Pas de traitement chez nous? Euthanasions!

septembre 15, 2014

(Etant donné que ce billet est partagé par des gens dont je ne partage pas le combat, je précise qu’il n’est en rien un plaidoyer contre l’euthanasie)

Frank Van Den Bleeken est un homme d’une cinquantaine d’années interné il y a bientôt 30 ans après avoir violé plusieurs fois et tué une étudiante.

L’homme, conscient de la gravité de sa maladie mentale et craignant de récidiver en cas de libération, a il y a des années réclamé l’euthanasie, mais la chose lui a été refusée tant que toutes les pistes thérapeutiques ne seraient pas épuisées. Or il existe une piste thérapeutique, puisqu’un établissement néerlandais est spécialisé dans ce genre de cas.

Frank Van Den Bleeken a donc demandé en référé soit son transfert dans cette clinique spécialisée aux Pays-Bas, soit l’euthanasie. Le Tribunal a déclaré la Ministre de la Justice incompétente pour statuer sur un transfert vers les Pays-Bas et la demande d’euthanasie devait encore être examinée lundi dernier.

Entretemps, un accord entre le SPF Justice et l’avocat de l’intéressé a été conclu et Frank Van Den Bleeken sera euthanasié dans les prochains jours.

L’histoire ne nous dit pas à quel titre le Ministre de la Justice, incompétent pour décider d’une extradition vers un établissement spécialisé, l’est pour décider de l’euthanasie d’une personne.

Ce qu’elle nous dit par contre, c’est que dans notre pays, on préfère envoyer un homme à la mort qu’à l’étranger.

C’est sûr que c’est moins compliqué. Et ça fait beaucoup moins de tracasseries administratives. En plus on ne sait jamais, hein, à ce rythme, tous les détenus vont demander leur extradition au soleil!

Et puis arrêtons le politiquementcorrectbobogauchiste de la bienpensancejudéomaçonnique: ce n’est pas un homme, c’est un monstre. D’ailleurs, il le dit lui-même.

Lire aussi: http://www.revuenouvelle.be/blog/anatheme/2014/09/15/euthanasions/

2 Réponses to “Pas de traitement chez nous? Euthanasions!”

  1. ConscienceScience said

    TRES Prévisible dérive.
    Seulement, on la ferme car l’on est AUTOMATIQUEMENT assimilé aux contre et conservateurs.
    Une des fonctions du journalisme est bien la polarisation et non le savoir ou la réflexion. Pour ou contre.
    Une façon d’intimer l’ordre de se taire. Propagande et déviation. L’opinion est le CONTRAIRE de la connaissance

    La Belgique a cessé d’être une nation civilisée depuis des années (paradis fiscal pour rentiers millionnaires fraudeurs massifs, et chasse aux chômeurs, chasse au sdf, chasse aux coûteux, etc, système d’enseignement DÉLIBÉRÉMENT en-dessous de tout, médias audiovisuels DÉLIBÉREMENT en-dessous de tout, etc…) et cela est pourtant v i s i b l e pour un cerveau normalement éveillé.

    L’étrange campagne médiatique à coups de storytelling heureux -on-euthanasie-dans-la-joie, fut très douteuse.

    Le précédent d’une personne totalement déboussolée sur son identité en raison de l’extrême maltraitance dont elle avait fait l’objet en famille (SANS SECOURS de PERSONNE ni RIEN) et dont les médecins divers ont exploité le désarroi grave dans lequel elle était l o g i q u e m e n t plongée, après l’avoir exploité à fond sur tous les plans (changement de sexe, opérations inutiles sans traitement psychiatrique préalable ni recours en justice contre sa mère sacrée perverse haineuse en LIBERTÉ) (autre maltraitance médicale s’ajoutant à la maltraitance familiale de toute sa vie) sous l’indifférence totale de tous,ET AVEC MEDIAS FAISANT LA PUBLICITE HEUREUSE de médecins exploiteurs, lui ont offert comme solution, l’euthanasie. Isolée,maltraitée et exploitée. Voilà la Belgique. Il n’y aurait donc aucune limite au profit…

    Tout cela révélait l’intention de l’Etat ou instances diverses de NE PAS SOIGNER ni AIDER les gens (TOUT y révèle le RENONCEMENT volontaire de la Belgique à soigner, éduquer et traiter les gens comme une NATION CIVILISEE NORMALE le fait)

    Et toute propagande à coups d’avant-gardisme (ce n’est pas un argument rationnel), de fausse liberté (pas un argument non plus), etc… en soi révèle bien ce dont il s’agit. Ponérologie totale.

    Certains groupes militent à présent pour l’euthanasie SANS autorisation ni consentement.

    Comment s’appelle un régime qui euthanasie au lieu de soigner, aider ou assister, dites-moi?

    Retournez vers le savoir, la connaissance et vos livres d’histoire.
    Le nom de ce genre de régime y figure en bonne place.

  2. ConscienceScience said

    Voilà. UN SEUL commentaire, le mien.

    Révélateur tout ça.

    Le belge ne doit pas être dérangé. Ne pas avoir de conscience des enjeux. Surtout pas.

    Tout est dit sur l’état moral …
    Ceux qui ont les moyens doivent quitter un pays où la population ne PERÇOIT MEME plus les questions. Ou s’en contre-fiche.

    NE PAS DÉRANGER. MOI PAS P E R C E V O I R de quoi il retourne. MOI COUCHÉ.
    Celui qui peut, dégage de ce pays. Une telle absence de réflexion, se vautrer dans la f a c i l i t é du prêt-à-mourir est plus qu’inquiétant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :