Médias: lettre ouverte aux annonceurs

août 29, 2015

Chers annonceurs,

Vous le savez, notre pays et l’Europe vivent aujourd’hui ce que l’on appelle une « crise migratoire » sans précédent. Des milliers de réfugiés affluent chez nous pour avoir la vie sauve, en la perdant parfois.

Tous les médias abordent ce phénomène et la plupart d’entre eux le font en laissant sans lui répondre leur lectorat s’exprimer sous leurs articles, que ce soit sur leur site, sur les réseaux sociaux ou sur les deux.

Ces commentaires sont pour la plupart d’une violence incroyable. Totalement décomplexés, des gens vont jusqu’à y proférer ouvertement des propos racistes, des appels à la haine et au crime comme ceux que vous pourrez lire sur cette page Facebook. Nous avons ainsi pu voir partout des gens se réjouir de la mort de 71 personnes dans un camion-frigo et en réclamer davantage. Nous avons vu dans Le Soir quelqu’un réclamer des camps où l’on stériliserait les réfugiés.

Sudpresse, la DH, Vivacité, Le Soir, Le Vif… font ainsi le lit d’une extrême-droite qui n’attendait que ça pour étendre davantage son pouvoir, parfois même au détriment de toute rigueur journalistique, comme ici dans la DH (du 27 août 2015, mise à jour le 28) :

DH merde

Vous conviendrez avec nous que quelle que soit la taille de l’échantillon des Belges sondés (en l’occurrence 2000 personnes) et la qualité du sondage, les résultats ne permettent en aucun cas de conclure pour la totalité d’une population, d’autant qu’ici, on parle de 72% des Belges sondés.

Par ailleurs, les articles précités sont partagés par des internautes sur des pages créées de toute pièce pour qu’y soient proférés d’autres propos racistes et appels à la haine.

Aujourd’hui, on peut affirmer sans crainte aucune de se tromper que certains de vos supports promotionnels sont à l’origine d’un déferlement de haine sans précédent chez nous, où nous avons pourtant tous appris à dire « plus jamais ça » sur les bancs de l’école.

Vous nous répondrez peut-être que vous faites votre boulot et qu’à chacun le sien et vous aurez raison. Vous n’êtes pas mandatés pour éduquer vos prospects, vous essayez de leur vendre un produit et pour ce faire, vous ciblez des médias qui s’adressent à eux, de préférence avec efficacité. Il nous semble cependant nécessaire de relever que les arguments qui vous sont avancés par ces médias pour vous convaincre de leur efficacité (en l’occurrence le trafic sur leur page), imparables d’un point de vue marketing, sont inacceptables, parce que rendus possibles grâce à une surenchère de haine dont nous ne voulons pas.

Aucun sondage ne vous le dira dans l’un de vos supports, mais nous sommes la majorité. Une majorité souvent silencieuse face à tant de haine, mais une majorité qui consomme également et dont une partie a décidé de ne plus encourager des propos dont nos livres d’Histoire nous ont appris à quoi ils pouvaient mener.

Nous aimerions que vous réagissiez. Nous voudrions que vous nous disiez que vous faites partie de ceux qui rejettent le racisme et la haine, de ceux qui attendent des médias qu’ils les informent, de ceux qui n’aiment pas figurer aux côtés de propos qui font mal à l’humanité toute entière.

Nous aimerions qu’avec nous, vous réclamiez des comptes à des supports marketing qui n’existeraient plus sans vous. Que vous leur demandiez quelle est leur politique en la matière et que vous exigiez d’eux qu’ils la revoient.

Vos réponses seront attendues et publiées sur la page, afin de permettre à chacun d’en prendre acte et de faire ses choix de consommateur en toute transparence.

41 Réponses to “Médias: lettre ouverte aux annonceurs”

  1. 1. Il faut faire « pression » sur les journaux et magazines pour une meilleure modération des commentaires sur leurs sites internet, blogs ainsi que sur leurs pages et groupes, sur les réseaux sociaux !

    2. Il faut que nous nous exprimions aussi ouvertement et aussi souvent que les racistes, populistes, xénophobes, sexistes, islamophobes, antisémites, homophobes et autres extrémistes, pour :

    a) qu’ils se rendent compte qu’ils ne sont pas seuls, qu’ils ne sont pas majoritaire et qu’ils ne représentent qu’une minorité !

    b) que les lecteurs qui lisent sans commenter puissent également lire nos arguments et ainsi ne pas se laisser avoir par les extrémistes qui semblent avoir le monopole de la liberté d’expression.

    c) que ceux qui sont peu instruits, peu informés ou mal informés puissent connaitre et apprendre d’autres informations et d’autres perceptions de la situation. (Éducation populaire)

    3. Il faut signaler les pages, groupes, publications et commentaires haineux en masse à FB, Google, YouTube, etc. ! Tant qu’on le fait individuellement, ces services ne nous prendront pas au sérieux ! Par contre, si nous sommes nombreux à signaler le même contenu au même moment, ils vont devoir réagir autrement !!!

    4. Transmettre systématiquement au parquer toute publication où l’incitation au crime, au meurtre, au suicide, à la haine ou à la violence est claire et explicite !!!

  2. raannemari said

    Là il s’agit de la France, mais le nom du pays est, malheureusement, interchangeable : https://rannemarie.wordpress.com/2015/08/25/85-millions-de-refugies-touristiques-accueillis-en-france-avec-le-sourire/

  3. Jean-François De Look said

    Si l’Europe ne veut pas les migrants, elle n’avait pas à aller déclencher la guerre dans leurs pays !
    Et le Belges, que penseriez-vous, si en 1940-45 on aurait interdit la migration vers d’autre pays et laisser tué les civils ? Vous ne serriez peut-être pas de ce monde, car vos grand parent auraient été abattus !

  4. Delphine said

    Malheureusement, on sait ce qui est vendeur et la presse est libre en Belgique.. Mais les journalistes doivent se montrer éthiques: en agitant les lecteurs autour de ce sujet, on ne peut pas agir correctement, ni les politiques, ni les citoyens. De plus, ils laissent trop de place à la haine, la peur, le racisme, ce qui place les limites légales de la liberté d’expression. Il est en effet temps de prendre nos responsabilités en tant que pays riches et surtout en tant qu’humains. il faut dire non à la haine, en titres comme en commentaires.

  5. […] Lowenthal a de son côté lancé un appel aux annonceurs pour qu’ils cessent de payer de la publicité chez les médias qui font la […]

  6. Annelore said

    Je suis bibliothécaire, je bosse en salle des périodiques. Je fais ce que je peux pour promouvoir une autre presse, un autre discours transmis par des journalistes courageux qui essaient de faire leur métier en respectant la déontologie et des valeurs humanistes. Je suis écœurée par la presse mainstream citée ici. Elle est incontournable et abjecte. Elle incite à la haine, racle le fond du caniveau : entre les mensonges sur l’opinion des belges et les fonds de plats réchauffés de l’affaire Dutroux, où laisse-t-elle une place à l’analyse objective ?

  7. Alex Duval said

    Vous n’êtes pas une majorité… Sinon le PTB serait au pouvoir à la place du MR ou de la NVA. Et au fait, 2.000 personnes, c’est un échantillon tout à fait acceptable pour un sondage !

    La liberté d’expression, ce n’est pas uniquement valable pour les idées qui vous arrangent. Ne vous en déplaise, il est tout à fait légal de vouloir une immigration plus contrôlée.

    • Stalmans adeline said

      La liberté d expression s arrête quand elle touche le respect des droits de l homme. Personne n est à l abri de la pauvreté ou de la guerre. Personne n est à l abri de décisions absurdes d un gouvernement ou des autres qui pourraient balancer ton pays dans le chaos.la solidarité est la seule chose qui puisse faire tenir notre monde ensemble. Ne suis pas les autres sous prétexte que c est la majorité. Si un jour cela devient réellement la majorité, je peux te dire qu on aura droit à un beau génocide !!!! La vérité n existe pas. Seulement les généralités !

      • Alex Duval said

        N’importe quoi, Adeline… Quand je me promène à Bruxelles, je n’ai vraiment pas l’impression que notre pays se soit montré frileux dans l’accueil des populations étrangères… Bien au contraire ! On a accueilli notre part… Et on continuera à le faire… dans la mesure de nos possibilités. Ni plus, ni moins.

    • annelowenthal said

      Je ne suis pas au PTB. Et je connais des gens de tous les partis, y compris au MR et même à la NVA, qui pensent que ces appels à la haine et à la mort d’êtres humains sont immondes. Assumez donc vos responsabilités et cessez de vouloir mettre dans des cases pour vous donner bonne conscience.

  8. Alex Duval said

    Je soupçonne certains, à la gauche de la gauche, de voir en cette crise migratoire une formidable occasion de renverser le capitalisme et de prendre le pouvoir.

    Ces réfugiés qui arrivent par dizaines de milliers, vont-ils voter MR, NVA ou OpenVLD ? J’en doute !

    Dès leur arrivée, ils rentrent en contact, inévitablement, avec des membres du PTB… qui vont les aiguiller, les aider, peut-être… Mais aussi, in fine, leur dire comment bien voter !

    • Anita Descheemaeker said

      et cette façon de voir les choses donne le droit aux autres de vouloir a mort des réfugiés et tout autre atrocité ??? Les valeurs se perdent définitivement ….

    • annelowenthal said

      Il ne tient qu’aux autres de les aider…
      Ceci dit, vos soupçons sont d’une bêtise assez impressionnante. Je ne pense pas que la gauche de la gauche soit pour quelque chose dans la tournure que prend la conjoncture internationale.

  9. Ced Sleetsaw said

    Alex Duval,

    vous soupçonnez, vous condamnez, parce que le monde autour de vous ne corresponds pas à votre vision?

    Votre vision n’est et ne sera jamais la réalité, L’humanité à créé les flux de migrations, la mondialisations,… les conflits font en sorte qu’aucuns murs, qu’aucune arme et aucun parti politique ne pourra jamais stopper, vous êtes né dans du cotton et vous râlez à l’idée de devoir partager, alors que vous ne ‘lavez pas créé vous même?

    La seule fierté que vous devez avoir Monsieur Duval c’est d’être né du bon coté de la frontière.

    …Bravo…

    Vous êtes la preuve que la pauvreté n’est pas que financière.

  10. Aron said

    Donner des leçons d’humanité aux gens quand on est membre d’un parti où l’on retrouve des suppôts du stalinisme, de Mao, des adorateurs de Pol Pot et de Khieu Samphân, des zélés défenseurs de Ceaucescu, des nervis du Hamas et de Bachar el-Assad..Il faut quand même oser…

    • annelowenthal said

      Je ne suis membre d’aucun parti mais j’adore votre commentaire!🙂 Il est fabuleux, vraiment, du genre de ceux qu’on encadre pour se rassurer de temps quand on en a marre de ce qu’on lit en se disant que certains ne vont vraiment pas bien🙂

      • Aron said

        Ah bon…Signalez moi donc alors où j’ai pu commettre une erreur à propos de ce sympathique parti…🙂
        A part cela, j’ai rencontré peu de personne qui aient écrit dans le journal Solidaire et qui n’ait pas été au moins un « compagnon de route ».

  11. Jérémie said

    Nous vivons dans un pays pétri de privilèges, l’un d’eux est de pouvoir vivre en paix avec son voisin sans risquer de recevoir un obus sur la tronche. Personnellement, je trouve humain d’accueillir les personnes qui ont besoin d’un nouveau foyer. Après tout, le sol sur lequel nous vivons nous accueille tout autant, alors pourquoi n’accueillerait-elle pas d’autres? Le heurt se produit lorsque le taux de migration dépasse les possibilités d’accueil du pays. Dans les critères d’accueil, on pourrait citer la place prévue dans les centres de réfugiés, leur insertion dans la société, la présence ou l’absence de moyens mis en place pour accueillir les voyageurs. Quel terme moins péjoratif.

    Ah oui, nous râlons aussi lorsque nous vivons quelque chose qui nous dérange, ainsi, il se peut que des personnes dérangées par ce qu’elles vivent ou ce qu’elles voient fulminent. Mauvaises expériences? La peur de la différence ? Du changement ? La pauvreté peut-être un terreau fertile pour la graine de la violence, n’y a-t-il pas là amalgame ?

    Je suis pour que nous accueillions un maximum de personnes avec respect et dignité. J’espère que des organismes s’y emploient avec efficacité.

    • Alex Duval said

      En avons-nous les moyens ?

      Il manque des places dans les écoles… Dans les prisons, on entasse 4 ou 5 détenus dans 10 m2… Nous avons le pays le plus embouteillé d’Europe… Des problèmes pour garantir un approvisionnement en électricité… Ah oui et ce soir, des centaines de sans-abris vont dormir dehors… Ça ressemble fort à un pays saturé et qui manque de moyens pour assurer les besoins basiques de sa population.

      • annelowenthal said

        Axel, des moyens, on en a. Et ce n’est pas en privant les uns qu’on donnera aux autres. Maintenant, si vous voulez venir en aide aux sans-abris, je peux vous inviter à être bénévole avec moi dans une association🙂 mais les gens comme vous, on ne les y voit jamais.

  12. Alex Duval said

    Un truc marrant… Tapez « La conne du PTB » dans Google… et descendez un peu la page…😉 Sans rancune, Anne. Si vous n’êtes ni conne, ni du PTB, alors Google se trompe lourdement sur votre compte !😉 Remarquez que « La fille du PTB » ne donne rien.

    • J’suis pas au fait des finesses des élections… mais par contre, j’ai tapé « la conne du PTB ». Pour me faire une idée.
      Et j’ai vu la page, l’article… et je l’ai lu. Jusqu’au bout.

      Voici les extraits que j’ai décidé d’en copier… pour vous inviter à le lire vous aussi jusqu’au bout avant de répondre…

      Peut-être certains auront des explications. Peut-être Anne aussi (si elle trouve que ça vaut la peine de réagir à ceux qui pensent avoir trouvé la vérité???…)

      Donc, voici :

      « Est-ce que les gens vont comprendre que « candidat d’ouverture » ne veut pas dire « membre du parti »? »

      « Et puisque j’ai faim de cohérence, il faut que je sois conséquente. Que je m’engage moi aussi. Au risque de me voir coller des étiquettes sur le dos. Au risque de devoir me défendre d’amitié avec des symboles dont je ne connais à peu près rien. Avec des gens qui, quelles que soient leurs affinités politiques défendent, hic et nunc et sans crainte de parler, des valeurs qui m’animent. »

      • Aron said

        Point de fausse pudeur… Je doute fortement qu’Anne Lowenthal ignorait à qui elle avait affaire. C’est-à-dire, rappelons-le, les tenants d’une idéologie utopique et surtout meurtrière qui ont toujours soutenus aveuglement les pires tyrans de la gauche. En se présentant sur une de leur liste, elle leur a apporté purement et simplement sa caution…Détail intéressant, elle vient justement du même milieu que feu Ludo Martens, l’ancien président du PTB. qui voyait en Jésus un grand révolutionnaire (il pensait sans doute au Che) et qui a surtout pondu, il y a quelques années, un ouvrage destiné à réhabiliter le « petit père des peuples ».

      • annelowenthal said

        Allez donc délirer ailleurs. On peut reprocher beaucoup de choses au PTB, mais certainement pas d’avoir créé le système qui a permis ça.

      • annelowenthal said

        Euh, y a une page « la conne du PTB »?🙂

    • annelowenthal said

      Je ne savais pas que google avait un cerveau… apparemment, vous non, ou en tout cas aucun esprit critique.😉

      • Faire une recherche sur « conne du ptb » amène bien Google à faire des propositions, mais à y regarder de plus près, il semble que le cerveau de google ne soit pas si développé, vu qu’il confond le mot « conne » avec le mot « connais »😀

  13. Charles said

    A chacun d’analyser la société ,les médias et les parti politiques sans se laisser influencer par ces derniers et certainement sans se laisser influencer par n’importe quel internaute ou forum de discussion.De quel droit vous permettez vous de juger qui que ce soit,de toute manière ,l’avenir nous dira qui a raison ou tort.

  14. je suis charlie said

    houla.. pfff. que de bon petit partisans, mais de quoi au juste ?
    vous donner votre sang ?
    vous avez votre carte de donneurs d organes ?
    vous avez participer aux dons pour l Ethiopie ?
    vous vous arrêtez pour donnez à manger à un sdf ?
    peut être que vous lui offrez de vieux vêtements ?
    un don 1 fois l an pour une association caritative ?
    vous aidez votre vielle voisine a faire le jardin ?
    adopter dans un refuge ?
    aidez une personne a porter ses courses jusqu a sa voiture ?
    laissez votre place dans un bus, tram, train ?
    laissez passer une personne devant vous dans une file ?
    ………….etc ……
    réfléchissez bien et expliquez moi votre oxymore …
    maintenant parlez moi de votre empathie…

    je suis Charlie

    • annelowenthal said

      Ce que chacun fait à titre personnel est hors-sujet ici. On parle des médias, de leur rôle et des conséquences de leurs politiques et on peut très bien avoir un avis là-dessus sans bouger le cul de son fauteuil.

      Etre Charlie ne veut pas dire « pouvoir imposer sa parole aux autres ». Ca veut dire pouvoir la prendre. Personne n’est obligé de subir les propos racistes, même si tout le monde a le droit de les tenir (sans toutefois dépasser les limites légales).

      • je suis charlie said

        C est justement ce que je veux démontrer.
        le droit à la réflexion par les médias …et non croire aveuglément par ce que (vu à la télé).
        Pourquoi
        Vous qui critiquée ces médias mais lès utilisées pour votre propagande..
        Et je vous rappel que être Charlie c est aussi le droit a s exprimer

      • annelowenthal said

        Le droit de s’exprimer, vous l’avez. Il ne m’oblige pas à vous écouter.

  15. Alex Duval said

    Tout de suite, quand on n’est pas d’accord avec une immigration totale et incontrôlée, on devient un égoïste au mieux… Un facho au pire !

    Moi, je suis en phase avec les dernières propositions européennes. Accueil des réfugiés aux frontières de l’union. Tri entre les migrants économiques et les réfugiés. Ensuite, installation des réfugiés dans toute l’Europe selon des critères bien précis (taille du pays, PIB, chômage, densité de population, etc.)

    Mais en bref, c’est pas aux migrants à choisir où ils vont s’installer…

    Anne, vous qui pensez que l’immigration est une chance, vous devriez être d’accord avec moi. Pourquoi priver les pays du sud de l’Europe de cette bénédiction ?

    • Robert said

      Alex,

      J’ai lu vos commentaires avec intérêt et je partage votre opinion. Mais sachez qu’ici vous êtes chez des extrémistes et, comme chacun sait, tout ce qui est excessif est insignifiant… Pour en revenir avec le début de votre intervention : en effet, 2000 personnes sondées est un échantillon suffisant mais vu que les résultats ne vont pas dans le bon sens, on va dire le contraire ou sous-entendre que ces 72 % ont besoin d’être rééduqués (Raphaël Leroy)..

    • annelowenthal said

      Ah bon, quelqu’un prive les pays d’Europe de cette bénédiction? Et sinon, vous n’avez plus d’amis, que vous venez troller mon blog?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :