Cher Monsieur Depardieu (c’était trop tentant)

décembre 17, 2012

Pour ceux qui étaient sur Mars hier, voici le modèle.

 » Tenez, vous avez dit « tenez » ? Comme c’est gentil.

Je suis née en 1972, j’ai commencé à travailler à l’âge de 24 ans comme assistante sociale, comme ouvrière chez Quick puis comme journaliste fausse indépendante. J’ai toujours payé mes taxes et impôts quel qu’en soit le taux sous tous les gouvernements en place.

A aucun moment, je n’ai failli à mes devoirs. Les publications auxquelles j’ai participé témoignent de mon amour de la Belgique et de son histoire. Des personnes plus fauchées que moi y ont été exilées en quittant leur pays.

Je n’ai malheureusement plus grand chose à faire ici, mais je continuerai à aimer les gens avec lesquels j’ai partagé tant d’émotion ! Je reste parce que je considère que le succès, la création, le talent, en fait, le changement, doivent être imposés.

Je ne demande pas à être approuvée, je pourrais au moins être aidée.

Tous ceux qui ont quitté leur pays pour le mien ont été injuriés.

Je n’ai pas à justifier les raisons de mon choix, qui sont nombreuses et intimes. Je reste, après avoir payé en 2012, environ 50% d’impôt sur mes revenus. Mais je conserve l’esprit de cette Belgique qui était belle et qui j’espère, le redeviendra.

Je vous donne un passeport et la Sécurité Sociale, dont je ne peux me passer. Nous avons de toute façon la même patrie, je suis une vraie Européenne, une citoyenne du monde, comme mon père me l’a toujours inculqué.

Je trouve minable l’acharnement de la justice contre votre fils Guillaume jugé par des juges qui l’ont condamné tout gosse à 3 ans de prison ferme pour 2 grammes d’héroïne, quand tant d’autres échappaient à la prison pour des faits autrement plus graves (comme la fraude ou l’évasion fiscale).

Je ne jette pas la pierre à tous ceux qui ont des bagnoles, de l’immobilier, des actions ou trop d’argent ou ceux qui s’endorment sur leurs lauriers, je ne suis pas une des leurs, comme mes chers médias rechignent tant à le répéter. Je n’ai jamais tué personne, je ne pense pas avoir démérité, j’ai payé je ne veux pas savoir combien d’euros d’impôts en 16 ans, je laisse ma place à 31 personnes dans le seul boulot disponible pour nous dans ma région.

Je ne suis ni à plaindre ni à vanter et j’accepte bien volontiers votre aide.

Qui suis-je pour vous solliciter ainsi, je vous le demande Mr Depardieu, grand acteur, je vous le demande, qui suis-je ?

A cause de mes excès, de mon appétit et de mon amour de la vie (mais pas que), je suis un être fauché, Monsieur, et je vous suis reconnaissante. « 

Anne Löwenthal, 17 décembre 2012.

Publicités

9 Réponses to “Cher Monsieur Depardieu (c’était trop tentant)”

  1. L’affaire Depardieu démontre bien à quel point l’argent est apatride…

  2. gérardlerouge said

    GPT va bientôt dénoncer la ploutocratie judéo-maçonnique. Tous aux abris. ce type pue le zyklon B.

  3. Jérémy Bourgeois said

    « mon amour de la Belgique et de son histoire », « je conserve l’esprit de cette Belgique qui était belle et qui j’espère, le redeviendra »….talata ta TA-TA!… »Nous avons de toute façon la même patrie, je suis une vraie Européenne, une citoyenne du monde, comme mon père me l’a toujours inculqué. »..

    Au dessus c’est l’soleil!

  4. Pierre Leroy said

    La magie de Noël fait taire les voix de la révolte : Anne a-t-elle mangé trop de dinde farcie ? S’est-elle étranglée avec une huître ?

  5. J’ai lu tantôt que le bougmestre d’Estaimpuis portait personnellement à Gérard Depardieu le courrier qui arrive pour lui à la maison communale !

    Je n’ai rien contre Gérard Depardieu, mais c’est un citoyen comme les autres : quel autre personne verrait son bourgmestre lui apporter personnellement le courrier arrivé pour lui à la maison communale ? Si vous êtes Monsieur ou Madame Tout-le-Monde, le courrier va purement et simplement revenir à l’expéditeur avec « inconnu à l’adresse indiquée » !

    http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20121227_00249062

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :