Tout le monde sait

juillet 4, 2013

Depuis des années, dans nos rues, nos gares, nos parcs, nos squats vivent des gens venus de pays qu’ils ont dû fuir pour ne plus y être persécutés.

Tout le monde le sait. Tout le monde les voit. Ils sont là, avec leur peau mate et leurs grands yeux noirs, leurs enfants et leurs bagages, souvent des sacs à carreaux pleins de ce que des citoyens ont bien voulu leur donner.

Tout le monde sait d’où ils viennent. Tout le monde sait qu’ils y sont mis au ban, qu’ils s’y partagent des baraques en bois et en tôles, qu’on leur brûle leurs baraques, qu’on les démolit à coups de pelleteuses. Que des mecs y jettent des cocktails molotov alors qu’ils sont dedans. Tout le monde sait que quand leurs enfants on accès à l’école, c’est dans l’enseignement spécialisé, juste parce qu’ils sont roms. Tout le monde sait que des milices les agressent, que certains de leurs enfants aux grands yeux noirs sont malades. Qu’ils n’ont pas accès aux soins parce qu’ils sont roms. Que certains de ces enfants ont vu leur père mourir sous leurs grands yeux noirs, massacré par des connards que leur pays ne poursuit pas, juste parce qu’il était rom. Tout le monde sait qu’ils n’ont pas accès à l’enseignement, au travail. Tout le monde sait que même la police, parfois, les maltraite.

La Belgique sait. La Belgique a même parlé de persécution. L’Europe sait. L’Europe a condamné. L’Europe a financé les pays qu’elle avait condamnés. Des pays d’Europe. Pour que ça n’arrive plus. Et ça arrive encore. Et l’Europe a dit que sa politique était un échec. L’Europe ne demande pas des comptes aux pays d’origine. La Belgique ne demande pas à l’Europe de demander des comptes aux pays d’origine.

Et cette Europe, qui sait que « ça » ne doit plus arriver, cette Europe qui apprend à ses enfants à dire « plus jamais ça » et qui a tellement peur de « ça » qu’elle refuse de comparer, cette Europe qui sait laisse ces gens errer dans nos rues, nos gares, nos parcs, nos squats. Les en chasse, confisque leurs bagage, les envoie ailleurs, d’où ils seront chassés. Renvoie les Roms dans les pays qu’elle a condamnés et où elle a constaté l’échec des politiques d’intégration des Roms. 

La Belgique sait que c’est compliqué. La Belgique sait que c’est tellement compliqué que peu, très peu de gens savent exactement les démarches à effectuer quand on est rom et qu’on débarque en Belgique. Et la Belgique les regarde errer dans nos rues, nos gares, nos parcs, nos squats. Sans les accueillir. Sans leur expliquer.

Tout le monde sait que de retour au pays, ces gens ne retrouveront rien. Tout le monde sait que certains sont morts d’être retournés au pays.

Tout le monde sait que des Roms vivent à la porte d’Anderlecht depuis le mois d’avril. Qu’ils ne sont qu’une petite partie des Roms qui vivent dans nos rues, nos gares, nos parcs, nos squats. Qu’ils sont une infime partie des gens à la rue. Tous nos politiciens le savent. Tout le monde sait que c’est insupportable. Tout le monde sait qu’ils n’ont aucun avenir, ni ici, ni ailleurs, parce que tout le monde sait que personne ne fait rien pour qu’ils en aient un.

De temps en temps, quand l’un de nos politiciens est bien forcé d’entendre que c’est insupportable ou a besoin de faire parler de lui, il dit que c’est insupportable. Alors les services compétents sont envoyés pour un grand nettoyage. Ils prennent tout, sauf les Roms. Ils prennent leurs matelas, leurs couvertures, leurs quelques bagages, leurs vivres, jettent tout à la poubelle et les laissent là, sans rien, espérant qu’ils se taillent ailleurs ou qu’ils acceptent un retour au pays.

Tout le monde sait que peu importe qui ils sont, d’où ils viennent et pourquoi ils sont là, on ne laisse pas des gens vivre à la rue. On ne laisse pas des enfants naître et grandir à la rue. Tout le monde sait qu’on n’aide pas les gens à la rue en leur volant leurs matelas, leurs couvertures, leurs bagages et leur nourriture.

Et pourtant, aujourd’hui encore, pendant que nos médias nous abreuvaient d’un roi qui s’en va et d’un autre qui arrive, la Belgique l’a fait.

Rom

anderlecht

10 Réponses to “Tout le monde sait”

  1. Mack Isabelle said

    La Belgique sait, mais ne veut pas vraiment savoir. Les gens savent, mais ne veulent pas voir. Pas de face, pas en plongeant dans les yeux noirs. J’ai les yeux bleu, et le luxe de pouvoir détourner les yeux de vêtements trop chauds pour l’été ou décidément pas assez à la mode. Le comble du luxe et de l’inutilité, ce serait d’après avoir dit ça, poster ce mot sans aller porte d’Anderlecht avec humilité affronter les yeux noirs avec robes et jouets qui ne devraient plus un instant trôner sur mon placard. On a de ces bassesses quand on y songe un peu… Qui oserait parler du côté vain des blogs?

  2. christophe said

    Très beau texte. Sera-t-il lu à défaut d’être compris?

  3. Arielle said

    Lu et compris, par certains, d’autres se voileront encore et toujours les yeux !

  4. Paulette said

    Le savoir, c’est une chose mais les rencontrer vraiment, c’est un choc. On se demande si on est bien à Bruxelles, capitale d’un pays (encore) riche où à Calcutta ? Voir des petits bouts de 3 où 4 ans ramasser des détritus sur le sol et les manger, c’est horrible… Je suis rentrée hier avec le coeur brisé de tant d’injustices et un immense sentiment d’impuissance. Si vous y allez, apportez surtout de la nourriture et des boissons pour les enfants, des couches pour bébé aussi. Bernard de Vos, Didier et Mourad se charge de leur apporter tentes et matelas, en espérant qu’on ne leur confisquera pas trop vite.

  5. C’est révoltant ! On nie et annéantit tout le travail fait par des gens comme l’Abbé Pierre, Mère Theresa, Albert Schweizer, Coluche et j’en passe. Tous ces gens qui ont fait don de leur vie…..ça ne sert à plus rien alors ? Ils ont créé une chaîne, appelée SOLIDARITE, qui inspirait le respect de l’être humain.. Il n’y a donc plus aucune valeur humaine qui se respecte de nos jours ? Je pense de plus en plus que notre société qui se dit évoluée a beaucoup à apprendre des populations plus simples, plus pauvres…..qui ont encore un coeur où certains n’ont plus qu’un porte-feuilles !

  6. Médecins du Monde est très actif dans l’aide aux Roms, notamment pour les soins de santé.
    Soutenez-les.
    Anne, votre blog est plein d’humanité, merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :