Se distancier de ce dont on est loin…

juin 4, 2014

Ainsi donc, alors même qu’on ne connaît pas encore les motivations du geste (le suspect arrêté se taisant depuis son arrestation), « les Musulmans » devraient d’après certains « prendre des distances » (sic), « désapprouver » (re-sic), « se désolidariser » (rere-sic) de l’horreur commise l’autre jour au Musée Juif de Bruxelles (pour rappel, 3 morts, une personne dans un état grave) par un individu isolé.

« Prendre des distances », « désapprouver », « se désolidariser », est-ce à dire qu’ils sont proches, approuvent, sont solidaires?

De quoi? D’une boucherie perpétrée sans qu’on ne sache encore pourquoi? D’un type intégriste qui s’accuse des faits?

Je suis agnostique. Mais je suis baptisée, j’ai été élevée dans la religion catholique et je célèbre les fêtes catholiques importantes avec ma famille, y compris en allant à l’office. Je ne me sens pas proche pour autant de ce qu’on a découvert hier dans un couvent irlandais, je n’étais pas solidaire de Bush quand il prétendait faire la guerre au nom de Dieu et je n’ai jamais approuvé ni l’inquisition, ni le rejet de l’homosexualité ou de l’avortement par l’Eglise catholique.

Mieux encore: on ne m’a jamais demandé de prendre position par rapport à tout ça.

J’ai vraiment de la chance de n’être « que » catholique, parce qu’on ne m’a jamais plongée dans des injonctions paradoxales du style « Sortez du communautarisme / prenez des distances par rapport à ce catholicisme-là » (sinon quoi?).

Ce qui s’est passé le 24 mai à Bruxelles est horrible. Je ne connais personne qui ne trouve pas ça horrible. Oh, je pense que certains doivent s’en réjouir (les malades, ça existe), mais personne ni dans mes amis, ni dans mes contacts (et les deux comptent énormément de Musulmans) ne se sent proche de ces faits, de ce qu’on dit qui les motive, de cet « islam-là ».

Je ne suis pas allée manifester mon soutien aux victimes et mon indignation dans l’un des hommages organisés ici et là. Personne ne me l’a reproché. Personne ne m’a même jamais demandé si j’y étais allée. Pourtant, personne ne doute que je soutiens et m’indigne.

Des amis musulmans y sont allés et quand même ils se prennent dans la gueule des appels à la mobilisation. Il paraît qu’ils doivent marquer le coup. Se mettre tous ensemble et crier que c’est mal, pour qu' »on » arrête de penser que « les Musulmans = des intégristes ». Comme si ceux qui pensent que « Les Musulmans = des intégristes » avaient envie d’admettre que c’est faux. Comme s’ils ne le savaient pas déjà.

Si on veut mettre fin aux amalgames et lutter contre les radicalisation, on doit commencer par ne pas les entretenir. En appelant « les Musulmans » – et eux seuls – à se distancier de ce qui s’est passé, ou du moins en les appelant à le faire « plus fort » que tous les autres, on dit qu’ils en sont plus proches.

Dieu ou Allah n’ont jamais commandé les horreurs commises en leur nom. A part les intégristes, ou du moins les fragiles qu’ils manipulent, tout le monde est d’accord sur ce point (même les athées).

C’est contre les fragilités qu’on doit lutter si on veut vraiment mettre fin aux radicalisations. Ce n’est pas en « communautarisant » encore une fois une problématique pour ensuite déplorer le communautarisme qu’on le fera.

Et dans les circonstances actuelles, tandis que certains font des voix en tapant « de l’étranger » et « du musulman » pour le plus grand plaisir de médias en mal de clics, c’est aussi – et peut-être surtout – dans nos propres discours qu’un grand ménage s’impose.

10 Réponses to “Se distancier de ce dont on est loin…”

  1. Nicolas said

    « Prendre des distances », « désapprouver », « se désolidariser », est-ce à dire qu’ils sont proches, approuvent, sont solidaires? versus Quand le MR ne dit mot, il consent. Bonnet blanc et blanc bonnet 🙂

  2. Jean Jauraissu said

    Nicolas, bienvenu !

  3. Jean Jauraissu said

    Sinon, Anne, pour changer de sujet (un peu de légèreté que diable !), vous avez un pronostic pour la Coupe du Monde de football ?

    • Jean Jauraissu said

      Anne ne prend plus la peine de répondre à ses fidèles lecteurs. Par contre qui croise-t-on avec une vareuse des Diables Rouges ce mardi dans La Louvière ? Clope au bec et canette De Cara dans une main ? Je vous le demande !

  4. […] dignes de ce nom (sauf peut-être ceux qu’on abreuve de journalisme indigne de ce nom). J’ai déjà écrit ce que je pensais de cet appel systématique quand il s’agit de faits revendiqués par des gens qui se prétendent […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :