Travailleurs envieux, réorientez vos carrières!

mai 8, 2013

Ils y a des gens, salariés ou indépendants, qui travaillent pour gagner leur vie, qui du coup, comme tous ceux qui travaillent pour gagner leur vie, payent des impôts dont une partie (une infime partie, mais ils semblent l’ignorer) est redistribuée à la solidarité envers les chômeurs et les « cépéyaèsses » et qui n’aiment pas du tout ça.

On n’aimerait pas non plus, si on pensait comme eux que les chômeurs et les minimexés sont des gens qui vivent dans leur divan, skettent des pils devant la télé et ne font rien pour changer leur situation confortable du fait des allocations plantureuses qu’ils reçoivent sans bouger le petit doigt.

A ces envieux s’ajoutent d’autres personnes, des chômeurs et des cépéyaesses, quand il s’agit de fustiger une autre catégorie de profiteurs: les mendiants.

Eux, non seulement ils ne font rien qu’à tendre la main, mais en plus ils roulent en mercedes, d’ailleurs « on » les a vus grimper dedans à la fin de la journée. Sans compter que bien souvent, ils ont encore de quoi se pochetronner toute la journée avec les sous qu’on leur donne. Et le pire, c’est que beaucoup n’ont rien à faire dans notre pays qu’ils ont rejoint illégalement pour profiter de toutes nos largesses!

J’ai personnellement un peu de mal à comprendre pourquoi on travaille pour gagner sa vie et payer des impôts pour permettre à d’autres de glander devant leur télé ou de rouler en mercedes après s’être pochetronnés toute la journée, alors que ce sort si enviable est si facile à partager. 

Devenir chômeur ou minimexé, c’est à la portée d’à peu près tout le monde.

Et pour devenir mendiant, c’est encore plus facile: il suffit de poser son derrière quelque part et de tendre la main. Pas besoin de diplôme, pas besoin de postuler, pas besoin de se faire beau. Aucun contrôle de l’ONEM, aucun compte à rendre à personne, parfois même des types se chargent de faire les comptes à la fin de la journée.

Y a même moyen de vivre comme un pacha en se faisant servir devant un écran plat! Suffit de casser une ou deux vitrine et hop! on se prélasse comme un prince en prison!

Le pied, quoi.

Ils attendent quoi, franchement?

12 Réponses to “Travailleurs envieux, réorientez vos carrières!”

  1. dorian pozzebon said

    Anne,

    Il y en toi des certitudes qui me dérangent…
    Je travaille dans une maison d accueil pour sdf depuis 13 ans… Ce qui me donne une certaine légitimité pour parler du sujet… Sur plus ou moins 1000 personnes rencontrées, 8% étaient sous contrat de travail…

    Oui, près de 70% des chômeurs et des bénéficiaires du RIS, qui passent ici, se complaisent dans leur situation…. Ils foirent automatiquement les essais d emplois qui leur sont proposés… Vont en formation cinq jours et puis abandonnent, etc, etc…

    Pour les mendiants, je connais les 3/4 qui sévissent sur La Louvière et en plus de leurs allocations (car ils en ont tous) , ils arrivent à gagner entre 40 et 60€ la journée…

    Pour ce qui est des Mercedes, j en ai jamais vu ramasser de mendiants… Par contre, je t invite à te présenter à l ASBL Utopie (ASBL jumelle à la mienne), les jours de distribution de colis alimentaire et du vestiaire (vêtements de qualité et gratuits). Et là tu verras des gens en voitures allemandes assez récentes.
    Ces gens deviennent rapidement agressifs si ils n ont pas ce qu ils veulent… Ils ont tous les droits, mais aucun devoir… Ils y a des belges (la majorité) et quelques étrangers (qui eux sont beaucoup plus respectueux vis à vis des aides qu ils reçoivent…)…

    Soit, tu fais partie des 30% de motivés, qui s en sortiront par leur volonté…
    Mais pour le reste, ce n est pas une « légende urbaine » ! L assistanat est bel et bien leur mode de vie…

    • annelowenthal said

      Je ne dis pas que personne ne se complaît. Je dis juste que si on dit que c’est tellement confortable, on n’a qu’à le faire.

      Je ne pense pas que 70% des gens se complaisent. Mais bien sûr, on n’a probablement pas la même définition de « complaire »… Pour moi, quand l’assistanat est devenu un mode de vie, c’est qu’il y a eu de gros problèmes en amont. Et c’est en tout cas un mode de vie qui n’est pas enviable, malgré ce que prétendent ceux qui pour rien au monde ne l’échangeraient contre leur boulot.

  2. Aline said

    Bin, je dirais qu’il y en a qui ont pas trop le choix, et travaillent parce qu’il faut bien gagner sa croute. Je pense aux indépendants qui n’ont ni chômage ni couverture sociale ni pension suffisante qui leur permettraient de lever légèrement le pied. J’apprends, grâce à toi, qu’en plus ils doivent remplir leur déclaration d’impôt avec un grand sourire. C’est pousser le bouchon un peu loin.

    • annelowenthal said

      C’est vrai que les indépendants, ils rament… en plus de ne pas avoir de couverture « petits risques », ils doivent cotiser pour ceux des autres. C’est un fait…

      • Aline said

        On paie nos impôts, en espérant pouvoir le faire le faire le plus longtemps possible, pas question de retraite, pension ridicule, économies, bof, pas vraiment. Alors non, Anne, parfois je râle sur des gens de mon âge, qui n’ont quasi jamais travaillé, s’en sortent mieux que moi, auront une meilleurs pension, sont nettement moins délabrésn et fatigués. Solidarité, oui, certes je suis la première à le dire, abus, non.

      • annelowenthal said

        Je ne pense pas que quelqu’un qui ne travaille pas auront une meilleure retraite que vous, franchement😉 Ni qu’ils aient des économies. Je pense que vous vous trompez de cible.

  3. Louison said

    Bonjour,
    Perso, je cautionne et confirme les propos de Dorian…(Quoique 70 % me semble exagéré !)

    Et qui, dans sa vie, n’a pas eu de gros problèmes en amont et font tout de même un boulot « de merde » et le font bien (même si ce n’est pas leur formation) parce qu’ils sont bosseurs dans
    l’âme ?

    Louison,

    • annelowenthal said

      Plein de gens ont eu des problèmes et s’en sortent bien. D’autres non. On n’est pas tous armés pareil, entourés pareil, on ne sait pas tous ce qu’on vaut, une grosse proportion de SDF présentent des troubles psychiatriques ou d’autres troubles (de l’apprentissage…). Et puis il y a ce système, qui propose 1 boulot pour 30 demandeurs d’emploi chez nous et qui fait baisser les bras à plus d’un. Et puis il y a des gros cons qui profitent du système, oui. Sciemment. Et à mon avis, ceux-là, qui sont vraiment heureux de leur sort (et donc en mesure de se poser la question), ils sont quoi, 1%?

    • dorian pozzebon said

      Vous seriez étonnées de la réalité… 70%, c est à la louche (et je parle des gens qui passent 9 mois chez moi)… ça doit osciller entre 60 et 80%… Dur à croire, j en conviens, mais c est la réalité du terrain…

      • annelowenthal said

        Alors faudra qu’on se mette d’accord sur la définition de ‘se complaire’😉

  4. Bernard Halleux said

    Il ne s’agit pas de complaisance : il s’agit de devoirs et de droits, pas de jugement ni d’excuse…mais de responsabilité…Hélas, au jour d’aujourd’hui :les uns envoient les droits et les excuses et les autres les devoirs et les jugements : monologues, sans issue…sauf pour les beaux esprits, les « politiquement corrects », qui désignent plus facilement les coupables, les victimes que de proposer des voies alternatives concrètes et réalisables…
    Merci Anne pour ta reconnaissance des « petits indépendants »

  5. Bernard Halleux said

    @Aline a raison : quelques années de « travail salarié », un grande « interruption de travail » (chômage, pause « carrière »
    et/ou les droits dérivés ») et à 65 ans, une pension minimale garantie…1.300 €…qui dit mieux ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :