« Cologne » et les faits

janvier 10, 2016

J’ai jusqu’ici refusé d’évoquer les événements de Cologne, parce que jusqu’ici, on n’a aucune information correcte en Belgique sur ce qui s’est passé, sur ce qu’on peut affirmer et sur les sources des « infos » (notez les guillemets) qui circulent. Mais comme les seuls à les brandir quand même, à part des médias qui se contentent de dépêches, ce sont des gens d’extrême-droite ou qui véhiculent, même sans le savoir, des idées d’extrême-droite, je me suis penchée sur ce dossier, en commençant par relever quelques énormités :

– Certains parlent de plus de 1000 agressions sexuelles commises le 31 décembre, des sites d’extrême-droite précisant même « dans les centres d’asile » : il y aurait eu, d’après la commission spéciale allemande, 379 plaintes concernant des agressions commises le 31 décembre à Cologne (ndla: 516 ce jour) Toutefois, des plaintes ont été également enregistrées dans d’autres villes, notamment à Hambourg et à Francfort. Ces plaintes concernent des vols et des violences physiques. A Cologne, ces agressions ont été commises à la faveur de festivités, du feu d’artifice et de l’afflux de touristes pour le réveillon près de la gare.

– Il s’agit principalement de vols à la tire et de vols par la ruse : des gens se sont fait piquer leur portefeuille, leur smarthpone, etc. On parle de cas d’agressions sexuelles parce que la ruse consiste à harceler les femmes pour les distraire et leur piquer leurs affaires. Ainsi à Cologne, 2 plaintes pour viol ont été enregistrées suite au 31 décembre et toutes les autres concernent des vols, dont 40% avec « harcelement »*.

– Les voleurs sont recrutés un peu partout par la criminalité organisée. Celle-ci recrute bien entendu là où c’est le plus simple. Visiblement, les centres d’accueils surpeuplés par des personnes qui ont dû se débrouiller pour survivre sont une excellente cible. La police devrait donc protéger ces centres de cette criminalité qui y recrute ses exécutants. Toutefois, le ministre de l’intérieur, Heiko Maas, a précisé aujourd’hui qu’il « existait des données statistiques sur le taux de criminalité auprès des réfugiés. Elles démontrent que ce taux est égal à celui des allemands ». Cf. : http://www.spiegel.de/politik/deutschland/uebergriffe-in-koeln-justizminister-maas-vermutet-organisierte-aktion-a-1071285.html

– Le chiffre de « 1006 personnes impliquées » est cité à titres divers. En ce qui concerne les faits à Cologne, 30 personnes auraient été identifiées (on se demande donc comment on sait qu’ils étaient 1000*) et parmi ces 30, il y aurait 19 migrants.

320.000 faits par an

– Il y a eu effectivement « 1006 » délits enregistrés… en Saxe entre le 1er janvier 2015 et le 30 novembre 2015 qui concernent des réfugiés. Concernant les « Rohheitsdelikte » (brutalités), à savoir des vols (40%), des infractions à la liberté et des coups et blessures : il y a 320.000 faits de ce genre enregistrés par an en Saxe. Source de cette information : une question parlementaire du parti populiste d’extrême droite AfD à laquelle le ministre de l’intérieur de la Saxe, Markus Ulbig, a répondu il y a quelques jours. Dans ce cas précis, bon nombre des délits commis par des réfugiés (pas tous les délits précités, donc) sont commis à l’intérieur des centres d’accueil. Les victimes des migrants délinquants sont donc aussi des réfugiés.

En Saxe, le nombre de demandeurs d’asile a triplé en quelques mois et les infrastructures sont déplorables, ce qui rend leur gestion extrêmement problématique et le recrutement en leur sein extrêmement aisé.

A noter que depuis la vague de réfugiés, on a enregistré une augmentation des agressions contre les centres d’accueil (817 au 7 décembre 2015 contre 199 en 2014) commises pour la plupart par des gens d’extrême-droite (incendies, attaques à coups de pierres et de battes de baseball…) Cf.: http://www.spiegel.de/politik/deutschland/bundeskriminalamt-anschlaege-auf-asylunterkuenfte-haben-sich-2015-vervierfacht-a-1066932.html

Et que c’est de cette même extrême-droite qu’émanent la plupart des fausses informations au sujet des « agressions à Cologne », dont fondamentalement, on ne sait pas grand-chose à ce stade.

À noter aussi qu’en Belgique, où quelques bagarres ont certes mobilisé des forces de l’ordre dans des centres d’asile, on n’a noté aucun fait de ce genre depuis l’afflux des réfugiés. Faire le lien entre les informations émanant de Saxe (transformées et diffusées par l’extrême-droite) et les réfugiés se trouvant en Belgique relève donc de la pure malhonnêteté intellectuelle.

*http://www.mimikama.at/allgemein/antanztrick-belstigung-und-diebstahl-in-kln/

*« Nous ne le savons pas. Selon la police de Cologne, plus de 1000 hommes étaient rassemblés devant la place de la gare – mais tous n’ont pas harcelé ou volé des femmes » (WESTDEUTSCHER RUNDFUNK)

http://www.dnn.de/Mitteldeutschland/News/Statistik-2015-Mehr-als-1000-Straftaten-in-saechsischen-Fluechtlingsunterkuenften

http://www1.wdr.de/themen/aktuell/vorfaelle-hauptbahnhof-koeln-fakten-100.html

62 Réponses to “« Cologne » et les faits”

  1. Charlotte Swalens. said

    J’apprécie votre démarche vers plus de clarté. Je me contente d’essayer de me taire quand les infos manquent pour estimer et relayer des nouvelles douteuses et vagues. Merci pour ce travail.

  2. francoise n said

    à lire aussi; l’article de synthèse publié sur le site en anglais Spiegel.de ou sur ma page Facebook. il semble que la première info sur des violences de masse à caractère sexuel, faisant état d’une origine arabe ou nord -africaine soit venue d’un policier parlant sous anonymat. Les réseaux d’extrême-droite se sont immédiatement emballés.

  3. j’apprécie souvent tes billets, mais ici, dans ta volonté de déconstruire (avec raison) le discours d’extrême-droite, tu minimises complètement le vécu et les témoignages de ces femmes agressées. Un peu comme dans les « Décodeurs » ce midi, où un panel 100% mâle a réussi à parler des « événements de Cologne » sans mentionner une seule fois le mot « femme »…

    • D. Urban said

      il me semble que la volonté de cet article consiste à démontrer des éléments factuels. Les significations des événements ne sont pas le sujet central.

    • Nathalie Bourdoux said

      « Ainsi à Cologne, 2 plaintes pour viol ont été enregistrées suite au 31 décembre et toutes les autres concernent des vols, dont 40% avec « harcèlement ». » Vous ne trouvez pas cela suffisant ? J’ai une collègue qui s’est retrouvée au milieu de cet attroupement à Cologne, je suis curieuse de voir comment elle réagirait en lisant ces lignes …

      • annelowenthal said

        Je ne dis nulle part que ce n’est pas grave…

      • Loic said

        J’ai un couple d’ami qui a été pris dans cette tournante, je souhaite vivement qu’il arrive la même chose à cette blogueuses bobo-gauchiste pour voir comment elle analysera la situation !

      • annelowenthal said

        Mais que vous êtes bête…

      • Lulu said

        « Je ne dis nulle part que ce n’est pas grave… »

        Vous ne dites nulle part non plus que c’est grave.
        Alors que c’est grave, TRES GRAVE. Vous pouvez vous mettre 2mn à la place de ces femmes agressées ? Vous paraissez tellement obnubilée par votre lutte contre l’extrême droite que vous en oubliez ces victimes ! Ce que vous ne semblez pas comprendre, c’est que c’est en passant sous silence ce genre de choses que l’extrême droite augmente !
        Et comment pouvez-vous affirmer que ces agressions sexuelles n’avaient pour but que le vol ? Faut-il vous rappeler qu’on a trouvé sur ces gens des traductions allemand/arabe de phrases à connotation sexuelle ?

      • annelowenthal said

        Merci à l’avenir de commenter en une fois😉 vous êtes tellement obnubilée par le soi-disant silence autour de cette affaire (alors que les médias ne parlent que de ça) que vous vous perdez un peu…

    • annelowenthal said

      Non, je ne minimise pas le vécu. Je ne l’évoque même pas, qui je suis pour en parler? Je donne juste les faits dont on dispose.

      • argali said

        Et cela fait du bien de lire quelqu’un qui tente de rester objectif et professionnel.

      • Lulu said

        « Je donne juste les faits dont on dispose »

        Non, vous ne donnez que les faits dont vous voulez disposer, nuance. Tapez dans Google, « Cologne, des victimes témoignent » vous aurez aussi leur point de vue.

        « qui je suis pour en parler?  »

        Dans ce cas, qui êtes vous pour dénoncer les violences subies par les migrants ?

        N’importe quoi…

      • annelowenthal said

        Personne ne va comprendre votre commentaire, qui répond à une chose écrite sur FB… Mais relisez-moi : je parle des faits commis sur les victimes aussi😉 J’espère que vous comprenez la différence entre un ressenti et un fait, mais n’hésitez pas à demander si ce n’est pas le cas!

  4. Panepinto said

    A Cologne il y a suffisamment de caméra pour pouvoir décoder les faits qui sont extrêmement grave. Tu as entièrement raison de dire que certains médias et politiques utilisent ces actes pour leur propagande qui est aussi toxique que les actes de viols. Les médias malheureusement NE VEULENT PLUS prendre le temps d’analyser les faits afin d’INFORMER la population ! Mais ces actes restent néanmoins très grave .Il est aussi hypocrite de dire que c’est seulement l’apanage des émigrés car cela se passe même en entreprise.Et oui le droit de cuissage existe encore et toujours même si ce n’est plus aussi fréquent qu’avant

  5. Lo Magh said

    Le journal « La Meuse » de ce samedi (avec toutes les pincettes nécessaires aux informations divulguées par ce machin) parle de deux « copions » qui auraient été retrouvés sur des personnes interpellées. Ces « copions » contiendraient, en arabe et en allemand, des exemples d’insultes et de provocations envers les femmes. Si (j’écris bien SI) l’info est confirmée, c’est interpellant, car cela démontre une organisation en amont et une manipulation des crétins agresseurs…

  6. Panepinto said

    A Cologne il y a suffisamment de caméras pour pouvoir décoder les faits qui sont extrêmement graves. Tu as entièrement raison de dire que certains médias et politiques utilisent ces actes pour leur propagande qui est aussi toxique que les actes de viols. Les médias malheureusement NE VEULENT PLUS prendre le temps d’analyser les faits afin d’INFORMER la population ! Mais ces actes restent néanmoins très graves .Il est aussi hypocrite de dire que c’est seulement l’apanage des émigrés car cela se passe même en entreprise. Et oui le droit de cuissage existe encore et toujours même si ce n’est plus aussi fréquent qu’avant. …. (corrigé quelques fautes d’orthographe).

  7. Lambert Johan said

    Bonne synthèse. Excellent cas d’école sur la rumeur. Merci.

  8. xenomorf said

    « Après les violences du Nouvel An à Cologne le nombre de plaintes est passé à 516, dont environ 40 % pour des faits d’agression sexuelle, a fait savoir la police dimanche 10 janvier. » Le Monde, 10 janvier.
    Entre l’extrême droite qui en rajoute, et l’extrême gauche qui minimise…

    • annelowenthal said

      Oui, j’ai mis à jour, ça date d’après la rédaction. Et demain les chiffres auront encore évolué. Dingue hein🙂

  9. Merci beaucoup d’avoir pris le temps de chercher de la vraie info à ce sujet et de nous la partager dans une démarche si constructive!

  10. El chapo d'pay said

    Bon sang, mais c’est bien sûr : « On parle de cas d’agressions sexuelles parce que la ruse consiste à harceler les femmes pour les distraire et leur piquer leurs affaires. »

    Vous avez tout compris, Madame ! La main au cul, le léger frottis, le petit coup de b***, c’était en passant, comme ça, ce qui m’intéressait, c’était son portefeuille… Qu’elles sont pudibondes, ces allemandes, à ne pas accepter notre méthode pour les dépouiller, elles voient décidément le mal partout ! Comme vous dite, des viols, il n’y en a eu que 2, alors c’est bien la preuve que nous, on ne voulait pas aller plus loin. Il y deux tarés parmi nous, mais en grande majorité, on est juste des gens normaux, enfin aussi normaux que les allemands, on nous a juste proposé un job, et vous savez, dans la situation où on est, hein… Non non, en fait on vous respecte. On vous aimerait bien, presque. Si vous n’étiez pas si cons.

    • annelowenthal said

      J’ai dit quelque part que ce n’était pas grave? Où donc? Dites-moi🙂

      • El chapo d'pay said

        Je n’ai pas dit ça non plus. Explicitement, vous placez l’agression sexuelle au second plan par rapport au vol. Explicitement, vous minimisez l’intention Explicitement toujours, vous déresponsabilisez les agresseurs, non protégés par la police des réseaux criminels (vous avez besoin d’être protégée par la police pour ne pas prendre part à ça, vous ?). Je pourrais continuer, mais ça serait fastidieux.

        Votre propos est populiste : rapidement affirmé, faussement objectif, faussement évident, long à contredire.

      • LC said

        Vous dites tout de même « on parle d’agressions sexuelles parce que », ce qui veut dire, si on cherche l’interdiscours, qu’il ne s’agit pas d’agressions sexuelles et que la dénomination est mensongère, ce que certains de vos lecteurs qualifient de « démarche professionnelle » et de déconstruction de la « rumeur ».

      • annelowenthal said

        Si on cherche l’interdiscours? (C’est un nouveau mot?)
        Pour moi, le harcèlement sexuel, même comme moyen, reste une agression sexuelle. Peut-être pas pour vous? En tout cas ce n’est pas moi qui minimise😉

  11. hs4020 said

    Ouf, le harcèlement sexuel, quand il concerne des vols par ruse n’en est pas un. Tout homme maintenant n’aura plus qu’à prétendre que le harcèlement sexuel, voire le viol, qu’il exerçait sur une femme n’était en fait qu’une ruse pour faciliter le vol pour en être disculpé.

  12. Lhermitte Jean-Marie said

    Je trouve pathétique vos « circonvolutions » pour essayer de minimiser la responsabilité des migrants dans cette affaire…..
    Idéologie , quand tu nous tiens……..alors on met des œillères…..
    De plus, quand c’est une femme qui tiens ce genre de propos…… alors là, je ne comprends vraiment pas…….

  13. Loic said

    Il n’est de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir, de pire salope que celles qui veulent minimiser un acte de barbarie pratiqué sur leur soeur.
    Honte à vous, c’est à cause de teubés de votre genre que notre culture est sacrifiée depuis des années sur l’autel de la multi-culturalité

    • Bertrand Werbrouck said

      Puisque comme moi, vous aimez les digressions (en prenant la précaution de ne pas être totalement hors sujet, bien sûr), je vous donne un simple conseil: puisque vous invoquez la grandeur de votre culture et l’épineuse, incommensurable (et aujourd’hui incontournable) question du multiculturalisme (auquel l’article d’A. Lowenthal fait très clairement référence, cela va de soi), sachez néanmoins que la lorgnette du « tout culturel » peut aussi rendre aveugle (peut-être même plus qu’un article qui tente de distinguer la rumeur du fait avéré, et clamé comme tel sur la place publique: c’est dire!). Au sujet de la condition de la femme, puisqu’elle semble vous ulcérer au plus haut point, revenez-nous voir l’esprit reposé. Je ne sais pas moi, quand vous aurez un peu plus approfondi la question dans ses dimensions économiques et sociales par exemple. Peut-être que la grandeur de votre culture vous apparaîtra sous un jour différent (si votre définition de culture le permet). Je dis ça…

  14. Maryse De Kerschieter said

    Excellent article, dont les réponses montrent à quel point le travail journalistique est complexe et mal compris.

    Le journaliste d’investigation s’attache aux faits et les pose à plat. Il ne prend pas position, et cherche à exclure les émotions, y compris les siennes, afin de rester objectif.

    Savez-vous si les statistiques du 31 décembre 2014 sont disponibles ? une comparaison serait peut-être intéressante également, à date égale.

    Merci à vous pour votre travail

  15. C’est quand même épatant de voir à quel point on fait des efforts pour minimiser (ou relativiser) ces actes tandis qu’on diabolise, avec la même force, la dite extrême droite en amplifiant sa soi-disant récupération des faits.

    • annelowenthal said

      Et je suppose que vous non plus n’allez pas me répondre si je vous demande où je minimise?

      • Pensez-vous que j’aie des craintes à vous répondre ?

        Déjà, vous réduisez le nombre de plaintes qui ont été déposées. Je m’interroge simplement car toutes les informations en annoncent nettement plus ! Soit !

        Ensuite, ce ne seraient pas réellement des agressions sexuelles mais ‘’simplement’’ des manœuvres pour voler, ce qui serait apparemment moins répréhensible.

        Les agresseurs auraient été recrutés par des organisations criminelles organisées. Il n’y a plus qu’un pas avant de dire qu’ils ont été manipulés par ces organisations et que sans celles-ci, il ne se serait finalement rien passé.

        Et quand vous dites que ‘’Faire le lien entre les informations émanant de Saxe (transformées et diffusées par l’extrême-droite) et les réfugiés se trouvant en Belgique relève donc de la pure malhonnêteté intellectuelle’’ … Et pourquoi donc ? Ce n’est que votre avis, ça ! Sans plus !
        Où qu’ils soient, les migrants viennent des mêmes pays d’origine. Pourquoi leurs mentalités et leurs comportements seraient-ils maintenant différents en fonction de l’endroit où ils se trouvent en Europe ?

        Quand vous dites que la plupart des informations fausses viennent de l’extrême droite, désolé mais c’est une prise de position gauchiste. C’est une accusation spéculative et purement unidirectionnelle.

        Finalement, si les migrants représentent une cible facile pour les organisations criminelles, c’est un aveu comme quoi il le sont également pour les organisations terroristes.

        Pour terminer, mon commentaire ne ciblait pas que votre article, mais comme vous me demandez de développer, je le fais !

      • annelowenthal said

        Je réduis le nombre de plaintes? Où ça? Et où je dis que ce sont « simplement des manoeuvres pour voler »? Vous ne trouvez pas que le harcèlement sexuel soit qqch de grave?
        Vous avez Internet. Allez donc sur un moteur de recherche et vérifiez par vous-mêmes de quels sites émanent les mensonges. Et oui, toute personne affaiblie est une proie facile, y compris pour les terroristes. Je ne vois pas le rapport?

        Ah oui, si vous ne voulez pas cibler mon article, allez donc faire vos commentaires ailleurs que sous mon article😉

      • Le terme ‘’simplement’’ a été utilisé pour exprimer un ressenti. J’aurais cru que vous l’auriez compris.
        Je vais donc faire plus simple !

        Où ai-je dit qu’un harcèlement sexuel ne serait pas qqch de grave ? Je dis justement que ça l’est et qu’il ne faut pas faire passer ça comme une soi-disant manœuvre de diversion pour des actes de vol.

        ‘’Allez voir sur Internet !’’ C’est une drôle de réponse pour qqun qui écrit des articles. Vous contre-argumentez toujours ainsi ?

        Ah oui ! J’ai dit que je ne ciblais pas QUE votre article. Et si vous ne voulez pas qu’on aille à l’encontre de vos idées et que vous éjectez ceux qui le font (‘’allez donc faire vos commentaires ailleurs que sous mon article’’), sincèrement, arrêtez d’écrire !

      • El chapo d'pay said

        Moi j’ai répondu, mais c’est resté lettre morte.

      • El chapo d'pay said

        Laurent Collin > bonne réponse.

  16. Verboogen Frédéric said

    Chère Anne, j’aime aussi y voir clair (c’est mon métier) … comme vous … votre analyse factuelle s’abreuve en grande partie aux « sources ouvertes » (OSINT) et donc peut être sujet également à discussion; même les réponses émanant du politique et relayés par voie de presse peuvent être dans certains cas sujets à caution. Du reste, dans « l’affaire de Cologne »,la qualification de vol peut être dûment établie (procès verbal) … dans le cadre d’un harcèlement à connotation sexuelle pour faciliter celui-ci … c’est beaucoup plus difficile à corroborer … Attendons que la justice démêle un peu cet écheveau. Ce qui peut gêner certaines personnes dans votre article est l’orientation que vous y donnez dans sa construction. Votre remise en perspective chiffrée est intéressante et part certainement d’une démarche saine, citoyenne et humaniste mais vous la mâtinez d’une certaine victimisation des réfugiés et cela donne les clés d’une position personnelle … la vôtre. Vous avez tout a fait le droit d’exprimer en filigrane une opinion, mais attendez vous alors à des réactions émanant plus de l’émotionnel que du rationnel. A deux ou trois reprises, j’ai eu l’occasion de vous lire et j’ai toujours trouvé cela intéressant et mesuré … Au plaisir de vous lire à nouveau … Fred V. analyste en renseignement ( … mais non vous n’êtes pas « fliquée » !)

    • annelowenthal said

      Je ne victimise personne, les réfugiés n’ont pas besoin de moi pour être des victimes… pour le reste, je sais que je vais me prendre des volées de bois vert et même des belles grosses insultes bien vulgaires. Comme chaque fois en fait🙂

      • Verboogen Frédéric said

        Émotionnel quand tu nous tiens … Je me suis mal fais comprendre … le deuxième thème développé … le recrutement, la précarité et la sécurité des foyers d’asile sont certainement des problèmes concrets … mais ces deux sujets dans le même texte … cela devait allumer des étincelles chez certains …

      • annelowenthal said

        Où ça de l’émotionnel?

      • Frédéric Verboogen said

        Chère Anne, … « émotionnel » chez ceux qui produisent des petites étincelles par rapport à ce que vous écrivez … Même si je vous devine fatiguée … Etes vous toujours aussi abrupte ?

    • Lulu said

      « des réactions émanant plus de l’émotionnel que du rationnel »

      Le rationnel voudrait qu’on ne dénonce pas un certain type de violences pour en passer un autre sous silence. Ca n’a pas de sens.

      • annelowenthal said

        Le rationnel voudrait qu’on se contente d’affirmer ce qu’on sait (et qui est déjà bien assez grave comme ça)…

  17. tihon said

    dieu que c est mal écrit de répétitions en répétitions et de on etc Je finis pas Quel niveau de style Et oui …

  18. Le terme ‘’simplement’’ a été utilisé pour exprimer un ressenti. J’aurais cru que vous l’auriez compris.
    Je vais donc faire plus simple !

    Où ai-je dit qu’un harcèlement sexuel ne serait pas qqch de grave ? Je dis justement que ça l’est et qu’il ne faut pas faire passer ça comme une soi-disant manœuvre de diversion pour des actes de vol.

    ‘’Allez voir sur Internet !’’ C’est une drôle de réponse pour qqun qui écrit des articles. Vous contre-argumentez toujours ainsi ?

    Ah oui ! J’ai dit que je ne ciblais pas QUE votre article. Et si vous ne voulez pas qu’on aille à l’encontre de vos idées et que vous éjectez ceux qui le font (‘’allez donc faire vos commentaires ailleurs que sous mon article’’), sincèrement, arrêtez d’écrire !

    • annelowenthal said

      Que ce soit ou non une diversion, c’est grave. Je ne comprends pas comment vous pouvez raisonner autrement. Le harcèlement, comme moyen ou comme fin, reste du harcèlement.
      Pour le reste, je vous invite à troller sur FB. C’est plus adéquat.

      • Vous prenez le temps de bien lire les réponses avant de répondre à votre tour ?
        Vous tentez de comprendre le contenu des messages que vous recevez ?

        Enfin, je vais en rester là vu qu’apparemment, le débat ne semble pas très ouvert avec vous.

        Et revenez les pieds sur terre ! Ce que vous faites n’est pas très différent que de ‘’troller’’ sur FB.
        Vous utilisez une autre plateforme ! Sans plus !

  19. Pieter said

    Imaginons qu’il s’agissait de 1000 ‘blancs’ qui avaient harcelés plus de 300 femmes musulmans, avec deux viols, juste devant la plus grande mosque de la ville (le dom de Cologne) pendant une période festive et religieuse (Noël).

    Je suis convainque que l’article auraient eu un teneur complètement différent.

  20. Juju said

    Ben oui, si c’est seulement des agressions à saveur sexuelle pour voler, c’est vrai que c’est moins pire…

  21. Christounette said

    Des détracteurs il y en aura toujours… C’est ainsi quand on se mouille. Pour avoir lu nombreux de vos « papiers », je confirme avoir rarement lu texte si « froid et détaché » informant de faits sans état d’âme. Ce que nous sommes ressurgit (et fort heureusement d’ailleurs) par l’outil de la plume mais ici faut vraiment avoir que ça à foutre que de chercher le petit mot « personnel » de l’auteur. Reconnaissons que nulle part sur la toile facebookienne il ne nous a été permis de lire ce type d’info livré « platement ». Alors pour cet article se voulant le plus objectif possible et pour votre analyse: MERCI.

  22. Prune Desbois said

    Anne, vous avez fait de l’info, vous avez fait oeuvre de vraie journaliste, qui recoupe ses infos et donne des faits, rien que des faits. mais n’oubliez pas que nous vivons depuis des décennies dans « une société de la plainte ». Depuis quelques décennies, le gens ne vivent plus que dans l’affectif, l »émotionnel, le « ressenti ». Ils ont viscéralement besoin de prises de position et ne savent plus ce qu’est l’info à l’état pur.
    Ne perdez pas votre temps à répondre. Certains médias ont participé à dévoyer de la sorte, l’opinion publique, et certains même à la formater, et vous le savez bien. Marcher à contre-courant est difficile et courageux et vous avez fait une bonne mise au point. Les gens n’ont qu’à redevenir des « adultes » au lieu de réagir comme des « enfants sans parents pour les protéger ». L’esprit critique – le vrai, celui qui analyse et tente de comprendre avec son intelligence et pas avec « ses tripes » n’est pas celui qui est le mieux partagé de nos jours.
    Un peu de patience, Anne. Laissez retomber le balancier de l’Histoire. Et continuez à faire votre boulot comme vous le faites, avec votre conscience et votre expérience professionnelle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :