Décence (1)

juin 30, 2013

La Wallonie se dote d’un nouveau logo. Pas pour remplacer un logo existant mais pour se représenter à l’étranger.

Donc la Wallonie a plusieurs logos. Dont un commun avec Bruxelles, puisque la Wallonie fait depuis peu partie de la Fédération Wallonie-Bruxelles, tout nouveau concept doté lui aussi d’un nouveau logo, ce qui est normal.

Bref, plus personne ne s’y retrouve. Mais peu importe, nous dit-on, puisque le nouveau logo ne nous est pas destiné.

Dans un souci d’économie, les gens qui auront à utiliser le nouveau logo ont été, me dit-on, invités à d’abord épuiser les anciens supports, dotés de je ne sais plus quel logo.

Donc un nouveau logo est créé, personne ne comprend plus rien et on continue avec les anciens supports.

D’autant qu’on n’a pas encore le nom de domaine, parce qu’on vient de réaliser, après coup médiatique donc, que celui-ci était déjà propriété… d’un Flamand.

Bref, on est en Belgique. Et on dépense des sommes que certains jugent folles (p.e. les chômeurs pour qui le prix du logo – 60.000 euros – et celui de l’étude préalable – 477.000- correspondent à plus de 44 ans d’allocations), d’autres normales (p.e. certains pros qui considèrent que ce sont les prix, ce qui est vrai).

Au-delà du processus, qui laisse n’importe quel communicateur compétent pantois, du logo en lui-même, qui laisse n’importe quel graphiste pantois (mais après tout, chacun ses goûts) et même du coût (normal dans un marché super cher), se pose une fois de plus, à mon sens, la question de la décence.

Certes, 60.000 euros, c’est une toute petite somme au regard des besoins. Même 477.000 euros est une toute petite somme au regard de ce qui nous manque.

Mais devait-on vraiment se doter d’un nouveau logo? Un nouveau logo sera-t-il déterminant dans la relance d’une économie moribonde? Où est l’étude McKinsey que nous avons payée 477.000 euros? Où peut-on la lire pour nous faire une idée?

Et dans l’hypothèse où un nouveau logo redorerait le blason de la Wallonie et attirerait des investisseurs, n’est-il pas judicieux de leur présenter une Wallonie soucieuse du bien-être de ses habitants? Le bien-être des habitants d’une région n’a-t-il plus aucune valeur d’un point de vue marketing?

On m’objectera que c’est le but de l’opération. Que le nouveau logo est un investissement pour le bien-être du citoyen wallon, qui sera le premier bénéficiaire des retombées économiques.

Mais ça, on sait tous que c’est faux. On en fait l’expérience chaque jour depuis des années maintenant. Un nouvel investisseur en Wallonie, c’est comme les intérêts notionnels: ça ne nous adoucit pas les fins de mois. Ca ne diminue pas les taux de chômage ni le nombre de gens à la rue. Ca n’augmente pas les bas salaires, ça ne fait pas des travailleurs pauvres des travailleurs riches.

Un nouveau logo n’améliorera pas notre sort. Pas dans un système aux abois qui considère qu’un nouveau logo est une priorité.

5 Réponses to “Décence (1)”

  1. Juste un ch’tit bémol, dans l’ensemble les graphistes que je connais apprécient pas mal le logo.

  2. Didier Van Mittal said

    « Où est l’étude McKinsey que nous avons payée 477.000 euros? Où peut-on la lire pour nous faire une idée? »

    Je serais vraiment curieux de la lire tiens…

  3. cassandra90 said

    J’ai trouvé cet article bien méchant, mais qui met en avent l’absurdité de cette histoire :

    http://loumintope.blog.lemonde.fr/2013/07/04/rond-comme-un-wallon/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :