Des charognards

juin 19, 2014

Un gamin de 16 ans a été tabassé et laissé pour mort l’autre jour en France. Massacré par Monsieur tout le monde, une bande de citoyens surexcités et persuadés qu’il était coupable de vol.

Après tout, c’est un Rom et il a des antécédents.

Voilà. Un ado qu’on soupçonne de vol a bien mérité qu’on le bastonne à mort. C’est comme ça de nos jours, il faut comprendre, dit le maire, les gens en ont marre. Ils ont bien fait, disent les forums des médias, les Roms sont nés pour voler.

Là-dessus, quelques jours plus tard, aujourd’hui, un journal anglais publie la photo du gamin tabassé. Une photo atroce. En titrant « La photo qui va choquer la France ». En France, le Parquet a appelé à ne pas publier la photo. On ne publie pas la photo d’une victime sans son autorisation. On ne publie pas une photo d’un gamin sans l’autorisation de ses parents.

C’est comme ça chez nous aussi. Seulement chez nous, on a publié la photo. Des journaux, des quidams, vous peut-être. Chez nous, on ne s’encombre pas de considérations légales, déontologiques ou morales. Chez nous, on publie, on livre même en pâture à un lectorat très pressé de baver sa haine et d’applaudir le massacre, sans modérer, bien sûr et on dit que tout le monde l’a fait. Qu’on montre bien des photos de guerres. On parle de droit à l’information et de conscientisation des gens. On se fera peut-être taper sur les doigts par le Conseil de déontologie journalistique, mais on s’en tape, ce n’est pas la première fois non plus et ce n’est pas contraignant.

Voilà.

Demain, on fera comme d’habitude. On parlera d’autre chose, mais certainement pas des Roms, on ne l’a jamais fait sauf quand ils avaient la gale.

On ne parlera pas non plus de la Justice, qu’on ne peut pas faire soi-même. On ne dira pas que soupçonner quelqu’un ne fait pas de lui un coupable. Que même à un coupable, on ne fait pas ça. On ne modérera pas les appels à la haine, les menaces de coups, les « pendez-les par les couilles » et autres « qu’on leur fasse la même chose » quand on excitera son lectorat avec un fait divers. On ne racontera pas les Roms. On ne l’a jamais fait.

Demain, on continuera à plonger tout le monde dans une misère intellectuelle crasse, à pousser tout le monde à haïr son prochain, à dire à tout le monde qu’on est dans la merde sans jamais désigner les vrais coupables. Comme on l’a toujours fait.

Et quand un autre gamin se fera tabasser, peut-être à mort cette fois, on ira vite voler des photos pour dire qu’elles sont atroces quand on les publiera.

3 Réponses to “Des charognards”

  1. Renaud said

    La photo d’un jeune tabassé parce qu’il est soupçonné de vol, face au lynchage médiatique de ce petit idiot sans cervelle qui répond au nom de Kuba Konicki. Le peuple Polonais remercie ce dernier, les flots de haine se déversent déjà sur la Pologne. Pour certains, un petit moustachu teigneux a mal fait son boulot. Comme quoi, un rien peut encore enflammer l' »Europe ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :