Dignité (3): Ecole de la vie?

juillet 2, 2013

Des directions d’école ont décidé de ne pas remettre l’original du Certificat d’études de base (CEB) aux enfants dont les parents ne s’étaient pas acquittés de toutes leurs factures.

Donc les bambins sont allés à la remise du CEB et, devant tous leurs copains, devant leurs parents, devant les parents de leurs copains et devant leurs enseignants, ils se sont vus remettre une photocopie du document, histoire que tout ce petit monde sache que papa et maman n’avaient pas payé les factures.

Donc papa et maman ne peuvent pas inscrire le petit en secondaire, parce qu’il faut pour cela remettre le CEB original. Avant le 4 juillet.

Je connaissais déjà la lettre d’huissier, reçue sans qu’on ne se soit soucié de mes moyens financiers, voilà maintenant qu’on punit, qu’on humilie des enfants parce que leurs parents ont « fauté » (notez les guillemets).

Certains objectent qu’il faut bien que les écoles s’en sortent. Certes. On peut aussi se demander où est passé l’enseignement gratuit mais soit, ce n’est bien souvent pas la faute des directions d’écoles si elles doivent demander des participations financières aux parents (mais parfois si, puisque certaines écoles gratuites sollicitent bien plus les parents que d’autres. Et allez expliquer à un enfant qu’il sera exclu des activités parascolaires parce que papa et maman n’ont pas de sous…).

Les mêmes expliqueront qu’on ne voit pas très bien de quel autre moyen de pression disposent les directions d’écoles pour récupérer leur dû. Certes encore. Mais l’école sollicite sans cesse les parents. Quand ce n’est pas pour du matériel scolaire, c’est pour du parascolaire, pour des fancy-fairs, soupers divers et même l’achat des bricolages de Noël de nos enfants (dont on a parfois payé… le matériel). Et un directeur d’école sait que certains parents ne paieront pas. Ca a toujours existé. Il sait aussi, s’il connaît le milieu dans lequel il oeuvre, que ça arrivera de plus en plus.

Mais quand on est directeur d’école et qu’on a des idées pareilles, on change de métier et vite. Parce qu’on ne peut pas à la fois prétendre aimer les enfants, les aider à grandir et leur dire que si papa et maman ne payent pas leurs factures (voire sont trop dans la dèche pour le faire), l’enfant mérite d’être puni. Et de la pire des manières.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :