’en souffrent que parce que des millions de gens les stigmatisent.

Des milliers de gens encouragent les instincts les plus bas de certains. Grâce à eux, des petits fascos ont tabassé des militantes. Grâce à eux, des petits nazillons cassent du pédé.

Des milliers de gens sont tellement mal dans leur tête* qu’ils ont sombré dans l’infamie.

Tout ça, en plus, pour combattre une chose qui sera un jour juste normale.

*Au point que je me demande à quel prix ils ont dû, eux, rester dans les rangs, pour que la liberté des autres leur fasse si mal…

Publicités

79 Réponses to “Quand les barbares sont invités à la noce”

  1. julie said

    j’ai bien peur que vous vous posiez les mauvaises questions. Si vous prenez la peine d’écouter les interviews des gens qui manifestent contre le mariage pour tous, si vous preniez vous-même la peine de les questionner ( pas forcement des religieux) vous réaliseriez que tous ces gens sont descendus justement pour dire NON, et pas aux gays, mais au gouvernement et à son totalitarisme flagrant, ainsi qu’à la presse qui est de plus en plus mensongère et manipulatrice (incident des fémens, Caroline Fourest , invitas et compagnie) .
    En y regardant avec des yeux bien ouvert on voit bien que ces gens se battent avant tout contre cette oligarchie de m…. et non contre le gays ! ouvrez vite vos yeux !
    Je suis moi même contre toute discrimination basée sur la race , l’identité sexuelle ou la position sociale , mais comme je l’ai dit tout à l’heure, vous vous posez les mauvaises questions. il est grand temps pour vous de prendre la pilule rouge (cf. Matrix) et de se débrancher de la matrice , de voir où se situent les vrais combats à mener .

    • annelowenthal said

      C’est énorme ce que vous me racontez 🙂 Donc des gens s’en prennent à l’oligarchie via les gays. Comme ça, parce qu’il fallait bien qu’ils l’attaquent par quelque part, le hasard a décidé.

      Ca aurait pu tomber sur un vrai combat à mener, hein, mais non. C’est tombé sur les gays. Pas de bol.

      Allez, je vais prendre une petite pilule rouge pour fêter ça 🙂 et en l’honneur de votre ouverture!

      • luuuuuuuuc said

        Julie a raison: les gays sont une secte communautaire qui veut diviser la nation ! Leur interdire le mariage, est un acte démocratique. Ensuite on leur retirera le droit de vote. Puis on le retirera aux femmes et aux bougn… aux étrangers. Ensuite aux chômeurs. Et on mettra tout ça derrière des barreaux ou en cuisine pour les rééduquer sous l’oeil bienveillant du clergé.
        C’est ça la démocratie contre l’oligarchie, non ?

      • annelowenthal said

        Menfin Luc, elle n’a pas dit ça! Peut-être que la défense des bougn… étrangers fait partie des vrais combats à mener 😀

    • Pour ma part, je n’ai rien contre les homosexuels. Je dirais même que l’homosexualité masculine m’arrange bien, dans la mesure où, pour l’hétéro que je suis, cela représente de la concurrence en moins ! 😉

      Plus sérieusement, les gens font ce qu’ils veulent de leur vie. Il y a toujours eu des homosexuels de tout temps et cela n’a jamais posé problème.

      Ce qui dérange, c’est la revendication d’une minorité de groupes de pression, qui ne sont même pas représentatifs des homosexuels, qui prétendent obtenir pour eux des droits qu’ils ne réclament même pas pour la plupart et qui n’ont aucun sens pour eux, à savoir : le mariage et l’adoption d’enfants.

      C’est logique : un mode de vie homosexuel est, par définition, stérile et n’a pas pour vocation de perpétuer la vie, au contraire de l’hétérosexualité. Les homos sont les premiers à le savoir.

      Le mariage est une institution destinée à protéger cette cellule de base de la société qu’est la famille, dans l’une de ses missions, qui est d’assurer l’éducation des enfants. C’est ainsi, par exemple, qu’a été instaurée par le législateur la présomption de paternité du mari de la mère : « Le père est celui que les noces désignent ».

      • annelowenthal said

        Alors interdisons l’adoption aux couples stériles.

        Et ton raisonnement part du postulat que des homos sont incapables d’éduquer des enfants. Ce qui est faux.

      • Non, parce que la vocation première d’un couple est d’avoir des enfants, et l’aide médicale ou l’adoption sont des remèdes à une déficience de la nature, tandis que l’union de deux personnes du même sexe est biologiquement, dans 100% des cas, stérile.

        De même, tous les couples ne décident pas d’avoir des enfants et cela ne leur enlève pas le droit de se marier, sachant que l’union d’un homme et d’une femme a pour vocation, la plupart du temps, d’engendrer des enfants, même si ce n’est pas toujours le cas. Cependant, cela reste l’exception à une règle, biologique, naturelle, et intrinsèque à l’espèce humaine, dont l’essence même est de se reproduire par l’union de deux personnes de sexe opposé.

        Mettre sur un même pied d’égalité, au niveau sociétal, l’union de deux personnes de même sexe avec celle de deux personnes de sexe opposé revient à nier la réalité même de notre biologie, de notre espèce.

        Cela dit, les contrats de cohabitation légale, PACS, etc, sont, pour moi, une excellente chose pour permettre à ces couples de protéger leurs droits réciproques et d’officialiser leur union, mais sans la mettre sur le même pied d’égalité avec une union hétérosexuelle.

        A la base, ce qui me dérange, ce n’est pas l’union de deux homos, mais bien le fait qu’on veuille en faire la même chose que celle de deux hétéros.

      • julie said

        ne vous fatiguez pas , le bon sens ne veut pas dire la même chose pour tout le monde , de nos jours, au contraire, on lui préfère la « bien-pensance » politiquement correcte, envers et contre tout . C’est la pensée « unique » individuelle ^^

      • annelowenthal said

        Mais dis-moi, qu’est-ce que ça peut bien te foutre que des homos adoptent ou fassent des enfants (de manière naturelle 😀 )? Sérieusement?

      • A la base, rien du tout, je n’ai rien contre eux et cela ne me dérange pas du tout. Ce n’est pas parce que ce sont des homos que cela me poserait problème.

        Par contre, je pense avant tout à l’intérêt des enfants, et je me demande si c’est vraiment une bonne idée pour eux. Même chose pour des gens qui vivent seuls, par exemple…

      • annelowenthal said

        Ah moi, si tout le monde est d’accord et épanoui, je n’ai rien contre la polygamie, pratique courante sans en porter le nom, d’ailleurs.

        Quant à l’inceste, c’est autre chose. Et tu le sais très bien.

        On peut aussi parler de zoophilie, tant qu’on y est? C’est courant dans ce débat!

      • En quoi l’inceste est-elle autre chose que la polygamie ? Combien de frères et de soeurs n’ont pas fait l’amour, ou des choses similaires, à l’adolescence ? Combien de pères ne sont pas attirés sexuellement par leur fille (majeure) et l’inverse ?

        Savais-tu que des couples incestueux frère-soeur avaient été jusque devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme pour obtenir le droit de reconnaître, pour le père, son enfant qu’il a eu avec sa soeur ? Dans notre droit, c’est actuellement interdit.

        Si tu as un enfant avec ta soeur ou ta fille, tu ne peux pas, légalement, en être le père et exercer l’autorité parentale sur lui. C’est aussi une discrimination.

        Cela n’a rien à voir avec la zoophilie, où là, il est question de maltraitance envers un animal.

      • julie said

        oula vous prenez des risques, très cher 🙂 vous allez vous faire traiter d’homophobe très vite içi , toutefois je suis de votre avis

      • annelowenthal said

        Julie, vous avez trouvé un allié. Vérifiez tout de même sa provenance politique 😉

      • julie said

        ce sujet là dépasse les partis politiques, d’ailleurs que ce soit à gauche à droite, au nord ou au sud il y a une partie de gens qui sont contre ce projet de loi . Et il est normal qu’au dela de la politique nous soyons solidaires autour de nos idées . apparemment de nouveaux pôles se forment .

      • annelowenthal said

        Ceci dit, tu ne m’as pas répondu: qu’est-ce que ça peut bien te foutre? En quoi ça te touche, blesse, fait mal?

      • « Ceci dit, tu ne m’as pas répondu: qu’est-ce que ça peut bien te foutre? En quoi ça te touche, blesse, fait mal? » : personnellement, cela ne me fait aucun mal, cela ne me blesse pas non plus, ni ne me touche. Je pense juste aux intérêts des enfants.

      • annelowenthal said

        Alors je propose qu’on interdise les homophobes. Parce que de leur propre aveu, ils font tellement souffrir les enfants d’homosexuels qu’il faut interdire aux homosexuels d’avoir des enfants pour que les enfants d’homosexuels n’aient pas à souffrir de l’homophobie des homophobes.

      • julie said

        « je propose qu’on interdise les homophobes »
        ue voulez vous dire ? faut-il les exterminer ? les castrer ? ca veut dire quoi, les interdire ?

  2. bernard said

    j’hésite à poster ceci parce que je n’ai pas envie de me faire traiter de tarlouze ou de me faire enculer. mais bon, si j’ai un beau ptit cul, je cours vite …..:
    Bien, la fin du texte, je pense que c’est plus ça que la « peur de se faire enculer » c’est plutôt sa propre incertitude sexuelle à assumer. le monde n’est pas à ce point simple qu’on soit « hétéro pro blonde de 25ans avec des yeux noisettes des petits seins en poire et des fesses rondes » ou « homo sado maso avec l’envie de se faire prendre par un grand black musclé mais doux sur un sèche-linge » il y a quand même quelques autres attirances possibles. fermer la porte à cette idée (chez les autres) c’est trembler qu’elles nous puissent traverser l’esprit et la culotte.

  3. julie said

    personne n’a envie de sentir diminué, mais ce n’est pas une raison pour vouloir imposer sa vision des choses aux autres. c’est juste que beaucoup de gens se sentent offensés qu’une partie de la communauté gay réduisent le rôle d’un père et d’une mère dans une famille à un bout de papier marqué A et B . c’est insultant , mais ils ne le voient pas, ça , ils ne pensent qu’à « leur » mariage, comme à un « du » ! mais quelle Idée Fausse ! ce n’est pas le rôle des gens de « permettre » quoi que soit à personne . Mais on attribue à la totalité des français des sondages décrétant qu’ils sont d’accord, ce qui n’est pas réel . L’Etat refuse un référendum, mais pourtant il n’a pas besoin de se baser sur les résultat pour faire passer cette loi ( exemple: en Californie, malgré un référendum indiquant que la majorité disait non au mariage homosexuel, la loi est quand même passée) . Pourquoi un tel mensonge ? pour que la France soit vue comme « moderne » aux yeux des Etats Unis ? Que monsieur le président assume ses convictions dans ce cas là . On ne l’entend pas beaucoup, lui, c’est vrai , pourtant il a lui même lancé le projet de loi . si les français sont contre, que cela se sache , histoire d’éviter l’amalgame qui tue —->contre le mariage « gay » = homophobe , et qu’il la fasse quand même passer cette loi ! mais non bien sûr, trop peur de perdre en popularité , trop peur de perdre le prochain mandat . c’est mieux de mentir ( ou de se taire , encore mieux) et prétendre que tout va bien dans le meilleur des mondes. on essaie aussi de diminuer ce débat , le faire « passer en douce » en disant  » avec tous les problèmes que connaissent la France, pourquoi s’acharner sur l mariage homo? » , mais bon c’est bien facile de dire ça en espérant que les gens, comme par magie, ne se sentent plus aussi concernés , mais ça ne changera pas la donne pour autant .

    si on pouvait déjà arrêter de se traiter de « pd » et d’ « homophobes » les choses iraient déjà beaucoup mieux et la communication ne serait pas aussi difficile…

    • annelowenthal said

      Moi non plus je ne vois pas… en quoi est-ce insultant, dites-moi? En quoi vous sentez-vous insultée?

      C’est qui, « les français »? Quelques milliers de personnes dans les rues ou les millions d’autres?

      En quoi les gens sont-ils concernés par cette question, à part les homos?

      • julie said

        moi personnellement je ne suis pas concernée, je suis hétéro et célibataire. et il n’y avait pas « quelque milliers » mais des centaines de milliers de gens , samedi et dimanche inclus. je vois mal 200 à 300 000 haineux défiler dans la rue. et aussi peu qu’ils soient, ils n’en restent pas moins français, je ne suis pas votre logique…
        vous ne pouvez pas deviner ce que penser les millions de français qui n’ont pas forcément envie de prendre partie, mais qui tout de même, ont une opinion . pourquoi ne pas aller jeter un oeil dans les réseaux sociaux, dans les forums, là où se réunissent les vrais gens ( et pas les statistiques de presse) ? faites vous une idée par vous-même . même si le « mariage pour tous » passe , ces tensions sociales resteront, et affecteront tout le monde, forçant les gens à se diviser et prendre parti . et c’est bien gentil mais un  » pourquoi ca les regarde ? c’est pas leur vie ! » ne changera rien à la réalité , il faut réfléchir en fonction e la réalité

      • annelowenthal said

        Pour quelqu’un qui n’est pas concerné, vous êtes fort diserte sur le sujet!
        Quelles tensions sociales? Autour de ce thème?

        Bon allez, vous ne répondrez pas de toute façon. J’espère que quand vous ne serez plus célibataire, vous nous ferez de beaux petits plus ouverts d’esprits que vous 🙂

      • nicolas said

        Courage, Anne, toi aussi un jour, comme madame, tu sauras ce que la majorité pense. Un jour…

      • annelowenthal said

        A vrai dire, je pense par moi-même, majorité ou non. Et bon, la majorité des Français n’était pas dans la rue l’autre jour.

      • Carine said

        Pour Julie : je fais partie des « vrais gens », je ne suis pas une statistique, et je ne m’exprime pas sur les forums – ceci est une première. Et au vu de ce que je peux y lire, je veux croire que la majorité des « vrais gens » ne sont pas ceux qui s’y expriment.

      • julie said

        c’est quoi des vrais gens pour vous ? des gens qui pensent comme vous ?

  4. Julien said

    Honte sur moi. Je suis pour, et je ne suis pas descendu dans la rue pour manifester mon soutien.

  5. « Les gays sont comme des exilés. Soit ils se laissent assimiler, soit ils décident de bousculer les valeurs dominantes. ».

    Iréne Kauber : « Arrêtons de copier les hétéros. »
    http://tinyurl.com/y8zjtx9

  6. julie said

    Anne je vous trouve bien sur la défensive du moment que je bouscule un peu vos idées reçues. on ne m’a jamais accusée d’être fermée d’esprit jusqu’à ce jour . Merci du compliment , mais voyez vous, certaines personnes comme moi, prennent le soin de s’instruire assidument d’un sujet avant d’en débattre ( des ralents scolaires sans doute) donc ne vous en offusquez pas trop, je ne le fais pas par malice 🙂
    Au contraire c’est avec plaisir que je répondrais à toutes vos questions.
    quelles tensions sociale ? oui bien sûr les tension concernant le « mariage pour tous » et l’adoption d’enfants par des couples homosexuels . Que ces inquiétudes soient fondées ou non à vos yeux et aux miens, elles sont bien là et elles créent des tensions sociales . Moi personnellement je pense que tout être humain est doté de la capacité innée d’élever des enfants , c’est dans note ADN ( pour la plupart d’entre nous en tout cas, et pas en fonction de notre sexualité) , mais par exemple il existe des mères qui veulent accoucher au leu d’avorter mais qui refusent de donner leur enfant en adoption à un couple gay . certains orphelinats mettent clefs sou porte pour ne pas avoir à donner leurs enfants à des couples gays, sans parler des associations . que tout ce monde ai tort ou non , on ne peu leur enlever le droit de décision , de protestation ou de penser .

    Ce seront des problèmes sociaux en plus à gérer. et ce n’est que la partie visible de l’iceberg

    • annelowenthal said

      Je vous rassure. Vous n’avez rien bousculé en moi.

      • julie said

        vous m’en voyez ravie :), merci de m’avoir permis de m’exprimer tout de même, ce n’est pas évident de nos jours .
        Bonne journée à vous Anne

      • Gigi said

        Je dois dire que je suis sidérée de lire certains commentaires. Donc un couple homosexuel ne devrait pas penser à élever un enfant ?
        Donc grâce aux couples homosexuels, des orphelinats ferment leur portes, car les mères qui décident d’abandonner leur enfants (geste charitable) ne veulent pas qu’ils soient adoptés par des couples « Homo ».
        De quel droit un enfant n’aurait pas droit au bonheur avec deux papas ou deux mamans? Cela existe déjà et leurs enfants sont heureux.

        Parce que la mère qui l’a abandonné, c’était juste une très grande preuve d’amour pour son enfant ?

        Il y a dans les familles conventionnelles beaucoup de « non dit » dont la femme ou le mari se cachent derrière un mariage hétéro pour faire comme tout le monde et qui n’assument pas leur sexualité (pour pas que leur famille et leurs ami(e)s sachent) (j’en connais beaucoup qui finissent par se séparer, divorcer) et qui assument ensuite leur vraie tendance sexuelle, tout en assumant leurs enfants…

        Il y a aussi beaucoup d’enfants maltraités, dans les couples hétéro, enfants qui soit dit en passant n’ont pas demandés à naître dans de tels couples.

        Alors, que les orphelinats refusent sous le fait que la maman qui abandonne son enfant ne souhaite pas que son enfant soit élevé par des « gay » et préfère qu’il reste dans cet orphelinat si personne ne veut de son bébé.

        Quelle grande preuve d’amour pour ce bébé !

        Et puis il y a les autres, ceux qui pensent que la religion doit et est importante dans les décisions de tous, même pour ceux qui ne croyent à rien !

        Pourquoi ? un bon « Dieu » s’il existe laisserait faire et permettrait à un garçon de naître avec plus de féminité et de se sentir femme et à une fille de naître avec plus de masculinité et de se sentir homme ?

        Si cela existe depuis la nuit des temps et partout dans le monde, ce n’est pas une erreur de la nature. Ce n’est pas une maladie. .. la maladie est une erreur de la nature ! ..

        Donc, c’est que hétéros et homos doivent pouvoir cohabiter sans que certains les jugent pour des sois-disant déviance de la norme, qui elle n’existe pas.

  7. Herminejov said

    Des milliers de gens qui ne sont pas des fascistes, qui ne sont pas violents, qui ne sont même pas UMPistes, qui ne ressentent aucune haine, qui ont des amis homo dont certains sont pacsés et ont eu recours à l’AMP pour avoir un enfant, qui donnent aussi de leurs temps dans des associations pour lutter contre l’exclusion ou la pauvreté…

    Des milliers de gens qui, comme moi, sont parents et pensent qu’un enfant va avoir du mal à trouver son équilibre si on raye son état civil (adoption plénière), si on lui crée artificiellement une parentalité (AMP), si on va jusqu’à contracter pour sa naissance et son adoption (GPA)…

    Des milliers de gens qui ne pensent pas à eux en particulier et méritent mieux que le mépris et l’amalgame.

    Je vous est lue plus ouverte…

    • annelowenthal said

      Ni fascistes, ni violents, ni UMPiste. Mais qui n’ont eu aucun scrupule à encourager ceux-là, au nom de craintes infondées.

      Cette générosité dont ils se targuent n’est qu’un prétexte à l’expression de choses enfouies en eux. Parce qu’il faudra prouver que les enfants de couples homosexuels sont plus malheureux que les autres. Et jusqu’ici, personne n’y est parvenu. C’est pourtant une réalité depuis bien longtemps, n’en déplaise aux bégueules.

      • julie said

        « Cette générosité dont ils se targuent n’est qu’un prétexte à l’expression de choses enfouies en eux. »
        pour quelqu’un qui n’a probablement pas fait de psychologie intensifiée, je vous trouve bien disserte sur le sujet . quelles « choses » enfouie ? donc vous soutenez que tous les opposants au mariage homosexuel sont des « homophobes enfouis » ?
        Que ne pas dire…:)

      • annelowenthal said

        Eh bien, pas besoin d’avoir fait psycho pour faire preuve de bon sens. Qu’est-ce d’autre, sinon de l’homophobie, dans la mesure où le mariage homosexuel n’a AUCUNE conséquence sur personne à part les homosexuels? 😉

      • Disons que le mariage homosexuel n’ait aucune conséquence sur personne d’autre que les homosexuels. Sur base de ce même raisonnement, la polygamie non plus n’a pas de conséquence sur d’autres personnes que ceux qui souscrivent à un tel mariage ? Donc, légalisons le mariage polygame ? Et le mariage incestueux (entre adultes consentants, attention : un père et sa fille majeure, par exemple) ?

      • julie said

        si le mariage homosexuel était legalisé en France, il serait tout à fait anti-démocratique de refuser une telle union à des familles polygames ou incestueuses ( pour mimer le style d’exemples d’Anne) effectivement ils pourront toujours utiliser l’argument de l’amour, et de la contribution à la société, l’adoption des enfants , et puis, dans  » mariage pour tous » y a  » tous » après tout. why not ? @Anne , ça vous dirait de marcher dans la rue pour légaliser les mariages polygames ? 🙂

      • annelowenthal said

        On sombre, on sombre 🙂 Ca sera donc ma dernière réponse à vos commentaires: vous n’avez RIEN compris à mon billet.

      • julie said

        « vous n’avez RIEN compris à mon billet. »
        nuance, nous n’adhérons pas à votre point de vue . pour ma part je comprend très bien votre billet . Il est tel un livre ouvert sur votre vie insouciante et tranquille . l’amour et les produits bios sont vos amis et dans votre monde, les méchants ont tous les sourcils froncés et les dents serrées ^^

    • Herminejov said

      Traiter les opposants au projet de loi d’homophobe est un pur amalgame qui vous dessert. Je pressens plus de haine dans votre discours que je n’en ai pour quiconque: pourquoi le mépris si je ne suis pas un extrémiste fanatisé?

      Lorsque j’ai publié un post où j’étais d’accord avec vous sur un autre sujet, vous m’avez bien accueilli sur votre blog!

      J’ai des amis homo et cela ne m’empêche pas d’être contre le projet, non pour le mariage mais pour l’adoption et le très probable amendement qui sera déposé par la gauche pour la PMA.

      Pas besoin d’avoir fait des études de psycho pour avoir un avis. Etre parent permet déjà de savoir qu’en tant que papa, je n’ai le même rôle que la maman!

      Et la GPA? Si on accorde l’AMP aux couples de femmes comme le demande la LGBT, il faudra bien mettre en place la GPA pour les couples d’hommes, non?

      De tels projets peuvent-ils être évacués en un tour de main, alors même que des personnalités de gauche montrent également leur inquiétude à ce sujet (S. AGACINSKI, G. COLLOMB)?

      • annelowenthal said

        La GPA n’a attendu personne pour exister 🙂 Et ce n’est pas vraiment le sujet, mais bon, c’est discutable oui. Pas que pour les couples homos. Ca n’est pas une question homosexuelle.

        Je vous accueille, regardez. Et même je vous réponds. Maintenant, je ne vais pas me mettre à être d’accord avec vouspour vous agréer, je ne pousse pas l’hospitalité aussi loin!

        Quant à vos amis homos, m’étonnerait qu’ils vous approuvent. Et qu’ils aient manifesté contre ce projet! 🙂

    • Herminejov said

      Bien entendu que non, nous ne sommes pas d’accord et ce n’est pas facile à vivre dans l’amitié! Mais cela ne fait pas de nous de méchants homophobes pour autant.

      Comme si le monde était blanc ou noir: quand je post contre l’Institut pour la justice, je suis un gentil et quand je post contre le projet de loi sur le mariage homo, je suis méchant!

      Et effectivement, les modes de filiation ne sont pas seulement liés au mariage homo, cela concerne aussi les hétéro. Je pense que le débat est plus global.

      Et pour être allé écouter une conf pro mariage homo, en présence de Caroline MECARY, je vous assure que l’accès à la filiation est le vrai sujet de ce projet de loi. Le mariage en lui même intéresse peu. Et les socialistes ont déjà annoncé le dépôt d’un amendement ouvrant l’AMP aux couples de femmes.

      La GPA devrait donc suivre si on veut assurer l’égalité entre couples de femmes et couples d’hommes!

    • pixloo said

      Et plutôt que « penser qu’un enfant va avoir du mal… », pourquoi n’allez vous pas voir comment ça se passe dans les pays autorisant le mariage pour tous et l’adoption par les deux conjoints, quel que soit leur sexe ? Pourquoi n’écoutez-vous pas les paroles de ces enfants – certains sont aujourd’hui devenus grands, et ne me semblent pas plus traumatisés que les enfants élevés par des couples hétéros !

      Et après ce rejet justifié par « l’équilibre de l’enfant », ce sera quoi, la prochaine étape : nous expliquer qu’il est traumatisant pour un enfant d’avoir un père noir et une mère blanche ?

  8. hed said

    C’est troublant… fille d’un couple hétéro qui a fait le choix de divorcer, toute cette agitation me rappelle furieusement la manière dont on considérait le divorce et les enfants de divorcés jusqu’à il y a peu : place dans les églises, communion et bénédiction religieuse non dispensées aux divorcés de confession chrétienne, discussion de grands spécialistes sur le devenir de ces pauvres enfants de divorcés (et/ou plus largement de famille monoparentale et donc, dans le tas, des orphelins de père ou de mère, parce qu’on est pas à une contradiction près dans ces milieux-là!) délinquants en puissance, et je vous passe l’avis de mes charmants petits camarades de classes issus, eux, d’une bonne famille (comprendre « parents hétéros non-divorcés ») sur le « statut » de ma mère… de la belle et bonne discrimination dans toute sa splendeur! [pour info, j’ai fait de hautes études, je n’ai pas commis de délits et je suis en couple depuis quasi 2 décennies…. et, vous savez quoi? je suis loin d’être la seule! 😉 ]
    ce n’est pas le genre ou le statut de vos parents qui vous construit, c’est l’éducation qu’ils vous ont transmis… pour le meilleur et pour le pire!

    • annelowenthal said

      Tout à fait. Quand j’étais petite, les enfants de divorcés étaient des martiens, ils souffraient beaucoup de ça. Et je suis persuadée que les choses vont évoluer aussi pour les enfants d’homosexuels. D’ailleurs, nos enfants en fréquentent et s’en foutent comme d’une guigne. C’est d’autant plus idiot de devoir en passer par là…

  9. Mlle Pigut said

    J’avoue ne pas comprendre non plus la ferveur avec laquelle s’opposent certaines personnes…

  10. tu résumes parfaitement mon opinion. J’ajouterais un point : si un enfant a besoin d’un papa et d’une maman, alors interdisons illico le célibat, le divorce et le veuvage.

    • julie said

      « si un enfant a besoin d’un papa et d’une maman, alors interdisons illico le célibat, le divorce et le veuvage. » …hitoire de continuer , dans la mauvaise foi, à tourner en rond ? ce genre de remarques m’agaçent tellement . c’est très « enfant gâté nananère » et je trouve honteux que ce genre d’arguments soient encore approuvé, même par des homosexuels . Je sens un grand manque d’honnêteté parfois lorsque je débat de ce sujet précis. comme si les gens faisaient semblant de ne pas comprendre , déviaient du sujet délibérément ou alors carrément n’arrivent juste pas à réfléchir plus loin que le bout de leur nez . c’est presque comme parler à un adolescent en pleine crise . quelle misère …une tour de Babel moderne

      • annelowenthal said

        Les gens font semblant de ne pas comprendre quoi, dites-nous?

      • julie said

        he bien dites donc, il faut tout vous expliquer à vous 🙂
        Les gens, comme vous font semblant de ne pas comprendre ce qu’on leur dit, la plupart du temps cela arrive lorsqu’ils se savent piégés par leur propre mauvaise foi et la simplicité de leurs arguments . ces gens là passent leur vie à se conforter dans des opinions « bien-pensantes » , refusant d’ouvrir le débat vers de nouvelle idées, se persuadant eux même que ce sont eux les progressistes . Vous admettez vous même qu’il y a des opposants au mariage gay qui ne sont pas homophobes, mais lorsqu’on vous apporte des théories concrètes , vous vous échappez de nouveau derrière l’homophobie car vous refusez d’ouvrir votre esprit à une autre éventualité

        Comme vous voyez, je n’ai pas fait psychologie non plus, mais je peux faire preuve de bon sens ,également.

      • annelowenthal said

        Une fois de plus, vous ne répondez pas. Allez, faut pas s’enfoncer comme ça, vous vous faites du mal 😉

      • annelowenthal said

        Et non, je n’ai jamais dit qu’il y avait des opposants au mariage gay qui n’étaient pas homophobes. J’ai même dit exactement le contraire.

  11. Bernard Halleux said

    Réflexions en vrac (pour ne pas être accusé de troller le site de AL)

    1. @AL : il faut être cohérent : dire que, dans ce cas-ci, ce n’est pas le « peuple » qui parle, cela vaut aussi pour toutes les manifestations : il y aura toujours plus de gens qui ne participent pas, que de gens qui participent…Il faut appliquer partout les mêmes critères… (grève du 14 Nov, mouvement des « indignés », etc)
    2. Les chiffres, en ces matières, ne servent à rien : données statistiques pertinentes absentes, échantillon trop réduit, manque de recul: il nous reste des appréciations de proximité, d’expériences personnelles….Et qui détient la clé de mesure et d’interprétation du « bien être » ?
    3. @ Hed : je partage votre avis : la durée de votre relation (+ 20 ans) n’est-elle pas, un peu, la conséquence du divorce de vos parents…selon le principe de « je ne veux pas que ce que j’ai « souffert », se retrouve chez mes enfants ? Je ne fais que poser la question….Il est vrai que l’éducation (qui va souvent de paire avec un certain niveau social et culturel) est fondamentale…Il vaut mieux être adopté par un couple homosexuel, ayant un bon niveau social, disposant de temps, que de vivre dans une famille « hétéro » , dans un milieu socialement et financièrement défavorisé…mais, même dans ce cas là, nous connaissons des situations qui invalident ce « topic »…Donc, il faut dépasser le témoignage, et revenir au débat d’idée, et ne pas oublier que les mots « signifient » , portent sens et ne sont pas interchangeables, par simple facilité
    4. Comme d’autres l’ont dit : la revendication du mariage par les homosexuels …et les curés défroqués montre que la valeur « mariage » n’est plus porteuse de sens, vu que les PACS, l’union libre sont devenus le modèle dominant d’union entre adultes consentants…
    5. N’oublions jamais le respect de l’autre : en tant que chrétien, j’ai mal à la revendication de certains qui oublient trop souvent le message chrétien : aime ton prochain…Et j’ai mal quand on réduit ma religion à ma sphère privée, « dégagez » vous n’avez rien à dire dans l’espace public…et j’ai mal quand la hiérarchie dit de « conneries », comme elle le fait trop souvent : il faut savoir tourner 777 fois Sa langue, dans Sa bouche (n’y voyez aucune connotation particulière)

  12. Bernard Halleux said

    Ce n’est que la preuve de l’addiction : comme pour les jeux électroniques, le « game over », signifie « fin de partie »…Mais si il y a relance…Je n’ai pas jeté le jeu….Désolé d’avoir interrompu ton rêve – qui fut de courte durée Lol

  13. L’adoption et l’homoparentalité ne seront un problème QUE tant que certains y verront un problème !!

    Et la sacro-sainte « famille » c’est, passez-moi l’expression, « la plus petite unité d’exploitation »… Rien d’autre !

    S’il faut compter sur la famille pour être le lieu par excellence du dressage précoce à un certain « ordre » sociétal, alors, en effet, l’homoparentalité est dérangeante. Si, par contre, on veut voir dans la famille le réseau naturel de soutien, d’amour et de solidification d’un humain en devenir, alors, il n’y a pas de problème…

  14. Pierre Leroy said

    Traiter les homophobes de nazillons, c’est un peu n’importe quoi.

    Précision utile : je déteste l’homophobie autant que les extrëmismes de tous bords. Vu le terme employé, on voit la couleur politique rouge très vif de ce blog…

  15. Philippe said

    Merci pour cet article qui résume très bien mon sentiment.
    Le plus « drôle » – si je peux dire – c’est que les commentaires négatifs qu’il suscite confirment exactement son contenu.

    Les commentateurs tels que Julie nous ramènent exactement au sens premier de l’homophobie: « non, on n’a rien contre les homos, ils sont libres de faire ce qu’ils veulent (quoique…) mais au fond, on en a un peu peur et surtout, on a peur qu’ils aient les mêmes droits que nous, les gens normaux. »
    Deux articles qu’ils devraient lire (même si je ne me fais pas trop d’illusions sur leur capacité d’ouverture, la phobie étant de l’ordre de l’irrationnel):

    http://www.tetu.com/actualites/france/virginie-despentes-repond-a-lionel-jospin-et-aux-anti-mariage-pour-tous-22503

    http://www.minorites.org/index.php/2-la-revue/1408-christine-boutin-et-son-cousin-germain-sont-dans-un-bateau.html

    • Herminejov said

      Qualifier d’homophobe tous les opposants au mariage gay, c’est comme, pour moi, à qualifier de racistes / islamophobes / christianophobes … ceux qui critiquent les religions: c’est de l’amalgame pur et simple.

      On a le droit de critiquer une idée / une religion, sans pour autant déborder de haine contre les personnes qui adhèrent à l’idée / la religion.

      L’objectif est de décrédibiliser sans discussion de fond.

      Il y a des personnes « caricaturesques » partout. Cela ne doit pas empêcher de réfléchir.

      • annelowenthal said

        Il faut parfois assumer ses démarches. Aller protester contre le mariage pour tous et l’homoparentalité, c’est considérer, que les homos ne sont pas aussi capables que les autres d’éduquer des enfants. C’est donc bel et bien de l’homophobie.

      • julie said

        réfléchir ? à quoi bon ? y a la télé 🙂
        cette bonne vieille boite à images toutes jolie qui raconte de belles histoires ( à dormir debout!)

      • Herminejov said

        Justement non, je distingue l’éducation (toute personne peut être un bon ou un mauvais éducateur, sans être parent) et la parentalité (créer des liens artificiels de parentalité qui risquent de troubler les enfants dont on aura effacé le père ou la mère).

  16. Herminejov said

    Pour aller plus loin dans la réflexion à la suite des échanges d’aujourd’hui, je vous livre un lien vers un très bon article d’un magistrat français qui expose les questions sur les liens entre mariage homo / filiation (je suis avocat, c’est pour cela que cela m’intéresse!): http://jprosen.blog.lemonde.fr/2012/11/18/interet-de-lenfant-ou-interet-des-homosexuels-501/

  17. Althend said

    Certaines personnes, si pas tous, oublient la notion de convergence et l’aspect temporel du « débat.

    Converge-t-on vers une société où les schéma dit « classique » de papa-maman-enfants reste la première structure sociologique de base? J’en doute.

    LA question n’est plus « pour ou contre l’ouverture vers une nouvelle structure qui repose sur autre chose que deux parents de sexes différents » vu qu’on est passé à une société où la structure monoparentale est généralisée mais bien « Est-on prêt à officialiser la mort de la structure papa maman et fournir un cadre légal à ce qui se passe? »

    Mtn, le oui peut vouloir dire « la société est prête » ; le non: « Non, nous sommes pas encore prêt sans de graves dégâts »

    Et là, je dirai que je ne sais pas mesurer les conséquences comme vous tous et donc me réserve mais je comprends qu’on puisse vouloir accélérer ou ralentir le processus; de toute façon, il arrivera.

  18. Kevin said

    « Deux personnes de sexe différent ou de même sexe peuvent contracter mariage »
    Acte publié au Moniteur belge le 28 février 2003.
    Adoption homoparentale légale en Belgique depuis le 30 juin 2006.
    Bon ben ça change rien à ma vie….
    Je suis pour la polygamie (cool plusieurs femmes) mais pas pour l’inceste ( sans raison objective ça me dégoute)
    Bon c’est un avis à la con … Mais j’avais envie…

  19. julie said

    ha, exception, je suis française moi

  20. Geraldine said

    dommage qu’on doive attendre 20 ans pour que ces enfants de parents homo ne soient plus sujet à débat mais tout à fait dans « la norme » comme les enfants de divorcés il y a 20 ans ont du attendre aussi!!
    et heureusement pour moi que j’ai décidé d’élever ma fille seule en 2008 où c’était quand même bien accepté par la société (même si toujours exceptions) sinon j’aurais eu droit à ce genre de débat par des personnes « bien-pensantes » qui ne pensent qu’à leur petit nombril et qui ne se rendent même pas compte que ce sont eux qui font du mal à ces enfants de famille « hors conformité » et pas leurs parents, solo ou homos qui les aiment !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :