Je pleure parce qu’ils étaient libres

janvier 8, 2015

Depuis hier, j’ai les larmes au bord des yeux. Ca ne m’arrive que très rarement. Beaucoup de choses me touchent mais peu m’atteignent comme celle-là.

J’ai pensé à l’horreur des faits, à ces 12 personnes tuées, et j’étais comme hébétée. J’ai pensé à l’islamophobie qui n’attend que ça et j’étais horrifiée. J’ai pensé à nos dirigeants et j’étais en colère.

Je ne suis pas Charlie. J’ai critiqué Charlie. Mais Charlie était libre. Libre comme plus personne ou presque. Libre de publicité, libre face aux menaces, libre comme on nous interdit de l’être quand on veut dire qu’une société qui rejette l’autre, le faible, l’étranger, le différent ne peut que devenir violente. Et à chaque fois que les faits le confirment, elle rejette davantage.

Je pleure parce qu’ils étaient libres.

bis

Photo: Bernard Fasol

3 Réponses to “Je pleure parce qu’ils étaient libres”

  1. Lambert Nathalie said

    Merci Anne!

    Ce matin j’étais agacée, saoulée car plus ou moins 90% de mes contacts FB affichaient : » JE SUIS CHARLIE ».
    J’ai commencé à écrire une lettre ouverte assez virulente voire méchante.
    En leur demandant: » connaissez- vous cet hebdo? L’avez-vous acheté? Quelles illustrations avez- vous appréciées? Lesquelles vous ont choquées? ».
    Car excepté quelques potes journalistes je suis persuadée que la plupart ne connaissait rien de cet hebdo.

    Mais ton article ( court pour une fois?😀) leur a répondu .

    Car être CHARLIE, c’est en effet, être libre, indépendant, courageux…
    Peu importe que la plupart de ces pseudo CHARLIE n’a jamais acheté cet hebdo.
    Ce qui compte c’est que nous restons unis face à la violence.

    Bonne journée

    Nathalie qui s’est permise de publier ton article sur FB.

    Envoyé de mon iPhone

    >

  2. Chantal Godfroid. said

    En tuant les travailleurs de Charlie Hebdo, c’est notre liberté à tous qu’on a voulu tué, même ceux qui n’ont jamais lu ce journal ont compris ce message.

  3. Chantal Godfroid. said

    tuer, pardon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :