Tout le monde se lève

mars 28, 2014

D’ici quelques mois, des milliers de gens seront dans la merde. Des milliers de gens en plus, je veux dire. Des gens qui ont commis une grave erreur : ne pas avoir trouvé de boulot dans un pays où il y a, dans les zones les plus favorisées, un emploi pour 17 demandeurs d’emploi.

Outre ceux qui verront leurs allocations de chômage réduites à rien du tout (en tout cas pas assez pour vivre), 55000 chômeurs se verront exclus du chômage et renvoyés au CPAS (pour ceux qui y auront droit).

Vu le montant des allocations de chômage après que la dégressivité ait fait son œuvre, ça ne changera pas grand-chose financièrement… du moins pour eux. Pour les CPAS, qui croulent déjà sous le poids de la misère, ça risque d’être plus compliqué.

Mais je ne sais pas pourquoi je vous parle de la réforme du chômage, votée hier à la Chambre. Ca n’intéresse personne, la réforme du chômage.

Ce qui intéresse tout le monde par contre, c’est une chose pourtant d’une banalité crasse. Un homme au cerveau dérangé a fait hier à la Chambre un truc tout à fait normal pour un homme au cerveau dérangé, à savoir s’exprimer comme un homme au cerveau dérangé.

Comme un seul homme au cerveau tout à fait fonctionnel, nos élus se sont levés, ont pris des mines outragées et sont sortis de l’hémicycle pour exprimer leur désapprobation. Comme un seul homme, nos médias se sont emparés de l’incident pour en faire leurs feuilles de choux gras. Comme un seul homme, le pays a tremblé sur ses fondations : un mec mentalement dérangé a tenu des propos de mec mentalement dérangé !

Quelques dizaines de milliers de gens de plus dans la misère, franchement, à côté de ça, on n’en a rien à foutre ! Qui je suis, franchement, pour espérer qu’un jour, quelqu’un se lèvera et hurlera contre un truc pareil ? Qui je suis pour penser qu’un truc pareil mériterait bien un bon petit scandale dans la presse, alors qu’on a la chance d’avoir au parlement un pauvre malade qui a urgemment besoin des meilleurs soins psychiatriques ? Hein ?

6 Réponses to “Tout le monde se lève”

  1. Jean Jauraissu said

    Eh oui…

  2. SciencetConscience said

    Bien, comme d’habitude,quoi. Plus de 35 ans que cela dure….Maertens-Gol, Dehaene, etc…

    Ou alors pour voter le Traité d’Austérité permanente, aussi…

    Mes impôts et cotisations sociales ne baissent pas.
    Mais…
    Ou encore pour bâcler et signer à toute vitesse des tas de mesures authentiquement monstrueuses, telles la diminution des pensions de retraite des… handicapés (leurs obligations de travailler aussi), la chasse aux mendiants, l’expulsion de réfugiés de guerre, le renvoi vers le marché noir du travail sous féodalité et bon vouloir du maître, le recul des prestations de soins de santé, la « vente-location » de lits-places d’hôpitaux réservés au assurances p r i v é e s des Pays-Bas (qu’on ne peut occuper même si vides, hop, je vous remballe, il faut garantir la place) , et encore une du « socialiste » (c’est pour rire, gamin! reviens!) Magnette qui en 4ème vitesse avant de cesser d’être Ministre pour devenir chasseur communal de pauvres, signa la suppression de la gratuité d’accès des handicapés aux musées.., et des dizaines d’autres, attaquant les personnes âgées, les faibles, les malades, etc, etc, etc…

    Répugnant….
    Et en plus, toutes ces mesures ne rapportent pas grand chose. Si ce n’est de satisfaire des pulsions sadiques.

    C’est donc bien une politique de droite dure menée par… des « socialistes »! Un vrai bain de sang social inepte, cynique et totalement inefficace de surcroît.
    Révoltant!

    Citons les Résistants allemands de
    La Rose blanche (en allemand Die Weiße Rose)
    Le cinquième tract, intitulé « Appel à tous les Allemands », est rédigé pendant l’hiver 42-43, au paroxysme de la bataille de Stalingrad. Il est distribué à des milliers d’exemplaires dans plusieurs grandes villes (Munich, Augsbourg, Stuttgart, Francfort, Salzbourg et Vienne). Le groupe a en effet des ramifications dans d’autres villes allemandes où d’autres étudiants (la jeune Traute Lafrenz par exemple) défendent les mêmes idéaux. Adoptant un ton moins littéraire que les précédents4, il constitue un appel vibrant à la conscience collective : « Prouvez par l’action que vous pensez autrement ! Déchirez le manteau d’indifférence dont vous avez recouvert votre cœur ! Décidez-vous avant qu’il ne soit trop tard… »
    Hans et Sophie Scholl, ainsi que Christoph Probst, sont jugés par le Volksgerichtshof (« Tribunal du Peuple ») présidé par Roland Freisler, venu de Berlin. Ils sont tous trois condamnés à mort

    Un appel au courage civil, Zivilcourage en allemand..

    Hans Scholl résiste jusqu’à la fin en déclarant : « Dans quelque temps, c’est vous qui serez à notre place. »

    • Jean Jauraissu said

      Aaaah le romantisme allemand…

      • SciencetConscience said

        A part ironiser et ne rien penser, si ce n’est renoncer à tout concept de nation civilisée, disqualifier la Rose Blanche en la traitant de « romantique », qu’avez-vous à dire?

        (A part onomatopées style « fatalitas » dignes des mentalités de sous-développés rampants?)

        (Le procès dure à peine trois heures. Ils sont guillotinés dans la prison de Stadelheim, près de Munich, le jour même de leur condamnation, le 22 février 19439. D’autres résistants, Alexander Schmorell, Willi Graf et le professeur Huber sont décapités quelques mois plus tard. Au total, 16 membres du réseau paient de leur vie, soit par exécution, soit par mauvais traitements dans les camps.)

        Comme vous voyez, la hache et la décapitation, c’est « hachement » « romantico-sentimental »!

        Seriez-vous inculte?Inconscient? Ou ce typique non-citoyen amoral (celui qui renonce à son devoir d’Homme) si répandu dans sa veulerie et sa lâcheté?

      • Jean Jauraissu said

        Ironiser n’est pas un crime. Sauf dans les dictatures peut-être.

        ScienceetConscience, maintenant va et meurs avec tes grands discours virtuels et tes jugements hâtifs.

      • Jean Jauraissu said

        Je me permets un dernier commentaire SetC : vous êtes si prévisibles, susceptibles et dédaigneux les sympathisants de l’extrême-gauche dès qu’on n’applaudit pas à vos discours.

        Maintenant, et pour de bon : la couronne, les 6 planches en sapin, la marche funèbre et zou !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :