Rendez-nous Derrick!

mai 4, 2013

La RTBF est un service public. C’est donc comme on dit « nous qu’on le paie ».

En tant que service public, la RTBF doit rendre service au public. Et des comptes, aussi. C’est ainsi que chaque jour, la RTBF nous diffuse une certaine proportion de culture, une certaine proportion d’information, une certaine proportion de divertissement, une certaine proportion de pubs, parce qu’on a beau la payer, la RTBF a besoin de sous.

Parmi ces diffusions, il en est une, à la base divertissante (en tout cas c’est son but avoué), qui a dangereusement fait basculer les proportions en passant dans le camp « politique »: Derrick.

Et cela par le truchement d’une révélation qui n’a pas manqué de laisser tout qui ne connaît pas un peu l’Histoire pantois: en 1942, à 19 ans, son acteur principal, Horst Tappert, aurait intégré un régiment SS. A une époque où on intégrait des brigades SS et la méchante armée allemande comme on va aujourd’hui chez les scouts, ou presque, car à une nuance près: certains y étaient contraints. (Je précise tout de go que ma comparaison avec le scoutisme, que j’ai longuement fréquenté et que mon fils fréquente aussi, s’arrête au fait que « tout le monde ou presque y va »).

L’affaire a fait grand bruit et l’homme, aujourd’hui décédé, ne pourra nous en dire plus. Mais dans le doute, on l’a viré des programmations télévisuelles allemandes et alentour.

La RTBF a donc décidé de faire pareil et de priver le téléspectateur de sa sieste favorite devant le feuilleton le plus nase de l’univers intersidéral, probablement inspirée par ses homologues étrangères mais surtout par sa concurrente belge, RTL, qui a le week-end dernier viré un présentateur aux propos plus que douteux sur les étrangers et les musulmans.

Si on ne pleurera pas l’absence de Derrick, on regrettera néanmoins et notamment deux choses: un feuilleton n’est pas son acteur, tout comme un livre n’est pas son auteur ou une chanson son chanteur. Qu’on aime ou non une oeuvre, elle est sans rapport avec celui qui l’a créée, ou commise, dans le cas qui nous occupe (à moins qu’il ne soit le sujet de son oeuvre). Ce qui compte, c’est ce que l’oeuvre nous dit, ou, dans le cas qui nous occupe, comment elle nous berce. Sans compter que Tappert n’était que l’interprète d’une oeuvre, encore une fois à 1000 lieues des considérations qui préoccupent officiellement la RTBF.

Ensuite, tant qu’à nous remplacer Derrick, on eut pu penser que la RTBF le ferait par quelque chose de moins abrutissant, de moins mal foutu, de moins bête, de moins vu et revu. Mais la RTBF remplace Derrick par « L’île fantastique », autre fleuron de la série télé abrutissante, mal foutue, bête, vue et revue.

Mais soit, ce n’est pas encore le plus lamentable.

Le plus lamentable

Le plus lamentable, c’est que la RTBF, service public, nous la joue « nous aussi on a une éthique » et dans le même élan nous annonce un débat dominical en présence d’un homme qui a déjà fait quelques minutes de son JT cette semaine: Mischaël Modrikamen, président du Parti Populaire et en l’occurrence défenseur du présentateur viré par RTL cette semaine. Vous savez, celui qui a tenu des propos plus que douteux sur les étrangers et les musulmans.

Un homme dont personne ne s’est étonné que le présentateur d’RTL ait fait appel à ses services et pour cause:il s’est lui-même réclamé de la mouvance du Front national français et de l’extrême droite néerlandaise. Son parti populiste, le PP, proclame sur son site l’échec de la multiculturalité, regrette qu’on ait renoncé à l’assimilation et estime (certes en des termes plus châtiés) que l’immigration n’est envisageable qu’à des conditions prônées par celui que Modrikamen défend désormais.

Un mort plus dangereux qu’un vivant

La RTBF, service public, semble donc s’être drapée dans un voile de dignité quelque peu poreux. Et il semble donc que ce qu’un feuilleton avec un acteur mort qui a fait dans sa jeunesse quelque chose dont on ne sait même pas dans quelles circonstances il l’a fait et qui ne transparaît pas dans le feuilleton dont il est l’un des interprètes est plus condamnable que ce qu’un politicien fait de son vivant et qui a une influence directe sur nos vies, ou du moins qui entend l’avoir.

Et ce qu’un acteur mort a fait dans sa jeunesse et qu’on condamne ici, c’est à peu de choses près dans le même ordre d’idées que ce que prône là le politicien dont question: la supériorité d’un groupe sur l’autre, la supériorité d’une culture sur l’autre, l’impossibilité que les deux cohabitent et la haine.

And the winner is…

L’opportunité était trop belle: le MR, dont certains membres ne feraient pas tache au PP (et parmi eux ceux que le MR a nommés en charge… des questions d’immigration) réclame à la RTBF le respect d’un cordon sanitaire.

Les autres, trop concentrés sur la méchante crise qui les oblige à défendre des mesures antisociales, ont loupé le coche. Sciemment probablement, parce que rentrer dans des débats pareils, ça remettrait en question toute leur politique de ces dernières années. Et ça les obligerait à nous répéter que c’est compliqué et que ça prendra du temps, ce qui est tout à fait exact.

Mais tous seront présents sur le plateau demain dimanche en compagnie que l’on sait.

Une petite conclusion?

https://www.youtube.com/watch?v=RroHJ8Fpit8

4 Réponses to “Rendez-nous Derrick!”

  1. Bruno said

    J’adore vos commentaires Anne, et particulièrement celui-ci.

  2. Benoit said

    Intéressant et bien amené ! La série n’a en effet rien à voir avec d’éventuels agissements antérieurs que le vieux Horst auraient eus. S’il animait (alive) une émission dominicale lui-même, la question aurait été différente…Néanmoins, on pourrait faire un parallèle avec le groupe Noir Désir et son ex-chanteur Bertrand Cantat qui fût responsable de la mort de sa compagne M. Trintignant. Et, à l’extrême, peut-on aussi blâmer des gens qui refuseraient d’acheter, voire même de recevoir, un tableau peint par Hitler, aussi magnifique fût-il…

    Il y a des événements/faits qui touchent profondément les valeurs des gens, et qu’il me semble difficile d’écarter de l’œuvre elle-même.

    ps : j’adorais l’île fantastique et Mr Rork quand j’étais gosse😉 Mais là, ça fait longtemps que j’ai fait disparaître la TV …;-)

  3. Didier Van Mittal said

    Pour pousser la logique absurde des chaînes, la RTBF devrait interdire de diffuser des publicités pour Siemens et ne plus s’allier sous quelle que forme que ce soit avec la marque Hugo Boss. Quand on sait le rôle qu’ont joué ces deux firmes pendant la seconde guerre (fours crématoires et costumes SS).

  4. Nicolas said

    Je découvre votre blog et j’apprécie…
    Article très intéressant!
    J’allais faire le même type d’intervention que Benoît mais j’avais plutôt imaginé Mischaël Modrikamen reconverti en peintre!

    Nicolas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :