Et pourtant, ils mentent

juin 20, 2017

Les affaires qui occupent l’actualité depuis quelques semaines en Belgique ont déchaîné les médias et les gens comme moi, puisque les gens comme moi sautent sur toutes les balles médiatiques (puisque je m’attache à en donner une lecture critique et à donner à ce dont elles parlent une lecture différente, qui vaut ce qu’elle vaut puisqu’elle est subjective, mais surtout, différente).

Toutes ces affaires sont très graves. Au-delà du pognon gaspillé/détourné/démesuré, il s’agit chaque fois de gens qui ont demandé à nous représenter, qui ont voulu nous diriger, qui DOIVENT se montrer exemplaires, qui passent leur temps à nous dire ce qui est bon pour nous et à culpabiliser ceux qui, volontairement ou – surtout -involontairement sont hors des marges de plus en plus serrées qu’ils posent « pour » nous et qui, depuis des années, des années et des années, ont installé – et se sont installés dans – un système qui fait tout le contraire.

Hier, voilà que le CDH, aux mêmes affaires depuis autant d’années, déboule, se dit dégoûté par son sempiternel partenaire PS, demande à son autre sempiternel partenaire MR, à Ecolo et à DéFi de constituer avec lui de nouvelles majorités (notons au passage que si le MR est clairement et évidemment enthousiaste – même s’il tente assez lamentablement d’avoir l’air mesuré – DéFi dit presque oui et Ecolo déclare que changer les têtes sans changer les pratiques n’est pas la solution et qu’il faut assainir les structures).

Chant du cygne, CETA, prochaines élections, on sait tous, les médias savent et le CDH sait qu’on sait, que ce n’est pas pour les raisons invoquées : ce n’est pas par dégoût du PS, dont la mainmise douteuse sur le secteur social bruxellois ne date pas d’hier et n’a pas été découverte hier et qui n’est certainement pas pire que le MR et son Kazakhgate. Ce n’est pas pour « les gens ». Ce n’est pas non plus pour « les sdf » (tout ce petit monde se fout des sdf depuis à peu près toujours). Ce n’est pas pour plus d’éthique en politique (si, pour ne prendre que cet exemple, le cumul des mandats causait le moindre scrupule à ces gens, il n’existerait plus depuis très longtemps). Ce n’est pas pour que les dossiers avancent (au contraire, là, bien des dossiers vont être retardés, bloqués, et bien des asbl et institutions vont se retrouver dans une fichue merde. Ca commence déjà).

Le CDH sait qu’il ment. Les médias savent que le CDH ment. Nous savons que le CDH ment. Tout comme nous savons tous que le PS ment et que le MR ment. Ils savent qu’on sait qu’ils mentent. Et pourtant, ils mentent. Et on les invite à venir mentir dans les médias. Et ils font la Une des médias avec leurs mensonges. Et nous, on commente leurs mensonges en disant que ce sont des mensonges. Et on se perd en conjectures sur les vraies raisons, alors qu’on connaît tous les vraies raisons : continuer à exister, de préférence au pouvoir.

Ce matin, j’ai eu une idée qui ne sera jamais suivie : cessons de nous nourrir de ce cirque qui ne sert que ces gens. Cessons de leur offrir des tribunes. Voyons un peu comment se démerde un parti/une personne au (assoiffée de) pouvoir quand elle ne peut plus l’exercer (le conquérir) à coups de slogans et de mensonges dans les médias (y compris sociaux). Et profitons de ce moment de grâce pour occuper le silence avec des initiatives/alternatives citoyennes qui, chaque jour, font le job. À petite échelle, à grande échelle, discrètement le plus souvent, sans moyens autres qu’humains la plupart du temps, avec plus ou moins d’efficacité mais en tout cas en exerçant un rôle fondamental : celui de nous montrer que les choses ne sont pas immuables, que les faire autrement est possible et qu’on a tous un certain pouvoir, même sur un système de plus en plus sévère avec ceux qui n’y adhèrent pas (que ce soit ou non leur choix).

Alors voilà, c’est peut-être un peu con vu de chez vous, mais j’ai toujours tenu à être aussi cohérente que possible et donc je vais continuer, jusque jeudi (c’est plus ou moins à ce moment-là que j’estime la fin du buzz CDH), à vous balancer des initiatives/alternatives citoyennes sur mon profil facebook. Je vous invite à faire de même, chez vous ou chez moi, si vous préférez. Ensuite, je compilerai le tout ici, pour que vous puissiez continuer à les encourager.

Publicités

Une Réponse to “Et pourtant, ils mentent”

  1. Merci Anne ! Cette lecture est encourageante et incite à la réflexion.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :